Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

On murmure : L’UNIR/PS attaque la CECI de Gourcy au tribunal administratif de Ouahigouya

Accueil > Actualités > On en parle... • • mercredi 7 novembre 2012 à 01h23min

Kantigui se rappelle que le tribunal administratif de Ouahigouya, saisi d’une requête en matière électorale, a tenu une audience extraordinaire, le mardi 30 octobre 2012. Il avait procédé à l’examen du dossier des deux listes déposées par le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) qui avait été invalidé par la Commission électorale communale indépendante (CECI) de Gourcy. Kantigui qui a suivi le procès se souvient qu’après des débats contradictoires publics, le tribunal administratif a rendu son verdict et a déclaré nul et de non effet le procès verbal de la commission ad hoc invalidant les deux listes puis a ordonné à la CECI de procéder à une nouvelle publication de la liste déposée par le mandataire du secrétariat exécutif national du CDP, Boureima Ouédraogo et autorisé le complément de ladite liste.

La CECI de Gourcy, munie de son attestation de jugement, n’a pas traîné les pieds pour exécuter la décision de justice. Contre toute attente, l’UNIR/PS, un des partis en lice pour les élections municipales à Gourcy, selon les sources de Kantigui , a introduit une requête auprès du tribunal administratif de Ouahigouya contre la CECI de Gourcy pour annulation du nouvel arrêté publiant la liste des candidatures sur la liste électorale sans avoir eu recours à la commission ad hoc. A son audience qui s’est tenue hier soir (NDLR : 6 novembre 2012) au Palais de justice de Ouahigouya, le tribunal administratif a entendu les trois parties, l’UNIR/PS, la CECI/Gourcy et le CDP. Au terme du procès auquel Kantigui a assisté, le tribunal administratif, par la voix de son président, Gildas Zouré, a déclaré recevable la requête initiée par l’UNIR/PS dans la forme, mais dans le fond, l’a rejettée en ce qui concerne l’annulation de l’arrêté de la CECI Gourcy portant publication des listes de candidature pour l’élection des conseillers municipaux du 2 décembre 2012. Affaire à suivre….


Alain Edouard Traoré, élevé commandeur de l’Ordre européen des chevaliers de Gutenberg

Il est parvenu à Kantigui que le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement du Burkina Faso, Alain Edouard Traoré, sera élevé, le vendredi 16 novembre 2012 à Paris, à la dignité de commandeur de l’Ordre européen des chevaliers de Gutenberg. La « Confrérie des compagnons de Gutenberg » est un ordre dont la majorité des membres sont des personnalités de la presse, de la communication et des entreprises graphiques.

Depuis l’an 2000, la direction est assurée par Jean Miot, journaliste, ancien président du Conseil de surveillance du Figaro et de la Fédération nationale de la presse française, ancien PDG de l’Agence France-Presse. L’admission au sein de cette confrérie professionnelle est soumise à une appréciation sur la base d’indicateurs rigoureux en matière de contribution au développement du secteur de la communication et des médias. Selon les sources de Kantigui , Alain Edouard Traoré a été distingué en raison de ses initiatives et de sa politique dans le domaine de la communication au Burkina Faso. C’est la première fois qu’une personnalité de l’Afrique subsaharienne est honorée par cette distinction décernée par la confrérie Gutenberg, et le premier Africain à ce grade. Ce qui est un honneur pour le Burkina Faso tout entier.


Retour des pèlerins burkinabè au bercail : le pesage des bagages
se fait attendre

Kantigui a appris que le départ des fidèles musulmans du Burkina de La Mecque sur Médine, avant le premier vol retour initialement annoncé pour le 11 novembre prochain, est toujours en suspens.
A ce qu’on dit, il serait question de peser les bagages de chaque pèlerin avant l’étape de Médine, mais il revient que le transporteur officiel, Air Burkina, n’aurait pas encore réglé la note de pesage qui se chiffrerait à une quarantaine de millions. Kantigui qui suit les tractations a ouï dire que cette situation serait due aux responsables de la compagnie qui ne parleraient pas le même langage. En tous les cas, pour le moment, les rendez-vous manqués du début du pesage ont fini par amener les agences de voyage à prendre leurs propres initiatives, en procédant au pré-pesage.
Et, jusqu’à présent, elles ne voient toujours pas une seule balance du transporteur officiel à La Mecque. Pourtant, ces agences auraient déjà signé des contrats d’hébergement de leurs pèlerins à Médine, en cours depuis trois jours. Vivement qu’une solution soit vite trouvée à cette situation afin de faciliter le retour des pèlerins burkinabè au bercail !


Les mésaventures d’un client de la société INOVAPAY

Kantigui qui suit l’évolution des initiatives privées au Burkina Faso a appris que la société INOVAPAY s’est donné pour mission d’aider les citoyens dans les transactions financières. C’est-à-dire que vous pouvez payer vos factures, acheter des articles dans certains magasins. Vous pouvez également faire des transferts d’argent. Un client de la société a confié à Kantigui que ces offres de service lui ont plu et l’ont amené à ouvrir un compte à INOVAPAY.
Cela, pour deux raisons. La première, parce que son service est à Koudougou alors que sa banque se trouve à Ouagadougou. La deuxième, c’est pour fuir les longues files devant les guichets de la SONABEL et de l’ONEA. Selon les informations de Kantigui, effectivement, le client a pu payer ses factures trois fois par ce canal. Mais, a-t-on dit à Kantigui, les problèmes dudit client ont commencé en fin août dernier. Kantigui a appris qu’après avoir obtenu un prêt avec sa banque en août 2012 et pour ne pas voyager avec l’argent dans ses poches, ledit client a déposé une somme de 1 200 000 F CFA dans son compte INOVAPAY afin de pouvoir la retirer à Koudougou à son arrivée.

A l’agence INOVAPAY de Koudougou, on lui aurait fait comprendre que l’opération n’est plus possible parce que INOVAPAY Ouagadougou ne compenserait pas ce qui est remboursé dans la "cité du cavalier rouge". Après quelques jours de coups de fil infructueux, le client est retourné à Ouagadougou pour récupérer son argent, mais sa surprise, selon les informations de Kantigui, fut encore plus grande.
Il s’est tout simplement entendu dire que la société INOVAPAY a des problèmes de liquidité. Conséquence, jusqu’en fin septembre 2012, le client n’a pu percevoir que 50 000 FCFA. Et depuis lors, plus rien… En cherchant à bien s’informer sur la situation, Kantigui s’est rendu compte que ce client ne serait pas seul dans la situation. Que se passe-t-il donc ? Vivement que les choses rentrent dans l’ordre pour cette société afin que les uns et les autres puissent rentrer en possession de leur dû.


L’Université de Ouagadougou célèbre ses meilleurs sportifs

Il est parvenu à Kantigui que l’Université club de Ouagadougou (UCO) organise, pour la toute première fois, « la Nuit de l’étudiant sportif », le jeudi 8 novembre 2012. Nuit de célébration du talent sportif de l’étudiant, cet évènement sera marqué par une cérémonie de remise de prix et de certificats aux meilleurs sportifs de l’année de l’Université de Ouagadougou, notamment les lauréats des jeux universitaires 2012 de l’Afrique de l’Ouest à Ilorin (Nigeria) et ceux des derniers Jeux universitaires du Burkina Faso. C’est ainsi que Kantigui a ouï dire que les meilleurs sportifs en football, basket-ball, handball, cyclisme, volleyball, athlétisme, rugby, arts martiaux, pétanque, jeux de société et lutte, seront primés au cours de cette nuit. Selon les sources de Kantigui, à la veille de cet évènement, l’UCO se réjouit pour l’un de ses coureurs lauréats de la section cycliste, en la personne de Robert Damiba.

En effet, étudiant en 3e année de sociologie, il est présélectionné pour l’équipe nationale au championnat d’Afrique de cyclisme prévu pour se dérouler au Burkina Faso, du 7 au 11 novembre.
La nuit est placée sous la présidence du Ministre des Enseignements secondaire et supérieur (MESS), Pr Moussa Ouattara, le patronage du Ministre des Sports et des Loisirs (MSL), colonel Yacouba Ouédraogo et le parrainage du ministre en charge de l’Environnement, Pr Jean Koulidiati.


Zoodomail.com : un an déjà !

8 novembre 2011 – 8 novembre 2012, Zoodomail.com, journal d’informations générales en ligne, souffle sa toute première bougie. Kantigui constate donc que cela fait une année que son confrère, Zoodomail.com, a fait son apparition sur la toile pour donner des informations du Burkina et d’ailleurs.
Cela fait également une année que les lecteurs témoignent leur fidélité à ce journal uniquement en ligne et à son équipe d’animation. Selon les sources de Kantigui, en une année, le nombre d’abonnés du journal ne fait que croître. De 23 abonnés au départ, il est passé aujourd’hui à 23 810 abonnés. Cette augmentation est la preuve que les uns et les autres trouvent leur compte dans Zoodomail.com.

En ce jour anniversaire, les premiers responsables du journal, par la voix de Kantigui, remercient ses lecteurs, annonceurs, partenaires, bref, tous ceux qui leur font confiance et les soutiennent depuis le premier jour. Pour les responsables de Zoodomail.com, cette marque de confiance, d’estime et de fidélité est une sève nourricière, un viatique qui leur permettent de relever le défi de l’information.
Aux lecteurs, les animateurs du journal en ligne prennent l’engagement de donner davantage le meilleur d’eux-mêmes, dans le monde concurrentiel de l’information, pour combler leurs attentes. Kantigui souhaite joyeux anniversaire et longue vie à son confrère, Zoodomail.com.

KANTIGUI

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 7 novembre 2012 à 10:04, par BITSH En réponse à : On murmure : L’UNIR/PS attaque la CECI de Gourcy au tribunal administratif de Ouahigouya

    Le cas de INOVA est très frustant. Je suis aussi victimme de cette fausse société. Apres avoir payé mes factures sonabel par leur canal, je constate apres qu’il n’ont reversé l’argent à la sonabel. et jai payé une penalité de 5000 et j’ai fui INOVA.

    Chers consommateurs, faites tres actions aux transaction electronique( Cartes bancaires, compte éléctronique....)
    Dans certains cas de l’arnaque formalisée

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés