Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 23 octobre 2016 à 20h43min

Issouka à Koudougou avait les allures d’une ONU (Organisation des nations unies) en miniature ce 23 octobre 2016. Près d’une dizaine d’ambassadeurs et fonctionnaires internationaux de cinq continents ont passé la journée dans le palais de Naba Saga 1er, chef d’Issouka. Ils sont venus découvrir les trésors cachés du palais et surtout rencontrer les acteurs locaux de développement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

Arrivés peu avant 11 h à Maasmê (la résidence du chef d’Issouka), sous escorte des chevaux du chef et aux sons de la musique des wiss Kouamba(cavaliers rouges de la région), la coordonnatrice résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso, le chef de la délégation de l’Union européenne, les ambassadeurs d’Allemagne, d’Algérie, du Brésil, de Cuba, de France, du Japon ont été reçus dans la salle d’audience du palais.

Le chef de délégation, la coordonnatrice résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso Metsi Makhetha s’installe sur un fauteuil en face du trône. Les autres membres de la délégation sont assis des deux côtés de la salle sur des bancs traditionnels recouverts de tissus de cotonnade.

On annonce l’entrée du chef par des tam-tams et une guitare traditionnelle. La mine grave au début, Naba Saga 1er s’installe.

L’eau de bienvenue est servie aux invités dans une calebasse, tradition oblige. Le chef demande alors à ses illustres invités les raisons de cette visite. Lui qui côtoie ces personnalités tous les jours, ne peut s’adresser directement à eux en ces lieux, en français. Ses paroles en langue mooré sont reprises par son porte-parole, en français. La délégation est là pour une visite de courtoisie.

Le chef offrira un coq blanc à ses invités, signe de paix et de pureté. Après les avoir bénis au nom de ses ancêtres, Naba va serrer la main de chaque membre de la délégation. Il se retirera ensuite pour leur permettre de visiter son palais, avec un guide. Entre autres, le musée Rayimi (N’oublie pas), le palais et le jardin du chef sont découverts par les ‘’touristes’’. C’est sous les manguiers, avec une vue sur l’étang d’eau que les ambassadeurs vont déjeuner. Des mets traditionnels et européens sont au menu.

Visite de courtoisie, petite excursion touristique hors de la capitale avec ses embouteillages, ses vrombissements quotidiens de motos et de voitures, cette sortie sur Issouka a été aussi une visite de travail. En effet, le chef a pris le soin d’inviter les acteurs de développement de la commune de Koudougou. Ce fut un langage direct entre les partenaires au développement et les différents acteurs locaux de développement qui n’ont pas manqué d’exposer les potentialités de la localité et solliciter des partenariats pour renforcer ce qui est déjà fait et entreprendre de nouvelles actions au profit des populations.

« Je demande une ambulance pour les sapeurs-pompiers de Koudougou qui n’ont qu’une seule et qui doivent souvent aller secourir quelqu’un à plus de 100 km », lancera t- il directement aux partenaires. Plus loin, il demandera une autre ambulance pour l’Hôpital. Hilarité générale dans la salle, « cela me tient vraiment à cœur, je vous le demande ».

C’était aussi cela l’objectif de cette visite. « Attirer tous les représentants de ces pays sur Koudougou pour aider la commune, les associations locales de développement. « C’est ce que je peux faire en tant que fils de Koudougou travaillant dans un domaine (Ndlr.Le chef est un fonctionnaire de l’UNICEF à Ouagadougou) qui me permet de les rencontrer », nous confiera plus tard le chef. « Des engagements ont été pris et je suis sûr qu’il y aura une suite », se réjouira-t-il.

Ce fut une belle journée à en croire le chef de la délégation, Metsi Makhetha qui n’a pas manqué de témoigner sa gratitude au chef pour l’initiative et à la population pour l’accueil chaleureux. « On a apprécié le partage. On a constaté la richesse culturelle de Issouka, la force interne du peuple, la détermination à développer la ville. Je vais revenir, je sais qu’il ya beaucoup d’autres potentialités, il y a beaucoup à apprendre, à découvrir et à faire découvrir », a indiqué la coordonnatrice résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso.

Idem pour l’ambassadeur de France, Xavier Lapeyre de Cabanes qui a promis revenir pour rencontrer plus de gens, « cela permet de découvrir autre chose que Ouagadougou parce que le Burkina Faso ne s’arrête pas à la capitale ».

La visite a pris fin par un échange de cadeaux et par une plantation d’arbres. « Bark Wusgo (merci beaucoup) que les ancêtres vous ramènent à Ouagadougou en pleine santé ». C’est par ces mots que l’hôte, Naba Saga 1er a raccompagné ses invités.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 octobre 2016 à 07:50, par kwiliga
    En réponse à : Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

    Tout mon respect et mon admiration au Naba d’Issuka, qui reste malheureusement l’un des seuls véritables acteurs de développement de la commune de Koudougou.
    Quand tradition et modernité fonctionnent en harmonie, chacun (locaux comme étrangers) y trouve son compte.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 11:03, par Elmagnifico
    En réponse à : Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

    Merci aux amis de Koudougou et du Burkina Faso. Bel article ! Merci au Naaba Saaga 1er qui magnifie ainsi la culture du Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 11:11, par Lassana
    En réponse à : Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

    Maximum de respect pour mon neveu. Il fait la fierté du Burkina. Bon vent à vous Majesté.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 12:26, par Podio
    En réponse à : Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

    Merci à Naba Saga 1er
    Il est aussi important que lorsque le chef en personne appartient à certaines sphères sur le plan professionnel qu’il fasse profiter à ses administrer. Très belle opération de Diplomatie je dirai. Et je sais que ces initiatives s’ils portaient fruit (je crois que ça le sera !!!) pourra profiter à d’autres. Cette attitude des coutumiers d’aller aussi chercher de quoi résoudre les problèmes des populations indépendamment du gouvernement est salutaire.
    Je connais un exemple similaire toujours dans cette même province d’un Chef qui avait le sens de la Diplomatie. Et je pense que cela a été d’un grand bien pour sa localité. MERCI pour ces initiatives des garants de nos traditions dans leur quête permanente du bien être des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2016 à 17:51, par Sylvia Rutes
    En réponse à : Issouka : Naba Saga 1er a reçu l’ONU en miniature dans son palais

    Ce sont ce genre d’evenements qui en ajoutent a l’admiration et au respect du peuple Burkinabe : la magnification de sa culture et de ses traditions, aux couleurs du developpement moderne pour le bien-etre des populations....Peuple Burkinabe, vous faites honneur a toute l’Afrique. Que Dieu benisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés