Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Le capitaine Ouali condamné à 10 ans de prison ferme

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Tentative de putsch • • dimanche 18 avril 2004 à 09h07min

Le capitaine Luther Ouali, "cerveau" présumé d’une tentative de putsch contre le président du Burkina Blaise Compoaré, a été reconnu coupable par le tribunal militaire de Ouagadougou qui l’a condamné samedi à 10 années de prison.

Sur les 12 autres accusés, 10 militaires et deux civils, six ont été acquittés, dont le le leader de l’opposition Norbert Tiendrebeogo. Six autres ont été condamnés à des peines plus légères, y compris le pasteur Pare Israel, qui était accusé d’avoir abriter dans son église les réunions préparatoires à la tentative de putsch et a écopé de deux ans avec sursis.

C’est contre le capitaine Ouali, qui avait reconnu avoir voulu "enlever le président Compaore de son fauteuil", qu’a été prononcée la peine la plus lourde, qui ne va toutefois pas jusqu’aux 20 années de détention qu’avait requis le procureur militaire dans son réquisitoire vendredi.

Le capitaine Ouali était aussi accusé de trahison et de collusion avec une puissance étrangères, notamment la Côte d’Ivoire voisine. Au cours du procès, il avait admis s’être rendu à Abidjan et avoir reçu quelque 76.000 euros de "son vieil ami" le colonel Raphael Logbo, un des aides militaires du président ivoirien Laurent Gbagbo. Mais il avait souligné que cet argent n’était pas destiné à financer un coup d’état au Burkina.

Selon l’accusation, le capitaine Ouali se serait rendu à plusieurs reprises entre août 2002 et juin 2003 en Côte d’Ivoire, au Togo, au Ghana et au Bénin pour obtenir "une aide financière et logistique pour renverser" le président Compaore, arrivé au pouvoir en 1987 à la faveur d’un coup d’état.

AFP

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo
Procès de la tentative de putsch : le Commandant Bernardin Poda n’ira pas en cassation
Verdict de la tentative de putsch : Des partis politiques jugent
Verdict du procès des putchistes : La lecture apologétique des ABC
Le procès des non-dits
Sergent Babou Naon : "C’est Diendéré qui a dit d’enfoncer Lougué"
Norbert Tiendrébéogo : "Le pouvoir a voulu m’acheter"
Norbert Tiendrébéogo : "C’est une leçon de sagesse"
Procès : Un signe de maturité démocratique pour le CDP
Le procès a coûté 1 282 500 FCFA
Verdict du procès : une décision fondée sur des faits avérés
Procès : Un verdict d’apaisement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés