Jeunes et développement local au Burkina Faso : Bobo- Dioulasso a tenu son 1er Forum

mercredi 19 juillet 2017 à 01h46min

Conformément à l’un de ses objectifs qui est de rendre la participation citoyenne des jeunes et femmes au développement du Burkina Faso effective, le mardi 18 juillet 2017, la coordination du Balai Citoyen a tenu un forum des jeunes à Bobo-Dioulasso sur le thème : « Suivi et contrôle des politiques publiques locales par les jeunes ». Un forum qui a permis aux jeunes d’échanger avec les autorités communales de la ville, afin de susciter leur pleine participation au développement communal.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Jeunes et développement local au Burkina Faso : Bobo- Dioulasso a tenu son 1er Forum

Premier du genre, ce forum communal des jeunes s’inscrit dans le cadre du projet « appui à la citoyenneté active des jeunes et des femmes pour une meilleure redevabilité publique au Burkina Faso », piloté par la coordination du Balai Citoyen et financé par l’ONG OXFAM. Ce projet à en croire Idrissa Barry, membre de la coordination et coordonnateur du projet, a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la gouvernance publique au Burkina Faso grâce à une plus grande redevabilité des dirigeants envers leurs citoyens, notamment les jeunes.

JPEG - 62.3 ko
Idrissa Barry, membre de la coordination et coordonnateur du projet

En effet, « les jeunes constituent un facteur déterminant du changement social, du développement et du progrès technique. Leur fertilité d’esprit, les idéaux qu’ils prônent, leur vision et leur énergie considérable sont indispensables au développement des sociétés dans lesquelles ils vivent », a-t-il dit.

Ce qui fait d’eux « le fer de lance de la population, l’avenir de la nation ». Cependant, malgré un certain nombre d’actions en leur faveur, les jeunes de façon générale et ceux de la région et de la commune de Bobo-Dioulasso en particulier ont le sentiment d’être peu impliqués dans les instances de décision. Ainsi, très peu de cadres d’échanges et de rencontre existent surtout entre les jeunes et les autorités communales et régionales. Une situation qui selon la coordination est une des causes probables de l’incivisme et le désintéressement de la jeunesse du développement de la commune. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés