Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Compte rendu • jeudi 22 novembre 2018 à 00h43min
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 21 novembre 2018, en séance ordinaire, de 9H00 mn à 12H30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier ministre, Chef du Gouvernement. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE TROIS (03) RAPPORTS.

I.1.1. Pour le compte de la Présidence du Faso :

– un décret portant renouvellement du mandat d’un membre de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL).

I.1.2. Pour le compte du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique :

– un décret portant approbation des statuts de l’Ecole nationale de la Garde de sécurité pénitentiaire (ENGSP).

L’adoption de ce décret permet une meilleure organisation de l’ENGSP et une prise en compte des exigences relatives aux nouvelles orientations sur l’efficacité des établissements publics de l’Etat.

I.1.3. Pour le compte du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– un rapport relatif à deux (02) décrets portant respectivement renouvellement de mandat de membre et de nomination de président au Conseil d’Administration de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) pour un dernier mandat de trois (03) ans.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre de la Sécurité a informé le Conseil du déroulement en cours d’une opération de sécurisation conjointe Burkina Faso-Côte d’Ivoire-Ghana du 15 au 22 novembre 2018, dénommée Opération Koudanlgou II dans les zones du Sud et de l’Ouest de notre territoire.

Plus de 850 éléments de sécurité des trois pays sont impliqués dans cette activité de grande envergure qui permettra de démanteler des nids de délinquants de tous ordres.

L’opération Koudanlgou II concrétise l’initiative d’Accra signée en novembre 2017 par cinq (05) pays de la sous-région à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo. Elle fait suite à la précédente, Koudanlgou I, qui avait été organisée en mai 2018 entre le Burkina Faso, le Togo, le Bénin et le Ghana.

II.2. Le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat a fait au Conseil une communication relative à la participation du Burkina Faso à la 15ème édition de la Foire Internationale de Lomé (FIL) prévue du 23 novembre au 10 décembre 2018 à Lomé au Togo.

Le Burkina Faso est l’invité d’honneur de cette édition et une journée nationale prévue le 24 novembre lui est dédiée.

La participation de notre pays à cet évènement permettra de dynamiser le commerce inter et intra-africain, à travers un partage d’informations, des échanges entre entreprises et des partenariats durables.

II.3. Le ministre des Ressources animales et halieutiques a fait au Conseil une communication relative à la tenue de la 1ère édition du Salon de l’Elevage au Burkina Faso (SABEL).

Prévu pour se tenir à Ouagadougou sur le site du SIAO du 27 novembre au 01 décembre 2018, le SABEL 2018 est placé sous le Très haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président du Faso et le parrainage de Monsieur Kobenan Kouassi ADJOUMANI, ministre des Ressources animales et halieutiques de la République de Côte d’Ivoire.

Placé sous le thème « Place des productions animales et halieutiques dans le développement des bases productives et de compétitivité de l’économie nationale », le SABEL va contribuer à la promotion de l’élevage et à la valorisation des produits animaux et halieutiques à travers la création d’une plateforme de rencontres et d’échanges entre tous les acteurs de ce secteur stratégique.

Pour la présente édition, les participants sont attendus de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la France et des treize (13) régions du Burkina Faso.

III. NOMINATIONS

III. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

– Madame Marguerite OUEDRAOGO/BONANE, Mle 62 02 017 A, Juriste, est nommée membre de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL), pour un dernier mandat de cinq (05) ans.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

– Madame Marie Béatrice TASSIMBEDO/TAPSOBA, Mle 33 308 F, Inspectrice principale du trésor, est nommée Membre de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) pour un dernier mandat de trois (03) ans ;

– Madame Marie Béatrice TASSIMBEDO/TAPSOBA, Mle 33 308 F, Inspectrice principale du trésor, est nommée Présidente de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) pour un dernier mandat de trois (03) ans.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Vos commentaires

  • Le 21 novembre à 17:11, par Indjaba En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Rock a commencé à faire comme Biya. A 2 ans de présidence, Il tire déjà les conseils de ministres. A sa 35eme année de présidence, il risque de faire les conseils de ministre par Whatsap.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 17:16, par YM En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Pourquoi ne pas attendre la fin de cette opération pour faire tapage dessus ? ceux qu’on recherche n’écoutent pas et ne lisent pas quoi !!!!!! c’est bizarre cette manière de vouloir surprendre des gens en leur disant qu’on arrive !!!

    Je n’y comprends rien. Y a pas un conseiller pour dire ça au PM ? il communique mal sur les opérations militaires !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 18:16, par Kpièrou En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Je ne suis pas un expert mais je suis du même avis que l’internaute YM : Vous communiquez vos plans stratégiques à tout le monde avant de les mettre à exécution. Si vous ne connaissez pas et que vous n’avez pas de conseillers adéquats il y a de quoi que le peuple vous demande de laisser la place à d’autres.
    Une telle communication ne fait pas sérieux....

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 21:24, par Mafoi En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    A @Indjaba,@YM,@Kpièrou,sans chercher à défendre le gouvernement,en 1) j’ai cru lire quelque part que le PF est en déplacement au Japon.Dans ce cas précis,il y a conseil des ministres mais on rouspète parce qu’il n’y a eu des nominations à la pelle.C’est la triste réalité et il faut le dénoncer parce que ceux qui s’intéressent au conseil des ministres,95% sont là pour parcourir les nominations,le reste,ils s’en fichent
    En 2),si pendant une semaine l’Opération Koudanlgou n’a rien donné comme résultat probant,c’est pas au dernier jour le 22 qu’il y aura des miracles

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 22:02, par Aristide OUÉDRAOGO En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Que dites vous de ces pans entiers du pays qui échappent au contrôle de l’État car étant sous la coupe réglée de groupes djihadistes qui y ont fait fermer toutes les écoles ?
    Les populations se sentent délaisees

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 06:27, par ZAP En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Quand on dit que ce sont des populistes qui nous gouvernent,les gens n’y croient pas.Ces propos visent à faire croire aux pauvres populations qu’ils travaillent.Après quoi,le sommeil peut reprendre son bonhomme de chemin à Kosyam.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:33 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Avec votre complicité, les financiers ont coupé les taxes de résidence chez les fonctionnaires sans leur demander d’aller s’acquitter de cette taxe. Pouvoir du MPP et acolytes pensez vous normal que cela se fasse dans un pays normal ?Existe t-il une loi qui permet aux financiers d’aller directement coupé des taxes sur le bulletin de salaire d’un fonctionnaire pour alimenter les taxes de résidence ? sachez que les fonctionnaires ne sont pas content de ceux qui ont fait ce travail. Sur quelle base vous avez coupé les taxes de résidence à la source ? Citez moi la loi, le décret ou l’arrêté que vous permet de faire cela ? Les fonctionnaires ne sont pas content et cela s’est fait ressenti sur l’émission de radio burkinabé "appel sur l’actualité’ de ce matin. Pouvoir du MPP, vous avez augmenté les prix du carburant de plus de 10% à partir du 09 novembre et en fin du mois vous coupé encore sur le salaire des fonctionnaires pour taxe de résidence. Même au temps de Blaise Compaoré, on n’a jamais coupé une taxe de résidence comme vous l’avez fait. Chaque chose à son temps. Qui vivra verra

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:46, par Un Burkinabê En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    @Aristide OUEDRAOGO : comment une poignée de djihadistes peuvent ils fermer des écoles ? Il faut que les populations elles mêmes se battent pour préserver leur avenir. Les Vietnamiens l’ont fait face à "leurs envahisseurs". Lorsque des touristes américains étaient dans un métro en France et se trouvaient en face de djihadistes ils ont agit sans attendre les forces de l’ordre françaises. Le 11 Septembre 2001 les passagers d’un des avions détournés se sont battu et faire écraser ceIui-ci sans qu’il n’atteigne sa cible. C’est ça le patriotisme et non être assis et dire que l’Etat doit ....
    Je sais que des esprits malins me diront que la sécurité incombe à l’Etat. C’est lorsque vous êtes en vie que vous parler d’Etat. Je sais que ces djihadistes auront plus peur de la révolte et de la colère de nos populations que des balles de nos FDS. S’il vous plaît populations du nord et de l’est battons nous contre ces bandits sans pitié ni parenté.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 09:28, par Eddie Baowe En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Pour ceux lisent pas le CR, l’opération s’est faite du 15 au 22 novembre 2018. Nous sommes à la fin de l’opération et les soit disant spécialistes comme kpierou et YM affirment qu’on communique la stratégie avant de la mettre en oeuvre. Soit ils lisent mal ou il y a une volonté d’intoxiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 09:44, par Batonet En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    Tout ce paie ! Rien ne se perd tout se transforme ! Tout pour soit, l’arrogance et la cruauté envers les autres juste pour dire que l’on a un sanguin appui ! Et patatras tout s’écroule et voici la déchéance avant terme. Tout le bien qu’on peut souhaiter à un sans coeur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 15:48, par Ali II En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018

    A quand l’Opération Koudanlgou III pour libérer l’Est ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés