Organisation africaine de normalisation : La qualité des infrastructures au cœur de la 23ème Assemblée générale

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • samedi 1er juillet 2017 à 00h10min

Ouagadougou a abrité du 26 au 30 juin 2017, la 23ème Assemblée générale de l’Organisation africaine de normalisation (ORAN). Pour l’occasion un diner gala a été organisé dans la soirée du jeudi 29 juin à l’honneur des participants. Gala au cours duquel les conclusions des travaux ont été livrés et les lauréats du concours de dissertation en normalisation africaine dévoilés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Organisation africaine de normalisation : La qualité des infrastructures au cœur de la 23ème Assemblée générale

C’est sous le thème : « Célébration de l’année 2017 en tant qu’année de l’infrastructure de qualité en Afrique : rôle de la normalisation pour une meilleure qualité et une meilleure vie dans une Zone de libre-échange continental », que le que le pays des Hommes intègres à travers l’Agence burkinabè de normalisation, de métrologie et de la qualité (ABNORM), a accueilli cette 23ème Assemblée générale de l’ORAN. Depuis le lundi 26 juin, plusieurs participants du continent africain se sont concertés, pris des résolutions et formulés des recommandations.

Au cours de cette soirée, rythmé par les sonorités de l’orchestre piloté par l’artiste musicien Tall Mountaga, Dr Hermogene Nsengimana, Secrétaire général de l’Organisation africaine de normalisation (ORAN), a livré les conclusions de cette rencontre. « Il faut travailler pour aller vers une Afrique de la qualité, qui sensibilise tout le monde à savoir les consommateurs, les décideurs politiques, dans le souci d’avoir une meilleure culture des produits et services », a-t-il confié. Une vision qui cadre avec celle des Chefs d’Etats africains qui prônent la zone de libre-échange.

Plus de moyens pour les instituions

Pour y arriver, les pays doivent appuyer les organismes de normalisation car sans la qualité, l’on ne peut faire du commerce entre pays africain à plus forte raison avec les autres. « Lorsqu’on demande au niveau des industries, l’on est content de dire que l’on fait du commerce avec l’Europe, l’Amérique, mais on ne voit pas beaucoup de gens qui sont contents de faire du commerce avec nos pays voisins. Il ne faut pas qu’on attende qu’il y ait des restrictions du commerce imposé par les autres partenaires pour que l’on commence à penser aux voisins », a-t-il déploré.

Selon le SG de l’ORAN, c’est une question de vision et non d’avancées technologiques. Cela commence par l’éducation, la transformation des matières premières afin de gagner de l’argent et développer les industries du continent. Et de tirer sur la sonnette d’alarme en ces termes : « Il est très important de comprendre qu’il n’y a pas d’autres personnes qui vont venir industrialiser le continent africain pour nous. Il faut prendre cela en main et le développement des infrastructures de qualité est une réponse à cela ».

Cette soirée a été l’occasion pour le jury de dévoiler le nom des lauréats du concours de dissertation en normalisation africaine. L’ONG Wendpouiré, l’Association Koom et l’entreprise Rose éclat, ont respectivement remporté le 3ème, 2ème et 1er prix. Au nom du ministre du Commerce de l’industrie et de l’artisanat, Hyppolite Dah, Chargé de mission, avant de déclarer close cette 23ème AG de l’ORAN, a félicité les élus du soir. Pour lui, ce concours a non seulement pour but de faire comprendre à la jeunesse, l’important rôle de la normalisation dans la promotion du développement économique en Afrique, mais également leur inculquer la culture même de la qualité. Il n’a pas manqué de féliciter les acteurs pour les pertinentes recommandations, fruits des travaux de l’AG.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés