Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

Accueil > Actualités > DOSSIERS > CAMEG • • mardi 6 septembre 2016 à 23h30min
CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

Le siège de la CAMEG a enregistré ce mercredi 7 septembre 2016, dans la matinée, un petit mouvement d’humeur, suite aux informations faisant état du licenciement du Directeur général de la Centrale et la nomination d’un nouveau en la personne du Dr Damien Koussoubé.

C’est le comité de crise mis en place qui a porté les dernières informations à l’attention du personnel qui s’est réuni pour l’occasion en Assemblée générale pour envisager les mesures à prendre face à cette évolution de la situation.

A la date du mercredi 7 septembre 2016, la crise qui secoue la centrale d’achat des médicaments génériques depuis mai 2016 semble rentrer dans une nouvelle phase avec les dernières mesures prises par le Conseil d’administration mis en place par le ministre de la santé. Ce conseil d’administration présidé par le Dr Salifou Konfé a licencié l’actuel Directeur général, Dr Chrysostome Kadéba et a nommé à sa place Dr Damien Koussoubé, jusqu’ici directeur des ventes et du marketing de la CAMEG pour un intérim de trois mois à compter du 6 septembre 2016. Ces changements, connus seulement en date du 6 septembre 2016, seraient intervenus le 25 août 2016, lors d’une session extraordinaire du Conseil d’administration mis en place par le ministre de la santé, Smaïla Ouédraogo.

Ces changements sont portés à la connaissance du public à la veille du verdict du procès de l’appel que le ministère lui-même avait interjeté contre le sursis à exécution décidé par le tribunal administratif.

En effet, le 25 août 2016, le tribunal administratif de Ouaga avait décidé un sursis à exécution de la décision du ministre de la santé qui avait relevé de ses fonctions de président du conseil d’administration, Dr Bokar Kouyaté ainsi que le Directeur général, Chrysostome Kadéba.

Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

Le ministère de la santé avait contesté cette décision du tribunal et fait appel. Dans un communiqué publié le même jour, le ministère avait ainsi précisé sa position : « Non ! La décision du tribunal ne peut absolument pas avoir une telle portée juridique. Elle ne peut avoir cette signification parce que la désignation du Dr KONFE a été confirmée par le Conseil des Ministres conformément aux statuts de la CAMEG. Or les décisions du conseil des ministres ont une valeur juridique qui n’est pas de la compétence du tribunal administratif. La qualité d’administrateur de la CAMEG du Dr KONFE Salifou reste valide tout comme celle des autres membres représentants l’Etat (Ministère de la santé, Ministère de l’économie, des finances et du développement, Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat) qui ont tous été nommés en conseil des Ministres. Et partant, le nouveau conseil d’administration déjà reconnu par le ministre en charge des libertés suivant le récépissé n°00901 du 24 août 2016 demeure pleinement investi de ses prérogatives statutaires pour administrer la CAMEG » relevait le ministère.

On attendait donc le verdict de l’appel du ministère contre le sursis à exécution annoncé pour ce jeudi 8 septembre pour en savoir davantage. C’est dans ces conditions que l’on apprend les nouveaux développements avec le licenciement du DG Kadéba et son remplacement par Damien Koussoubé, un autre employé de la maison.

Le personnel, qui entend avoir son mot à dire dans cette crise qui met gravement en danger son outil de travail, devrait se prononcer dans les heures à venir.

Lefaso.net



Vos commentaires

  • Le 7 septembre 2016 à 13:15, par Citoyen En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Je ne l’en veux nullement pas à Dr Smaila OUEDRAOGO mais à Dr KONFE que se laisse manipuler dans cette affaire. Dr KONFE tu as simplement déçu ceux qui avaient du respect pour toi. Pourquoi manquer le courage de dire à ce petit qu’il fait fausse route ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:16, par Dignité En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Bravo au Burkina et à son peuple ! Véritable république bananière !
    Si ce forcing passe, On aura fait un gros bon en arrière de 29 ans !
    J’en veux moins à ce ministre qu’à Chef de l’Etat et au PM ! Ils sont pleinement responsables des agissements de ce Monsieur ! Ils en répondront tôt ou tard !
    Attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:29, par la verite En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Incivisme au sommet de l’état. On sait à présent à quoi s’en tenir. Vivement la dernière phase de l’insurrection à savoir le départs de ces incompétents RSS du pouvoir. trop c’est trop !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:34 En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Y’a t il un capitaine dans le navire Burkina ? Il faut que le PF ou le PM ramène un peu de sérénité dans cette affaire. Je n’ai rien contre les velléités enfantines du ministre de la santé de changer le DG. Mais qu’il y mette la manière. Sinon ça devient une jungle et j’ai peur que personne ne s’en sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:37, par HORUDIAOM En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Que le tout puissant ait pitié du Burkina Faso. C’est ainsi que quand les gens vont descendre dans la rue, l’on dira qu’on veut créer le désordre alors que les autorités sont plus inciviques que la population elle-même. Le MPP n’a pas retenu la leçon de l’insurrection populaire et les gens sont entrain de flatter Salif DIALLO qu’il est puissant et craint, exactement comme Gilbert DIENDERE. A la fin, c’est pour devenir l’homme le plus détesté du Burkina et la moindre goutte d’eau viendra rappeler à tous qu’il n’y a pas d’homme puissant mais un grand peuple. En 2002, une haute autorité avait confié que s’il advenait que Roch devienne président du Faso, ça ne sera pas bon pour le Burkina car l’homme ne peut pas diriger ce pays.La prophétie est en marche eu égard à ce qui se passe à la CAMEG et tout le bordel que le pays connait dans sa gouvernance actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:42, par DAMOCLES En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Alea jacta est ! Allons seulement. Quand on fait des analyses sur ce forum, certains pensent que c’est pour se défouler. Je vous avait bien dit que vos gesticulations étaient vaines et qu’il fallait aborder la question par le bon bout. Qu’a-t-il pu faire finalement PKT face à la nouvelle CAMEG qui se met en route, de gré ou de force ? Rien du tout

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:45, par HORUDIAOM En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Ce sont les petites frustrations accumulées durant toutes ces années qui ont fini par faire sortir le peuple de son gond(Insurrection populaire). Sauf qu’ici la population est déjà excédée par cette façon de gérer le pays. Le MPP et son Roch peuvent continuer à s’amuser avec le feu. Le mouton peut faire ce qu’il veut mais la tabaski va venir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:53, par le véridique En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vous parlez de quel incivisme ? Ecoutez, nous ne sommes plus sous la transition pour que chacun rejette telle ou telle nomination. Le peuple Burkinabé a élu des gens sur la base d’un programme de gouvernement à qui il demandera des comptes en temps opportun. Arrêtez donc de pomper l’air aux gens.
    S’il y a un ministère dans lequel il vaut faire un coup de balai, c’est bien celui de la santé. Tenez des Pr payés par l’état n’opèrent jamais dans le public mais préfèrent rabattre les malades vers leur cliniques privée, certains promoteurs d’officines privées achètent les médicaments subventionnés dans à la CAMEG qu’ils revendent à prix d’or aux malades. L’un dans l’autre, il faut un véritable changement au ministère de la santé et c’est ce que tente de faire le ministre et que vous le voulez ou pas ,l’élan est irréversible. Mais où le bas blesse c’est que Smaila ne va jusqu’au bout de ses idées,c’est à dire balayer toute la racaille.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:55, par sawadogo En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Ils préparent déjà l’année 2020 ;heureusement,elle n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:57, par Gros qu En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Les chiens aboient, la caravane passe .Au boulot Dr Koussoubé, les RSS ont validé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:15, par NAT En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Quelqu’un peut il me dire exactement ce qui se passe au sommet de l’Etat ? Comment le décret du ministre de la santé a pu passer en conseil de ministre en dépit de la décision de justice ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:26, par Sidpawalmde En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Cette histoire de la CAMEG est sans précédant ; et le 1er ministre , voir le président doit être interpellé.
    Que faisons nous des décisions de justice dans ce pays ?
    le Ministre de la Santé avec son cabinet traîne leur incompétence dans tout le pays. Nous n’avons pas fait l’insurection pour se trouver là. A chaque instant , chaque dirigent de ce pays doit savoir que des gens sont morts pour eux soit là. Sur chacune de vos décision , ayons un regard au martyr. Le Ministre de la Santé et son Directeur de cabinet se comportent comme en terrain conquis et en veritable despote... Ouvrons l’oeil et le bon. Quand on passe de la marche a pieds aux salon feutrés, on doit savoir qu’il y a 2 mondes qui se côtoie. Le réveil peut être douloureux ! Merci au Faso.net pour l’éclairage permanent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:30, par GUEULARD En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Eh oui, ce vieux briscard de Dr KONFE Salifou a réussi son œuvre malsaine ! Ce type veut quoi au juste ? Après avoir longuement mangé au CMA de Bogandé, ce vieux loup se retrouve à l’UNICEF où il a encore très longuement mangé. Insatiable et à l’appétit vorace, maintenant c’est la CAMEG qu’il a visié pour se faire nommer Président du CA ! Bonne gens depuis quand a-t-on vu nommer un PCA ? Un PCA est élu dans les principes !! Pauvre Burkina et malheureux burkinabè. Dr KONFE, honte à toi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:32, par LY En réponse à : CAMEG : Epilogue ou nouveau rebondissement de la crise ?

    Le Ministre semble traiter à la légère ce dossier qui est scruté de très prêt par tout bon citoyen et bien d’autres observateurs qui aspirent à un Burkina nouveau. Le dénouement nous situera sur le civisme à la tête de l’Etat, sur l’évolution de la justice, sur les réseaux de copinage et l’espoir ou non d’un renouveau démocratique. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:32 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Ce qui est intéressant pour le BURKINA, s’est que chaque JOUR que Dieu fait, on avance dans le gouffre. Ce qui est sûr, on avance. Un pays de bordel au sommet de l’Etat. Prrrrrrrrrrr !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:34 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Bèh que voulez - vous ? Ils ont été voté par des Burkinabè et voilà ce qu’ils font au peuple. On verra ce que dira le personnel de la CAMEG, le syndicat des pharmaciens, la CGTB et les partenaires ou peut être ex partenaires de la CAMEG (version association). Dans ce pays quand il y a une crise les intellectuels même se laissent aller dans des commentaires bidons si bien que moi j’observe. LOPEZ et GUINKO, chargé de missions à la présidence, votre OSC était monté pour dire non à ce qui se passe à la CAMEG. Et bien, le vin est tiré, et le vin a été bu. Allons - nous vers la fin du feuilleton CAMEG ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:37, par nongbara En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Docteur Smaila, tu fais la fierté de la jeunesse burkinabè. Les vieux prédateurs des deniers publics sont avertis. Continue dans cette lancée pour assainir le milieu sanitaire et faire appliquer le programme du PF que ces individus veulent saboter.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:38 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    combien va couter à la CAMEG ce licenciment

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:41, par anonyme En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Alors la , c’est quand même grave . À la veille du verdict de l’appel par le ministère de la santé en plus .Ainsi donc on peut maintenant se foutre royalement de la justice au BURKINA Faso et il n’y a rien . Safiatou l’a fait pourquoi pas Smaila ? Chacun se comporte en fonction de la force de son mentor politique .Syndicats de magistrats , CGTB et autres OSC fantoches et mouvements des droits de l’homme qui prétendent se battre pour une justice indépendante et respectée au BF ,que dites - vous de cette rocambolesque affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:54, par la justice a ete claire vrai ou faux ? En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Pour qui se prenne le DG et le représentant du personnel ? Le tribunal administratif reconnaît le.nouveau PCA De Konfe. On avance avec ceux qui veulent avancer, le reste on les laisse à la poubelle il faut mettre de l ordre dans ce pays. Bon sang !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:55, par moi meme En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Ceux qui ont voté ces gens là, savent maintenant ! allez assumez !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:58, par la justice a ete claire vrai ou faux ? En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Dans vos rêves vous, l ex DG Kadeba pourrez obligé au on vous suive en dépit de la loi. Le réveil sera douloureux, si seulement vous saviez

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:02, par MADIBA2 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Voici un pas de plus vers l’enlisement et la mort programmée de la CAMEG. On le dit et ne cessera de le dire que les faits sont têtus mais nous devons savoir que ce sont des gens têtus qui sont responsables de ces faits. Cherchant l’argumentaire par tous les moyens, le sieur ministre de la santé avait convoqué l’ensemble des DR et leur pharmacien ; les MCD et leur pharmacien et les DG des CHR et CHU et leur pharmacien, chaque structure devant se prendre en charge. La note d’invitation a été reçue par l’ensemble sans motif et c’est sûr que chacun se posait sa question au sujet de cette rencontre et c’est sur place que nous avons découvert l’ordre du jour qui était le suivant : 1) Prise de contact, 2) Présentation sur la gratuité et les dettes de la CAMEG, 3) Divers. Les deux premiers furent abordés par le ministre est ses directeurs centraux. En divers le ministre a fait le point sur la situation qui prévaut à la CAMEG. Dans le récit des faits il manque cruellement de cohérence et révèle certaines choses qui doivent rester du domaine de la discrétion administrative. Le ministre a affirmé que le Dr KADEBA est venu pleurnicher pour que lui le puissant ministre à sa prise de service le laisse terminer son mandat d’un an, lui il a répondu qu’il n’était pas là pour chasser les gens, de deux il dit que quand lui le ministre devait aller en Suisse on est venu lui proposer 50 millions lui il a dit qu’il n’en voulait pas. Tertio il dit que le DG de la CAMEG touche un salaire de 3 millions et nous avons vraiment senti que cela gênait énormément le ministre et son conseiller car sur ce point le conseiller a pratiquement coupé la parole à son ministre pour dire que ce n’est pas normal et d’ajouter que la CAMEG n’est pas là pour faire des bénéfices. Ce que je veux apporter comme éclaircissement est que c’est le ministère de la santé en collaboration avec le ministère du commerce qui fixent le prix des MEG et même la marche bénéficiaire des produits de spécialité.Donc s’il y a intérêt ce sont ces deux ministères qui en sont responsables. Mais quand j’entends ces genres de sottises de la part d’un conseiller je suis ébahi, car après 50 années d’indépendance nous ne sommes capables de produire des médicaments ici au Faso ; la seule unité de production de solutés qui avait été créée et qui était porteur d’espoir est morte sur l’autel des intérêts claniques. Quand tout un ministre avec son staff ne trouvent comme urgence dans ce ministère à problème la seule question du DG CAMEG au mépris des districts en difficulté (nouveau district sans moyens financiers et logistiques, d’autres sans électricité etc) pendant ce temps c’est la seule question de la CAMEG qui le préoccupe il y a à se pose des questions. J’interpelle tous les confrères pharmaciens à se tenir prêts pour tout mouvement qui pourrait être imposé par l’évolution de la situation. Gérer les médicaments ce n’est pas l’affaire des médecins.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:03, par Karissa En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Se pourchassant entre les cases,
    Et enjambant parfois des vases,
    Ou quelque autre objet précieux,
    Des garnements laissés à eux.

    Ils en vinrent à se lapider,
    Avec des bâtons enflammés,
    Sous le regard complaisant,
    De quelques parents.

    Une flamme volante atteint un panier,
    Qui était posé près d’un grenier,
    Tout de paille construit,
    Le panier de coton rempli.

    L’on se précipita sur le grenier en feu,
    Les enfants y virent un nouveau jeu,
    Et pour se donner plus de joie,
    Un bâton atterrit sur un toit

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:03, par la droiture de l homme integre En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    le ministre veut juste forcer la main à la justice. un tribunal a tranché si tu fais appel de la décision alors attends le résultat de ton appel. le ministre veut dire qu’il est fort ou faire preuve de autorités. pour lui le tribunaux sapent son autorité. et pour ne pas perdre la face une deuxième fois il contre attaque. c est ça L incivisme au sommet de l État. il y a ici deux parties dans ce litige le tribunal a un rôle neutre il vient dire ce qui est juste. il faut L accepter. et ravaler sa fierté. le burkina n est pas une monarchie. si le ministre n est pas d accord il peut lui même démissionner. c est ça faire preuve de autorité. il n est pas né ministre.
    ici il y a un risque de chaos dans la gestion de la cameg Aussi je pense que tout personne qui respecte pas ses engagements dans la gestion de la République doit être poursuivie après son mandat à la image de leurs devanciers. Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:09, par MARIE CHANTAL En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    C’est ça on appelle un gouvernement responsable. Ne jamais céder aux menaces des gens sans foi, ni loi. Ils veulent mettre en danger la politique de la gratuité, sinon le DR Smaila Ouedraogo fait bien travail.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:17, par aaa En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Pourvu que le ministre de la santé parte , s’ils veulent montrer leur bonne foi.ça va couper court les discussions.Qu’est-ce qui se passe au sommet ? l’atonie et l’aphonie de mon président Rock me dégoutte.Le trio fait la sourde oreille mais ça ne marchera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:27, par MADIBA2 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Dans ce pays nous devons cesser la mesquinerie et la jalousie, le ministre affirme que si lui même avait un salaire de trois millions au bout de 3 ans il irait ouvrir sa clinique donc peuple du Burkina retenez que ce sieur ministre n’a rien à foutre de votre système de santé. Ceux qui s’illusionnent en disant qu’il est là pour balayer leur réveil sera douloureux. Ils ont chassé le coordonnateur du PADS Mr YODA, mais le remplaçant de YODA touche un salaire qui dépasse celui que Mr YODA avait, allez-y comprendre ce ministre qui veut dit-il assainir le milieu. Dans les jours à venir vous lirez les articles sur l’affaire du PADS, d’ailleurs j’encourage les journalistes à s’y intéresser à cette question également. Le ministre veut passer par le dénigrement, l’intoxication pour parvenir à ses objectifs personnels. J’appelle le peuple éclairé à redoubler de vigilance et à se lever pour faire barrage à ces manœuvres démagogiques qui ne siéent pas dans ce contexte post insurrectionnel. Pharmaciens du Burkina, ouvrez l’oeil et le bon !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:31, par Verité En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Je ne comprends plus rien. pourquoi ce sinistre, pardon je voulais dire ministre pose t-il de tels actes, il fait honte à la jeunesse ; que Dieu tout Puissant sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:41, par le vieux En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vous savez jeunes gens c’est au moment où quelqu’un se croit trop puissant qu’il est le plus vulnérable .Les jours suivants nous situeront par rapport à cette affaire CAMEG

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:44, par togsn’taaré En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vu que les autorités même refusent de respecter la loi et les décisions de justice, je décide de ne plus payer les impôts et taxes. Je payais parce que chacun de nous doit respecter la loi, mais comme c’est devenu comme-ca, je m’en fou des décisions des autorités et je ne veux pas voir un policier ou un gendarme et encore moins un agent des impôts me reclamer quelque chose. Je ne les reconnais plus. Chacun est devenu chef. On ne respectera plus rien tant que les autorités ne vont pas donner l’exemple....

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:56, par TONIO de la Lune En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    les premiers responsables du pays qui ne respectent pas les lois et textes de la Republique. Et on nous parle d’incivisme ???? Pourquoi moi petit employé, je dois etre civique ? De qui se moque t-on ? y’en a deja marre de ce nouveau regime. TRES DEçU !!!!!!

    Il y a une un vieux dicton de chez moi, traduit en français facile qui dit "quand du veux faire quelque que tu pense bien et que beaucoup de gens sont contre, SOIT tu as tord, SOIT tu es incompris. Dans le premier cas, tu abandonne, dans le deuxième cas, tu suspens et tu communiques" Comme quoi, nos aïeux connaissaient bien certains principes du management. L’entêtement ne conduit les citoyens au raz le bol.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:07, par passakziri En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Si Rock est sincère et a le sens de l’honneur, il devrait nous libérer de ses ministres amateurs. Si au sommet, on est incapable de se soumettre à une décision de justice, alors c’est pitoyable. On ne peut pas continuer à fouler du pied les décisions de justices. Si ca passe cette fois, cela causera un précédent très grave, et ne soyons pas étonnés de retomber sur les mêmes tarres qui ont fini par emporter le régime de Blaise Compaoré, en l’occurence le mepris de la justice. Une Reaction digne de ce nom unissant tous les syndicats de la justice aux finances s’impose pour faire comprendre que l’insurrection populaire qui a coûté la vie à des enfants du Faso ne fut pas vaine.

    Passakziri@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:08, par Jurisprudence En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    L’affaire CAMEG a jeté le discrédit sur le ministre de la santé qui veut se mettre au dessus de la loi. Le ministre et ses soutiens politiques du MPP violent la loi de façon flagrante en ne respectant pas le sursis judiciaire ordonné contre les mesures dictatoriales du ministre de la santé pour l’accaparement de la gestion de la CAMEG à des fins personnelles par ses partisans. Pour parvenir à cette fin, tout est mis en œuvre pour tenter d’induire l’opinion publique en erreur pour insinuer que la décision de justice ne s’impose pas aux actes du ministre. Personne ne croit à cette manipulation des faits et l’agent judiciaire du trésor, monsieur Yao a eu toutes les difficultés pour défendre cette position anachronique à la télévision nationale (RTB).Il faisait l’avocat du diable malgré lui certainement, face à la pression des mains obscures qui veulent récupérer la CAMEG à cause de la masse d’argent de milliards qui transitent par le budget national et les appuis des partenaires techniques et financiers dans cette centrale d’achat de médicaments essentiels génériques. Ces partenaires sont déjà indignés par cette guéguerre entretenue par le ministre de la santé à des fins inavouées mais connues de tous. Il importe donc que le président du Faso use de ses pouvoirs régaliens pour mettre de l’ordre dans cette caverne d’Ali Baba en renvoyant dos à dos tous ceux qui sont impliqués dans cette querelle honteuse au détriment des malades. Pour ce faire, il convient de limoger le ministre de la santé, de limiter le contrat du DG qui était intérimaire à 1 an au lieu de 3 ans, ainsi que celui du conseil d’administration initial. Pendant ce temps, procéder si nécessaire, à des réformes au niveau de la CAMEG pour asseoir des organes dirigeants dans la sérénité et selon des critères de compétence y compris l’appel à candidatures pour le choix d’un nouveau DG. C’est la solution la mieux indiquée de jurisprudence car, le Chef de l’Etat ne doit pas se laisser inclure sur la liste des personnages sinistres qui veulent se mettre au dessus de la loi pour politiser l’administration publique à des fins personnelles. Le Premier ministre devra aussi faire preuve de fermeté dans sa volonté de lutter contre la corruption car l’affaire CAMEG est la face visible de l’iceberg pour des actes de corruption. Le Président de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption, Luc Marius Ibriga a déjà fait savoir par voie de presse qu’au regard de ses missions, le statut d’association ne sied pas à la CAMEG.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:08, par S.I En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Que nous reste-il de l’insurrection populaire et de celui contre le putsch manquée. Doit continuer à fermer les yeux ou de dormir comme sous l’air COMPAORE. En somme de ces deux douloureuses évènements, sommes nous amener de dire que des Burkinabès sont morts pour rien ? Seul le ministre de la santé et son Staff ou les autorités de ce pays sont à mesure de répondre. A près la mort de la CAMEG suivra d’autres structures comme le Laboratoire National de Santé Publique et le peuple burkinabè payera chère de la disparation de ces deux structures et probablement celles des autre à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:13, par Reel En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vous n’aurez que vos yeux pour moucher et vos narines pour pleurer. Bien fait pour nous qui avons fait le choix et voulons ainsi !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:15, par Windin m’mi En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Huummm ! "A mesure que grandit le poussin, grandit son sacrifice" Parole de Grand-père. Ne vous offusqué point chers compatriotes, le chien ne peut jamais changer sa manière de s’asseoir ! Tant que la CAMEG engrangera beaucoup d’argent, chaque ministre de la santé aura son DG, son PCA, ....et que sait-je encore ! Que la bonne santé soit notre partage !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:36, par Guela En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Internaut13 Je suis désolé mais tu ne connais KONFE. Il n’a jamais fait l’UNICEF.
    Vous le décrivez comme quelqu’un qui n’est pas bien. Vous vous trompez. KONFE est un bosseur, quelqu’un qui s’est toujours sacrifié pour le système. C’est un modèle pour moi et bien d’autres personnes. Ne l’insultez pas, il est bon et gentille.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:45, par ben sirac En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    C quoi sa encore ? Ou allons nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:49, par contribuable En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Je ne comprends pas : le PCA est-il un supérieur hiérarchique du DG ? Éclairez ma lanterne parce que je croyais que le CA est le correspondant de COGES dans les lycées, collèges et écoles.
    Dans tous les cas, le ministre de la Santé ou le PCA gagnerait à négocier, car s’ils imposent un DG contre vents et marées, les contrecoups pourraient être fâcheux.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 16:55, par TOMSON LE MESSI En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Monsieur le Ministre de la santé , faites pardons ne ramener pas le pays dans un cahot total. Nous n’avons fini de pleurer nos martyrs de l’insurrection donc nous ne voulons plus pleurer à nouveau. Nous sommes des hommes intègres dignes de nos capacités morales et intellectuelles. Dr KADEBA soyé s’en fière de votre qualité et de quitter cette boite pour continuer vos activités ailleurs car le tout puissant sera toujours derrière vous.« le bien mal acquis ne profite jamais » que Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 17:26, par lina En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Un proverbe mossi dit ceci : "Si l’ane veut te faire tomber tu ne vois plus ses oreilles". Qu’ est ce que le gouvernement attend pour relever ce Ministre de ses fonctions. Est il complice ? Honte a toi. C est tellement sale ce que le Ministre est en train de faire. Quelle dictature malsaine ! de toutes facons il va perdre mieux vaut pour lui de demissionner des maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 17:39, par SS 20 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    L’erreur de mr Kadeba et de mr Bocar c’est de ne pas obéir aux instructions de leur ministre en ne transmettant pas les documents demandés , si vous vous considériez comme toujour responsables de la CAMEG malgré le tumulte et même malgré la faveur de la décision de justice , vous devriez transmettre les documents ,car jusqu’à preuve de contraire de dernière minute ,le ministre de la santé est toujours le Dr Smaila à qui vous devez respect pour hiérarchie quitte à ce que vous persévérez pour valoir vos droits après obéissance ;voilà on vous colle maintenant la sanction lourde pour motif de désobéissance au supérieur et je ne crois pas qu’avec ce piège même devant le tribunal administratif vous pouvez avoir gain de cause. Avis aux juristes de s’inviter au débat , je n’en suis pas un !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:16, par bamos En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Le pays est désordonné au sens propre terme.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:20 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Le Ministre aurait dit que le DG et le PCA ne sont pas pour le MPP ; il aurait demandé à connaitre le bord politique des deux responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:28, par Burkindi En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Tout comme beaucoup d’autres, je suis vraiment curieux de voir la fin de cette histoire de CAMEG. Je sens que ca va chauffer au Ministere de la Sante.

    C’est doute l’occasion qu’on donne aux medecins et pharmaciens du Burkina Faso d’aller en grève illimitée et d’exiger un salaire supérieur a celui des magistrats.

    Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:35, par Agent de Santé En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Je suis de la santé mais j’ai honte.
    Kaiiii. Tchurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr. C’est quoi ça ? Du désordre total. J’ai trop honte. Les syndicalistes la disent quoi meme ? Decretez un mot d’ordre de greve, on va vous suivre et chassez ce ministre et son Konfe.
    Tchurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:42, par TROP c’est TROP En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Le changement ne viendra jamais du haut (President ou Premier Ministre).
    Le changement ne pourra pourra venir que du bas (Personnel de la CAMEG, Pharmaciens, médecins, agents de santé, agents du ministre de la santé, etc.)

    Il faut que les syndicalistes, les membres de la sociéte civiles et le "bas peuple" se levent.

    TROP c’est TROP

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:43, par bbbbbbb En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Encore une fois d e plus le ministère de la santé grogne suite à une nomination. Cette fois ci les acteurs de la pharmacie qui se trouve dans le combats réel sont restés silencieux car pensant que c’est un combat de DR KADEBA. Comment pouvez vous accepter que cette structure qui fait la fièrté du Burkina soit liquidée devant vous. Chers pharmaciens se combat mérite pour moi d’être fait que celui qui vous a beaucoup plus occuper par le passé

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 18:53 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vous saviez ce pays vis une situation de : c’est à notre tour de manger ; donc laissez nous svp. regarder ce qui se passe dans les conseils municipaux ; la situation à la cameg ou en dépit d’une décision de justice on nomme qui on veut. attendez vous aller voir plus pire ce qui ce passe. c’est à notre tour de manger comme le disait un journaliste.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 19:06, par Nongasida En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Attention a ne pas etre pris au piege de la gueguerre au sein du MPP.Ceci est un coup de Salif Diallo pour mettre le peuple contre Rock.Si le ministre Smaila tient mordicus a placer ses gars a la tete de la CAMEG malrge la decision de Justice, c’est qu’il a eu l’accord de son mentor Salif Diallo qui voit la une occasion de donner un coup fatal a Rock et au Premier ministre. Salif Diallo est conscient que ce bras de fer va emporter son poulain, mais fera d’autres degats plus enormes a Rock et a ses amis. Attention a nous a ne pas tomber dans le enieme piege de Gorba.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 20:02, par Passager En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Que le ministre de la santé ait raison ou pas dans cette affaire, c’est son problème. Si un dysfonctionnement venait à entraîner une rupture des médicaments essentiels génériques, surtout dans ce contexte de gratuité des soins aux groupes ciblés, c’est le problème du ministre et du gouvernement. Ce qui me peine, c’est ce monsieur, Dr KONFE Salifou, bon manager, grand travailleur, très expérimenté en santé publique, social, qui est employé, manipulé par ce ministre (je ne dirais pas petit ministre), pour faire la sale besogne. Je l’ai rencontré la dernière fois, je n’ai pas pu le regarder dans les yeux, tellement il me faisait pitié. Que le Seigneur en qui il a placé sa foi et sa confiance le libère de ces turbulences qui peuvent marquer à jamais, souiller la vie d’une bonne personne comme l’ai Dr KONFE. Je le conseille en passant, de cesser de faire l’agneau, le loup n’est pas loin. On peut grandir dans la carrière en gardant sa tête sur les épaules.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 20:02, par anonyme En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Au delà de toute passion et parti pris il faut reconnaître que l’acte du nouveau P CA est franchement maladroit . Il aurait dû au moins attendre le verdict de la justice demain avant de poser d’éventuels actes de ce genre N’est ce pas le ministère de la santé en accord avec l’agent judiciaire du trésor qui a fait appel de la décision du tribunal administratif ? S’ils n’avaient pas confiance en la justice pourquoi avoir fait l’appel alors ? C’est pas bien réfléchi du tout cette décision de licenciement du DG en ce moment .

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 20:04, par IBK En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    S OS mon pays !
    Le pays est à la dérive ! On a déjà des ruptures de stocks de médicaments un peu partout et le ministre s’entête dans ses bêtises. Les pays qui n’ont pas de centrale solide, c’est au marché que les hôpitaux vont chercher les médicaments. Va ton vers une telle situation au Burkina sous le MPP, WAIT AND SEE !
    La nomination de Koussoubé n’est que pur diversion pour diviser le rang des pharmaciens et du personnel de la CAMEG : faite barrage à cette forfaiture !
    Monsieur le PM, vous avez un des ministres les plus malhonnêtes dans votre gouvernement en la personne déc Smaila. L’avenir nous le dira !

    Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 20:42, par DOUNDOOZI N’ZIKA En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Encore la touche de Salifou Diallo ! Que reproche-t-on à l’équipe dirigeante de la CAMEG au point de ne pas la laisser finir son mandat ? Était-t-il si urgent de nommer les parents au point de violer les textes ? Voyez - vous ? Que celui qui peut conseille Smaïla Ouédraogo. S’il est jeune, il n’est pas bête ; s’il est manipulé, il n’ est pas un robot. Il n’y a pas si longtemps deux ministres ont été virés du gouvernement sous la pression des travailleurs.

    Salifou Diallo a dit que les juges sont pourris ; Rock Marc Christian KABORE a dit que la Justice ne peut pas être son propre chef. Ce ne sont donc pas leurs larbins qui respecteront les décisions de justice.

    Un petit rappel ! Malgré la puissance de Blaise Compaoré et de sa milice, le RSP, les François Compaoré, Salif KABORE, etc., ont fui le pays, certains le jour, d’autres enturbannés comme des bergers accompagnant du bétail en Côte d’ivoire dans une remorque.
    Or, Salifou Diallo mentor de Smaïla Ouédraogo n’est pas plus fort que le RSP. Donc, ATTENTION !!! Même si c’est votre heure de bouffe.
    N’ABUSEZ PAS DU SILENCE DES POPULATIONS !!!
    LES COMPAORE ONT ÉTÉ SURPRIS DE LEUR RÉACTION LES MAINS ET POITRINES NUES FACE À LA PUISSANCE DE FEU DU RSP !

    DIEU BÉNISSE NOTRE CHER BURKINA FASO ! AAAAAMEN !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 21:25, par SAKSIDA En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Je me rend compte que la majorité des internautes ne comprend rien dans cette histoire.Ceux qui mangent déja à la CAMEG manifestent contre le ministre parcequ’ils ont peur de ne plus pouvoir manger.Vous avez crié que vous voulez le changement et pourtant vous ne voulez pas changer ,vous ne voulez pas qu’on change : laissez le ministre faire son changement et on le jugera aux résultats. Ce que le ministre Smaila voit dans le système,vous ,vous ne voyez pas.
    C’est trop facile de dire que le ministre veut placer ceux qui sont avec lui ; si c’était vous qui êtes ministre es que vous allez placer ceux qui sont contre vous ? c’est plutôt ceux qui sont avec vous que vous allez placer.Faites pardon ne forcez pas le ministre à travailler avec des gens qu’il ne souhaite pas travailler avec,ne le faites pas la force,laissez le ministre travailler,laissez le ministre dérouler la politique du Prési.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 21:31, par POPO En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Bonsoir,
    Quel piètre ministre. Hier seulement, en urgence, il a convoqué tous les DR, tous les DG des Hôpitaux, tous les MCD et leurs pharmaciens à une inutile rencontre qui n’avait rien d’urgent, en témoigne l’ordre du jour.
    Au finish, des millions de francs dépensés en carburant et en frais de mission pour rien au moment ou le gouvernement cherche pitoyablement à renflouer ses caisses . Si ça ce n’est pas de la mauvaise gestion.......
    Le plus décevant dans cette affaire de la CAMEG est le DGS, Dr KONFE, qui est devenu l’instrument du Ministre .
    Un conseil, Smaila, quitte dans ça et occupe-toi des vrais problèmes qui minent le secteur.
    Tout le reste n’est que foutaise.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 22:01, par ONSENFOU En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Ha ha ! on dirait que c’est une affaire de docteur dèh. C ’est bien fait pour vous ; au lieu de voir comment vous allez améliorer la situation des docteurs ,vous etes entrain de vous faire tapez dos ;continuez seulement nous on s’en fou.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 22:06, par Voiclaire En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Kôrô Smaîla (Ministre) il faut nettoyer la maison(CAMEG) et resté serein ;il ya des gens qui ont intérêt à ce que la maison reste sale. Comprenez les réactions. Si une pièce d’argent tombe dans une maison qui est pleine d’ordures on l’a retrouve difficilement ou pas du tout, mais si la pièce d’argent tombe dans une maison rendue propre,on l’a retrouve facilement. Vous comprenez donc kôrô smaîla,que beaucoup ne veulent pas que vous rendez le coin propre : si le coin devient propre,si l’argent tombe on va voir ca facilement,hors nous on ne veut pas qu’on voit ca facilement,qui est fou ! Bon courage.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 22:07, par zindsoaba En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    A mon humble avis il y’a anguilles sous roche dans cette affaire
    Il faut qu’on nous disent ce qui est caché
    Le peuple a droit de le savoir

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 23:15, par SS 20 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Chers internautes , prenez soin de vous imprégnez de vous du fond du problème avant tout commentaire , il m’a tout l’air que certains lisent uniquement les commentaires des autres et s’alignent aveuglement parce il faut suivre l’orientation des commentaires.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 23:39 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vraiment le Burrkina est un pays de misère matériel, pour peu qu’il y ait un peu d’argent quelque part, cela attire tous nos petits intellectuels sans ambition ni repére comme une masse d’aimant qui attire des grains de feraille. Vous voyez mentez en disant qu’il y a de l’or quelque part au Burkina Faso et allez vous installer en creusant, le lendemain vous verez tous les désoeuvrés sans ambitions au péril de leur vie venir tenter leur change. Quelle misère matérielle au Burkina !!!!! Elle put partout. Moi à la place du Dg de la CAMEG j’aurai démissionné depuis belle lurette. Quand sous le règne des Colonels du CMRPN le Capitaine SANKARA ne pouvait pas s’accommoder, il a démissionné. Mais aprèe Sankara, vous connaissez un officier digne de ce nom qui a démissionné. Ne cherchez pas de démissionnaire dans la vie civile il y en a pas parce que la misère matérielle a sclérosée la quasi totalité des prétendus intellectuels. Personne ne croit qu’il peut réussir ailleurs, sauf là ou il est. C’est sur cette misère matérielle que Blaise s’est basée pour tenir comme des moutons castrés pendant 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 05:56, par wendinkonté frank à En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Je constate que le débat est passionné. Jouons balle à terre. Soyons conséquents avec nous mêmes. Comment un DG intérimaire veut forcement rester . ? Dr Kadéba assurait l ’intérim pour une année le temps de revoir les textes. Pourquoi le PCA et le CA n’ont pas voulu appliquer les nouveaux textes . Le Ministre a raison parce que son conseiller technique et PCA a voulu le poignardé au dos mais il a mal réagit. IL aurait du demander dans ses correspondances l’application des nouveaux textes pour clouer le PCA et le CA. Méfiez vous aussi des CA qui font croire à l’opinion qu’ il agit à son intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 09:00, par Tastas En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Si quelqu’un ne part pas en prison dans cette affaire, c’est que la justice fabrique encore les juges acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 09:04, par Horus En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Carrément ! Les décisions du Conseil des Ministres est au dessus de la loi ? Pourtant un certain conseil des ministres du 21 octobre 2014 a pris une décision dont les conséquences ont fini par balayer le gouvernement qui l’avait prise. Mets de l’eau dans ton vin Smaïla parce que quelque soit l’issue de cette affaire, tu rentreras négativement dans l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 09:20, par Sidzabda En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Depuis le début de la crise à la CAMEG, l’on n’a jamais voulu dire la vérité au DG et au PCA ou bien ces derniers sont de mauvaise foi. Il est dit que les membres du Conseil d’administration sont nommés en conseil des Ministres. Aussi, les textes disent que la CAMEG est sous la tutelle technique du Ministère de la Santé et c’est ce dernier qui nomme le PCA. Maintenant on nomme les membres du conseil d’administration, on nomme le PCA et paf, c’est devenu un sacrilège !!! je crois que le DG et le PCA ont voulu tenir tête pour rien. S’ils veulent, qu’ils repartent en justice pour licenciement abusif et on va lui paye ses millions sinon pour le cas présent, ils ont tort sur toute la ligne.
    Aussi, si chaque acteur veut contester quelque chose, qu’il se mette à la place de celui qui a posé l’acte pour analyser au lieu de rester dans son coin car tout le monde lit le même textes mais certains le lisent à l’envers.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 09:35, par bbbbbbb En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Brave personnel de la CAMEG votre combat est juste et légitime. Moi, pour ma part je vous encourage et vous soutien sans faille. J’ai fais partis de la lutte contre la nomination de Dr compaoré en son temps. Cette fois -ci je suis encore avec vous contre cette injustice perpétrer par le ministre de la santé et ces collaborateurs.
    Courage à tous !
    NI AN LARA AN SARA

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 10:29, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAGO En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Si j’étais Rock Marc Christian Kaboré et Paul Kaba Thieba, je remanierai le gouvernement au prochain Conseil de Ministre et faire l’aménagement gouvernemental requis et dissous tous les organes antérieurs et actuels du CA et de la Direction Générale de la CAMEG par décret pris en du Conseil des Ministres. Alors, les Ministres en charge de l’Administration territoriale et de la Securité intérieure et le Ministre de la Santé sont chacun en ce qui le concerne chargés de l’exécution immediate du présent décret de trailler en tandem avec diligence en vue d’asseoir les nouveaux organes de l’Association CAMEG conformément aux dispositions reglementaires en vigueur et ce dans un délai de 1 mois avec la participation active du personnel de la CAMEG.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 10:47, par Fati COMPAORE En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    l’incivisme c’est quand un DG manque de respect à son ministre. Bonne gens détrompez vous nous ne sommes plus en transition.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 10:54 En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Attention pour ne pas avancer en reculant,inutile de déshabiller
    St Pierre pour habiller St Paul

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 12:19, par Tastas En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Voilà un nouveau CA incompétent qui parle de faute lourde ! C’est à la justice de qualifier la faute de "lourde", pas à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 13:26, par victor En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Vraiment xcusez moi du terme c est quoi cette merde. Autant laisser les import export faire des centrales d achats. Apres tout centrale d achat veux dire quoi. Il faut juste juste qu il y est un controle des produits qui rentrent dans le pays. Comme pour les aliments (si c est vraiment effectif comme pour tous les produits qui viennent d autres horizons). Please President du faso reglez ce prob c est une urgence par rapport a votre programme pour les cinq ans. On a déjà une année.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 13:39, par souleymane En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    C’est triste vraiment triste pour le monde des pharmaciens. Les intérêts ont pris le dessus vraiment c’est regrettable . Grand frère KADEBA cherche toi car tes collègues pharmaciens ne valent rien tchurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 13:56, par LE Faso d’abord En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Cette histoire traduit sans équivoque l’incapacité notoire de ROCK à assumer le rôle qui lui a été assigné par le peuple Burkinabè. Elle traduit le mépris total que les gens du pouvoir actuel (comme ceux du défunt pouvoir) ont pour le droit et pour l’humain tout court. Le dessein inavoué c’est de placer des fidèles pour contrôler non pas pour le peuple mais pour se remplir les poches : toute autre explication n’est que gesticulation ! Le ministre est juste utilisé par Salif l’illuminé, roi de la diversion, de la démagogie et de l’enrichissement à tous les coups !! Ce qui se passe est symptomatique de la volonté des nouveaux tenants du pouvoir, par l’intermédiaire d’un ministre notoirement incapable sous un premier ministre limité et totalement hagard, de mettre la main sur toutes les poches de richesses pour mieux asseoir leur pouvoir et assouvir leur goût ouvertement insatiable du lucre et leur boulimie du pouvoir. Que diantre !! Et dire que j’ai voté ROCK ! Vivement que 2020 arrive et que je le sanctionne !! Je croyais naïvement que sous nos cieux ces pratiques dignes de chefs bandits étaient terminées !! Quel recul !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 14:14, par Bouba En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Rien ne m’étonne dans ce pays. Que vaut une expérience de 27 ans de gloutonnerie avec le diable. Ces gens-là ne connaissent pas les be.a.ba de la gestion d’un pays. Comment peut-on confier la gestion d’un pays à des amateurs incompétents. Parmi les RSS, il y a un dont la carrière est construite à base de fraudes toute sa vie durant : diplômes achetés ou obtenus frauduleusement, numéro matricule à la fonction publique obtenu frauduleusement à l’ENAM où il n’a jamais enseigné ou suivi un cours, aucune expérience de travail de ses 10 doigts en dehors de postes politiques, gestion scandaleuse ressources des ministères partout où il est passé, etc. Quelle leçon ces gens-là peuvent donner à la jeune génération

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 15:49, par Martine En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Les forums des internautes constituent des tribunes d’expression libre de citoyens. Si certains internautes bâtissent leurs argumentaires sur des faits objectifs, d’autres par contre visent des règlements de comptes injustes. Mais les lecteurs avisés qui ont le sens de l’analyse doivent pouvoir faire la part des choses pour se baser sur l’objectivité. Ainsi, je m’adresse à tous les forumistes aux arguments légers et malhonnêtes ,qui tentent injustement de diaboliser tous les citoyens non assujettis par les clans rivaux du MPP ,en le considérant comme des disciples du régime Compaoré dont ils souhaitent la marginalisation systématique .Ils doivent comprendre que les premiers et grands disciples du régime Compaoré qui ont profité du système pour s’enrichir et parvenir aujourd’hui au pouvoir par la manipulation et le dictat, sont bel et bien ces ténors du MPP. Donc s’il faille balayer les soient disant ex-collaborateurs du régime Compaoré,il faudrait commencer par ceux du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 19:00, par ka En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    Boin-Zemm Ouindé ouedraogo 68 : Je confirme, mais tu oublies que le capitaine du navire du président Roch Kaboré est Salif Diallo. Son poulain de ministre de la santé peut faire toutes les bêtises qu’il veut. Un remaniement ministériel ne peut pas se faire sans une autorisation du capitaine Salif Diallo.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 01:00, par Hayi En réponse à : CAMEG : Le nouveau Conseil d’administration nomme un nouveau Directeur général

    En moins d’une 10 mois de fonction, ce ministre a réussi l’exploit de se mettre presque tout le ministère sur son dos. C’est triste pour lui car les dés semblent déjà jetés.
    Il a besoin d’une petit leçon de bonne gouvernance et je compte sur la citoyenneté du personnel de la santé pour la lui dispenser.
    Il joue au lézard qui enflamme la forêt et si le PM et le PF n’ouvrent pas vite le bon œil, ils se réveilleront un beau matin, dans les jours à venir avec de violentes céphalées et le FDF trempé. C’est qui arrive quand on met un immature à la tête d’un département ministériel.
    Il ya une ligne rouge à ne pas franchir en matière de gouvernance et le silence ne veut pas toujours dire résignation. Blaise, son gouvernement et toute sa horde de conseillers en savent quelque chose. Il est encore temps pour lui de sauver la face. Dans deux jours, ce sera trop tard.
    Mais quelle que soit l’issue, ce Smaila sortira par la petite porte. Ce n’est pas à proprement parler de sa faute. C’est au-dessus de ses capacités intrinsèques. A cela s’ajoute les faux amis et conseillers qui, naturellement ne s’aviserons qu’après l’avoir poussé dans le feu ou le precipisse ; l’issue est la même de toute façon, la perte.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : La CAMEG et les formations hospitalières en quête de thérapie
CAMEG : « Si je ne me sentais pas capable, je ne serais pas venue », Dr Anne Maryse Khaboré, nouvelle directrice générale
Vente de médicaments de la CAMEG à des terroristes : Il n’en est rien, selon l’association
25e anniversaire de la CAMEG : Un cross pour communier avec la clientèle de Fada
25 ans de la CAMEG : L’équipe de Tingandogo remporte la coupe du directeur général
Vingt-cinq ans d’existence : La CAMEG à la rescousse des forces de défense et de sécurité
25e anniversaire de la CAMEG : Des journées portes ouvertes pour mieux faire connaitre l’institution
25 ans de la CAMEG : Les agents donnent leur sang pour sauver des vies
Sortie de crise à la CAMEG : Bilan satisfaisant six mois après
Sortie de crise à la CAMEG : Le nouveau capitaine au gouvernail
Crise à la CAMEG : La fin d’une douloureuse série de onze mois
Crise à la CAMEG : Bientôt la fin ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés