Trentième Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine : Le Ministre Alpha BARRY s’est exprimé à la tribune

lundi 29 janvier 2018 à 23h28min

Le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieure, Monsieur Alpha BARRY s’est exprimé à la tribune de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement lors de leur huis clos dans la matinée du 29 janvier 2018 au siège de l’Union Africaine à Addis Abeba

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Trentième Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine : Le Ministre Alpha BARRY s’est exprimé à la tribune

Devant les chefs d’Etat, le Ministre Alpha BARRY a indiqué que le Président du Faso aurait bien voulu être présent, mais l’explosion d’une bombe artisanale contre un bus en territoire malien qui s’est soldée par la mort de 26 personnes civiles burkinabè et maliennes, l’a empêché d’effectuer le déplacement d’Addis Abeba. Par la voix du Ministre BARRY, le Président du Faso a témoigné à l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement, sa reconnaissance pour la solidarité et la compassion exprimées à l’endroit des peuples burkinabè et maliens.

Le Président du Faso a également chargé le Ministre BARRY de féliciter le nouveau Président de l’UA, Monsieur Paul KAGAME pour sa désignation à la tête de l’organisation et voudrait l’assurer du soutien du Burkina Faso au cours de son mandat. Le Président du Faso a aussi félicité le Professeur Alpha CONDE pour son brillant mandat à la tête l’UA. « Notre pays est reconnaissant au Professeur Alpha CONDE et à l’UA pour la solidarité exprimée lors de l’attaque terroriste du Café Istanbul en plein cœur de Ouagadougou le 13 aout 2017 et qui a fait une vingtaine de morts », a déclaré le Ministre BARRY.

Au sujet de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, le ministre a évoqué les efforts multiformes déployés par le gouvernement, notamment le déploiement des Forces de Défense et de Sécurité tout au long de la bande frontalière du Burkina avec le Mali et le Niger, soit 1800 kilomètres de long. Et parallèlement aux opérations militaires, le gouvernement burkinabè a mis en place un programme d’urgence pour la partie sahélienne du Burkina. Ce programme, a dit le ministre, vise à doter cette région du pays des services sociaux de base, des infrastructures et à créer des activités pourvoyeuses d’emplois et génératrices de revenus pour les populations du Sahel.

Dans le cadre de cette lutte qui est devenue sous régionale, le Ministre BARRY s’est félicité de la constitution et l’opérationnalisation en cours de la Force conjointe du G5 Sahel. Dans la même dynamique, il a appelé à plus d’engagements de la part de la communauté internationale pour boucler le budget de la Force conjointe du G5 Sahel dont la Conférence des partenaires est prévue pour le 23 février prochain à Bruxelles.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés