Putsch de septembre 2015 : Le procès reprend le 21 mars 2018

vendredi 9 mars 2018 à 23h50min

Ceci est un communiqué du procureur militaire, le Magistrat Commandant ZANRE Alioun.

Putsch de septembre 2015 : Le procès reprend le 21 mars 2018

Le Procureur près le Tribunal Militaire de Ouagadougou informe le public national et international que l’audience de jugement du dossier Ministère Public contre le Général DIENDERE Gilbert et quatre-vingt-trois autres, suspendue le 27 février 2018 reprendra le mercredi 21 mars 2018 devant la Chambre de Première Instance de ladite juridiction.
Cette audience se poursuit dans la salle des banquets de Ouaga 2000 et est publique.

Ouagadougou le 09 mars 2018

Le Procureur Militaire
Magistrat Commandant ZANREAlioun

Messages

  • FÉLICITATIONS au procureur ZANRE pour son intransigeance et sa détermination malgré les veines tentatives de "l’axe du mal et ses alliés locaux" d’empêcher le procès à travers des coups tordus et le dilatoire servi par leur avocats douteux. le procès se tiendra, contre vents et marées et les coupables seront châties à la hauteur de leur forfaits. Ce coup d’état n’est rien d’autres qu’un acte terroriste.

  • On nous attaque pour nous faire peur et liberer des faux generaux qui ont toujours profite d’ un regime sanguinaire. On veut rendre le pays ingouvernable parce qu’ on a ose chasse un apatride. On ne regrette rien. Le peuple est fort. Point barre. Pas d’ impunis dans la terre libre du Burkina-Faso.Ceux qui tuaient tes fils ont ete largement humilies midi oins pile. Beaucoup meme ont fui sans leur sipo et d’ autres sans tapettes meme. ah, le peuple est fort.

  • Vive les generaux et tous les otages. N’en deplaise a tous les haineux, vous serez liberes.
    celui qui n est pas content peut chauffer de l’eau a 200 degres celcius et boire avant de dormir

    • Blaise, ses généraux et son CDP sont des terroristes et des terreaux du terrorisme. Il faut que l’on arrête de jouer au légalistes avec ces djaddistes. Face à un terroriste, il ne devrait pas avoir de laxisme. Voyez comment le Tchad réagit face à ces assassins : on les juge la nuit et très tôt le matin, avant que les droits de l’homme et l’occident se réveille, trop tard, la sentence a déjà été exécutée.

  • Ce qui est sûre, Dieu ne dors pas. Croyez à la justice divine ! Pour l’instant, ils tuent nos frères et sœurs impunément et ce depuis plus de 30 ans. Qu’ils sachent qu’ils le paieront tôt ou tard !
    Bande de méchants sans égal !

    SVP, le Fasonet, laissez au moins ce message passé ! Merci

  • Bravo à Mr. Le Procureur Zanré et tout le Tribunal désigné. Que malgré les aboiements des chiens, on puisse avancer. Quant aux faux Avocats connus de la Défense qui dans leurs élucubrations sans même être convaincus de ce qu’ils débitent retiennent une fois de plus qu’ils ne sauront empêcher la vérité de sortir. Vaille que vaille, nous y parviendrons. Les choses se précisant davantage selon les derniers vécus, ces Auxiliaires de Justice sans moralité finiront par comprendre aussi et baisser les bras, bien sûr après avoir encaisser les magots à eux promis pour mentir. Et là, le peuple jouira de sa victoire.

  • Je dis chapeau-bas au procureur militaire pour la reprise de ce proces tant attendu . Permettez surtout la retransmition du proces pour que toute la population soit informer de tout ce qui se passe, et surtout aux journalistes d´avoir acces a la salle d´audience avec leurs materiels de travail pour que le peuple soit bien informer sur la verite´ de ce proces. Voilä des faux-types qui fomentent des coups tordus depuis plus de 30 ans et veulent toujours continuer le meme scenario pour tuer et encore tuer des Burkinabe dans l´impunite´,non Messieurs les generaux putchistes ca ne marchera pas comme . Mr le procureur ,si les avocats s´adonnent encore aux dilatoires pour vous contraindre a suspendre le proces, alors suspendez ce proces pour 5 ans en attendant que ces avocats predateurs assoifes de primes reviennent a la raison. On en a marre.

  • Le purgatoire, voici ce qui nous attend tous après la mort pour le jugement dernier.
    Il parait aussi que l’enfer a des degrés : plus tu as des pêchés graves plus ton degré est élevé.
    Parmi les pêchés graves vous pouvez citer le fait d’ôter la vie de ton prochain ou la participation à l’assassinat d’une personne.
    Cultivons les bonnes actions autour de nous. Il ne faut jamais se laisser embrouiller par des idéologues sataniques.
    la seule erreur à ne pas commettre c’est le fait de croire que le pardon de Dieu s’obtient facilement comme "il suffit de dire pardon mon dieu et c’est tout". Non c’est pas comme cela. Pour obtenir le pardon de dieu il faut faire pénitence et abnégation dans la prière et aussi accomplir de bonne action. Malgré cela vous ne savez même pas si vous serrez pardonner. Au purgatoire les pêchés tout comme les bonnes actions seront évaluer ensembles avant de prononcer la sentence.
    Reconnaissez aussi que les prémices de la justice divine commencent toujours sur terre. C’est pourquoi "Tout ce paye sur terre". Quelque soit notre entêtement. Seulement dommage que beaucoup de gens n’assimile pas la leçon.

    Dieu bénisse le Burkina et les Burkinabés !

  • Chacun récoltera les fruits de ses oeuvres ici-bas, en attendant le dernier jugement. Bonnes oeuvres=bons fruits, mauvaises oeuvres=mauvais fruits.
    " Ils ont l’ intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur.
    Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité ". Ephésiens 4:18-19
    Merci Faso.net de bien vouloir laisser passer ce message.

  • INTERPRÉTÉ PAR CHRONIQUE DU FASO ...

    Communiqué officiel du Tribunal Militaire ...
    des Flagrants Délires ...

    Le Procureur près le Tribunal Militaire de Ouagadougou informe le public national et international, voire de l’Univers, que l’audience de jugement du dossier Ministère Public contre le vrai Général DIENDERE Gilbert et quatre-vingt-trois autres pas tous Généraux en général, suspendue le 27 février 2018 pour atteinte à la Constitution et désignation illégale du Président, reprendra le mercredi 21 mars 2018 devant la Chambre de Première Instance de la dite juridiction, sous la présidence de l’individu et juge Seidou Ouedraogo, poursuivi le 28 janvier 2018, devant la Chambre correctionnelle du TGI de Ouagadougou pour faux et usage de faux... un détail qui pourrait le conduire à effectuer de 10 à 20 ans de prison !

    Ouf !
    Nous espérons que vous avez suivi ?

    Cette audience se poursuit dans la salle des banquets de Ouaga 2000 et est publique.

    Entrée gratuite, boissons payantes, photographies interdites sauf au groupes de presse de Thierry Hot
    et aux favoris de Kaboré 1er.

    Les Premières Dames n’ont pas confirmé leurs présences en raison la chaleur de la Salle et des débats.

    Pourtant on est assuré de la présence des brasseurs de vents du Balais Citoyen qui compenseront l’air conditionné défaillant !

    Seuls le jury et les juges seront et resteront conditionnés...

    Les spectateurs, juges, innocents, fous du Roi, journalistes, inquisiteurs, corrompus ou non, sont invités à patienter de 10 à 20 ans si le Président venait à être condamné !

    Confidentiel :
    Kaboré 1er réfléchi, c’est rare, déjà, à la nomination d’un nouveau Président !
    Jamais deux sans trois...
    Au suivant !

    • ... fous du roi... un terme qui me rappelle les temps forts de Blaise Compaoré et du CDP. Nostalgique des plats fumants d’antan ?Je te plains car c’est FINI, fini pour toujours.

  • Cette fois ci , si les avocats des Putchists veulent encore jouer aux ruse’ pour un nouveau report du proces ; je demande au tribunal miltaire de reporter le proces a l’annee prochaine ; et que tous ceux qui sont en liberte’ privisoire retournent au GNOUF. Point barr !

  • Chacun récoltera les fruits de ses oeuvres ici-bas, en attendant le dernier jugement. Bonnes oeuvres=bons fruits, mauvaises oeuvres=mauvais fruits.
    " Ils ont l’ intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur.
    Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité ". Ephésiens 4:18-19
    Merci Faso.net de bien vouloir laisser passer ce message.

  • Chacun récoltera les fruits de ses oeuvres ici-bas, en attendant le dernier jugement. Bonnes oeuvres=bons fruits, mauvaises oeuvres=mauvais fruits.
    " Ils ont l’ intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur.
    Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité ". Ephésiens 4:18-19
    Merci Faso.net de bien vouloir laisser passer ce message.

  • Du courage Mr le procureur, ces attaques djihadistes ciblées ne doivent en rien empêcher la détermination du peuple à connaître la vérité.Pendant 30 ans ces individus ont endeuillé des familles Burkinabé à coup d’intrigues de palais. L’heure est venue pour eux de payer et très cher en entendant que la justice divine envoie leurs âmes dans les ténèbres pour des siècles et des siècles.Et que les djihadistes du web,soutiens de ces criminels subissent le même sort que leurs parrains.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés