Gouvernance locale : Les femmes maires du Burkina à l’école du leadership politique

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • mardi 27 février 2018 à 08h00min

Le National democratic institute (NDI) organise, du 27 au 28 février 2018, à Ouagadougou, un atelier de formation au profit des femmes maires du Burkina sur la gouvernance locale. Deux jours durant, une trentaine de femmes maires et adjointes aux maires vont renforcer leurs compétences en leadership afin d’assurer une bonne gestion de leurs collectivités. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet « soutenir les femmes et les jeunes des partis politiques pour contribuer à des processus politiques plus inclusifs et plus réactifs ». Il bénéficie de l’appui financier du bureau de la Coopération suisse au développement.

Gouvernance locale : Les femmes maires du Burkina à l’école du leadership politique

Les femmes sont parmi les citoyens les plus nombreuses à se mobiliser lors des consultations électorales et dans les multiples initiatives de développement à la base. Pourtant, elles se trouvent, jusque-là, faiblement représentées dans les instances de décisions. C’est changer positivement cette donne que le bureau de la coopération suisse au développement a décidé d’accompagner le programme proposé par le NDI pour donner l’occasion aux jeunes et aux femmes d’améliorer leur niveau d’intégration et de résilience des processus démocratiques émergents au Burkina Faso. Ce, à travers le projet « soutenir les femmes et les jeunes des partis politiques pour contribuer à des processus politiques plus inclusifs et plus réactifs ».

A ce jour, ce projet a accompagné 1089 candidats aux élections locales de mai 2016 dont 582 femmes. Il a également assisté 16 partis politiques dont 12 ont eu un appui constant et continu durant la durée du projet. Un autre volet de ce projet a consisté à contribuer au renforcement des capacités des femmes et des jeunes conseillers élus à répondre efficacement aux intérêts et besoins des citoyens au sein de leurs communautés.

« Aujourd’hui, l’occasion est donnée aux femmes maires de faire face aux défis liés à leur statut. Nous félicitons l’équipe du NDI pour son initiative d’accompagner les jeunes et les femmes pour un renouveau démocratique. Pour notre part, nous restons toujours disponibles à accompagner de telles initiatives et actions qui militent en faveur de la promotion des processus démocratiques plus inclusifs et participatifs », a précisé Jean-Pierre Salembéré, le représentant du chef du bureau de la coopération suisse au développement au Burkina.

Tirer des leçons pour mieux s’imposer comme décideur communal

Cette rencontre de deux jours offre ainsi aux femmes maires et ajointes aux maires, un cadre d’échanges et de partage d’expériences pour discuter de leurs préoccupations et trouver des solutions pour une gestion efficiente de leurs collectivités et une participation efficace au processus démocratique. « Le bon déroulement permettra de tirer des leçons utiles pour mieux vous imposer comme décideur communal à travers vos différentes contributions pour une gouvernance locale plus inclusive et participative », a confié le président de la cérémonie d’ouverture, Alfred Gouba, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Pour lui, cet atelier de formation est une réelle opportunité pour les participantes de renforcer leurs capacités afin de mener à bien leurs missions et affirmer leur droit de participer à l’édification de notre démocratie.

Il n’a pas manqué de saluer le travail du NDI dans le renforcement des capacités des acteurs du processus démocratique au Burkina, depuis plusieurs années. « Soyez-en rassuré, Mme la représentante résidente, que le gouvernement burkinabè est sensible à vos efforts multiples et multiformes au profit des acteurs de la démocratie dans notre pays », a-t-il assuré.

Cet atelier de formation dont le thème est « renforcement du leadership des femmes maires sur la gouvernance locale » vient ainsi répondre au souci du NDI d’accompagner les femmes à améliorer leur travail dans la gestion communale. « D’une revue du cadre de la décentralisation, aux concepts de gouvernance dans toutes les dimensions, aux aspects sur le leadership, la gestion des conflits, le plaidoyer, les femmes maires sortiront de cette rencontre, plus confiantes et plus déterminées à lever les défis auxquels elles font face dans l’exercice de leurs fonctions », espère Aminata Faye/Kassé, la représentante résidente du NDI au Burkina. Elle n’a pas manqué de réitérer la disponibilité du NDI à être aux côtés des collectivités pour poursuivre le partenariat dans le sens de soutenir les communes et faire rayonner le développement. « Votre combat quotidien pour participer au développement de vos communes ne semble plus faire l’ombre d’un doute. Car, ce travail quotidien que vous faites aux côtés de vos pairs est loin d’être sans difficultés, mais avec votre engagement et votre détermination, vous contribuez efficacement au développement de vos communes », a-t-elle lancé.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés