Sécurité au Burkina Faso : Eviter les faux fuyants !

Par Sylvain Ouedraogo • lundi 9 avril 2018 à 23h47min

Ceci est une tribune de Sylvain Ouedraogo du Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD) sur les attaques terroristes et l’insécurité au Burkina Faso.

Sécurité au Burkina Faso : Eviter les faux fuyants !

Le Burkina Faso, notre pays, a mal depuis plus de deux années à sa sécurité. Les affres du terrorisme et du grand banditisme rythment le quotidien des Burkinabè. Les parties nord, est, ouest, centre et sud ouest du pays sont progressivement devenues des zones majeures profondément affectées par le terrorisme ou le grand banditisme.

Dans le cas précis du terrorisme et ses corolaires, malheureusement les statistiques annoncent plus de quatre vingt (80) attaques et 133 pertes en vie humaine. C’est donc des spectacles de consternation, de désarroi et de tristesse qu’il est permanemment donné à voir dans notre pays. Face à cette catastrophe sécuritaire, les réponses apportées par le gouvernement Paul Kaba Thieba restent en partie inefficaces si bien qu’il a fallu malheureusement l’attaque terroriste de l’état major du 02 mars 2018 à Ouagadougou pour que le premier ministre affirme avoir désormais compris la leçon. Cette sortie déplacée est un aveu qui met en relief le tâtonnement des gouvernants dans la gestion sécuritaire du pays. Les Burkinabè devraient dans un contexte pareil être inquiets de l’avenir du pays dans la mesure où le développement est largement tributaire de la sécurité.

Le constat qui est donné aussi à voir par les autorités actuelles, est l’utilisation de faux fuyants pour se dédouaner et se soustraire de l’obligation à assurer la sécurité des personnes et des biens sur le territoire national. Cette récurrence à attribuer la cause de l’insécurité au régime déchu depuis 2014 donne cette impression d’une manipulation de l’opinion pour cacher ces insuffisances.

Sinon il est difficile à comprendre que les ténors du pouvoir en place pendant les 26 années de gestion du pouvoir au côté du Président Blaise Compaoré à des responsabilités de haut niveau n’aient jamais dénoncé par patriotisme et intégrité cette collusion entre le régime déchu et des forces qui déstabiliseraient aujourd’hui le Burkina Faso. Mieux, ces ténors du pouvoir en place ont brillé pendant 26 ans par une omerta absolue.

Les derniers faits politiques donnés à voir qui cachent mal cette dynamique du pouvoir en place de manipuler l’opinion, sont les sorties en conférence de presse des associations dites de la société civile, le Brassard Noir et la Cosca. Ces sorties ne visaient qu’à livrer à la vindicte populaire et exiger la suspension d’un parti politique, le CDP, sur la base du fait que son Président, Eddie Komboigo, aurait affirmé que « le remède à l’insécurité, c’est de voter pour nous en 2020 ». La posture adoptée par ces dites structures est suspecte à deux niveaux. En premier lieu, le président du Brassard Noir, Boukari Conombo, est un conseiller municipal du parti au pouvoir, le MPP, à Loumbila.

Le président de la Cosca, Michel Rabo, est ce monsieur qui avait porté à sa création la structure tristement célèbre ‘’Réseau Dignité’’dont les hauts faits déversés sur les réseaux sociaux avaient créée l’indignation totale. Ces derniers dissimulent mal la mise en œuvre d’une action de représailles contre un adversaire politique en se cachant derrière une association de la société civile. En deuxième lieu, proposer à notre sens une alternative à la réponse sécuritaire du gouvernement qui s’avère inefficace ne peut pas être considérée comme un délit dans une démocratie. Les sorties du conseiller municipal MPP, Boukari Conombo, et de la Cosca camouflent difficilement une forte odeur de mission commandée.

L’avenir supérieur du Burkina Faso exige que le gouvernement Kaba Thieba puisse rapidement prendre la mesure de la situation en proposant des solutions idoines et adéquates que de s’illustrer dans le dilatoire. L’heure est à l’union sacrée autour de la patrie, non le contraire.

04 Avril 2018

Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD)

Sylvain Ouedraogo

Messages

  • C’EST BIEN DIT, MAIS QUE LE CDP AFFIRME AVOIR LA SOLUTION AU TERRORISME IL Y’A PROBLEME QUELLE EST LA SOLUTION MIRACLE QU’ILS ONT ET QUI NE PEUT PAS ETRE DIT AUJORD’HUI POUR NOUS EPARGNEZ DE TOUT SES MORTS ET ALLEZ A AUTRE CHOSES SI CE N’EST ABBRITER SES TERRORISTES ICI AU FASO POUR QU’ILS ENDEUILLES NOS VOISINS

    • Mon cher CHIP vous avez vu juste et avez tout dit et bien dit « QUE LE CDP AFFIRME AVOIR LA SOLUTION AU TERRORISME IL Y’A PROBLEME QUELLE EST LA SOLUTION MIRACLE QU’ILS ONT ET QUI NE PEUT PAS ETRE DIT AUJORD’HUI POUR NOUS EPARGNEZ DE TOUT CES MORTS SI CE N’EST ABBRITER CES TERRORISTES ICI AU FASO POUR QU’ILS ENDEUILLES NOS VOISINS » ?

  • Mon cher Sylvain Ouédraogo,
    Vous nous dites que, je cite : « Les sorties du conseiller municipal MPP, Boukari Conombo, et de la Cosca camouflent difficilement une forte odeur de mission commandée. » .
    Pour justifier cette opinion vous vous êtes référé aux sorties des sieurs Boukari Conombo et Cosca, sorties qui, à votre avis « ne visaient qu’à livrer à la vindicte populaire et exiger la suspension d’un parti politique, le CDP, sur la base du fait que son Président, Eddie Komboigo, aurait affirmé que « le remède à l’insécurité, c’est de voter pour nous en 2020 » » . Par la suite vous dites, à propos de la déclaration président du CDP Eddie Komboego que, je cite : « ...proposer à notre sens une alternative à la réponse sécuritaire du gouvernement qui s’avère inefficace ne peut pas être considérée comme un délit dans une démocratie. » .
    Voyez-vous, dire que le remède à l’insécurité, c’est voter pour le CDP en 2020, ne saurait être interprété comme « une simple alternative à la réponse sécuritaire inefficace du gouvernement actuel. ». Si vous estimez que la déclaration d’Eddie Komboigo ne peut être considérée comme un délit dans une démocratie, souffrez que les autres puissent interpréter cette même déclaration autrement. Cela pourrait être compris comme une menace tendant à dire que : « seul le CDP peut mettre fin à l’insécurité dans ce pays. » . En ce moment l’on peut en conclure que le CDP sait d’où nous vient cette insécurité qu’il fera cesser à la seule condition qu’il reprenne le pouvoir en 2020.
    De ce qui précède, il est tout à fait logique de dire que votre sortie dégage une forte odeur de mission commandée (pour le compte du CDP) comme semble être le cas, selon vous, en ce qui concerne les sorties des sieurs Boukari Conombo et Cosca (pour le compte du MPP).

  • Sylvain : Pour mieux éclairer le peuple de vos revendications et de ce que vous misez dans le vide en s’opposant, c’est de reconvertir proprement votre mouvement a un vrais parti politique et rejoindre Zeph qui sait comment s’opposer et demander des rectifications a un régime qui patine.

    Pour moi, votre analyse va dans le sens d’une opposition qui ne sait pas opposer, et tous les prétextes sont bons pour ne pas faire soi-même les efforts nécessaires. On refuse de se remettre en cause, on trouve toujours des causes extérieures à nos malheurs, et, au moment venu, on se livre à des comparaisons et des amalgames douteux pour "arranger" la réalité.

    Si je dis souvent dans mes analyses fondées que l’opposition en Afrique à un seul problème : celui de s’opposer à une personne qui ne lui convient pas et qu’elle ne veut pas. A partir de là tout ce qui émanerait de cette personne en tant que projet ou sous sa gouvernance comme Kaba et son gouvernement, elle dira non à tout, ce que votre analyse nous montre.

    Sylvain à mon humble avis, ne jette pas le problème de la sécurité de notre pays sur le laxisme d’un pouvoir mouta-mouta. Ce pouvoir a raison de se tourner vers ceux qui criaient sur les toits qui sont la clique de Blaise Compaoré, qu’ils rendront le Burkina ingouvernable si on ne les laissait pas revenir au pouvoir. Si toi-même tu étais à la place du pouvoir actuel tu agirais comme ceux dont tu jette la pierre. Je ne soutiens pas le pouvoir, loin de là, mais la réalité est là, et nous devons la voir en face.

    Tout dont je sais pour cette insécurité qui frappe le monde entier, c’est que nous sommes actuellement face à une violence islamique aveugle qui tue même ses propres membres. De nos jours les autos proclames calife (El Bagdadi) ne sont que les usurpateurs qui causent tout ce carnage que nous vivons aujourd’hui : Ces terroristes qui utilisent nos propres enfants pour se venger de Burkina, est à cause de leur manque à gagner par ce que Blaise Compaoré n’est plus au pouvoir.

    Leur seule solution pour punir le régime actuel et le peuple Burkinabé, c’est de semer la loi de la jungle, comme attaquer l’ambassade de France et l’état-major afin que le désordre s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice. Ne rentrons pas dans leur jeu macabre.

  • Le problème du Burkina c’est qu’on ne securise pas où il faut. On crie sur tous les toits que ya pas assez de force de sécurité mais le constat est que par exemple quand tu quittes une ville comme Nouna pour aller à bobo en transport en commun ya au moins 5 point de contrôle policié. À quoi cela sert si c’est pas embêté le pauvre citoyen qui voyage. Tout ce beau monde sur la route à contrôler les cars pouvait être redéployer pour mieux servir le Burkina

  • Monsieur Sylvain Ouedraogo, permettez-moi de vous dire que vos analyses sont des vomissures colorées d’idées destructrices. Vous n’avez aucune intelligence constructive, que l’intelligence du chaos. Sans appartenance d’aucun parti, J’en ai déjà parlé à d’autres mouvements et partis politiques, vos agissements ne concourent pas à la construction du pays. La liberté d’expression certes, dans un pays démocratique comme le notre, mais de façon sage, constructive sans tomber dans des bêtises. Dans le domaine sécuritaire, Monsieur Sylvain reproche au gouvernement THIEBA d’être inefficace, oubliant que lui-même il est inefficace ! Le terrorisme est un fléau mondial, il frappe partout (France,Niger, Mali, Amériques, Nigéria etc etc), et vous ne me direz pas le contraire. Est-ce à dire que les gouvernements de ces pays sont inefficaces ? Sylvain peut, à force de bavardages inutiles, apporter sa contribution d’une manière ou d’une autre s’il est patriote sincère. La lutte contre le terrorisme n’est plus l’apanage du seul gouvernement. Chacun doit se voir obligé de se joindre à l’effort national de lutte contre ce fléau. C’est cela le patriotisme ! Monsieur Sylvain, rester calfeutrer dans son mouvement politique qui n’apporte rien que des "chiffons rouges", c’est de l’apatridie, la division, la jalousie et la rancune qu’il faut combattre.

  • j’ai lu l’article de monsieur sylvain et je voudrais lui poser une seule question. Puisque le gouvernement de Paul KABA TIEBA est inefficace, vous qui êtes efficaces quelles solutions nous proposez vous ?

  • Monsieur Sylvain OUEDRAOGO, je vous renvoie à la chanson du musicien congolais ZAO intitulée la guerre ce n’est pas bon parce qu’à la fin tout le monde est cadavré. Si vous connaissez réellement le peuple burkinabé dont vous en faites parti avec Eddie COMBOIBO, sachez qu’il n’acceptera jamais qu’un parti politique cautionnant de façon voilée ces terroristes destructeurs du pays accéder au pouvoir. On est en savane et on se connait. Vous avez peut-être préparé vos futurs sites de refuge en cas de situation chaotique, mais le peuple sera vainqueur et le pays des hommes intègres toujours débout pour continuer à participer au concert des nations. Que DIEU continue à protéger notre pays.

  • Monsieur Sylvain Ouedraogo, un etre humain normal, lorsque son ami revendique un attentat contre son pays ,il fait profil bas, et s’excuse...Ceux qui ont revendiqué le dernier attentat contre le burkina etaient logés et nourris par les caciques du cdp.. (il n’ya aucun debat la dessus, ca au moins c est claire)...Au lieu que ces gens aient honte de voir leurs amis se retourner contre leur pays, ils veulent en faire un avantage politique.. Il n est plus à demontrer que si le Burkina etait epargné jusque lá, c est parce qu’on etait une base arriere du terrorisme...Le soit disant rsp n etait pas plus fort que les armées americaines et francaises.. Le seul acte historique jusque là de ce corps , c est d’avoir terrorisé et tué des Burkinabes. Le systeme de renseignement n’etait pas non plus meilleur à celui des americains...Oui quand on loge et nourrit quelqu’un c est normal d avoir des renseignements sur lui... Monsieur Sylvain Ouedraogo, loger et nourrir des terroristes pour etre à l abris est suicidaire, et tot ou tard nos enfants le payeront...Si le terrorisme prospere c est parce qu’il a de bases arrieres...Les Burkinabes normaux qui sont majoritaires ne souhaitent plus que leur pays soit de connivence avec des gens sans foi ni loi...Si le cdp a des solutions, qu’il les propose aux autorités competentes dans la discretion, sans en faire une propagande politique...

  • Monsieur Sylvain Ouedraogo , vous perdez votre temps. Le régime du mpp est arrivé dans le mensonge et vit du mensonge.

    Quant à Eddie Komboigo , président du CDP, il ne fait que jouer son rôle de politicien. Rock préfère voir les burkinabés tués tous les jours par les terroristes, et lui Eddie préfère s’entendre avec ces gens là pour qu’un seul burkinabé ne soit tué. Les burkinabés feront leur choix.

  • Tout président burkinabé a l obligation d assurer la sécurité de toute la population. Il y a eu combien de burkinabés tues sous chaque régime ? Que cette tuerie soit politique, terroriste où je ne sais quoi ? Nous nous rendrons compte que l on a tue sous le régime KABORE en deux ans que sous les régimes yameogo, lamizana, zerbo, ouedraogo, sankara, compaoré, kafando, Zida et diendiere. Apparement selon les dires de certains Kabore est le meilleur de tous ces présidents. On ne gouverne pas un pays "comme quelqu un qui va au marché payer du poisson" d après le musicien burkinabé Marcelo Ouedraogo. Il faut maîtriser la sécurité d abord, avoir de la poigne, savoir dire non quand c est non oui quand c est oui. Nous sommes fatigués des oui patron oui patron de Sekou TOURE de la Guinée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés