Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

Communiqué • mercredi 25 janvier 2017 à 07h47min

Dans ce communiqué, le président de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) informe les militants du parti de l’hospitalisation de Djibrill Bassolé à la clinique du cœur et exhorte le gouvernement et la justice militaire à prendre les dispositions nécessaires pour lui garantir des soins appropriés.

Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

Le président NAFA a l’honneur de porter à la connaissance des militantes, militants et sympathisants de la nouvelle alliance du Faso de l’hospitalisation du candidat du parti, Son excellence Djibrill Yipénè Bassolé. Transféré de la MACA hier 23 janvier 2017, Djibrill Yipénè Bassolé subit présentement des soins médicaux à la clinique du cœur de Ouagadougou.

Au nom du Bureau politique national du parti, nous tenons par la présente à lui souhaiter un prompt rétablissement. Nous exhortons en outre le gouvernement et la justice militaire à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de lui garantir les soins appropriés pour son rétablissement dans les meilleurs délais et dans les conditions requises.

La NAFA profite de l’occasion pour demander à tous ses militants et militantes de rester toujours mobilisés et à l’écoute afin que les droits de notre candidat soient respectés.

Prompt rétablissement et Justice pour Djibrill Yipénè Bassolé

Fait à Ouagadougou le 24 janvier 2017
Le Président du Bureau exécutif national

Le Président

Rasmané OUEDRAOGO

Economiste- Planificateur

Chevalier de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 24 janvier 2017 à 18:13, par sidzabda En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    On veut le libérer. Il n’est pas malade, il n’est pas malade

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 18:27, par BENBA En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    On devrait doté la MACO & MACA d’un centre médical approprié pour assurer une meilleure correction à ses clients.
    Le modèle Démocratique après la chute du Dictateur KOUASSI BLAISE COMPAORE , 30 ans expériences dans la gestion du pouvoir) se resumé -t-il au schéma :
    - DJBI est le PDF de la NAFA branche politique et connecté à la filiale militaire (Ex - RSP)
    - GOLF est le PDFdu CDP branche politique et connecté à la filiale militaire (Ex - RSP)
    - RSS sont PDF du MPP branche politique et connectés à la filiale militaire (KOLWEOGO).

    ou bien lassina KO ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 19:09, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Même si vous ne le dites pas, personne n a interêt ,pas même nos autorités ne peuvent souhaiter que ce prisonnier pas comme les autres passe de vie à trépas,au risque de se voir coller le premier crime politique.Néanmoins,lui aussi étant un patient comme les autres(qui s en sortent ou pas),à l impossible nul n est tenu.Ce serait aussi la volonté de Dieu.Prompt rétablissement ,c est le seul voeu qu on puisse lui souhaiter,car une des personnes clefs du jaillissement de la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 19:13, par Jeunedame seret En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Bonne guérison si ce n’est pas gaamation  !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 19:31, par bof ! En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Vous voulez l’évacuer peut-être. Il est dit qu’il est soigné à la clinique du Coeur. N’en rajouter pas à "nous exhortons.." !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 19:39, par Yako En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    La souffrance d’un parfait prisonnier politique ne peut que heurter la sensibilité de tout bon citoyen.Bon,pour l’instant c’est comme ça au pays des RSS.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 20:46, par La Foudre En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Ne vous inquiétez pas, c’est juste pour lui accorder la liberté provisoire après. De la liberté provisoire, il sera libre définitivement. Meilleure santé à lui

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 22:00, par kanwoko En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Meilleur santé à lui, il n’a qu’a se remttre rapidement parce que le combat n’a même pas encore commencé.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 22:21, par Evergonder En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Voila voila, ca commencer encore. Dans une semaine le faux general la va etre liberer provisoire pour questions de sante. Et quand il a mal rase les Haliodou blesser blesser leurs tetes, eux ils ont du dormir toujours avec les moustique et l’ unirine au sous- sol de la DST.Ce monsieur voulait blesser la republique avec le petit gros qui fait maintenant la pluie et le feu contre PRADO. ADO, on t’a dit, fauit pas jouer avec les rebelles, tu as dit que tu vas jouer avec les dossos. Tu as vu mainant non ? Un debel ne change jamais sa faon evergonder de sassoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 22:26, par fandedjibi En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    Prompt rétablissement Presi. Nous attendons ton retour parmis nous et on continuera la lutte pour une démocratie véritable au BF. Une démocratie qui n’exclut pas des adversaires trop forts aux élections.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2017 à 22:48, par Levigilent En réponse à : Hospitalisation de Djibrill Bassolé : La NAFA exhorte le gouvernement et la justice militaire à lui garantir les soins appropriés

    A l’hôpital en cas les médecins connaissent bien leur travail. Mais si c’est la maladie de ta mort, on n’y pourra rien. Mes condoléances

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 03:07, par Nabiiga En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Qu’il se rétablisse vite. Meilleure santé à lui en effet. Qu’il soit vite maître de tous ses membres afin de bien répondre de ses actes. Lui il restera en prison jusqu’au jugement. Je me demande comment il pensait et à quoi il pensait le jour de l’attaque terroriste de Ouaga. Non, ce n’est pas sérieux de sa part, enfermons-le et jettons la clé en haute mer. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 05:34, par Gangobloh En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Hummmhhh les politiciens ! Est ce que si monsieur BASSOLET était libre de ses mouvements, est ce que cette information serait portée à la connaissance de la population ?
    Prompt retablissement à monsieur Bassolet

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 05:48, par Jérôme En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    est-ce des menaces ou des souhaits de rétablissement ?
    prompte rétablissement à lui, étant donné qu’ils sont responsables du manque de pour traiter des cas pareille à la MACA

    « est-ce des menaces ou des souhaits de rétablissement ?
    prompte rétablissement à lui, étant donné qu’ils sont responsables du manque de pour traiter des cas pareille à la MACA

     »est-ce des menaces ou des souhaits de rétablissement ?
    prompte rétablissement à lui, étant donné qu’ils sont responsables du manque de pour traiter des cas pareille à la MACA

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:04, par  !!!!!!!! En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Gaamation de gaamataire tout est gaam gaam ici au faso Continuez à croire que nous buvons l’eau par les narines continuez solment tout près n’est pas loin oh voici kouassi konan blaise compaoré qui mange attiéké forcé alors que son bon tô sauce MKZ 33 tours lui manque bientôt ya un aussi qui ira manger donkounou forcé en tout cas nous on est calé ici on vous attend au tournant mbon

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:12, par Zangato En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Il faut bien soigner TOUS LES BURKINABE, et le soigner comme tous les Burkinabè. Pourquoi cet appel pour lui ? Il a bénéficié de bons avantages pendant un quart de siècle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:21, par Boinzem En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Beaucoup de sceptiques parce qu’il ne s’agit pas de vos parents. Et s’il est vraiment malade ? Faut-il le laisser mourir pour vous faire plaisir ? La haine a tué votre humanité. Prompt rétablissement Général Djibril.

    J’ai failli laissé ma peau à la Clinique du coeur il y a deux ans. Eux aussi sont devenus de simples commerçants et la qualité du service a baissé. Mieux vaut ne pas tomber malade actuellement au Burkina. Ça craint.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:24, par Sapience En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    S’il y a un fait qui mérite une attention, c’est la posture de certains internautes qui croient qu’ils détiennent la vérité et que leur vision ou perception étriquée constitue une opinion générale et commune. Personnellement, j’estime qu’il faut savoir garder la raison. Le dossier Djibril est un cas d’école. Au-delà des discours, des actes, des écrits tendancieux et autres, le plus important est de respecter ses droits.

    Que certaines personnes lui en veuillent à mort constitue une bêtise humaine. Aux uns et autres je invite à lire ce qui suit :. Saint Ignace enseignait que « c’est le propre du mauvais esprit de tourmenter, de causer de la tristesse, d’élever des obstacles, de troubler par de fausses raisons, afin d’empêcher de progresser ; au contraire, c’est le propre du bon esprit de donner courage et forces, donner consolations et larmes, inspirations et sérénité, diminuant et écartant toute difficulté, afin d’avancer sur le chemin du bien ».

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier 2017 à 11:25, par SAPIENZA En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

      Mr Sapience,
      Peut être qu’il s’agit là d’éliminer le MAUVAIS ; moment à partir duquel il n’y aura plus d’inquiétudes.
      Et puis saint Ignace c’est qui ? ou c"était qui ? Vous, vous ne pouvez pas arrêter avec les gros mots des autres ? Ne pouvez vous pas utiliser vos mots, vos phrases ? C’est un tel une telle etc...
      On veut tout en français facile. Avec nos façons de parler.
      Bref, si pour la majorité le mal c’est aussi votre homme, que diriez vous ? Demandez lui ce qu’il a bien pu poser comme actes pendant les 30 ans de Blaise. Mon ami, moi je prend un proverbe en mooré que j’essaie de te traduire : ’’Une mort vaut mieux qu’une autre mort, ne se dit pas au domicile du défunt !’’. Ces gens là, valent ils mieux que ceux que eux ont brimés jusqu’à ce que morts s’en suive immédiatement ou beaucoup après ?
      Si tu veux, défends le mais évites de précipiter tous le monde dans les rangs des bêtes sauvages. C’est déjà beaucoup, si non trop que lui il est écouté.
      Note : Saches que Sapienza comme moi est différent de Sapience

      Répondre à ce message

    • Le 25 janvier 2017 à 12:09, par tiraogo En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

      Cela s’appelle : "si on te gifle la joue droite, tend la joue gauche". C’est un passe de la bible, connu de tous. Je voulais vous rappeler, monsieur "l’intello-humaniste" ,qu’il faut adapter ses réactions afin que les leçons, que vous voulez prodiguer à nos enfants et à nos concitoyens, soient réceptives. Si les internautes réagissent ainsi, c’est certainement parce que votre parent ou ami n’est pas un vulgaire prisonnier de droits communs. Est-ce que vous entendez cela ? Ne mettez pas les règlements de comptes des politiciens actuels au dessus des faits réels qui ont meurtri notre pays de part la responsabilité de votre protégé. Des victimes de monsieur Bassolé sont encore vivants ainsi que certains bourreaux qui étaient sous les ordres de monsieur Bassolé. A votre place, je ferai profile bas. Bon rétablissement à lui afin qu’il puisse dire sa part de responsabilité dans le chaos du Burkina. Sans rancune.

      Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:31, par ludo En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    "...a l’honneur de..." ! Vous aussi !!! Comment peut-on avoir l’honneur d’annoncer une hospitalisation ? Meilleure santé au malade. Devant la maladie nous sommes tous égaux.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:32, par Le Zongale En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Voilà, et ça commence ! C’est pour nous dire après que son état nécessité une évacuation à l’étranger et ce sera l’Arabie Saoudite. Comme quoi, lorsqu’on a échoué par la judiciaire, il faut trouver d’autres moyens pour atteindre son but.
    Je passais juste.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:45, par OSA En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Monsieur le Président de la NAFA, vous commencez votre communiqué par " j’ai l’honneur.............................. " ; c’est une bonne nouvelle pour vous que votre candidat soit malade et hospitalisé ?
    Aussi sachez que si le Gouvernement et la Justice militaire n’étaient pas soucieux de la santé de votre candidat, il serait resté à l’infirmerie de la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:56, par &éé En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Hum !!! prompte retablissement à toi ! Général ! tes adversaires politique peuvent penser à t’anéantir mais ta popularité ne baissera pas ! on fait le travail à ton absence !
    N’en déplaise !
    le temps est le mettre de la raison ! "ils n’ont aucun intérêt à vous créer du mal ! sinon n’gaw !!!!
    basta......

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 09:57, par Chafiq En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    "Nous exhortons en outre le gouvernement et la justice militaire à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de lui garantir les soins appropriés pour son rétablissement dans les meilleurs délais et dans les conditions requises".
    "La NAFA profite de l’occasion pour demander à tous ses militants et militantes de rester toujours mobilisés et à l’écoute afin que les droits de notre candidat soient respectés".

    Le Gouvernement et la justice militaire ont ils des pouvoirs pour soigner miraculeusement un mourant dans des délais rapprochés ???
    Comment bafoue t’on les droits de quelqu’un qui est malade ????
    Presse burkinabé, attention à vous !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 10:38, par Anfôow En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    hé ! On vous vois venir doucement. Mais c’est pas grave.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 10:48, par le sage En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Beaucoup de sceptiques parce qu’il ne s’agit pas de vos parents. Et s’il est vraiment malade ? Faut-il le laisser mourir pour vous faire plaisir ? La haine a tué votre humanité. Prompt rétablissement Général Djibril.

    J’ai failli laissé ma peau à la Clinique du cœur il y a deux ans. Eux aussi sont devenus de simples commerçants et la qualité du service a baissé. Mieux vaut ne pas tomber malade actuellement au Burkina. Ça craint.
    alors que le général crevé pour comprendre qu’il ont échoué durant les trois décennies en privatisant le système sanitaire pour que les rss rectifient enfin le tir
    - 

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 10:53, par Castrorov En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Prompte rétablissement à mon djibi. Tout comme il sait que le bienfait n’est jamais perdus qu’il sache aussi que la méchanceté se paie ici-bas. Qu’il remercie Dieu d’être toujours en vie dans une prison à cinq étoiles. Il fut un temps où les putsistes étaient envoyés en enfer sans état d’âme sans respect de leurs droits. Leurs femmes et enfants deviendront quoi ? Les hommes forts s’en foutait.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 11:06, par camarade En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Des gens plus important sont déjà mort. S’il meurt c’est pas du tout grave puisque la nafa existe toujours. Et puis depuis quand il a commencé à chercher naam, juste après KOASSI Bilaise.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 11:42, par Boukary En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    S’il est réellement malade,je lui souhaite un prompt rétablissement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 11:47, par armel En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Lui aussi tombe donc malade.un vrai dribleur rattrape par ses sombres pieges.Que me dira sa mort ? Ca me dira ce que la mort de Sankara,Norbert,Nebie,Oumarou,et des centaines d autres victimes de blaise Kouassi,et de bossole et dendere a dit a ces assassins.RIEN RIEN ET RIEN

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 12:00, par Remèdevientdedieu En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    au n°17 Boinzem : Tu sais ce que ce type a fait à un ou à des parents de ceux qui ne lui souhaite pas du meilleur ? Faut pas rêver être à leur place. Moi, particulièrement, je n’ai pas de bouche pour parler de lui. C’est dieu qui fera tout à ma place. Mais, je ne peut pas lui souhaiter le mauvais, par ce que je suis croyant et je sais que tout homme est appelé un jour à rejoindre Dieu et s’il a été auteur de l’enlèvement de la vie d’autrui tout en sachant que la vie est bonne et que ça fait plaisir de voir ses enfants grandir à tes yeux, il y a rien de tel, comme lui il voit pour lui, comme l’être n’est pas éternel et est appelé un jour à répondre de ses faits devant le dieu de nous tous, moi, je ne souhaite jamais du mauvais à mon ennemi tout en sachant que la vie à une fin. Mais, M. Boinzem, faut pas en vouloir à tout le monde d’avoir ce cœur, car Dieu à différencié les choses pour tout un chacun et, la personne à le droit de penser comme il veut s’il est victime. Quelque soit la durée de ta vie, tu rejoindra ceux dont tu a forcé le destin à la fleur de l’âge de devancer, C’est vrais que quand certains meurt, c’est toute une famille qu’on a brûlé le feu comme dit le mossi, quand on perd un parent ça fait mal et encore plus mal surtout si c’est le pilier de la famille, comme mon cas. Mais, moi je remets tout à Dieu. Bon rétablissement à Djibril et surtout longue vie à lui. Je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 12:28, par Du charabia ! En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Monsieur le président du parti, vous revenait-il de faire un tel communiqué ? Pourquoi ne pas le confier à votre SG ? Peu importe, veuillez désormais soumettre vos communiqués à qui de droit pour« lecture et amendements » avant publication. Mais là n’est pas la question et pour l’heure, c’est son rétablissement que nous souhaitons tous car il est avant tout burkinabé. Meilleur santé à lui !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 12:58, par kissi En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    La nafa a l’honneur de .... tellement ils sont content d’avoir un argument de liberté provisoire pour leur dieu Djibril sachez bien que nous on vous tient à l’oeil

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 13:05, par steve En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Le droit a la santé est un droit fondamental de l’homme. Nous lui souhaitons prompt rétablissement.Combien de de burkinabé arpentent chaque jour les couloirs des hôpitaux a la recherche de la santé, cela ne vous empêchent pas de dormir et vous n’avez rien en foutre. Que dites vous des enfants de moins de cinq ans qui meurent encore du paludisme et autres infections et les femmes qui perdent la vie pendant l’accouchement. C’est une honte que de vouloir encore faire du commerce politique sur la santé du Général.
    Arrêter de nous pomper l’air, il a combien de détenus qui sont malades a la MACA qu’est que la NAFA dit ,ne sont ils pas des fils du pays.
    tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 13:28, par kere En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    libérer notre président on a besoin de lui pour le la paix dans notre pays ,général guingere Gilbert aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 13:33, par Alexio En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Son excellence Djibril Bassole ? Quel cran de la part de la NAFA. De quel droit d instruction avez vous pour exiger un soin aproprie a un traitre de la nation qui voulait empecher une voix au pays par le coup d etat qu il avait endosser par son comportement belliqueux, ses coups telephoniques avec Soro le rebelle.

    Quelle excellence de la part de Djibril Basole ? Il n est pas different des autres burkinabe quand il s agit de lui approprier des soins medicaux. L hopital ne discrimine pas ses malades. Alors parce que il s appelle Djibril Bassole que toutes les ressources soient focalisees sur la personne ?

    Dans quelle siecle vous revez ? Le droit des citoyens exigent a tout burkinabe vivant au pays des soins medicaux acceptables independamment de ton titre sosial que tu peut perdre. Par contre comme individu tes droits sont inalienables. Ne profitez pas de cette situation pour nous faire du markeking de la personne evrouee par la justice militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 14:55, par NOURA En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Bon rétablissement au général . C’est humain de compatir. Seul Dieu est fort. Le RSP est mort et lui il est toujours vivant. Il avait compté sur le RSP pour être candidat en 2015. Sur sa page Facebook il avait dit qu’il sera candidat mais pas 2020 comme on préconisait pour tous ceux qui avaient dansé avec Blaise S’il est toujours vivant que la NAFA rende grâce si non Jean Baptiste LENGANI et Henri ZONGO on été jugés en une nuit et passer par les armes la même nuit. Diendéré peut témoigner car lui aussi est vivant. Que la NAFA reste sereine pour ne pas mettre de l’huile sur le feu. Et si c’est une procédure pour la liberté provisoire qui est entamée ? Le premier ministre Tiao est rentré de son exil et les gens ont trouvé qu’il a été courageux. Il savait que le moindre mal était de rentrer et faire quelques mois a la MACO puis en ressortir que de galérer hors de sa famille . Il a du avoir des assurances avec son avocat avant de rentrer. Notre justice n’est pas encore propre. On amène le général dans une clinique pour des soins et la NAFA perd patience. On va le soigner et le ramener a la MACA. Ne frustrer pas. Vous avez peur parce que vous savez qu’il est mortel. Pourtant ..................

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 15:03, par SOME En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    j’ai la grande douleur de vous annoncer que ma pauvre vieille mere paysanne au village derriere Gaoua la bas dans ses collines est malade mais ne peut malheureusement etre evacuée a l’infirmerie qui se trouve a 20kms ou on ne peut meme pas aller a velo encore moins etre evacuée a l’hopital de Gaoua le mouroir. J’en appelle donc a votre coeur afin qu’elle soit evacuée à la clinique du coeur à ouaga par helicoptere et exige que le gouvernement lui prodigue les meilleurs soins. Je demande a tous mes freres et soeurs des villages environnants de se mobiliser avec les meilleures fleches de leurs carquois pour la faire evacuer à l’hopital du Val de Grace a Paris.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 15:29, par le révolté En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Si c’est liberté provisoire qui est en préparation, c’est un fiasco. Ce faux général devrait aussi être radié si toutefois la radiation du Patriote Zida n’est pas un règlement de compte personnel.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 16:29, par Seregadein En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Prompt retablissement à son excellence. Nous vous souhaitons une meilleure santé vraiment.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 16:45, par daby kinnin En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Le bourreau a peur de la guillotine pour quoi simuler la maladie avancez seulement mon général l’enfer n’est plus loin à moins qu’en songe vous vous êtes repentis de tous ce que nous savons . Nous t’aurions souhaité une autre forme de mort car les frères ont besoin de sang frais pour le culte .Alors remets toi et ne nous fais pas de perte

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 17:26, par Cheikh En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    Etant donné que ce sont les autorités elles-mêmes qui ont pris l’initiative de son évacuation, je ne vois pas pourquoi ceux de la NAFA veulent s’emmêler les pattes, en se jetant subitement dans le circuit, par des exhortations inappropriées. Ne vaut-il pas mieux qu’ils se taisent pour laisser les spécialistes faire leur travail, que de s’agiter inutilement au risque d’aggraver le cas de ce pauvre malade ? Quel autre moyen ont-ils vraiment pour influencer l’issue d’une telle opération ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2017 à 23:31, par sidbala En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    SORO Guillaume a retrouver son poste de président de l’assemblée nationale en cote d’ivoire, il va falloir que les RSS se débrouillent pour trouver une solution et lâcher rapidement le général, sinon ils vont trouver, de la plus belle manière l’auteur réel des écoutes téléphoniques sur le fameux coup d’état inventé de toutes pièces pour dissoudre le RSP.
    Boiga mi yarga !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2017 à 10:44, par COOLMAN En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    bon rétablissement à lui ;la vérité éclatera seul

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2017 à 15:49, par jan jan En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    C’est nous prendre pour des idiots, si vous voulez le libérer, libérer le un point c’est tout. Mais prétexter des maladies comme les autres ex-détenus pour le libérer, c’est du assez vue.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2017 à 20:51, par BURKINA BURKINA En réponse à : Djibrill Bassolé hospitalisé : Son parti exige des soins appropriés

    BONNE GUERISON AU PRESIDENT YEPINI DJIBRIL BASOLE
    MAIS JE VOUS EMPRIE IL NE FAUX PAS APROFITER DE INTERNT POUR VERSER
    DE L ’ESSENCE SUR LE FEU PARDON LAISSON LE GOVERNENT FAIS LEUR TRAVAIL
    & ONS VERAS LES RESULTAT MERCI

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés