Diaspora : Le Docteur Lassina ZERBO, Citoyen d’honneur de la ville d’Hiroshima au Japon

Par Simon YAMEOGO • mardi 8 août 2017 à 18h30min

Notre compatriote, le Docteur Lassina ZERBO, Secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE) a été fait Citoyen d’honneur de la ville d’Hiroshima au Japon. La cérémonie de remise de sa médaille et de son certificat s’est déroulée, le 5 août 2017 à Hiroshima, en présence du maire Kazumi MATSUI et de nombreuses autres autorités de la ville. Une distinction qui vient s’ajouter à plusieurs autres, faisant de cette personnalité, Citoyen d’honneur de plusieurs villes et Citoyen du monde tout simplement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Diaspora : Le Docteur Lassina ZERBO, Citoyen d’honneur  de la ville d’Hiroshima au Japon

Comment évoquer le nom de cette ville japonaise, sans faire un lien avec ce qui fait désormais partie de son histoire et de son patrimoine : le bombardement d’Hiroshima en 1945.

C’est en effet, le 6 août 1945 que la première bombe atomique de la seconde guerre mondiale a été lancée sur l’importante base navale de Hiroshima, dans l’île de Hondo. Hiroshima était un centre stratégique assurant la défense terrestre de tout le sud du Japon ainsi qu’un centre industriel de première importance. Juste en face du port de la ville, sur l’île d’Okunoshima, était établie une usine de fabrication de gaz toxique affiliée à un réseau d’unités de recherche. En même temps que leur ville, soixante mille habitants ont été soufflés au moment de l’explosion de la bombe. Dans les semaines qui ont suivi, soixante mille autres sont morts, soit de leurs blessures, soit par l’effet des radiations atomiques.

Cette parenthèse malheureuse dans l’histoire du monde a permis à des hommes et femmes de tirer les enseignements des conséquences désastreuses de l’utilisation des armes nucléaires.

La ville d’Hiroshima fut entièrement reconstruite après la guerre et à l’initiative de son maire, Shinzō HAMAI, elle fut proclamée « Cité de la Paix » par le Parlement japonais en 1949. La reconstruction de la ville a intégré un musée de la Paix.

Un vaste parc, le parc du Mémorial de la Paix, s’étend sur 12 hectares, à proximité de l’hypocentre de l’explosion, dans lequel chaque année, le 6 août, une cérémonie commémorative est organisée. Ce parc abrite de nombreux monuments à la mémoire des victimes de la bombe. Le cénotaphe contient le nom de toutes les victimes connues de la bombe ; une flamme de la paix y brûle, destinée à rester allumée tant que des armes nucléaires existeront.

Après une claire conscience de la réalité d’un bombardement nucléaire, la ville d’Hiroshima a adopté une attitude résolument tournée vers l’avenir, avec l’engagement d’œuvrer à ce que les dirigeants du monde renoncent aux armes nucléaires.

Et justement le combat du Docteur Lassina ZERBO, et de l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires qu’il dirige, s’inscrit en droite ligne de cette vision : être le porte-flambeau d’un monde débarrassé à jamais des armes nucléaires. Une mission certes difficile mais pas impossible, celle d’exhorter les leaders du monde à créer une humanité sans arme nucléaire, à contrôler les armements et les systèmes de sécurité que leurs pays respectifs produisent, décourager les puissances nucléaires actuelles de poursuivre leurs essais et empêcher les Etats ne disposant pas de l’arme atomique de s’en doter.

Les objectifs de l’OTICE ainsi que les initiatives hardies de son premier responsable sont reconnus à travers le monde. Le Citoyen d’honneur se définit comme « un titre accordé par une municipalité ou un pays à une personne de l’extérieur dont elle veut honorer les mérites, ou pour la remercier de services rendus, c’est une distinction ». Le titre de citoyen d’honneur est également décerné à des personnes que la ville ou la commune veut honorer pour leurs mérites ou qu’elle souhaite remercier pour les services rendus, leurs qualités morales, intellectuelles, leurs exploits ...

A l’occasion de la remise de la médaille et du certificat au Docteur ZERBO, le maire de la ville, Monsieur Kazumi MATSUI n’a pas tari d’éloges à l’endroit du récipiendaire du jour. L’édile a salué le travail abattu par l’OTICE sous sa conduite et l’a exhorté à poursuivre dans cette dynamique.

Le Secrétaire Exécutif de l’OTICE, pour sa part, a d’abord félicité son hôte pour l’exemple que Hiroshima offre au monde en matière de quête de la paix. Il a souligné la symbolique de cette distinction qui intervient à la veille de la commémoration de la tragédie d’Hiroshima et l’invite qui lui est faite de redoubler d’efforts dans sa mission. Le Docteur Lassina ZERBO, désormais Citoyen d’honneur d’Hiroshima, a pris l’engagement de porter les valeurs défendues par la ville et ses dirigeants et d’en être l’ambassadeur.

Le Docteur Lassina ZERBO est une personnalité qui considère le monde entier comme sa patrie, qui considère les intérêts de l’humanité au même titre que ceux de son propre pays. Cette reconnaissance qui vient après la distinction reçue, en 2015, du Sénat de l’Etat de Californie aux Etats-Unis, ainsi que sa décoration le 8 février 2017, du Kazakhstan, à l’occasion de la célébration du 25ème anniversaire de l’indépendance de la République de ce pays, vient confirmer que l’actuel Secrétaire Exécutif de l’OTICE peut vraiment se réclamer Citoyen du monde.

Simon YAMEOGO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés