Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Simples détails : Le vrai combat a débuté au Mali

Accueil > Actualités > On en parle... • • dimanche 24 février 2013 à 20h50min

C’est maintenant que la lutte véritable contre les terroristes a débuté au Mali. Après les avoir ratissés et confinés carrément au Nord, les forces militaires hybrides venues d’Afrique et d’Europe devront maintenant arriver soit à les capturer, soit à les anéantir. C’est ce qui semble être le plus difficile et le plus périlleux.

Le Tchad a déjà perdu treize soldats dans les combats. En plus de deux autres qui étaient déjà morts suite l’un, à une maladie, et l’autre à un accident. A Gao et à Kidal, les terroristes procèdent par des attentats là où on les attend le moins. Les populations sont apeurées mais restent convaincues que la libération totale, c’est pour bientôt. En clair, la lutte contre le terrorisme est en passe d’être gagnée. Seulement, il faut arriver à sécuriser les zones naguère occupées.


Mairie et arrondissements : candidats, à vos marques

Les potentiels candidats au poste de maire de la commune de Bobo et des arrondissements seront bientôt connus. S’il y aura beaucoup de candidats, pardon beaucoup d’ambitieux, nul doute qu’il y aura peu d’élus. Ce qu’il faut dire tout de suite, c’est le cas de ces candidats qui savent bien que personne ne les soutiendra dans leurs ambitions démesurées mais qui, visiblement veulent troubler le jeu. Pratiquement tous les arrondissements ont leurs « troubleurs ». La responsabilité de maire est si importante et noble qu’il va falloir que ceux qui, de façon frauduleuse ont eu la chance de l’occuper par le passé comprennent que les choses ont changé. Ce n’est plus n’importe quoi ! Mais celui qui a quelque chose à proposer, celui qui peut aller convaincre et ramener quelque chose pour ses concitoyens. On a vu les gens ici et on sait de quoi chacun est capable. Alors qu’on arrête de se foutre des populations. Dans tous les cas, il n’y a pas plus troubleur que les populations.


2ème anniversaire de la mort de Justin Zongo : 48 heures pour rappeler les évènements

Les évènements du 22 et 23 février 2011 ont été commémorés par les élèves et étudiants de la ville de Koudougou, ce vendredi 22 février 2013 à travers une marche pacifique. Organisée par les organisations scolaires notamment la Coordination des élèves et étudiants Burkinabè (CEEB)/Boulkiemdé, l’ANEB et l’Association des scolaires de Koudougou (ASK). Ainsi dans la matinée du vendredi 22 février, les manifestants sont partis de l’université en arpentant la nationale n°14 au Haut-commissariat où ils ont tenu un meeting avant de remettre une déclaration. Le Haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, Samuel P. Zoungrana en réceptionnant le message a donné l’assurance aux étudiants de ce que leur message sera transmis à qui de droit. Pour le Secrétaire général de l’ANEB/Koudougou, Zié Souaré, cette marche a pour objectif de réclamer vérité et justice pour leurs camarades qui ont trouvé la mort au cours des évènements de 2011 à l’image de Justin Zongo. Zié Souaré a félicité ses camarades pour la mobilisation de ce jour mais aussi, a insisté sur l’union et la détermination des uns et des autres pour faire aboutir les autres dossiers de crime de sang et l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études.


Le centre culturel burkinabé de Georges Kaboré prêt à rebondir

Créé par Georges Kaboré, le centre culturel Burkinabé a traversé une marrée haute en 2012. Il a eu du mal à partir avec les hommes de média pour promesse non-tenue. Mais maintenant tout cela relève du passé. Le fondateur du centre Georges Kaboré fait son mea culpa devant les professionnels des médias. Il dit avoir appris des leçons du passé pour mieux agir cette fois. Ainsi le centre culturel burkinabé compte bien rebondir avec le soutien des hommes de média. Le promoteur du centre s’est fixé comme objectifs de fournir un espace de rencontre et d’échange aux jeunes, de favoriser l’accompagnement éducatif et l’expression artistique des jeunes et de promouvoir et valoriser les repères culturels nationaux.

Vos commentaires

  • Le 24 février 2013 à 23:18, par ouedraogo gregory En réponse à : Simples détails : Le vrai combat a débuté au Mali

    peuple malien tenez bon !ca ne sera plus que de l’histoire pour vous d’ici quelque temps.la tempete va bientôt passer et la belle vue du ciel et vos reves enfouis réaparaîtrons. Merci aux mobilisations qui se font autour du Mali. Chez nous il est dit que lorsque la case du voisin brûle accourt le sinon il se peut que tu soit le prochain. Que Dieu bénisse l’Afrique !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés