Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On est bien ingénieux à accréditer des illusions de toute espèce pour organiser lе рillаgе еt lе mаssасrе, mаis οn n’еn imаginе аuсunе рοur lе bοnhеur du grаnd nombre» Charles Fourier

Diplomatie : Le Danemark et la Suède célèbrent conjointement leurs fêtes nationales

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Yvette Zongo • mercredi 6 juin 2018 à 20h00min
Diplomatie : Le Danemark et la Suède célèbrent conjointement leurs fêtes nationales

Le Danemark et la Suède ont célébré, ce mardi 5 juin 2018,à la résidence de l’ambassadeur danoisà Ouagadougou, leurs fêtes nationales. Organisées conjointement depuis une dizaine d’années au Burkina Faso, ces dites fêtes sont en effet célébrées les 5 et 6 juin de chaque année dans les deux pays.

Réunies autour d’un cocktail offert par les ambassadesde la Suède et du Danemarkau Burkina Faso, personnalités politiques, diplomatiques et organisations de la société civile ont pris part à la célébrationconjointe des fêtes nationales des deux pays, ce mardi 5 juin 2018 à Ouagadougou. Une célébration qui, selon l’ambassadeur de la Suède, Mats Harsmar, représente la fondation de la démocratie de leurs pays respectifs. « Nos peuples ont beaucoup lutté pour établir et bâtir nos démocraties, donc c’est vraiment important de fêter cela et de se rappeler l’importance de la démocratie. Surtout en ces jours où la démocratie est menacée dans plusieurs pays », a-t-il déclaré.Et même si le système démocratique n’est pas toujours idéal, il reste le meilleur parmi toutes les alternatives, a-t-il lancé.

Selon lui, le pouvoir doit rester avec le peuple ;le respect des droits humains et l’État de droit doivent être le fondement de nos sociétés, chez nous comme au Burkina Faso. Une position que l’ambassadrice du Danemark, UIIaNaesby-Tawiah, a soutenue en indiquant que « l’État et les institutions publiques ne peuvent pas garantir le bonheur du peuple mais peuvent établir la gestion des pays d’une manière où les conditions sont assurées pour se sentir en sécurité, pour avoir confiance et promouvoir l’égalité afin d’obtenir une bonne décentralisation du pouvoir et des ressources ». Et l’ambassadeur de la Suède de poursuivre pour dire que le Danemark et la Suède sont sans aucun doute des amis du Burkina Faso.

Madame le ministre en charge de l’économie, Hadizatou Rosine Coulibaly saluant un des invités

Car, annonce-t-il, en février 2019, l’ambassade du Danemark fêtera son 25e anniversaire au Burkina Faso. Ce qui montre que le Burkina Faso, le Danemark et la Suède entretiennent de bonnes relations de coopération et de collaboration. Un fait que le ministre en charge de l’Économie, Hadizatou Rosine Coulibaly, a confirmé en ces termes : « Notre présence ici témoigne de la bonne collaboration et de la bonne coopération que le Burkina Faso a avec ces deux pays. C’est donc pour cela que j’ai tenu à venir leur souhaiter une très bonne fête et magnifier bien sûr la qualité de nos relations ». Cette bonne coopération se voit à travers les investissements réalisés dans plusieurs domaines d’activités.

Investissements réalisés chaque année au Burkina Faso

Son excellence UIIa Naesby-Tawiah, Ambassadeur du royaume du Danemark au BF

Dans le cadre de la coopération entre le Burkina, le Danemark et la Suède, plusieurs domaines d’activités ont été financés afin de renforcer les actions de développement du gouvernementburkinabè.Ces investissements, selon l’ambassadeur de la Suède, sont faits dans les domaines prioritaires de développement comme l’eau, l’agriculture, la bonne gouvernance, les droits humains, la sécurité, etc. Et pour ce faire, le Danemark vote chaque année un budget d’environ18 milliards de FCFA pour appuyer le Burkina. La Suède, quant à elle,investit environ 19 milliards de FCFAdans les mêmes domaines.

Une vue des invités présents au cocktail offert par le Danemark et la Suède

Certes, le Danemark et la Suède accompagnent le Burkina Faso dans ses actions mais il faut savoir que le développement socio-économique du pays reste sa responsabilité en tant que gouvernement, à en croire Mats Harsmar. « Quand le Danemark et la Suède s’engagent dans l’enjeu du développement socio-économique ici au Burkina, ce n’est pas seulement parce que la pauvreté demeure une honte pour le monde entier, mais c’est aussi parce que nous avons des intérêts communs dans le développement de ce pays », a affirmé l’Ambassadeur du Royaume du Danemark.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Couverture maladie dans l’espace UEMOA : L’Agence française de développement apporte plus de 3 milliards de F CFA
Interdiction de visa américain aux burkinabé : Le ministère des affaires étrangères dément
Burkina Faso : Angela Merkel en visite à Ouagadougou les 1er et 2 mai 2019
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés