Diplomatie : La nation burkinabè rend hommage à Amidou Touré

vendredi 9 septembre 2016 à 23h43min

La cérémonie d’hommage de la nation à Amidou Touré, ambassadeur du Burkina Faso en Ethiopie a eu lieu ce vendredi 9 septembre 2016 devant le ministère des affaires étrangère, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur. Décédé dans la nuit du 31 aout au 01 septembre 2016, un vibrant hommage lui a été rendu en présence du chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Diplomatie : La nation burkinabè rend hommage à Amidou Touré

C’est un silence de mort qui régnait en cet après-midi de vendredi 9 septembre 2016 devant le ministère des affaires étrangère. Et pour cause ! Une cérémonie d’hommage à la nation dédiée à cette illustre personnalité que la faucheuse vient d’emporter. Le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kabore, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et l’ensemble de son gouvernement sont venus rendre hommage à Amidou Touré en présence de nombreux parents, amis, collègues et connaissances. Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso en Ethiopie, représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, Amidou Touré a rendu l’âme à 56 ans. Après 20 années de pratique de la diplomatie.

La présente cérémonie a débuté par un office religieux dirigé par l’imam du quartier Dapoya. Le représentant de la famille en la personne de Ali Traore par ailleurs oncle du défunt, a au nom de toute la famille, témoigné au président du Faso et l’ensemble de tous ceux qui leur ont témoigné leur soutien, toute sa gratitude, et ses remerciements pour la sollicitude dont ils ont bénéficié depuis l’annonce du décès de leur fils. Pour lui, l’hommage rendu aujourd’hui à leur fils est une reconnaissance faite à un grand commis de l’état qui a servi son pays avec dévouement, amour abnégation et patriotisme.

« Il était en mission avec nous récemment à Nairobi, pour le sommet de la TICAD aux côtés du chef de l’Etat. Avant cela, il était à Kigali avec nous pour le sommet de l’Union africaine. A toutes ces occasions, il était à la tâche et ne donnait aucun signe de fatigue », a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry pour qui c’est suite à une courte maladie que le diplomate est décédé. « Sa joie de vivre et son accessibilité, sa serviabilité et son altruisme étaient sans pareil » a-t-il ajouté. Le ministre a par ailleurs remercié toute la nation Ethiopienne pour le soutien et l’hommage rendu au disparu en terre Ethiopienne.

Le diplomate a reçu une distinction honorifique à titre posthume, il a été fait officier de l’ordre national par le grand chancelier du Burkina. Un recueillement de l’ensemble des corps constitués sur la dépouille mortelle a mis fin à cette cérémonie

Une vue sur le parcours de l’illustre disparu

Né le 06 décembre 1960, à Bobo-Dioulasso, Amidou Touré effectue ses études primaires de 1966 à 1973, successivement à l’école Saint Paul du Plateau à Abidjan, à l’école primaire Paspanga B de Ouagadougou et à l’école Koko de Léo où il obtient son certificat d’études primaires. Il poursuit ses études au collège privé « La Volta » d’où il sort avec un baccalauréat série B en 1983.

Il intègre en 1985, l’Université de l’Amitié entre les Peuples à Moscou, en Russie où il décroche son diplôme de troisième cycle en Droit international, en 1991. Fils d’ancien diplomate, Amidou Touré emboite les pas de son géniteur en intégrant le corps des conseillers des affaires étrangères en 1996 et affecté la même année, à la direction des affaires politiques. Il servira tour à tour, à la direction générale de la coopération internationale de 1998 à 2000 et à la direction Asie Pacifique et Caraïbes jusqu’en 2001 date à laquelle il fut nommé deuxième conseiller à l’Ambassade du Burkina Faso auprès de la République de Chine. De retour de la Chine en 2008, il a été porté à la tête de la Direction des Organisations africaines, poste qu’il a occupé jusqu’en 2013 avant d’être promu Ambassadeur, représentant permanent adjoint auprès de l’Union Africaine et de la CEA à Addis-Abeba/Ethiopie.

C’est en juillet 2015 qu’il a été fait Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République Fédérale démocratique d’Ethiopie, représentant permanent auprès de l’Union Africaine et de la Commission économique pour l’Afrique.

Témoignage de quelques membres de sa famille
Ali Traoré oncle du défunt

« C’est un moment très douloureux pour nous, un moment de profonde tristesse, mais le chef de l’état a autorisé cette cérémonie exceptionnelle pour ce grand commis de l’état. Nous ne pouvons que le remercier et demander au seigneur de le bénir. J’étais à Nairobi les 27 et 28 aout dernier et nous nous sommes rencontrés, on a même eu un entretien en marge de TICAD et il me disait qu’il se portait très bien. Lors de la rencontre avec le chef de l’état avec les Burkinabè au Kenya le 28 aout, c’est lui a prononcé le mot de bienvenue du chef de l’état, et je l’ai même félicité à la fin de la cérémonie. Dans la nuit du 31 au 01 septembre on m’appelle pour me dire qu’il n’est plus, mais nous nous remettons à Dieu, c’est Dieu qui donne, c’est Dieu qui reprend et nous ne pouvons que prier pour le repos de son âme ».

Mohamed Touré, petit frère du défunt

« L’ambassadeur Amidou Touré était un homme accessible, serviable, disponible. Nous ne pouvons que remercier les plus hautes autorités de ce pays qui ont bien voulu lui rendre cet hommage. Cela contribue un tant soit peu à atténuer notre douleur ».

Angeline TOE (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 septembre 2016 à 06:16, par Mechtilde Guirma
    En réponse à : Diplomatie : La nation burkinabè rend hommage à Amidou Touré

    Dors en paix mon fils. Que la terre de tes aïeux te soit légère et que Dieu essuie les larmes de tous les tiens et surtout de la tante Barkissa.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2016 à 09:02
    En réponse à : Diplomatie : La nation burkinabè rend hommage à Amidou Touré

    RIP Excellence !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2016 à 09:27, par Jean Celestin Paré
    En réponse à : Diplomatie : La nation burkinabè rend hommage à Amidou Touré

    Le samedi 11 juin 2016, en transit de 48 heures à Addis Abeba, par l’intermédiaire de connaissances en poste à notre représentation diplomatique en Éthiopie, j’ai eu l’honneur d’être reçu par son Excellence Amidou Touré à sa résidence. Il n’a pas fallu plus d’une heure pour que nous devenions familiers comme de vieux amis avec naturellement de ma part tout le respect que l’on doit à un homme de son rang. très vite nous nous sommes rendu compte que nous avions des connaissances communes pour ne pas parler de liens de famille comme cela s’entend par chez nous au Burkina Faso. Je présente mes condoléances les plus attristées à Madame Touré et à l’ensemble du personnel de notre ambassade à Addis Abeba.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés