Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) : Et de six pour la formation entrepreneur responsable

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire) • lundi 5 février 2018 à 17h43min
Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) : Et de six pour la formation entrepreneur responsable

Ce lundi 05 février 2018, à l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) de Ouagadougou, s’est ouvert la 6e édition de la formation entrepreneur responsable. Prévue pour se dérouler sur cinq jours, soit du 05 au 09 février 2018, cette énième édition vise le partage d’expérience des professionnels de la Responsabilité sociétale des entreprises(RSE) et du social green business avec les étudiants en fin de formation. A présidé à la cérémonie d’ouverture, le Pr Mady Koanda, directeur général dudit institut.

« Se doter de compétences pour être non seulement des ingénieurs compétents mais aussi des ingénieurs entrepreneurs, de plus responsables », ainsi s’est exprimé le Pr Mady Koanda, directeur général de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) de Ouagadougou à l’occasion de la cérémonie d’ouverture et pour contextualiser cette 6e édition de la formation entrepreneur responsable.
En effet, pour le Pr Mady Koanda, cette énième formation vise à doter les étudiants de son institut de tout le savoir-faire, donner les éléments du savoir-être, et inculquer les compétences nécessaires à exercer le métier d’ingénieur qui est devenu global. Pour ce faire, « un programme particulier a été prévu et il sera développé par des consultants aussi bien à l’intérieur (issus de l’institut) qu’à l’extérieur (des spécialistes venus de l’étranger) », a soutenu le professeur avant de préciser, « les modules sont de natures à pouvoir permettre à chacun d’entre-eux de valoriser les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier et d’approfondir les points qui leur permettraient de répondre aux préoccupations de l’entrepreneuriat, l’écologie… », a ajouté le directeur général Mady Koanda.

Giraude Adeossi, coordonnateur de ladite formation

Giraude Adeossi, coordonnateur de ladite formation, s’est plutôt appesanti sur le bilan des cinq éditions précédentes afin d’aboutir aux innovations pour cette 6e édition, « au bout de cinq années, c’est une formation qui est de plus en plus demandée pour l’intérêt que lui portent les organisations au niveau international, les gouvernants (pour les questions de développement durable), etc. », a déclaré Giraude Adeossi. Cette forte demande, de l’avis de ce dernier, s’explique par le fait que ces différentes institutions et autres ont un besoin important d’ingénieurs et de cadres sensibles à la problématique du développement durable, l’éthique et la bonne gouvernance.

S’agissant donc des innovations pour cette édition, il affirme : « un accent particulier est mis sur la gestion des déchets en raison du concept de l’économie circulaire », a souligné le coordonnateur Adeossi. A cet effet, poursuit-il, « un expert en traitement de déchets a été convié afin d’accompagner les étudiants tout au long de l’édition ».

le Pr Mady Koanda, directeur général de l’Institut international de l’eau et de l’environnement (2ie) de Ouagadougou

Pour cette 6e édition de la formation entrepreneur responsable, ce sont en tout 30 étudiants regroupés et une dizaine de conférenciers provenant des sociétés minières, d’ONG, et de PME engagées dans la RSE au Burkina Faso, des experts en gestions des déchets et bien d’autres intervenants.

De manière globale, cette formation s’inscrit en droite ligne des cours en management de la Responsabilité sociétale des entreprises(RSE)suivis par les étudiants au cours de leur cursus et vise par ailleurs à sensibiliser ces derniers sur les retours d’expériences au niveau local et international.

Tambi Serge Pacôme Zongo(Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
Soutenance de thèse : Nicolas Ouédraogo propose les résidus de tubercules pour combattre la malnutrition et la pollution
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés