Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > PROCÈS DABO BOUKARY • Lefaso.net • mercredi 21 septembre 2022 à 20h30min
Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

Dans une longue plaidoirie, l’un des avocats de l’accusé Gilbert Diendéré, Me Abdoul Latif Dabo, a demandé que l’on ait constamment à l’esprit, le contexte du drame, pour ne pas biaiser le jugement.

L’avocat trouve, en substance, qu’il est plus aisé aujourd’hui, qu’à l’époque, de tenir certaines déclarations pour s’attribuer le bon rôle. Au terme de son développement, il a conclu que la charge de « séquestration aggravée » finalement retenue par le Parquet contre son client, Gilbert Diendéré, ne peut être retenue.

Pour lui, Gilbert Diendéré n’a ni arrêté ni détenu les étudiants, « il est venu après les évènements ».
Selon Me Dabo, le "tort" de Gilbert Diendéré, c’est d’avoir fait trois choses.
La première chose, c’est d’avoir couvert le corps de Dabo Boukary. La seconde chose, poursuit-il, c’est d’avoir fait soigner un blessé et, la troisième chose, c’est d’avoir exécuté des ordres (l’enterrement de Dabo Boukary : ndlr).

Après avoir également évoqué des éléments prouvant les qualités militaires de Gilbert Diendéré et son humanisme, Me Abdoul Latif Dabo a plaidé pour son acquittement ou, à défaut, sa condamnation avec sursis.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 23:00, par jeunedame seret En réponse à : Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

    Il aurait bien pu tout refuser. Son tort c’est de n’avoir pas fait preuve d’autonomie et d’humanité et de limite. Ce qui est sûr, un tort est un tort.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 10:48, par caca En réponse à : Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

    Je ne sais pas ce que SEM Sandaogo DAMIBA laissera comme héritage au bout de ces deux ans de transition illégitime. Ce procès taillé par mesure est le prototype du Burkina moderne où les jeunes de l’époque précaires tourmenter par les aînés vendages sur leurs bourreaux d’hier. Les aînés chefs d’hier ont commis le péché de négligence en maltraitants les jeunes étudiants sans tenus compte que ces derniers deviendront des humains d’aujourd’hui.
    Ces militaires de 1990 n’avaient jamais penser que les étudiants poursuivis comme des rats seront juges et avocats dans un Burkina démocratique. Quoiqu’on dise chacun moissonne ce qu’il a semé antérieurement. Même 32 ans après le sang innocent de Dabo crie vengeance. Le pouvoir est moyen de dominance gratuite, mais méfions-nous toujours du lendemain dans un âge avancé de notre comportement malsain dans la jeunesse.
    Bon courage le Gal Diendéré pour ces 20 ans de plus dans les condamnations. J’espère que ça serait la dernière condamnation devant la justice burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 10:59, par Zambo Zambo En réponse à : Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

    Bonjour à Tous

    Le métier d’Avocat est certes "noble", respectable mais semble parfois nager dans le déni et le mensonge.
    Louer aujourd’hui l’humanisme du patron des gens qui "faisaient et il n’y avait rien" semble relever de la plaisanterie ou de l’ironie mais de très mauvais gout.

    On aimerait compter parmi nos docteurs en médecine un certain Dabo Boukary spécialiste dans une de nos nombreuses pathologies ou dirigeant une équipe de recherches avancées.

    Vous aurez constaté que les "faiseurs" semblent plus tard, avoir été "faits" pour ne pas prendre de risques pour l’avenir.
    Et l’avenir c’est aujourd’hui, têtu !!!
    Comme le temps passe pour construire et détruire : construire la vérité et détruire le mensonge.

    La leçon à tirer de ce procès est qu’il ne faut pas croire qu’on est fort à jamais. "Si tu fais on te fait et il n’ y a rien" disaient-ils.

    On est tenté de dire "Si tu fais celui qui a fait et tu crois qu’il n’ y a rien, détrompe toi car celui qui t’a dit de faire peut te faire faire et lui même peut croire qu’il n’ y a rien jusqu’à ce que le temps et sa vérité le rattrape lui".

    Comme l’a expliqué le General Louis Joanny Yameogo, l’indiscipline et l’impunité cultivée tolérée et acceptée au sein de la GSP devenue plus tard RSP sont à l’origine de la déliquescence de nos FDS, de ola division constatée par le Lieutenant Colonel PHS Damiba et par conséquent de son incapacité à défendre le territoire et à protéger les populations.

    Au lieu de s’occuper de sa noble mission, le RSP a passé son temps à "faire" des citoyens civils désarmés à cause de leur opinion politique et il y a des gens qui ont couvert ces pratiques par leur silence et leur compromission.

    Réconciliation Nationale, réconciliation de la victime avec son bourreau qui nie ses forfaits.

    Il reste encore un procès, celui de l’Affaire Norbert Zongo.
    Je me demande pourquoi le massacre de Koudougou et celui de Jean Baptiste Boukari Lengani et de Henri Zongo n’ont pas été enrôlés par la justice.

    Repose en Paix Dabo Boukary !
    Honneur, Gloire à tous les jeunes de l’ANEB/UGEB, à la Société Civile et à tous les anonymes qui ont permis la tenue de ce procès !
    Seule la lutte Paye
    Nan Lara, an Sara
    Restons humains

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 12:21, par TINTIN En réponse à : Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

    Ce que nous savons maintenant c’est qu’ il est melédans tous les crimes crapuleux du systeme Compaoré et que dans tous les proces,ses temoins et les personnes qu’il accuse sont tous morts.
    S’il etait vraiment de bonne foi il aurait du chercher une autre affectation et quitter le CNEC ,le Conseil de l’entente,ou le RSP .C’est aussi simple que cela.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 13:47, par TAKIGA En réponse à : Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo

    A l’époque il n’avait qu’à refuser d’exécuter des ordres venant d’en haut
    Aujourd’hui on parlerai de lui au passé .
    .Il vaut mieux écoper de lourdes peines sur terre que la liberté dans une tombe

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire Dabo Boukary : Gilbert Diendéré condamné à 20 ans de prison ferme
Affaire Dabo Boukary, l’étudiant tué au Conseil en 1990 : Justice pour un héros de la jeunesse
Burkina/Affaire Dabo Boukary : Sept ans ferme pour le Gal Diendéré, dix ans pour Bamba et prison à vie pour Yougbaré (réquisitoire du Parquet)
Affaire Dabo Boukary : "Il y a des absents, des décès mais on a bon espoir", foi du Dr Séni Kouanda (camarade du défunt)
Dossier assassinat de Dabo Boukary : Les trois choses faites par Gilbert Diendéré, selon Me Abdoul Latif Dabo
Affaire Dabo Boukary : « J’ai vu que les politiques ont, en filigrane, joué un rôle très obscur. Mais aucun civil n’a été inculpé » (regrette Me Sombié)
Burkina : Troisième et dernier jour du procès Dabo Boukary, course contre la montre !
Réaction du Gal Diendéré à la digression d’un avocat : « Lui, il est au Sénégal, moi, je suis au Burkina... »
Burkina/Procès Dabo Boukary : Les témoins se succèdent à la barre, certains disent ne « rien savoir »
Burkina : Pourquoi Diendéré a enterré Dabo Boukary à Pô plutôt qu’à Ouagadougou ?
Burkina : Le procès Dabo Boukary et l’état piteux de la sonorisation
Affaire Dabo Boukary : L’accusé Mamadou Bamba plaide non-coupable
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés