Accueil > Actualités > Opinions

Dernier ajout : 18 octobre.

Rapports chefferie coutumière/Etat de droit : Une ambiguïté à démêler

 mercredi 14 juillet 2004

Si dans certains pays d’Afrique noire la chefferie dite coutumière ou traditionnelle a disparu avec la colonisation, il n’en a pas été ainsi en Haute-Volta. C’est ainsi que jusqu’à nos jours, de l’Est à l’Ouest et du Nord au Sud du pays, on compte ce qui fut jadis des royaumes et des principautés puissants.
Aujourd’hui, ces entités politiques existent même si elles ont perdu de leur splendeur eu égard d’abord à l’administration coloniale et ensuite aux structures de l’Etat indépendant. Ces rois, princes, (...)

Plaidoyer pour la protection de la vie privée

 mercredi 14 juillet 2004

Les progrès de la science et de la technique ont contribué à renforcer le perfectionnement des moyens d’écoute, d’enregistrement et de transmission de la parole et de l’image. Tout en me félicitant de ces possibilités offertes aux journalistes, il n’en demeure pas moins qu’elles constituent une menace sérieuse pour la protection de la vie privée des citoyens : vendeurs à la sauvette, vedettes de la chanson, hommes politiques...
C’est pourquoi, les institutions internationales et certains Etats (...)

Candidature de Blaise Compaoré en 2005 : Quel pou cherche-t-on sur la tête rasée de Salif Diallo ?

 mardi 13 juillet 2004

Décidément, autant la présidentielle 2005 s’approche, autant le ton des déclarations devient plus virulent. Suite à celle de M. Fabrice Baguira parue dans l’Observateur Paalga du 4 au 6 juin, Jean Louis Ouattara réagit un peu dans le même ton sur les flèches acérées décochées par Baguira au ministre Salif Diallo. Réponse du berger à la bergère ?
Monsieur le directeur général de l’Observateur paalga, dans votre livraison du vendredi 4 au dimanche 6 juin 2004, nous avons lu avec intérêt un écrit de monsieur (...)

"Traité des hommes intègres" : "Ne sucez pas le sang des innocents"

 jeudi 8 juillet 2004

L’Association pour l’intégration de la jeunesse dans la société prône une "démocratie juste et progressiste" au Burkina. Pour cela, elle invite les acteurs nationaux sans exclusive à être membre d’un "Traité politico-social des Hommes intègres" qu’elle vient d’initier.
"Honorable peuple du Burkina Faso, les générations futures ont besoin de nous. Elles veulent être au rendez-vous de 2015 et voir leur patrimoine grandir. Ce Burkina nouveau que demandent les enfants de demain doit venir de nous. Que (...)

Ouaga, Bobo, Koudougou : "Ces marabouts de la honte"

 jeudi 8 juillet 2004

Certains marabouts inquiètent de plus en plus les citoyens. Ces "marchands d’illusion prétendent détenir la clé de l’inaccessible et président l’avenir". Souvent, ils posent des actes extrêmement graves. L’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina (AEEMB) a donc décidé de tirer la sonnette d’alarme. "Le comportement de ces gens-là ne doit pas être mis sur le dos de l’Islam", dit-elle en substance dans cette déclaration.
"La presse nationale a rapporté ces derniers mois, de nombreux (...)

Mgr Jean-Marie Compaoré : La démocratie en cours d’approfondissement

 jeudi 8 juillet 2004

Les propos de "l’Invité de la rédaction", Monseigneur Jean-Marie Compaoré, paru dans Sidwaya du 27 mai continuent de faire des vagues. Ainsi après le Cercle d’éveil (CEDEV) dont nous avons déjà parlé, il y a eu El Hadj Mamadou Kabré, dont les positions ont été publiées par L’Observateur paalga du 10/06/04, le "chat noir" du Nayala, Emile Paré, à l’occasion de la clôture de la conférence des femmes du Mouvement du peuple pour le socialisme/Parti fédéral (MPS/PF), Michel Ouédraogo, directeur général des Editions (...)

Candidature unique de l’opposition : Rendez à Aristide ce qui est Aristide

 jeudi 8 juillet 2004

Nous avons lu avec intérêt le droit de réponse de « Comité le Soutien » à la candidature de Me Gilbert N. Ouédraogo à l’élection Présidentielle de 2005. Nous sommes des anciens militants du Parti républicain pour l’intégration ( PARI) et nous avions, au moment où les rumeurs d’une scission se précisaient, suivi le choix de M. Aristide Ouédraogo de démissionner du PARI.
Nous avons eu une réunion au cours de laquelle M. Aristide Ouédraogo nous a fait l’état de la situation parce que le président Cyril (...)

Présidentielle de 2005 : "Opposants en faillite, militants en deuil"

 lundi 5 juillet 2004

Le Parti national des patriotes (PNP) estime que l’opposition burkinabè ne fait pas preuve de réalisme politique. Dans un tel contexte, elle ne peut que "tomber en faillite" et consacrer "l’enterrement de ses militants", actuellement "en deuil" politique, à la présidentielle de 2005.
"D’un point de vue global, la situation politique des partis d’opposition, notamment leurs compositions, ne reflète pas l’image d’opposant. Il est très pertinent de révéler que les querelles, les guerres internes (...)

Mais où sont donc passés ces Pères Blancs ?

 vendredi 2 juillet 2004

Ce mois de juillet marque le début des ordinations sacerdotales dans les différents diocèses du Burkina. A Ouaga, c’est demain les ordinations presbytérales. Parmi les prêtres qu’on ordonne chaque année, il y en a qui sont diocésains et d’autres rattachés à des congrégations comme celles des Pères Blancs ou des Camilliens. Mais qui sont les Pères Blancs ?
Depuis quelques années, l’Eglise-Famille du Burkina ordonne de jeunes prêtres faisant partie de la Société des missionnaires d’Afrique (Pères Blancs). (...)

A propos de "Me Gilbert n’a pas mon soutien"

 mercredi 30 juin 2004

Depuis la désignation de Me Gilbert N. Ouédraogo comme chef de file de l’opposition, beaucoup d’encre et de salive font leur bout de chemin. Des critiques partisanes sont proférées çà et là. C’est ainsi que dans la parution de l’Observateur Paalga n° 6169 du 23 juin 2004, un certain Aristide Ouédraogo, se disant citoyen et élément du peuple du Burkina Faso, s’insurge contre la personne du président Gilbert N. Ouédraogo, au motif qu’il ne serait pas crédible et par conséquent, ne peut être le candidat de (...)

Blaise Compaoré et la présidentielle de 2005 : Le droit, le devoir et la responsabilité

 samedi 26 juin 2004

Les sollicitations pour une candidature de Blaise Compaoré à l’élection présidentielle de 2005 se multiplient. Si la loi, malgré les controverses au sujet de l’article 37 de la constitution, lui en donne le droit, les soutiens multiformes, qui s’expriment pour cette candidature, en font un devoir moral et patriotique.
La date du déroulement du scrutin n’est pas encore connue. Pourtant toute l’actualité politique au Burkina se focalise sur cette échéance. Ce 27 juin, Jeunesse dans l’Action de soutien (...)

Bagarre à la CPS : "Les éclairages" d’un militant sankariste

 vendredi 25 juin 2004

Ibrahim Sana, enseignant, donne quelques éclairages sur la bagare des sankaristes de la CPS.
Nous avons tous suivi depuis quelques mois la très regrettable bagarre de chiffonniers que se sont livrée les Sankaristes de la CPS, chacun de nous cherchant avec plus ou moins d’intérêt à en déceler les origines profondes et à situer les responsabilités.
Aujourd’hui, au fil du temps, et des écrits, l’on peut assez objectivement estimer vers quel camp penche la balance même si, indubitablement, aucun (...)

Lettre ouverte <I>"Aux 38 étudiants mercenaires lancés contre Bado"</I>

 vendredi 25 juin 2004

Le sujet de la "campagne de dénigrement contre le PAREN et l’OBU" continue de faire des vagues. Nous avons reçu de la cellule estudiantine du parti de Laurent Bado, une lettre ouverte et une humeur. Les auteurs de ces deux écrits se mettent tous ensemble du côté de Bado.
Dans l’Observateur Paalga n°6162 du lundi 14 juin 2004, trente-huit étudiants se sont livrés à une campagne de dénigrement contre le PAREN et l’O.B.U à travers le président Laurent BADO. La cellule estudiantine du PAREN (CEP) tient à (...)

Situation nationale : "Blaise est l’antithèse du Sankarisme"

 vendredi 25 juin 2004

L’interview de Soumane Touré qu’on ne présente plus, parue dans "Le Pays" du lundi 21 juin, est en passe de susciter un débat. Ci-après la réaction de El Hadj Mamadou Kabré, qui se présente comme un sankariste parmi les vrais sankaristes.
"Monsieur le directeur de Publication,
C’est avec intérêt que la une de votre journal du lundi 21 juin 2004 a retenu notre attention en tant que sankariste, quand nous lisions ceci en page 4 : "En réalité, il n’y a qu’un seul sankariste au Burkina, c’est (...)

Situation nationale : "C’est l’injustice qui va tomber Blaise"

 vendredi 25 juin 2004

Ce lecteur porte un regard critique sur les questions de justice au Burkina Faso. Il met en exergue les paradoxes du ministre de la Sécurité, Djibril Bassolet, par rapport à la gestion de certaines situations.
Un colonel en civil a giflé un policier en tenue. Ce n’est pas un titre romanesque mais une des réalités démocratiques du Burkina Faso de Blaise Compaoré. L’épouse du militaire qui était en compagnie de son mari aurait demandé pardon au policier giflé. Elle a estimé certainement que son (...)

"Oui, Bado dira toujours la vérité"

 mercredi 23 juin 2004

L’échange acide, le samedi 5 juin 2004 sur Canal 3, entre Laurent Bado et Me Bénéwendé Sankara continue de faire des vagues. Dans l’écrit qui suit, Barou Oumar Traoré estime que c’est le second qui a commencé à insulter et l’autre n’a fait que rétorquer en lui assénant certaines vérités.
Suite au débat télévisé du samedi 5 juin 2004 sur Canal 3, débat qui a réuni sur le plateau des leaders et des animateurs de la vie politique de notre pays, j’ai lu avec amertume les écrits parus simultanément dans l’Observateur (...)

Bobo Dioulasso : Le CDP en crise

 mercredi 23 juin 2004

Les cartes sont brouillées au sein du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), section de la province du Houet. Des militants ont donc décidé de tirer la sonnette d’alarme. Ils font, dans cette note, des propositions au président du parti.
"Camarade Président,
La mise en place des nouvelles structures de notre parti, le CDP, connaît des problèmes un peu partout dans le pays, malgré des directives très claires à ce sujet. Le cas de la province du Houet s’est distingué très singulièrement. (...)

SIDA : Lettre ouverte au maire de Baskuy

 mercredi 23 juin 2004

Dans la lettre ouverte dont teneur suit, le président du comité du secteur 1 de lutte contre le VIH/Sida et les IST s’inquiète de la léthargie que connaît cette structure. Et ose espérer que ce n’est pas parce qu’il est militant du FFS que la mairie de Baskuy ne manifeste pas un intérêt particulier audit comité.
La lutte contre le VIH/Sida constitue aujourd’hui une préoccupation tant pour les populations profondément éprouvées par la disparition de proches que pour les responsables dont le souci majeur (...)

Pauvre Sankara !

 lundi 21 juin 2004

La grande famille sankariste vient encore de s’agrandir. En l’espace de 72 heures en effet, la Galaxie sankariste a vu apparaître deux nouvelles étoiles à moins que ce ne soient des météores, c’est-à-dire, par définition, des phénomènes passagers.
Il s’agit du nouveau parti de Fidèle Kienthèga et compagnie (dont le nom devait être officialisé hier en fin de journée) qui n’ont pas pu résoudre en interne leurs divergences avec Nongma Ernest Ouédraogo, le président de la Convention panafricaine sankariste (CPS) (...)

Qui gagnera la guerre des sankaristes : les "vrais", les "faux" ou "néo" sankaristes ?

 lundi 21 juin 2004

La galaxie sankariste est tellement peuplée d’"héritiers" de tous poils qu’il est périlleux de vouloir tenter une classification qui respecte les valeurs de l’idéal de l’homme. C’est pourquoi, parmi ceux qui se revendiquent du sankarisme et s’entredéchirent dans une guerre sans merci, l’on cherche vainement à savoir ce qui les oppose. Ceux qui, au quotidien, font la honte et le déshonneur de ce patriote doivent avoir la décence de faire amende honorable et de reconnaître leur culpabilité dans la (...)

Pages : 0 | ... | 4320 | 4340 | 4360 | 4380 | 4400 | 4420 | 4440 | 4460 | 4480 | ... | 4500

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 22/10/2018
ARR : 9 - 3 - 7 - 18 NP : 00
ORD : 5 987 500 FCFA
DES : 498 500 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 34 500
C P A : 7 500
C P B : 9 000
C P C : 37 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés