Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 11 décembre.

Budget de l’Etat, gestion 2018 : 2 018 milliards de francs en recettes, 2 441 milliards en dépenses

 mardi 28 novembre 2017

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi des finances de l’Etat, gestion 2018, le 27 novembre 2017 par 87 voix pour, 21 abstentions et 13 contre. Ce budget se chiffre en recettes à 2 018 157 960 000 FCFA, et en dépenses à 2 441 317 986 000 FCFA. Le déficit qui se dégage est donc de 423 163 026 000F CFA.
A l’issue d’une séance plénière marathon de près de huit heures (10h-18h), le 27 novembre 2017, les députés de la 7e législature ont adopté le budget de l’Etat, gestion 2018. Par cet acte, ils (...)

Rentrée politique 2018 de L’ADD : Le parti en quête de réformes sociales

 mardi 28 novembre 2017

L’Alliance des Démocrates pour le Développement (ADD) a organisé une conférence de presse le samedi 25 novembre 2017 à l’occasion de sa rentrée politique. On notait la participation d’autres partis politiques comme le MPP et Burkina yirwa.
Les militants de l’Alliance des Démocrates pour le Développement (ADD) des Hauts-Bassins se sont massivement mobilisés pour leur rentrée politique le samedi 25 novembre 2017. Cette rentrée était placée sous le thème : « Quelles stratégies pour une meilleure (...)

Emmanuel Macron au Burkina : « Il n’est pas dans nos mœurs de porter atteinte à l’intégrité morale d’un étranger », selon le RSEEP

 lundi 27 novembre 2017

Ceci est une déclaration du Rassemblement des Sentinelles pour l’Epanouissement Economique et Politique (RSEEP) sur la visite du président français au Burkina.
La venue du Président MACRON au Burkina Faso fait le buzz au sein de la société civile. Elle appelle à manifester contre MACRON sur la question de la présence militaire Française au Burkina, le franc CFA, et l’impérialisme dans notre Etat. Sans être contre la lutte anti-impérialiste et l’indépendance véritable de nos Etats africains.
Au sein du (...)

Emmanuel Macron au Burkina : « L’hospitalité est africaine », Me Sankara, Majorité présidentielle

 lundi 27 novembre 2017

L’actualité autour de l’arrivée au Burkina du président français, Emmanuel Macron, a conduit l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) à lancer, ce samedi, 25 novembre 2017 à Ouagadougou, un appel à l’ensemble des Burkinabè, surtout à la jeunesse, à réserver un accueil chaleureux à l’hôte français.
« Elu le 7 mai 2017 comme président de la République française, monsieur Emmanuel Macron, pour sa première tournée africaine, a choisi notre pays, le Burkina Faso, pour commencer avec des idées forces (...)

Vie des partis politiques : Le Parti pour la démocratie et le progrès (PDP/PS) du Pr Joseph Ki-Zerbo dit rester debout

 lundi 27 novembre 2017

« Le Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS) n’est pas mort » a annoncé son président actuel Dramane Toro au cours d’une conférence de presse animée ce samedi 25 novembre 2017 par le bureau politique national du parti à la maison du retraité Antoine Nanga au quartier Gounghin de Ouagadougou. Conférence de presse au cours de laquelle les premiers responsables du parti ont dénoncé un « mariage forcé » avec le parti au pouvoir et interpelé le ministère de l’Administration territorial (...)

« Aider une femme à être autonome, c’est aider un foyer, aider toute une nation », maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou, Issa Anatole Bonkoungou

 lundi 27 novembre 2017

« Autonomisation financière de la femme : une femme, une AGR (activité génératrice de revenus), une famille épanouie ». C’est sous ce thème que l’association « Daigner œuvrer pour redonner confort, amour et le sourire » (DORCAS) a marqué, samedi, 25 novembre 2017 à l’arrondissement 4, ses dix ans d’existence. Un moment placé sous le patronage du ministre de la promotion de la Femme et de la solidarité nationale, Laure Zongo, et le co-parrainage du député-maire de l’arrondissement 4, Issa Anatole Bonkoungou (...)

Burkina : Le PS Burkina, un nouveau parti politique pour des « solutions plus innovantes »

 dimanche 26 novembre 2017

L’univers politique burkinabè a enregistré ce samedi 25 novembre 2017, une nouvelle organisation dénommée le Parti socialiste du Burkina, en abrégé, PS Burkina. D’obédience socialiste, le PS Burkina est dirigé par Aboubacar Balima, un ancien député du Conseil national de la transition (CNT).
Reconnu officiellement le 4 septembre 2017, c’est ce samedi 25 novembre, au cours d’une conférence de presse aux allures d’un meeting que le PS Burkina a été présenté au public. Cette date marque le démarrage (...)

Commune de Pobé-Mengao : Elaboration d’un plan d’action prioritaire pour le développement local

 jeudi 23 novembre 2017

La première session 2017 du Cadre de concertations de la commune de Pobé-Mengao, province du Soum dans la région du Sahel, tenant lieu de Cadre Communal de Dialogue, a eu lieu le jeudi, 23 novembre 2017 dans ladite commune. Axée sur le diagnostic des forces et faiblesses de chaque village et structure en vue de promouvoir un développement participatif, la rencontre, présidée par le 1er adjoint, Aboubacar Dicko, représentant le maire, Hubert Charles Marie Coefe, a connu la présence des conseillers (...)

Nomination d’un suppléant au poste de président du CSC : « Une monstruosité juridique nulle et de nul effet » selon Abdoul Karim Sango

 jeudi 23 novembre 2017

A travers cet écrit, le juriste Abdoul Karim Sango s’insurge contre ce qu’il appelle un précédent juridique gravissime dont se serait rendu coupable le chef de cabinet de la présidence du Faso. Il s’agirait de la nomination, par arrêté, d’un suppléant à la présidence du Conseil supérieur de la communication(CSC).
C’est l’activiste Lengha fils qui nous l’a appris ce matin sur sa page Facebook. Le directeur de cabinet du président du Faso, le tout nouveau docteur en droit Seydou Zagré, a osé prendre, sous (...)

Vie des partis : Ludovic Thiombiano prend les rênes de l’Union pour le Progrès et le Changement(UPC) section de l’Est

 mercredi 22 novembre 2017

Le parti du Lion a installé le député Dramane Ludovic Thiombiano comme son nouveau correspondant régional de l’Est, le samedi 18 novembre 2017, à Fada N’Gourma. Il remplace ainsi, Julien Kouldjiati.
En début octobre dernier, treize députés du groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement (UPC) ont démissionné pour créer le groupe parlementaire UPC/Renouveau démocratique. Parmi ces 13 députés, quatre (04) sont issus de la région de l’Est. Dans le lot de ces démissionnaires, il y a Julien (...)

Hommage à Youssouf Ouédraogo

 mercredi 22 novembre 2017

Drôle d’endroit pour une drôle d’annonce. Enfin, plutôt une annonce douloureuse : celle de la mort de Youssouf Ouédraogo dont il faut bien reconnaître qu’il faut être de ma génération pour se rappeler ce qu’il a été pour le Burkina Faso.
Samedi 18 novembre 2017. Je suis à Ouaga. Pour quelques jours et pour les 10è UACO. Justement, en cette fin de matinée, le ministre Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, est venu présider la cérémonie de clôture de ces (...)

Communication et relations Gouvernement/Parlement : « Une tâche prenante », selon Rémis Dandjinou

 mercredi 22 novembre 2017

Pour le 9e numéro de l’émission d’interpellation citoyenne, Dialogue avec le gouvernement, la télévision nationale du Burkina a reçu son plateau, mardi 21 novembre 2017, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.
Comme l’on pouvait s’y attendre les deux journalistes, Jean Emmanuel Ouédraogo de la télévision nationale et Paul Miki Rouamba de Ouaga Fm, ont titillé le ministre de la communication sur son immixtion dans (...)

Christophe Dabiré : « Isaac Zida, malgré ses défauts, n’est pas pire que les autres »

 lundi 20 novembre 2017

Connu, sur Lefaso.net pour ses prises de position d’abord sur la modification de l’article 37 contre laquelle il était farouchement hostile, puis pour son soutien sans faille à l’ex-Premier ministre Zida qu’il défend toujours aussi ardemment, Christophe Dabiré a bien voulu nous accorder l’interview suivante, lors d’un passage dans son Faso natal.
Ce qu’une personne lit en dit long sur ses centres d’intérêts. En rendant visite à Christophe Dabiré en ce début de soirée, nous avons de par ce principe (...)

Youssouf Ouédraogo : Adieu l’ex ministre révolutionnaire, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères

 samedi 18 novembre 2017

L’on a appris que Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du régime de Blaise Compaoré est décédé ce matin à Abidjan. De l’illustre disparu, l’on retient qu’il faisait partie de la jeune génération étant arrivée aux commandes de l’Etat burkinabè dès les années 1980. Depuis la Révolution Démocratique et Populaire(RDP) jusqu’à ce jour où il a rendu l’âme, Youssouf Ouédraogo aura comptabilisé plus de trois décennies de vie politique.
Youssouf Ouédraogo est né le 25 décembre (...)

Burkina : Six morts dans une attaque à Taouremba

 samedi 18 novembre 2017

Six individus lourdement armés , à motos ont attaqué le vendredi 17 novembre 2017, en fin de matinée, le village de Taouremba, localité située à une soixantaine de kilomètres de Tongomayel dans la province du Soum.
Le bilan fait état de six morts : un conseiller municipal, quatre koglweogo et un sexagénaire.
Alertées, les forces de défense et de sécurité ratissent la zone à la recherche des assaillants qui ont pris la poudre d’escampette après leur forfait. Elles invitent les populations de la région (...)

Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

 samedi 18 novembre 2017

Dans un communiqué signé de son nom et transmis à Jeune Afrique par ses avocats, Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes sahéliens affirmant avoir « souffert » lors des dernières attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso
Voici le communiqué de l’ex president Blaise Compaoré
Depuis que j’ai quitté le pouvoir, j’ai observé un devoir de réserve absolu. Cependant, je reste très attentif à l’actualité de mon pays. J’ai souffert lorsqu’il a été l’objet d’attaques terroristes qui ont (...)

Arrondissement 03 de Ouaga : Des militants contestent des procurations de vote visant la destitution du Maire

 samedi 18 novembre 2017

Monsieur le haut-commissaire, Nous, militantes, militants, sympathisantes et sympathisants des partis politiques composant le conseil municipal de l’arrondissement 03 venons, par la présente, contester vigoureusement et solennellement, les procurations de vote utilisées le 06 novembre 2017 pour destituer notre camarade, Madame Rainatou OUEDRAOGO née SAVADOGO, de son poste de Maire de l’Arrondissement numéro 3 de Ouagadougou. En effet, le 06 novembre 2017, vous convoquiez une session pour (...)

Burkina Faso : Un groupe d’anciens parlementaires pour faire pression pour le jugement de Blaise Compaoré et autres

 vendredi 17 novembre 2017

Un but : lutter contre les crimes impunis pour la vérité, la justice et réconciliation. C’est ce qui a suscité la création de cette organisation dénommée Groupe de Pression pour l’Extradition et le jugement de Blaise Compaoré et Autres » (GPEJ-BCA), à en croire les fondateurs. Il regroupe d’anciens parlementaires burkinabè, de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union du Parlement Africain(UPA), du Parlement (...)

Crise au PAREN : Tahirou Barry débouté, Laurent Bado reprend son parti

 vendredi 17 novembre 2017

Fin de la première épisode judiciaire du différend portant sur la gouvernance du PAREN entre Laurent Bado, fondateur du parti crée en 1999) et Tahirou Barry, désormais ex-président de ce parti.
Ainsi en a décidé le ministère de l’Administration territoriale dans une décision rendue, il y a quelques jours. Michel Béré, investi à l’issue du IVe congrès extraordinaire, le 29 juillet 2017, est le président reconnu du PAREN, alors que pour le camp Tahirou Barry, ce congrès était « sans effet juridique) et ne (...)

Vie des communes : « L’Etat doit être ferme, catégorique sur le rôle des conseillers municipaux », suggère Abdoulaye Yaogo, secrétaire général de la mairie de Poa

 vendredi 17 novembre 2017

A cheval entre l’administration publique et le politique, le « secrétaire général de mairie » est un maillon essentiel de la vie des communes. A la faveur de la journée de redevabilité du Conseil municipal de Poa (voir au bas de l’interview), le 9 septembre 2017, nous avons rencontré le secrétaire général de cette circonscription territoriale, Abdoulaye Yaogo. Dans cette interview qu’il a bien voulue nous accorder, M. Yaogo fait un zoom sur les missions dévolues à ce poste au sein des communes et (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 9220

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 10/12/2017

ARR : 16-17-6-10-13 NP : 00
ORD : 13 747 000
DES : 31 500
BONUS : 1 500

C G : 7 500
C P A : 2 000
C P B : 12 500
C P C : 3 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés