4e édition de la FIMO : Le savoir-faire taiwanais se laisse admirer

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 2 novembre 2017 à 23h30min

A l’occasion de la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) qui se tient du 27 octobre au 05 novembre 2017 du côté du SIAO, nous avons rencontré quelques exposants de la République de Chine (Taiwan) venus présenter leur savoir-faire au public burkinabè. A 72h de la clôture de l’événement, ils sont satisfaits de l’affluence au niveau des stands. Constat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
4e édition de la FIMO : Le savoir-faire taiwanais se laisse admirer

Pièces détachées auto et moto, équipements solaires, appareils électroniques, système de sécurité et de surveillance, agro-industrie, etc. La République de Chine (Taiwan) est venue en force à la FIMO avec une dizaine d’hommes d’affaires conduits par TAITRA, le Conseil de développement du commerce extérieur de Taiwan. Après quelques jours de business, certains exposants ont mis levé l’encre et mis le cap sur le Nigéria où se déroule en ce moment une autre foire. Ce jeudi 2 novembre 2017, à trois jours de l’extinction des lampions, nous avons rencontré quelques exposants.

Pour des produits de qualité

JPEG - 107.4 ko
Sue Chen de la société Ying Paio

TAITRA est à Taiwan ce que l’Agence des produits d’exportation (APEX) est au Burkina Faso. Le conseil dispose de cinq bureaux sur le continent africain : au Nigéria, en Egypte, en Algérie, au Kenya et en Afrique du Sud. Il y a sept ans, l’institution avait un bureau au Burkina Faso mais elle a passé le relais au Centre de promotion des échanges commerciaux et d’investissement de l’Ambassade de Taiwan. Chaque année, TAITRA organise des foires et salons et accompagne les homme et femmes d’affaires taiwanais à l’étranger. Selon Tina Chu, le Burkina Faso est marché prometteur et son pays compte saisir les opportunités pour présenter davantage les produits dont la qualité a déjà conquis les Burkinabè notamment dans le domaine de l’énergie solaire, de la machinerie, de l’électronique et de l’informatique.

Le Burkina, un marché intéressant

JPEG - 99.9 ko
Kabré Pegdwindé Moïse de Springway

Pour une énième participation à la FIMO, Sue Chen de la société Ying Paio, spécialisée dans la pneumatique et les pièces détachées depuis une quarantaine d’années, s’est dite satisfaite de son séjour au Burkina Faso car elle y rencontre ses anciens mais aussi de nouveaux clients. La société qu’elle représente dispose de deux usines, l’une à Taiwan et l’autre en Chine continentale et fait des affaires avec des commerçants burkinabè depuis une quinzaine d’années. « C’est un marché intéressant pour l’investissement parce que nos produits correspondent aux besoins des Burkinabè. Chaque fois que je viens ici, il y a de nouveaux besoins, ce qui nous amène à améliorer la qualité de nos produits pour la satisfaction de nos clients », a-t-elle fait remarquer. En attendant de retourner à Taiwan, Sue Chen confie que plusieurs commerçants aimeraient être des distributeurs agréés des produits tels que les chambres à air, les pneus, les kits de réparation de pneus, les mini pompes, etc.)

A côté des Taiwanais présents à cette 4e édition de la FIMO, l’on retrouve un Burkinabè venu de Taiwan. Il s’agit de Kabré Pegdwindé Moïse, étudiant en Master 2 en Agriculture. Il représente la Compagnie Springway spécialisée dans la production des machines de transformation agro-alimentaire, les emballages. La société a également d’autres cordes à son arc telles que l’appui-conseil, la maintenance et la fourniture de pièces de rechange. « Je suis plus que satisfait de l’organisation et nous avons eu beaucoup de clients avec des demandes spécifiques notamment sur les emballages. Même si pour le moment, nous sommes au stade de prise de contact, j’ai l’espoir que dans le futur, on pourra bien faire des affaires », a-t-il confié. Et d’indiquer que l’implantation de Springway est en étude puisque l’Afrique de l’Ouest est un marché potentiel. « C’est possible que dans un futur très proche il y ait une représentation de notre société au Burkina Faso », a laissé entendre le jeune Moïse.

Les produits burkinabè appréciés à Taiwan

JPEG - 202.4 ko
La Tour 101 de Taipei, 6ᵉ plus grand gratte-ciel du monde

La Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou est l’une des manifestations de la bonne coopération bilatérale entre le Burkina Faso et Taiwan. La promotion des hommes d’affaires de l’ile de Formose au pays des hommes intègres et inversement repose sur le Centre de promotion des échanges commerciaux et d’investissement de l’Ambassade de Taiwan. Selon Mme Sandrine Toé, le savoir-faire des Burkinabè dans le domaine de l’artisanat, de l’agro-business est très apprécié en République de Chine. Les récentes foires dans le domaine du beurre de karité et de l’artisanat en sont une preuve. « Pour ces deux activités, les produits burkinabè ont été fortement appréciés. Pour le beurre de Karité, le seul souci que nous avons eu était au niveau de l’emballage.

Pratiquement tous les acteurs avaient le même type d’emballage. Et ce n’était pas des emballages sophistiqués. A part cela, le produit était de très bonne qualité. Des hommes d’affaires étaient intéressés par le beurre de Karité mais la capacité de production était insuffisante pour satisfaire les commandes », a souligné Mme Toé. Et de rappeler qu’au niveau de l’artisanat, les exposants ont vendu presque tous les produits cette année.

Bientôt l’ouverture d’une vitrine à Taipei

JPEG - 88.6 ko
Mme Toé Sandrine du Centre de promotion des échanges commerciaux et d’investissement de l’Ambassade de Taiwan

La qualité des produits burkinabè est telle que les autorités, de commun accord avec la partie taiwanaise, ont décidé de la création d’une vitrine d’exposition des produits burkinabè à Taipei. « Aujourd’hui, le projet avance », foi de Sandrine Toé qui indique que l’aménagement du local a débuté. Bientôt une mission d’agents de l’APEX et du ministère du Commerce se rendra à Taipei pour visiter le local et discuter avec l’ambassade du Burkina sur la gestion du local. « On espère que cette vitrine sera opérationnelle au plus tard avril 2017 », a-t-elle annoncé.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés