Scrutin du 28 mai 2017 : Le CSC procède au tirage au sort de l’ordre de passage dans les médias publics

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • samedi 6 mai 2017 à 00h11min

Le 13 mai prochain, à zéro heure, s’ouvre la campagne électorale pour les élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017. En prélude à cela, et conformément aux dispositions en vigueur, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé au tirage au sort de l’ordre de passage des candidats et partis politiques pour leurs messages de campagnes. C’était dans la matinée de ce vendredi, 5 mai 2017, au siège de l’institution à Ouagadougou, en présence de représentants des partis et formations politiques ainsi que des regroupements d’indépendants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Scrutin du 28 mai 2017 : Le CSC procède au tirage au sort de l’ordre de passage dans les médias publics

Ils sont au total, 20 partis et formations politiques ainsi que des regroupements d’indépendants, à aller à la conquête des 20 circonscriptions électorales concernées par le processus. « Comme le dispose expressément le Code électoral, en cas d’élections partielles ou de reprise d’élections ; il échoit au CSC, de définir les modalités d’accès des candidats ou partis politiques aux médias publics », situe la présidente du CSC, Nathalie Somé. C’est dans cette dynamique que le Conseil supérieur de la communication a procédé au tirage au sort de l’ordre de passage des organisations en compétition dans les médias publics (la radio nationale, la télévision nationale et le quotidien Sidwaya). Il s’agit d’émissions parrainées par le CSC, communément appelées « Messages de campagnes ».

La loi faisant obligation aux médias publics de couvrir les élections (contrairement aux médias privés), ce tirage a pour vocation donc de garantir l’égal accès aux médias publics par les parties en lice. Des créneaux d’expression aux challengers pour qu’ils s’adressent aux populations et partant, ‘’vendre’’ leur programme pour un choix en toutes connaissances de cause.
‘’Les enregistrements seront effectués sous la supervision du CSC dans les studios de l’institution à Ouagadougou, conformément au tableau de programmation qui sera remis aux partis politiques et regroupements d’indépendants en lice’’, explique la présidente de l’institution, Nathalie Somé.

Le temps d’enregistrement des messages à la radio ou au CSC est de 20 minutes. Le temps du montage est de trente 30 minutes pour la radio et de 35 minutes pour la télévision. La durée de diffusion de ces messages est de cinq minutes par parti, formation politique ou regroupement d’indépendants pour la radio et cinq minutes pour la télévision. « Sauf cas de force majeure, les temps de retard des représentants des partis ou formations politiques ou regroupements d’indépendants aux séances d’enregistrement sont déductibles du temps d’enregistrement. Toutefois, au-delà de quinze minutes de retard, le bénéfice du temps d’enregistrement est perdu », informe Nathalie Somé.

Les partis, formations politiques ou regroupements d’indépendants ont droit, chacun, à deux passages à la radio et deux passages à la Télévision. Il sera procédé à un regroupement des partis politiques en raison de trois messages par jour.

« Les ‘’pages spéciales Sidwaya’’ sont des messages écrits d’une demie-page, illustrations comprises, des partis ou formations politiques. Les messages sont reçus au Conseil supérieur de la communication par l’équipe en charge des publications dans la presse écrite. La publication des messages se fera à compter du 15 mai 2017 et prendra fin le 26 mai 2017 aux jours de parution du journal », poursuit-elle, précisant que le dépôt des messages commence le 11 mai 2017 et que les partis politiques, formations politiques ou regroupements d’indépendants en lice ont droit à deux publications tout au long de la campagne. « Il sera procédé à un regroupement des partis, formations politiques ou regroupements d’indépendants en raison de cinq messages pour le premier jour de publication et quatre pour les autres jours de la semaine », a détaillé la présidente du CSC.

Nathalie Somé a donc exhorté à une occupation conséquente de ces espaces, exprimant un sentiment ‘’mitigé’’ par rapport aux municipales de mai 2016 (où les taux d’occupation étaient de 49% pour la télévision et moins de 45% pour ce qui est de la radio).

Elle galvanise également les challengers à transmettre à temps, le programme de leurs activités aux médias pour une bonne prise en compte.
Ce cadre de tirage a également été mis à profit par les responsables du CSC pour exhorter les parties en lice à l’esprit du fair-play pour un processus dans le respect de la personne humaine. « Ainsi donc, la charité bien ordonnée commencera par autrui, pour dire et offrir à l’autre ce que l’on voudrait pour soi-même. A la banalité de certains comportements humains devra répondre la tolérance. Agissons de telle sorte que nos enfants et les enfants de leurs enfants puissent dire un jour que nous leur avons légué un héritage incommensurable : la paix », engage Nathalie Somé.

Tous les détails sur l’ordre de passage, les heures d’enregistrement, le procès-verbal du tirage et autres seront disponibles dès l’après-midi de mardi, 9 mai 2017 au siège du CSC où les partis et formations politiques ainsi que des regroupements d’indépendants sont invités pour entrer en possession des différentes décisions et informations.

Le tirage au sort s’est effectué sous la supervision d’un huissier de justice.

O.L.O
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés