Fonds d’Intervention pour l’Environnement : Le Comité Régional des Hauts-Bassins en travaux de proposition des allocations des projets du 3eme appel

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • vendredi 8 décembre 2017 à 17h30min

Le jeudi 07 décembre 2017, s’est tenue à Bobo-Dioulasso la deuxième session du comité régional du Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) des Hauts-Bassins. Cette session était axée sur la présélection des projets du 3eme appel à projet du FIE dans les Hauts-Bassins. La cérémonie d’ouverture des travaux était placée sous la présidence du gouverneur de la région, représenté par son secrétaire général, Bernard Béba.

Fonds d’Intervention pour l’Environnement : Le Comité Régional des Hauts-Bassins en travaux de proposition des allocations des projets du 3eme appel

La présente session du comité régional du Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) dans les Hauts-Bassins a réuni ses membres statutaires pour la deuxième fois dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des « attributions régaliennes » dudit comité dans le processus de sélection des projets éligibles du 3eme appel à projets lancé le 11 aout dernier par le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba à Dédougou.

En effet, le comité régional (CR) est une instance mixte du FIE qui joue le rôle d’orientation régionale et de propositions d’allocation des financements pour les projets et activités relevant de ses domaines d’intervention. Il est aussi une instance de concertation entre acteurs locaux sur les priorités et les actions à financer. C’est pourquoi, les membres statutaires du comité régional des Hauts-Bassins se sont réunis en session dans la ville de Sya, pour réfléchir sur un certain nombre de points liés à ce 3eme appel à projet.

Au cours de cette séance de travail, ces derniers étaient chargés d’examiner les projets des promoteurs (analysés au préalable par les experts indépendants) afin de faire des propositions d’allocations des financements des projets du ressort de la région des Hauts-Bassins.
« Cette session est consacrée exclusivement à analyser les différents projets soumis au FIE dans la région des Hauts-Bassins en vue de voir quelles sont les allocations pouvant être faites par les membres statutaires », a laissé entendre le secrétaire général de la région, Bernard Béba.

A en croire ce dernier, cette session permettra au CR de sélectionner les projets porteurs et qui peuvent véritablement, dans leur mise en œuvre, permettre à la région des Hauts-Bassins d’avoir un écho assez porteur en matière d’environnement. Car selon lui, la question de l’environnement est une préoccupation mondiale et le Burkina Faso n’est pas en reste.

C’est pourquoi, il a exhorté les participants à saisir cette opportunité qui leur est offerte pour jouer pleinement leur rôle d’orientation régionale et de propositions d’allocation des financements du FIE pour les projets prioritaires de la région des Hauts-Bassins.

Pour Kini Nestor, directeur régional du Fonds d’Intervention pour l’Environnement de l’Ouest, ce 3eme appel à projet d’une enveloppe financière de deux milliards de Francs CFA, fait suite à deux autres déjà financés par le FIE. Il couvre les régions administratives des Hauts-Bassins, du Centre-Ouest, du Nord, de la Boucle du Mouhoun, des Cascades et du Sud-Ouest. Il concerne le guichet « Forêt et Faune » composé des sous guichets Aménagement, Conservation, Produits Forestiers Ligneux (PFL), Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) et le guichet « Gestion durable des sols et des eaux » composé du sous guichet changement climatique.

Par la création officielle du Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) en 2015, le Burkina Faso met ainsi en place le fonds national climat prévu dans les conventions internationales. Il est l’outil privilégié de financement de la politique environnementale du Burkina Faso. Ce fonds qui vise à susciter des projets à la base en matière de gestion durable de l’environnement, servira de mécanisme d’appui financier et technique à des projets initiés et mis en œuvre au niveau local par les promoteurs issus des collectivités territoriales, de la société civile, des organisations communautaires de base, de l’administration publique ou du secteur privé.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés