Lutte pour la libération de l’Algérie : La représentation diplomatique au Burkina s’en souvient

lundi 6 novembre 2017 à 00h30min

L’Ambassade de l’Algérie au Burkina a commémoré dans la soirée de vendredi, 3 novembre 2017 à Ouagadougou, le 63èmeanniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. Moment pour se souvenir des lourds sacrifices humains et matériels consentis, la communauté algérienne au Burkina avait à ses côtés en cette soirée, des autorités et amis burkinabè ainsi que plusieurs diplomates et représentants d’institutions internationales.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte pour la libération de l’Algérie : La représentation diplomatique au Burkina s’en souvient

Exécution des hymnes nationaux du Burkina et de l’Algérie, une minute de silence en la mémoire des victimes du terrorisme, puis, place à l’intervention de l’ambassadeur.
« La guerre de libération nationale déclenchée le 1er novembre 1954 a permis au peuple algérien de jouir de la plénitude de ses droits et de recouvrer sa liberté et son indépendance le 5 juillet 1962. Le peuple algérien a défendu son droit à mener une vie libre et de construire son Etat indépendant et souverain », a introduit l’ambassadeur de l’Algérie au Burkina, Mohamed Ainseur.

Cet « évènement historique » est, poursuit-il, un moment privilégié de l’année pour un recueillement national à la mémoire de ceux qui ont consenti le sacrifice suprême pour redonner à l’Algérie sa liberté.

« La guerre de libération nationale a été également une inspiration pour les autres peuples sous domination coloniale, notamment dans notre continent et a continué à accélérer leur indépendance », a soutenu le diplomate. Mesurant les défis franchis par le peuple algérien, l’ambassadeur a indiqué que les réformes profondes engagées ont permis au pays de renforcer les droits des citoyens, consolider le socle démocratique et l’identité nationale, instaurant ainsi une Algérie sûre, stable et démocratique.

JPEG - 104 ko
L’ambassadeur de l’Algérie au Burkina, Mohamed Ainseur

« Un effort exceptionnel a été consenti en matière de réalisation des infrastructures et d’amélioration des conditions de vie du peuple algérien. Pour relever le défi de la tragédie de la décennie noire du terrorisme, la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, initiée par Monsieur le Président de la République et adoptée par référendum, a permis de surmonter cette épreuve et renforcer la cohésion du peuple algérien. Une politique plurisectorielle contre la radicalisation et de prévention de l’extrémisme violent a été également menée avec succès », a expliqué l’ambassadeur. Pour Mohamed Ainseur, la lutte de libération nationale a façonné l’action internationale de l’Algérie ; sa diplomatie se reposant sur des constances que sont l’indépendance des Etats, le règlement pacifique des différends, le respect de l’intégrité territoriale des Etats, la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et le respect du droit à l’autodétermination.

Sur le plan africain, la lutte contre le terrorisme, la consolidation de l’Union africaine et la préservation de son unité, le parachèvement de la décolonisation du continent africain, demeurent selon le diplomate, au centre de l’action diplomatique de l’Algérie. « Malgré beaucoup d’incertitudes et les menaces, le message de l’Algérie est un message d’espoir, d’engagement sincère de solidarité, de disponibilité et d’écoute », a-t-il déclaré.

L’axe Alger-Ouagadougou, une amitié traditionnelle !

JPEG - 128.7 ko
Plusieurs autorités burkinabè et des diplmoates accrédités au Burkina ont tenu à magnifier cette date par leur présence

Au plan bilatéral, Mohamed Ainseur a affirmé que les relations entre son pays et le Burkina sont marquées par une « amitié traditionnelle, une solidarité active et une communauté de destin ». Occasion également pour lui pour réitérer la solidarité de son pays au peuple burkinabè suite aux attaques terroristes dont celle qui a frappé le restaurant Aziz Instanbul, le 13 août 2017 à Ouagadougou ayant fait plusieurs victimes dont un ressortissant algérien.

« Je voudrais également remercier les populations burkinabè, qui viennent de commémorer, il y a quelques jours, le troisième anniversaire de l’insurrection populaire qui a également fait beaucoup de victimes, pour l’instauration de la démocratie et l’Etat de droit. (…). L’Algérie a toujours marqué sa disponibilité à apporter sa contribution et son expérience pour favoriser une lutte efficace contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière organisée. Dans ce contexte, l’Algérie co-préside avec le Canada le groupe de travail du Forum mondial de lutte contre le terrorisme au Sahel au titre duquel des délégations burkinabè ont participé en 2016 et en 2017 à des rencontres organisées à Alger dans ce cadre. La dernière réunion a eu lieu à Alger du 21 au 23 octobre dernier à laquelle a également pris part une délégation burkinabè », a confié l’ambassadeur. Il s’est réjoui que l’Algérie et le Burkina partagent les mêmes idéaux de paix et de stabilité dans la région, de développement économique et social des peuples africains et de consolidation de l’Union africaine.

Au moment où la représentation diplomatique célèbre en différé le 63èmeanniversaire du déclenchement de la lutte de libération nationale, une forte délégation algérienne séjourne à Ouagadougou dans le cadre de la 4ème Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO). Preuve, selon M. Ainseur, que les relations entre l’Algérie et le Burkina se portent à merveilles.

OL
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés