Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « "La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre." Gandhi» 

Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 26 juillet 2017 à 00h25min
Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

Dans la nuit du 24 au 25 juillet 2017, un groupe d’individus armés non identifiés auraient perpétré une attaque au nord du Burkina, plus précisément dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé situées à une dizaine de kilomètres de Djibo. Le bilan serait de 5 morts.

Selon une source locale, le groupe d’individus motorisés serait arrivé aux environs de 4 heures du matin dans la zone. Ils auraient attaqué une concession familiale à Neyba, un quartier rattaché au village de Sibé, dans la commune de Tongomayel. Bilan, deux morts ; un père et son fils.

Continuant leur massacre dans la zone, qui est en fait un ensemble de hameaux, les assaillants feront trois autres victimes dont les corps seront retrouvés en brousse, selon notre source.

A noter que depuis les rumeurs sur la mort de Malam Dicko, leader du groupe djihadiste Ansaroul Islam qui sévit au nord, c’est la première attaque enregistrée dans la localité.

Nous y reviendrons.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 juillet 2017 à 16:18, par Juste En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    ça veut dire que leur bourgeon a encore poussé ; la seule manière pour lutter efficacement contre ces bandits, c’est une franche collaboration des populations locales. L’impression que nous avons, est que quelque part ces individus bénéficient d’une complicité qui les permet de poser ces actes ; tant que les populations n’auront pas compris qu’en les couvrant ils mettent tout le pays en danger la fin n’est pas pour demain. C’est vrai on a critiqué l’absence de l’état à certains endroits, le manque des moyens des FDS mais un élément fondamental que l’on oublie est qu’on ne peut pas pactiser avec le diable contre son pays sous aucun prétexte. Les dirigeants même pourris peuvent passer (on l’a vu avec le clan COMPAORE) mais le pays reste, si des gens pensent qu’avec le règne des djihadistes ils peuvent bénéficier de quelques subsides c’est vraiment une grave erreur.

    Répondre à ce message

    • Le 26 juillet 2017 à 08:50, par AD VITAM AETERNAM En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      Internaute Juste, toujours cette phrase " collaboration de la population" avec les FDS ! Es-ce que vous vous êtes posé la question pourquoi la population ne collabore pas avec les FDS ? je pense que vous devez approfondir ta réflexion sur cette question n’oublie pas de tenir compte de la derrière descente des jeunes soldats dans le quartier de Karpala à Ouaga.
      En ce qui concerne le manque de moyens des FDS, je vous renvoie au scandale de SP (Service Payé) de la police combien de milliard ils ce sont partagé durant plusieurs années ! je pense que ça pouvais combler ce gap au niveau de manque de moyens de la police.
      N’oublie pas les 35milliards de FC (Fonds communs) du ministère des finances qu’il se partage chaque année. Pourquoi pas renoncer à ce Fonds Communs au profits de l’équipement des FDS pendant quelques années !
      J’étais là.

      Répondre à ce message

    • Le 26 juillet 2017 à 09:46, par soundjata En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      voilà encore une fausse accusation portée sur les habitants du sahel qui souffrent déjà des agissements des criminels djihadistes. quand l’attaque a eu lieu à ouaga, c’est ki qui n’a pas informé les fds, ou était la faille ? Si nous n’avons rien à proposer , laissez en paix les habitants du sahel. sachez que ceux qui sont tués aujourdhui ou qui l’étaient hier, ce sont des gens intégres qui informent peut etre les autorités et qui en retour n’ont pas eu de protection adéquate. En étant "juste" derrière le clavier , nous prenons à la légère le pb de la lutte contre les djihadistes je vous en prie , soyons humbles pour ne pas blesser profondément les populations du sahel en désarroi. Et puis si on est un fin connaisseur, pourkoi ne pas vous déporter au sahel et sensibiliser !!!

      Répondre à ce message

    • Le 27 juillet 2017 à 07:36, par Ehan En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      Vous avez raison la population doit aider les FDS, ca c’est la premiere des choses. Seulement Monsieur cette population elle meme est menacer ces cinq personnes tuees ne sont elle pas des civiles ? la population ne peut pas combattres les armes a feu avec des gourdins. Demander a la population de collaborer c’est les exposer au coureaux de ceux la qui n’on d’egard pour personnes. si il y a les FDS partout au Nord, et que la population peut compter sur la rapidite de leur intervention, je pense qu’il n y aurai pas de probleme.

      Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2017 à 16:30, par Mninda 05 En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    Comme ça ,on peut venir tranquilement à plusieurs motos tuer à 10 kilomètres d’une capitale provinciale comme Djibo ,en principe, sous haute surveillance et disparaître tout aussi tranquilement ? C’est quand même grave et inquiétant .Pourtant on croyait que toutes les dispositions avaient été prises pour qu’aucune surprise ne surprenne nos FDS .

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2017 à 20:35, par George En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      C’est normal, cher Mnnda 05, puisque les jihadistes, en taxi moto qui avaient été signalés par la population, il y a deux semaines et qui n’avaient pas été neutralisés par la police, puis par les FDS arrivés tard sur les lieux pour des ratissages qui n’ont abouti à rien car les djihadites étaient déjà partis, se sont certainement rédeployés dans la zone de Djibo pour s’en prendre à la population et disparaitre de nouveau.

      Et tant que les FDS ne seront pas équipés d’helicopteres de combats et de transport de troupes leur permettant de se déployer en temps réeel dans la zone avant que la vermine djihadiste ne disparaisse dans la nature, ce genre d’attaques se répètera, hélas.

      Si le groupe de djihadistes est mis hors de combat quand ils attaquent, c’est plus difficile pour eux de constituer de nouvelles équipes pour attaquer de nouveau. Mais s’ils ont le temps de s’évanouir dans la nature, faute de moyens rapides par les FDS pour les NEUTRALISER AU MOMENT DE LEURS ATTAQUES, point besoin d’être un expert en stratégie militaire pour savoir qu’ils se déployeront ailleurs pour frapper, encore et encore.

      Nous allons finir par exiger la démission de Roch, s’il est incapable de doter les FDS en moyens adéquats pour neutraliser ces jihadistes. Ce n’est pas le moment de doter des ministeres de moyens financiers pour acheter des véhicules de services, pour que des fonctionnaires ripoux détournent les fonds pour construire des villas à Ouaga 2000 ou ailleurs, mais plutôt d’utiliser ces fonds pour doter l’armée en équipements rapides et moyens éfficaces leur permettant de mener à bien leur mission.

      Tu n’as pas encore compris que le Burkina est en guerre, Roch ? Une guerre imposée par les islamistes ? Et qu’en temps de guerre, une économie de guerre s’impose pour gagner cette guerre ? Si tu ne comprends pas cela, nous te prions de rendre la tablier, Roch.

      Répondre à ce message

      • Le 26 juillet 2017 à 07:04, par ngoonga En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

        Cher internaute, Avant tout PAIX à l’AME des disparus. La démission de RMCK ne dépend de vs mais du peuple qui l’a élu. s’il y a sanction attendons en 2020 républicainement à moins que vs ne soyez en réseaux rien que pour cet objectif. La cette question sécuritaire ns interpelle tous même les pays les plus dotés de moyens ne sont pas venus pour le moment à bout car c’est un montre qui a été créer pour diaboliser une Religion qui malheureusement se retourne contre leurs géniteurs à commencer par l’Occident. Ns devons prendre la mesure de la menace et ne pas ns faire dicter. Ensemble ns gagnerons le combat.

        Répondre à ce message

      • Le 26 juillet 2017 à 08:03, par AHMED En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

        Mon frère au Mali la France est présente la bas avec les moyens dont tu parles. Seul Dieu peut nous aider . Uunion de prières pour Qu’il nous soit assistant

        Répondre à ce message

      • Le 26 juillet 2017 à 16:17, par KOTIGUI En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

        Toi George, si tu exiges ces choses qui de toute évidence ne sont pas aussi simples que tu sembles le croire, tu doit être riches car tu es très fort pour trouver les solutions. Pourtant, si c’était le cas, je suis sûr que tu ne perdrais pas ton temps à raconter n’importe quoi sur la toile. La lutte contre le terrorisme n’est pas du jeu. Tu demande au Président de démissioner peut être tu es du groupe des comploteurs qui rêvent d’un autre soulèvement au lieu d’attendre 2020

        Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2017 à 22:58, par DJIBI En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      La chose n’est pas aussi simple que cela, surveiller une frontière comme celle du Burkina, longue de plusieurs milliers de kilomètres ce n’est pas une sinécure. Même si l’on poste un FDS devant chaque concession on ne pourrait pas dormir sous l’oreiller, comme l’a dit "LE JUSTE", il faut une vraie collaboration des populations.Paix aux âmes des victimes ! Que Dieu sauve le Faso !

      Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2017 à 17:36, par Kayelke En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    Selon B24 qui tient ses infos de sources sécuritaires, ceux sont des personnes recherchés par les FDS qui se sont zigouillés entre eux pour le controle du pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2017 à 22:29, par Le 25 juleti En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    N’attendions pas l’aide de personne si le faso veut erradiquer ce fléau car ya un prix a pays !seule la colaboration de la population peut aider nos fds concretement sur le terrain par tt les moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 05:59, par Par Moi En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    <> >

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 07:35, par tahirou benbarke En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    paix à l’âme des victimes, courage aux fds avec une franche collaboration et l’aide de dieu nous surement la victoire !

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 08:41, par Timothée En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    Ecoutez, on n’a pas besoin d’être expert en investigation criminelle pour se poser certaines questions pertinentes sur les cas sporadiques d’attaques terroristes au Burkina, particulièrement dans la région du Sahel. Tenez, les 2 assaillants qui ont tué à bout portant le policier à la retraite à Djibo fin mai 2017, ont bien ciblé le domicile de cet homme qui animait des émissions radiophoniques sur des questions de sécurité. Pourquoi après le crime, dans leur fuite, l’un des assaillants à tué volontairement son collègue qui avait fait une chute de sa moto ?D’aucuns ont interprété cet acte comme une volonté de ne laisser aucune chance à cet infortuné d’être appréhendé par la sécurité qui pourrait à travers des interrogatoires, remonter la filière des terroristes et connaître les commanditaires. Généralement, les réseaux terroristes bien connus comme AQMI, l’Etat Islamique, Ansardine revendiquent les attaques qu’ils perpètrent et ne s’en cachent pas. Par conséquent, si des assaillants sur le territoire burkinabè se préoccupent de masquer les traces de leurs crimes, cela pourrait supposer qu’ils appartiennent à d’autres réseaux téléguidés par des néo-terroristes burkinabè ayant de possibles connexions politiques avec ceux qui cherchent à créer le chaos dans le pays pour espérer parvenir au pouvoir par la subversion. Les cas isolés d’attaques qui ont lieu dans le sahel vers Djibo sont menés contre des cibles bien répertoriées dans des domiciles. Ce comportement frise aussi des règlements de comptes entre des citoyens loyaux et des réseaux terroristes burkinabè camouflés au sein même des populations de la région du nord victime de ces attaques. Courage donc au Forces de Défense et de Sécurité(FDS) du Burkina qui mènent des actions valeureuses de traque contre les terroristes .Félicitation au ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré dont la forte implication auprès des forces de sécurité (police, gendarmerie) pour la sécurisation du pays est incontestable et reconnue de nos jours par l’opinion publique. Evidemment, cette détermination efficiente du ministre de la sécurité fait des jaloux du côté des anarchistes qui cherchent vaille que vaille à créer le chaos dans le pays. Tôt ou tard, les langues se délieront pour démasquer publiquement les Burkinabè radicalisés et instrumentalisés dans le terrorisme de même que leurs bailleurs de fonds et commanditaires qui veulent effacer les traces de leurs crimes. Les 5 personnes tuées le 25 juillet 2017 dans le Sahel étaient toutes recherchées par la gendarmerie. Toute chose qui pose la problématique de règlements de comptes entre terroristes et la volonté de ces groupes d’éliminer toute possibilité de trahison en leur sein. Félicitation également au Chef d’Etat major général des armées, le général Oumarou SADOU pour ses actions de soutien et de mobilisation des troupes au nord. Comme le disait le commandant de l’armée de terre, le colonel major Léon Traoré, la lutte contre le terrorisme est un combat mondial qui implique et les hommes de tenue et les civils pour une collaboration active pour contrer ce fléau. Merci à tous. Avec le temps, les terroristes transfrontaliers et les apatrides burkinabè radicalisés pour ces sales besognes, seront vaincus et inscrits sur le tableau noir de l’histoire nationale. Les langues se délient déjà sur ces sinistres individus qui doivent savoir que l’opinion publique a commencé à les démasquer à travers leurs modes opératoires traditionnels.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 09:47, par Tenga avenir En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    Simon l’incompétence personnifie il est où avec ces gros discourts. Maintenant si tu fait les terroristes te font et puis il y a rien vraiment dommage !

    Répondre à ce message

    • Le 26 juillet 2017 à 15:54, par RAWA En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

      Tenga, tu ne devrais pas parler ainsi de Simon qui fait, quoi qu’on dise du bon travail avec nos moyens très limités. Dis toi bien que les européens malgré leurs moyens inimaginables ne sont pas à l’abri des attaques. C’est n’est pas bien de traiter les gens d’incompétent quand on ne réfléchit pas aux difficultés d’une tâche.

      Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 12:55, par Hilaire En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    Internaute 8, vous êtes subjectivement contre le ministre Simon Compaoré dont le dynamisme,la perspicacité sont incontestables.Il a fait des preuves dans la mobilisation des forces de sécurité contre l’insécurité.Ce sont les services de renseignement burkinabè ,notamment la gendarmerie et la police qui ont permis à la force Barkhane de débusquer des terroristes dans la forêt entre le Burkina et le Mali.Simon Compaoré a fait le tour des services des forces de sécurité(police,gendarmerie) pour leur remonter le moral et planifier des actions d’équipement.Les terroristes frappent partout y compris les pays développés aux moyens énormes.Mais les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) du Burkina font du bon travail dans la lutte contre le terrorisme.Elles sont donc à encourager ainsi que leurs responsables dont le ministre d’Etat en charge de la sécurité Simon Compaoré et le Chef d’Etat major général des armées,le général Oumarou SADOU.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 12:57, par bergersoleil En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    La population a peur de collaborer car ils ne sont pas sur d’etre proteger des djadistes ...poser vous la question des cinq mort pourquoi sont il victime TUE... ils son des civil pas des militaires qu’est ce qu’il on fait ?...les gens ont peur meme de critiquer les didistes dans des groupe autour de the...s’il te remarque etre contre ou indicateur ils passeront te chercher..pour c’est ca qui fait qu’on a pas asse des.. gens pour informe.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2017 à 16:41, par Nana En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    paix à l’âme des victimes, que Dieux nous vient en aide ! si non en aucun cas nous pourrions lutter centre ceux-ci même si nous avions les meilleurs armes aux monde et une collaboration des population. Il faut que nous ayons l’aide divine ! j’encourage les dirigeants en charge de la sécurité. ayons foi en Dieu

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet 2017 à 22:11, par Touwende En réponse à : Djibo : Une attaque fait 5 morts dans les villages de Ndidja, Neyba et Sibé

    homage aux victimes,sa fait vraiment mal au coeur.l’heur n’est pas a se disputer mai que chacun soit conscient de ce qu’ il fait.convenez avec moi que ces tueurs sont en perpetuels contacte avec la population,il se peut qu’il ya des fils de la region parmis eux.la population doit nous aides

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
Situation sécuritaire : L’heure est à l’union sacrée pour la défense de la Patrie, rappelle le HCRUN
Sécurité au Burkina : Le ministère de la Défense veut mettre en œuvre les recommandations de l’Assemblée nationale
Décès du sous-lieutenant David Tenkodogo : L’hommage de Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye, son promotionnaire du PMK
Situation sécuritaire : « Dès 2012, des études avaient démontré que le Burkina était sous menace comme le Mali ; mais on a négligé les conclusions », magistrat-colonel à la retraite, Jean-Pierre Bayala
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés