Sécurité routière : Porter le casque pour se faire compter parmi les « choco »

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • samedi 18 février 2017 à 19h46min

Le port du casque est une chose essentielle pour la sécurité des usagers de la route. Soucieux de cela, Nestlé Burkina en partenariat avec la radio Omega, a initié une campagne sur la sécurité routière au pays des hommes intègres intitulée « je suis choco, je porte mon casque, et toi ? ». Le lancement officiel de cette campagne a été parrainé ce vendredi 17 février 2017 à Ouagadougou par Souleymane Soulama, ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurité routière : Porter le casque pour se faire compter parmi les « choco »

« Nestlé Burkina s’engage », est un programme de l’entreprise Nestlé Burkina qui souhaite apporter sa part de contribution au développement et au bien-être de la communauté burkinabè. Un programme qui touche plusieurs domaines dont la nutrition, la santé et le bien-être, l’emploi, l’entrepreneuriat des jeunes et la sécurité. Une sécurité qui recommande le port du casque qui peut minimiser les risques en cas d’accident de la circulation.

Pour la réussite de cette campagne qui compte à terme mobiliser 10 000 jeunes, plusieurs acteurs comme l’Office national de sécurité routière (ONASER) et l’Institut africain de management (IAM), sont mis à contribution. Lequel institut compte 1200 étudiants et a jusqu’à la fin du mois de mai pour être classifié établissement supérieur « choco ». C’est-à-dire que tous y porteront le casque.

Selon le Directeur général de Nestlé Burkina, Bruno Karim El Kasri, ces 10 000 citoyens deviendront des ambassadeurs et convertirons à leur tour des milliers de burkinabè. « Cette initiative est déjà un succès puisque chez Nestlé et ses partenaires commerciaux, 100% des employés qui circulent à deux roues portent désormais le casque », avance-t-il. Soit plus de 500 personnes.

Quoi de plus normal que la radio Omega, à en croire son Directeur général, Fidèle Tamini s’engage avec « une légitime fierté » pour le bon déroulement de cette campagne. « Tout au long de la campagne, des spots, des reportages, des émissions dans plusieurs langues et aussi des messages alertes du 319 seront également faits dans le sens de la sensibilisation au port du casque sous la supervision de l’ONASER », indique-t-il.

Un billet d’avion en jeu

Pour y parvenir, tout un plan de campagne, décliné en quatre points, a été élaboré afin d’inciter les jeunes à s’investir pour la sécurité routière à travers le port du casque. Selon le Directeur général Tamini, le jeu concours « je suis choco avec mon casque, et toi ? », passera cinq jours par semaine (lundi au vendredi) et ce, pendant trois mois sur les ondes de radio Omega. Les participants devront aimer les pages Facebook de radio Omega et de Nestlé, inviter leurs amis à aimer ces pages, poster un selfie en casque accompagné d’un commentaire de sensibilisation sur la sécurité routière.

Là, le selfie ayant recueilli le plus de mentions « j’aime », sera retenu pour bénéficier d’un casque, des stickers de sensibilisation et de produits Nestlé. Soixante ambassadeurs (gagnants) seront retenus au bout des trois mois et participeront à la seconde phase du jeu dénommée « Team choco ». A ce stade, les lots seront composés d’un billet d’avion aller-retour, tous frais payé, d’une moto, des produits Nestlé, des stickers.

Les deux dernières phases seront un programme matinal, « Omega matin », dédié à la sécurité routière tous les matins et un jeu radiophonique dans l’émission « Interconnexion » de Hamed Kossa entre 10 heures et 11 heures 40.
Une belle brochette de programmes pour cette campagne qui ne peut que réconforter le ministre en charge de la Sécurité routière, Souleymane Soulama. Pour lui, les accidents de la route provoquent chaque année des pertes en vies humaines, des blessés et des handicapés. En ce qui concerne les statistiques au Burkina, plus de 50% des victimes sont les usagers des engins à deux roues.

« Il ressort des conclusions des différentes études à travers le monde que le port du casque est le moyen le plus efficace pour réduire les blessures à la tête et les décès provoqués par des accidents de motos ou de vélos », confie le ministre Soulama. Il rappelle qu’en 2008 une étude contextuelle commanditée par le ministère en charge des Transports a fait plusieurs recommandations. Il s’agit de l’organisation par les autorités administratives de campagnes de communication-sensibilisation, de l’adoption par les services publics comme privés de règlements intérieurs relatifs au port du casque, de l’implication des médias nationaux dans les campagnes de promotion du port de casque.

Cette campagne après le trimestre de jeu sur les ondes radiophoniques, prendra fin avec une caravane des ambassadeurs et leur Team dans la ville de Ouagadougou à moto. Pour une meilleure mise en œuvre de cette campagne, une convention tripartite entre Nestlé, la radio Omega et l’ONASER a été signée.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés