Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les fous ouvrent des voies qu’empruntent ensuite les sages.» Carlo Dossi

Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 21 février 2019 à 13h31min
Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres

Un colloque international en hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo s’est ouvert le jeudi 21 février 2019 à l’université Ouaga I. Pendant trois jours, des universitaires et des férus du 7e art vont échanger autour des œuvres du réalisateur sous plusieurs facettes. Cette activité se tient dans le cadre de la 26e édition de la fête du cinéma africain. C’est le ministre de la Culture, des arts et tourisme, Abdoul Karim Sango, qui a présidé la cérémonie.

« L’homme et ses œuvres » ; c’est sous ce thème que s’est ouvert ce jeudi matin à l’université de Ouagadougou professeur Joseph Ki-Zerbo, un colloque international en hommage à feu Idrissa Ouédraogo. Durant 72 heures, les universitaires vont échanger autour des œuvres de l’illustre disparu. Pour le président du comité scientifique du colloque, Pr Joseph Paré, l’activité a pour but de réfléchir sur l’un des cinéastes de notre temps. Il s’agit aussi de mettre en exergue ce qu’on peut retenir de ses œuvres.

Le Pr Alou Keita, au nom du président de l’université Ouaga I, a salué la tenue d’un tel évènement au sein de son établissement. Au vu de ce que le maestro a apporté au cinéma africain, il est tout à fait normal, selon lui, de lui rendre hommage. Pour que la jeune génération lui emboite le pas avec succès, il est important qu’elle soit formée.

Le délégué général du Fespaco, Ardiouma Soma, a quant à lui félicité et encouragé les organisateurs. Il retient qu’au cours d’une rencontre avec les universitaires, ces derniers avaient laissé entendre que le cinéma et l’audiovisuel ne sauraient être uniquement l’œuvre des cinéastes et des professionnels. C’est pourquoi, cette rencontre, pour le délégué général, est la bienvenue.

C’est une rencontre aussi qui réjouit l’épouse du réalisateur. A travers cette activité, elle note qu’elle n’est pas seule à pleurer son mari. Elle y trouve donc un réconfort. Le ministre de la Culture, des arts et du tourisme a aussi salué la mémoire et les œuvres de l’homme. Pour lui, c’est par la réflexion des universitaires que le cinéma va définir un secteur de l’espoir de demain. C’est pourquoi, il congratule et encourage les organisateurs. Débutée ce jeudi, la rencontre prendra fin le 23 février 2019.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Incendie à CIPAM Bobo : Des dégâts matériels chiffrés à plus d’un milliard de FCFA
Autonomisation des jeunes et des femmes : Des bénéficiaires du PAE/JF en formation à Bobo-Dioulasso
Service national pour le développement (SND) : 3000 jeunes à l’école du civisme et du patriotisme
Action contre la Faim Burkina et ses partenaires plaident pour la nutrition et la gestion des risques de catastrophes
Concours « Lecture pour tous d’ici à 2020 » : La 10e édition a mobilisé plus de 1 000 élèves
Mgr Médard Léopold Ouédraogo : Le jeûne est obligatoire le mercredi des cendres et le vendredi saint
Burkina : Le syndicat des diplomates outille ses membres
Homme de l’année 2018 de radio Salankoloto : Larlé naba Tigré distingué
Santé : L’ONATEL offre un groupe électrogène au service psychiatrique de l’hôpital Souro-Sanou
Association YIRIWA femmes leaders : « Les femmes veulent contribuer à la gestion des crises sociales », dixit Mariam Coulibaly/Ouattara
Ouaga 2050 : un projet PPPP retenu
Education : Handicap solidaire Burkina plaide pour les enfants handicapés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés