Epidémies et urgences sanitaires dans l’espace CEDEAO : Les ministres de la santé favorables à l’approche « une seule santé »

lundi 26 juin 2017 à 11h04min

Le ministre de la Santé du Burkina Faso, Pr Nicola MEDA a participé avec ses homologues du 12 au 17 juin 2017 à Abuja au Nigeria, à la 18ième session ordinaire de l’Assemblée des Ministres de la Santé de la CEDEAO organisée par l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS). Les ministres de la santé de la CEDEAO ont mis l’accent sur l’approche « une seule santé » comme l’un des moyens pour lutter contre les épidémies et urgences sanitaires dans la région.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Epidémies et urgences sanitaires dans l’espace CEDEAO : Les ministres de la santé favorables à l’approche « une seule santé »

Les ministres de la santé de l’espace CEDEAO ont ouvert la 18e réunion ordinaire de l’Assemblée des ministres de la santé sous le thème « l’approche Une Seule Santé : Exigence d’une synergie d’actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l’Ouest » en présence du Président par intérim de la République Fédérale du Nigéria Yemi OSINBAJO.

Organisée par l’OOAS, l’Assemblée des Ministres de la Santé de la CEDEAO se tient annuellement. Elle vise à examiner le bilan de la mise en œuvre des activités de l’ Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), l’institution en charge des question sanitaires de la CEDEAO, à passer au peigne fin la situation sanitaire de la Région, à analyser et à trouver des solutions pratiques aux différents problèmes de santé des populations de l’espace communautaire.

Prévue sur une journée, la 18ème réunion ordinaire de l’assemblée des ministres de la santé de l’espace CEDEAO a clôturé ses travaux le même jour avec l’adoption d’un rapport final et un communiqué final. Dans le communiqué final, les ministres de la santé ont adopté à l’unanimité le rapport annuel 2016 de l’OOAS, le rapport du Comité des Experts en Santé, le Plan Stratégique Régional de lutte contre maladies non transmissibles (MNT) et cinq résolutions à savoir , la délégation de tâches dans l’espace CEDEAO, l’utilisation des évidences lors de l’élaboration des documents de politiques, plans, normes et protocoles de soins en santé dans l’espace CEDEAO, le Réseau Ouest Africain des Comités nationaux d’Ethique pour la recherche en santé (ROACE), la désignation et mise en réseau des laboratoires régionaux de référence des pays membres de la CEDEAO et le Cadre Stratégique du Partenariat Public-Privé en Santé dans l’espace CEDEAO.

Les participants ont marqué leur entière disponibilité à faciliter la mise en œuvre des résolutions adoptées. Ils ont remercié et salué les efforts de l’OOAS dans le processus de l’opérationnalisation du Centre régional de Surveillance et de Contrôle des maladies de la CEDEAO. En outre, les ministres de la Santé de l’espace CEDEAO ont adressé toute leur gratitude à la communauté des partenaires au développement pour leurs précieux et constants accompagnements techniques et financiers en faveur de l’amélioration de la santé des populations de la CEDEAO.
En rappel, l’approche « One Health », « Une seule Santé » promue par la FAO, l’OIE et l’OMS, vise à renforcer la coordination multisectorielle dans la construction et le maintien de capacités essentielles pour prévenir, détecter et répondre aux maladies infectieuses et aux menaces de résistance aux antimicrobiens. Une vision de l’amélioration de la sécurité sanitaire régionale.

Le 17 juin 2017 au Siège de la CEDEAO à Abuja, les Ministres chargés de la Santé, de l’Elevage, de l’Agriculture et de l’Environnement ont échangé sur l’approche « One health ». L’équipe du ministère des Ressources animales et Halieutique du Burkina Faso était conduite par M. Alain Sawadogo Conseiller technique du Ministre des Ressources animales et Halieutique du Burkina Faso.

A la réunion, les ministres ont relevé entre autres l’impérieuse nécessité pour les pays et pour la région d’engager rapidement le dialogue interdisciplinaire et trans-sectoriel indispensable à la coordination des efforts et à la mutualisation des énergies, à l’effet de doter notre espace commun des capacités requises pour prévenir, détecter et répondre aux menaces de maladies infectieuses. Ils ont réaffirmé à ce titre, leurs engagements pris dans la Résolution de Dakar sur l’Approche « Une seule santé », au cours de la réunion Ministérielle sur la lutte contre les zoonoses et menaces de santé publique connexes tenue à Dakar en Novembre 2016. Les Ministres invitent la CEDEAO à prendre les dispositions idoines afin de rendre opérationnel le Centre Régional de Santé Animal basé à Bamako au Mali afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la mise en œuvre de l’approche « Une Seule Santé » au sein de la région.

Les Ministres de la Santé ont adopté à l’unanimité les termes de référence de la Plateforme de coordination politique du Cadre régional « Une Seule Santé » de la CEDEAO et la feuille de route relative aux principales interventions à mener sur la période 2017-2018 pour son opérationnalisation. Ils se sont engagés à apporter les soutiens nécessaires à la mise en œuvre effective des interventions contenues dans la feuille de route 2017-2018. Toutefois, les ministres de la Santé ont invité les Partenaires Techniques et Financiers à maintenir et à intensifier leur soutien aux Etats Membres ainsi qu’à la CEDEAO pour la mise en œuvre de la feuille de route 2017-2018.

DCPM/SANTE

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés