Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

Insécurité : Un car de la SEMAFO tombe dans un braquage sur la route de Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • Communiqué de presse • samedi 18 août 2018 à 10h12min
Insécurité : Un car de la SEMAFO tombe dans un braquage sur la route de Bobo-Dioulasso

Dans la matinée du vendredi 17 aout 2018, un autobus transportant des employés de la SEMAFO et reliant Bobo-Dioulasso à la mine de Mana est tombée sur une opération de braquage en cours portant sur un bus d’une compagnie de transport interurbain de voyageurs. Surpris, les braqueurs ont tiré sur la navette de SEMAFO, faisant malheureusement deux victimes : un employé de SEMAFO et un chauffeur travaillant pour une entreprise sous-traitante. Il est également à déplorer deux blessés.

En ces moments douloureux, la Direction de SEMAFO présente ses plus sincères condoléances aux familles des disparus, aux populations de la Région de la Boucle du Mouhoun et à l’ensemble du peuple burkinabè. Elle souhaite un prompt rétablissement aux blessés et les rassure de son constant soutien.

SEMAFO est implantée dans cette partie du Burkina Faso depuis 2008. En étroite collaboration avec les autorités nationales, la société continuera d’apporter son soutien à la lutte contre l’insécurité dans la Région de la Boucle du Mouhoun, en particulier, ainsi que sur l’ensemble du territoire national de manière générale.

Le groupe minier canadien reste un partenaire de premier ordre aux côtés de l’Etat burkinabè et de ses démembrements au niveau départemental, provincial et régional.

Des membres de la haute Direction du Groupe SEMAFO sont actuellement au Burkina Faso et apportent leur soutien et réconfort aux équipes en ces moments difficiles.

Des discussions sont également en cours avec les autorités du pays afin de renforcer le dispositif sécuritaire en vigueur dans les zones où opère le groupe.

SEMAFO en appelle à la collaboration de l’ensemble des populations de la Boucle du Mouhoun en particulier pour endiguer cette insécurité grandissante, et contribuer ainsi à un véritable développement au plan régional et national.

SEMAFO
Burkina Faso S.A.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mine d’or d’Essakane : L’objectif « Zéro incident » au cœur des Journées santé sécurité et environnement
Leasing de matériels miniers : IAMGOLD Essakane et la BICIAB signent une convention
Industries extractives : Afric Carrière lance les travaux d’exploitation de sa 4ème carrière
Travail des enfants sur les sites aurifères : Les acteurs à la recherche d’alternatives durables
Artisanat minier au Burkina : Eau vive examine la situation des droits humains sur les sites d’orpaillage
Mines : Les nouveaux membres de la Commission consultative du travail renforcent leurs connaissances sur le secteur
Mils d’or 2018 : Karim Namaono remporte le premier prix
Transparence dans l’exploitation de l’or : Namissguima prend connaissance du rapport 2016 de l’ITIE-BF
Exploitation de l’or : À Yalgo, les inquiétudes et incompréhensions du maire
Iamgold Essakane SA : Une décennie « dorée », ça se fête !
3e édition de la SAMAO : Pour faire du secteur minier un moteur de croissance et de développement durable en Afrique
Transparence dans les industries extractives : Matinée de redevabilité à Gogo, dans le Zoundwéogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés