Secteur minier : Des élus locaux, des OSC et des populations outillés sur les nouveaux textes qui régissent le secteur

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • jeudi 12 janvier 2017 à 20h15min

Ce jeudi 12 janvier 2017 s’est ouvert à Ouagadougou, un atelier de formation des élus locaux, des représentants d’organisations de la société civile et des populations de communes abritant des sites miniers, sur les opportunités à tirer de l’exploitation minière et le suivi des opérations des entreprises minières. Cette formation est une initiative de l’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Secteur minier : Des élus locaux, des OSC et des populations outillés sur les nouveaux textes qui régissent le secteur

La présente rencontre de formation a pour objectif d’outiller les élus locaux et les représentants des organisations de la société civile (OSC) et des populations des communes abritant des sites miniers en exploitation sur les nouveaux textes régissant le secteur. Comme l’explique Jonas Hien, chargé de programmes à l’ONG ORCADE, « Nous avons un nouveau code minier qui crée un fonds minier de développement local.

Il y a beaucoup de nouveaux maires qui sont arrivés et qui ne sont pas au parfum de tous les contours de ces textes qui encadrent le secteur minier au Burkina. » Il était donc important de les mettre à niveau, afin qu’ils puissent tirer profit de l’exploitation minière dans leurs communes et aussi contribuer au développement de ce secteur. A l’issue de la formation, les élus locaux devraient également être plus aptes à gérer les ressources financières qui leur seront allouées par le fonds de développement local. Et les représentants des OSC et des populations eux aussi plus instruits sur la problématique.

Pour ce faire, ils seront outillés sur trois thèmes durant les deux jours de formation :
-  La législation minière et développement local au Burkina Faso (nouveau code minier, ses innovations majeures favorables aux populations des sites miniers et le fonds minier de développement local)

-  Les stratégies d’approches pour les populations et les élus locaux en matière de surveillance des opérations des entreprises minières, pour de meilleurs profits de l’exploitation industrielle de l’or ;

-  Le concept de la responsabilité sociétale des entreprises minières.

Cette première formation qui concerne huit communes que sont Essakane, Kalsaka, Inata, Youga, Taparko, Mana, Sabcé et Poura est le début d’une série de formations au profit de toutes les communes qui abritent des sites miniers industriels.
Cet atelier de formation sera aussi l’occasion de recueillir les préoccupations des maires et des populations « pour permettre de conjuguer les idées et les efforts pour qu’à partir de maintenant, le développement du secteur minier au Burkina soit une réalité sans conflits », ajoute Jonas Hien.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés