LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Pôles régionaux de production d’électricité : Les travaux de la centrale thermique de Fada lancés

Publié le lundi 10 avril 2017 à 23h54min

PARTAGER :                          
Pôles régionaux de production d’électricité : Les travaux de la centrale thermique de Fada lancés

Ce vendredi 7 avril 2017 à Fada N’Gourma, le ministre de l’Energie, Alpha Oumar Dissa a officiellement lancé les travaux de construction de la centrale thermique de 7,5 MW de Fada N’Gourma. Entrant dans la Composante n°1 du Projet d’appui au secteur de l’Electricité (PASEL), cette centrale qui coûtera environ 9, 15 milliards de F CFA donne le top de départ de la mise en place des pôles régionaux de production d’électricité.

A l’instar des villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso qui sont naturellement de grands centres de consommation électrique, le département de l’Energie, à travers sa cheville ouvrière qu’est la SONABEL (Société nationale burkinabè d’électricité), projette dans le court terme de construire des centrales dans les pôles régionaux de production tels que Ouahigouya, Dédougou, Dori, Fada et Gaoua. La pose de la première pierre de la construction de la centrale thermique de Fada donne le top de départ de la mise en place des infrastructures de ces pôles régionaux de productions par le biais du Projet PASEL (Projet d’Appui au Secteur de l’électricité) afin de renforcer les capacités de production du Réseau national interconnecté et satisfaire une partie de la demande à l’Est.

La construction de la centrale thermique de Fada consiste ainsi à acquérir et à installer deux groupes électrogènes totalisant 7,5MW fonctionnant au fuel lourd, des auxiliaires électriques et mécaniques, des armoires de contrôle-commande, des équipements d’évacuation de l’énergie en 33kV et de la construction d’un bâtiment R+2.

Cet investissement qui s’élève à neuf milliards cent cinquante-deux millions trois cent dix-huit mille neuf cent soixante (9 152 318 960 F CFA TTC) est entièrement financé par la Banque Mondiale. Les travaux seront réalisés par l’entreprise Belge International Montage Maintenance (IMM) pour une durée d’exécution de 17 mois sous la supervision du cabinet Allemand Intec-Gopa et la SONABEL.

Accompagné par son collègue des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, le Ministre Dissa qui a lancé officiellement les travaux, a dans son discours, relevé que la construction de cette nouvelle centrale de Fada apparaissait aux yeux de certains comme une arlésienne. Pour lui, la pose de la première pierre de cette centrale, plus qu’une fierté traduit, une fois de plus l’engagement du gouvernement burkinabè à améliorer non seulement le taux de couverture d’électricité national. Cette centrale, a-t-il renchéri, permettra surtout d’améliorer la qualité de la fourniture d’électricité à travers le renforcement du parc de production. Alpha Oumar Dissa a précisé que le renforcement de la centrale de Fada entre dans le cadre de la création des pôles régionaux de production pour faire face aux besoins sans cesse croissants des régions en énergie électrique et leur garantir une bonne qualité de la fourniture d’énergie.

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique