Coupe d’Afrique de Vovinam Viet vo dao : Le Burkina ramène 25 médailles

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • mardi 28 novembre 2017 à 01h06min

Les Voshing burkinabè ont participé du 16 au 18 novembre 2017, à Bamako (Mali), à la quatrième Coupe d’Afrique du Vovinam Viet Vo Dao. En compétition dans 20 catégories, ils ont remporté 25 médailles dont neuf en or. Le Burkina est classé deuxième africain après le Mali.

Coupe d’Afrique de Vovinam Viet vo dao : Le Burkina ramène 25 médailles

Le Vovinam Viet Vo Dao burkinabè s’impose lentement mais surement en Afrique et dans le monde. Après une quatrième place mondiale obtenue en 2015 en France, le Burkina vient d’ajouter d’autres médailles à son palmarès. En effet, du 16 au 18 novembre dernier, les pratiquants burkinabè étaient en compétition à Bamako dans le cadre du Championnat d’Afrique de la discipline.

La délégation burkinabè était composée de 37 membres (25 athlètes, 5 encadreurs, 7 arbitres, 2 journalistes). Les athlètes étaient en compétition dans 20 catégories enfants et adultes combinés. « Lorsque nous sommes arrivés dans la nuit du 14 novembre, parce que nous sommes allés par la route, les combattants ont dès le lendemain 15 novembre procédé à une reconnaissance des lieux de la compétition », a expliqué le secrétaire général de la Fédération burkinabè de Vovinam Viet Vo Dao.

Une moisson satisfaisante

Sept pays dont le Burkina et la France, pays invité, ont pris part au tournoi. Le Mali, pays organisateur, avait aligné, selon les conférenciers, 70 combattants. Pendant deux jours, les Burkinabè ont rivalisé de talents et d’endurance face à leurs homologues africains et français.

La moisson a été bonne pour les Etalons. A la fin des compétitions, les Voshings Etalons s’en sont tirés avec 25 médailles dont neuf en or, sept en argent et neuf en bronze. « Nous occupons la deuxième place après le Mali, pays organisateur, qui avait plus de combattants que nous », s’est expliqué le Président de la Fédération burkinabè de Vovinam Viet Vo Dao, Fernand Ouédraogo.

Le prochain championnat au Burkina Faso

L’art martial a également tenu son assemblée générale africaine. Les participants ont connu du bilan financier et moral de la Confédération africaine et décidé du pays hôte de la cinquième édition du tournoi. Ils ont porté leur choix sur le Burkina pour abriter la prochaine édition en 2019. « C’est une grande responsabilité que d’organiser une telle compétition. C’est pourquoi nous appelons déjà le Ministère à l’aide », a indiqué le président de la Fédération, Fernand Ouédraogo.
Avant l’échéance de 2019, le Burkina se prépare pour les Mondiaux qui auront lieu en 2018 à Bruxelles, en Belgique.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net



Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés