Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 21 janvier 2023 à 11h53min
Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

Dans un communiqué adressé aux militants, le premier vice-président du parti Nouveau temps pour la démocratie (NTD), Palguim Sambaré, indique que leur président Vincent Dabilgou, ancien ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, a été convoqué par l’Autorité supérieure du contrôle d’État et de la lutte contre la corruption (ASCE-LC), le jeudi 19 janvier 2023.

Selon la note, il s’est agi de justifier des financements des activités et acquisitions du parti sur la période 2019-2020. "Après audition, le camarade président a été retenu en garde à vue pour approfondissement des enquêtes", précise le communiqué.

Le bureau exécutif national du parti, toujours d’après le communiqué, a rendu visite au président dans les locaux de la gendarmerie nationale le vendredi 20 janvier 2023. "Il va bien et est confiant à la justice de notre pays. Le bureau exécutif reste attaché aux principes et valeurs qui gouvernent le fonctionnement des partis politiques dans notre pays", conclut Palguim Sambaré.

Il faut signaler que Vincent Dabilgou est le deuxième ministre du régime du président Roch Kaboré à être placé en garde à vue, après Ousmane Nacro, ancien ministre de l’Eau et l’Assainissement.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 janvier à 12:12, par HUG En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Les six années de la gouvernance mpp a été une catastrophe.Oui meme au temps de blaise compaoré la corruption n est pas éte le sport favoris des hommes forts du moments qu au temps du bebe du cdp a savoir le mpp.Mais si le president du ndt qui a été.ministre au temps du cdp et du.mpp sera relaxé s il n est pas coupable.Oui il faut traquer les ennemis de la republique.La refondation du pays passe d abord par la justice.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 01:42, par DJANGO En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

      Hug vous avez bien dit que le MPP est un enfant du CDP. Vous savez ce que le père et la mère du MPP ont fait pendant 27 ans au FASO. Des Burkinabé mangent l’herbe et ne boivent pas l’eau potable. Vous avez appris que SANKARA reversait tout l’argent que lui et sa femme gagnait au trésor. Les arbres que les Burkinabé plantaient pour commémorer un événement n’existe plus.

      Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 12:37, par Citoyen ordinaire En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    C’est bien mais pensez à additionner tous les.ministres et les présidents d’institutions sous Blaise Compaoré depuis 1987 car il y a bien des dossiers judiciaires bien ficelés qui attendent depuis longtemps ! Cela nous fera beaucoup de biens et va certainement changer les mentalités des Burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 13:05, par SOME En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Le nettoyage devra être sans état d’âme. Ces vautours doivent payer qu’ils soient
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 17:39, par Banana Republic En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Les lignes bougent enfin dans ce pays.
    On a instauré la mal gouvernance entre copains pendant des décennies.... pour nous mener à l’abîme

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 17:53, par Justice En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    L’ASCE et la justice devraient fouiner aussi du côté des caciques du MPP. vOIR AUSSI CLAIR DANS L’UTILISATION DES FINANCEMENTS COVID 19

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 17:54, par Substance Grise En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Hummm
    Quand on regarde comment l’argent a été gaspillé pendant les élections présidentielles et législatives de 2020 ,on a pas besoin de réfléchir beaucoup pour savoir qu’il a eu un pillage du Burkina sous Rock
    Les populations qui attendaient un changement de paradigme dans la gouvernance après 2014 n’avaient que leurs yeux pour pleurer
    L’élève a dépassé le maître de la pire manière
    Le pire de cette fausse démocratie dans nos pays est les gens s’enrichissent illicitement et la justice dans sa forme actuelle n’est pas faite pour qu’on puisse les traquer et sanctionner à la hauteur de leurs crimes économiques
    Vous voyez le voleur mais vous n’y pouvez rien puisque vous n’allez jamais trouver les preuves demmandées
    Voici l’élite intellectuelle que nous ont fabriqués les occidentaux

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 18:01, par Pedagogue En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Le gouvernement doit voir s’il y a au sein de l’ASCE/LC des politiciens membres de partis politiques pour les remplacer.Car les politiciens manquent souvent d’objectivité et font des règlements de comptes.Attention aux défenseurs des droits humains reconvertis à la politique .

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 19:08, par momine En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    ca s’appelle la contribution a l’effort de guerre.si le Birkina veut reellement venir a bout du terrorisme et remercier la France c’est reellement lutter efficassement contre la corruption Sinon peine perdu.il faut reellement nettoyer tout le monde doit repondre.courage a l’institution il ne faut pas lacher le morceau.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:53, par Kritik En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Les malversations avaient lieu au sein des programmes ; les ministres ne géraient pas de budgets ; ils faisaient faire leurs petits qu’ils avaient à la tête des DG, des programmes, des projets et tous les postes juteux. Il faut surtout fouiller à ce niveau, beaucoup jeunes requins vont venir en surface. Quand cette fouille va commencer, ouvrez une plateforme anonyme et on va vous donner leurs secrets. les DG, les responsables de programmes, les chefs de projets et autres et leurs DAF/SAF vont tous tomber. Il y a l’argent à récupérer quelque part

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 19:42, par HORUDIAOM En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    La mauvaise gouvernance a fait sombrer le Burkina Faso. Le régime de Roch et de Blaise Compaoré détiennent la palme d’or en matière de mauvaise gestion dans ce pays. Il faut que ces deux régimes s’expliquent à un moment donné sans oublier celui de Damiba. Ça fait honte de voir une route bitumée se dégradée 6mois après la réception definitive des travaux par exemple. Tout ces pillages des ressources financieres qui ont été érigés en mode de gestion devront prendre fin. Bref ! Il faut traquer tous ces délinquants au col blanc.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 21:01, par L’insurg En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Les immeubles de ce monsieur datent de l’ère Complaire. Ce monsieur montre que ses prédécesseurs sont de naïfs enfants de choeur
    ... Imaginez s’il avait été président.... Heureusement que les temps ont changé

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 21:55, par RV En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Ce pays est moralement à terre. Même sous terre. Et le pire est là avec le MPSR. Il n’y que la justice pour le relever. Bon courage à l’ASCE-LC.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 13:00, par bobolais En réponse à : Burkina Faso : L’ex-ministre Vincent Dabilgou en garde à vue

    Tout est urgent.... Ne perdez surtout pas le temps... Foncer rapidement.... Courage

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Construction d’un centre hospitalier universitaire à Gaoua : Les députés donnent leur accord pour le contrat de crédit
Burkina : La coalition Convergence patriotique souhaite la dissolution du gouvernement
Recrutement de technologistes biomédicaux : Des candidats déclassés de la liste des admis crient à l’injustice
Mise en place des Comités de veille et de développement : Les députés disent oui à l’unanimité
Production d’électricité : Le ministre de l’Energie visite les centrales de Zagtouli, Komsilga et Kossodo
Burkina : Le CISC s’offusque de l’enlèvement du président du mouvement "l’Appel de Kaya" , Boukaré Ouédraogo
Lycée municipal de Manga : Le comité F-SYNTER dénonce une mauvaise gestion
Santé : « Dans certains médicaments dits traditionnels, des brebis galeuses introduisent des médicaments chimiques », Pr Élie Kabré, DG ANSSEAT
Burkina : Le conseil constitutionnel émet un avis favorable pour la prise de décret portant ordre de mobilisation générale et de la mise en garde
Burkina Faso : L’université Aube Nouvelle, lauréate du concours international de l’université de l’année 2022.
Projet IPDCA-BF : 1800 PDI de Boussouma et Nagreongo seront tirées du bourbier par ONU-HABITAT
Appel du TOCSIN sur la situation des migrants burkinabè en Tunisie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés