INHEI recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI)

Communiqué • jeudi 5 octobre 2017 à 21h10min

Le Directeur Général de l’Institut des Hautes Etudes Internationales (INHEI) informe les personnes intéressées, titulaires d’une maîtrise ou d’un master II en Droit, Sciences Economiques et de Gestion, Philosophie, Sociologie, Histoire-Géographie ou Lettres, qu’au titre de l’année académique 2017-2018, l’Institut recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI).
Le recrutement se fera sur sélection de dossiers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
INHEI recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI)

1- CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent faire acte de candidature :
-  les titulaires de la maîtrise ou d’un master II en Droit, Sciences Economiques et de Gestion, Philosophie, Sociologie, Histoire-Géographie ou Lettres ;
-  les employés des services privés ou de la société civile remplissant les conditions de candidature et recommandés par leur structure.

2- COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

-  une demande manuscrite timbrée à 200 francs CFA adressée à Monsieur le Directeur Général de l’INHEI ;
-  un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu ;
-  une photocopie du reçu de paiement des frais d’instruction des dossiers (montant 15 000 francs CFA) ;
-  une photocopie légalisée du diplôme ou l’attestation de succès à la maîtrise ou au master II ;
-  les relevés des notes de maîtrise ou de master II ;
-  une copie légalisée de la pièce d’identité ou de la carte nationale d’identité burkinabè (pour les nationaux) ;
-  une lettre de motivation signée du candidat ;
-  un engagement signé du candidat, à ne pas exiger son intégration dans un emploi de la fonction publique à l’issue de sa formation.

3- DEPOT DES DOSSIERS

Les dossiers de candidature seront réceptionnés du 14 septembre au 10 octobre 2017 de 8 heures à 14 heures 30 mn, à l’Institut des Hautes Etudes Internationales, sis à Loumbila (sur la route de l’ENEP).
Les frais de dépôt et d’instruction des dossiers, payables auprès de l’Agent Comptable de l’Institut, sont de quinze mille (15 000) francs CFA, non remboursables.

4- INFORMATIONS IMPORTANTES

-  Les fonctionnaires et les agents contractuels de l’Etat ne sont pas concernés par le présent avis de recrutement ;
-  Les employés des services privés ou de la société civile doivent fournir une lettre de recommandation de leur hiérarchie ;
-  L’admission à la formation ne donne droit ni à une bourse ni à une aide quelconque ;
-  La durée de la formation est de deux (02) ans, sanctionnée par le Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI). L’obtention de ce diplôme ne donne pas droit à l’intégration dans un emploi de la fonction publique ;
-  La formation se déroule en régime présentiel. Par conséquent, tous ceux qui sont admis seront tenus de respecter rigoureusement les horaires de cours, de participer aux évaluations, séminaires, voyages et sorties d’études sur le terrain ;
-  Le début des cours sera fixé ultérieurement, en accord avec le ministère en charge de la fonction publique.
Les frais de formation sont fixés ainsi qu’il suit :
• Nationaux : 600 000 francs CFA par an,
• Non nationaux : 1 500 000 francs CFA par an,
• Les frais d’inscription : 15 000 francs CFA par an.

Didace Zidahon GAMPINE
Chevalier de l’Ordre National
Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 12:34, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : INHEI recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI)

    - Tout un Institut des Hautes Etudes Internationales, et vous êtes toujours là à végéter dans des paperasseries encombrantes ! Pourquoi ne pas faire les candidatures en ligne en demandant les scans des documents principaux, et suite à votre délibération, les candidats se présentent avec les documents originaux et leurs copies légalisées, puis complètent leurs dossiers ? Pour celà aussi, ouvrir un compte et demander aux candidats d’y verser les 15.000 FCFA et d’envoyer le scan de la preuve de versement. Au lieu de tout celà vous préférez encore farfouiller dans d’innombrables tas de papiers en ce 21ème siècle alors qu’il est de plus en plus question de durabilité, d’efficience et d’efficacité !

    Chers amis, il faut vous adapter au temps pour mieux crédibliser votre institut ! Pendant qu’on y est, même votre site web est défaillant !

    Allez chercher l’expérience avec le 2iE ou encore l’IGEDD à l’UO 1.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:36, par BEOGGNINGA
    En réponse à : INHEI recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI)

    Tout à fait d’accord avec Kôrô YAMYELE. Tout ça pour saigner les parents, c’est dommage pour notre pays que ceux là qui sont sensés pouvoir montrer la voie du progrès aux millions d’autres soient les mêmes qui contribuent à appauvrir davantage les populations par des pratiques rétrogrades. Vraiment regrettable !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 12:46, par Le démocrate
    En réponse à : INHEI recrute sur titre vingt (20) auditeurs pour la formation au Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales (DESDRI)

    "Les fonctionnaires et les agents contractuels de l’État ne sont pas concernés par le présent avis de recrutement". Dites-moi quelle est la base légale qui exclue cette catégorie de personne ? On nous dira certainement que c’est pour des raisons de disponibilité à se consacrer entièrement à la formation, mais je pense, à mon humble avis, que des aménagements (disponibilité, autorisation expresse du supérieur hiérarchique, etc.) pourraient être prévus afin de permettre aux fonctionnaires d’accéder à une telle formation. Aujourd’hui, il est question de la valorisation du capital humain. Aussi, Il faut promouvoir les compétences à tous égards. Point de discrimination !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés