Art vestimentaire : Le Faso Dan Fani s’invite aux 24 heures du Bazin

mardi 3 novembre 2015 à 20h03min

Les rideaux sont tombés dimanche 1er novembre sur la 2e édition des « 24 H du Bazin-mixage Faso Dan Fani ». Lancé la veille dans l’enceinte du Baron Club, l’événement que promeut Ida Ouédraogo a rassemblé plusieurs amateurs de l’élégance et de la décence africaine autour des chefs-d’œuvre de stylistes et créateurs de mode.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Art vestimentaire : Le Faso Dan Fani s’invite aux 24 heures du Bazin

Les tribunes de promotion et de valorisation du textile se créent de plus en plus au Burkina Faso. Le pagne tissé et le Bazin expriment plus qu’un look, ils sont le symbole d’une identité, d’une authenticité africaine. Même si elle n’est qu’à son deuxième acte avec les 24h du Bazin, Ida Ouédraogo veut apporter sa pierre à l’édifice culturel du pays des hommes intègres. Après une première édition accueillie favorablement par les Burkinabè, l’événement revient cette fois-ci avec le Bazin mixé au Faso Dan Fani. Ce syncrétisme vestimentaire est une idée de la promotrice du Festival des grillades (FESTIGRILL), Mme Mariam Doumbia qui co-parraine l’événement avec Mariama Dicko.

Défilé

Peu avant 9h, quelques exposants s’activaient déjà sous les stands installés au Baron Club à la ZAD. Des pagnes tissés, des Bazin, des bijoux et aussi des mets locaux attendaient les premiers venus. L’activité phare de ces 24 heures était bien entendu le défilé de mode de 19h qui devait réunir une crème de 5 stylistes dont Cachico et Ariston. C’est finalement Maguy Couture qui tiendra en haleine les invités avec ses mannequins vêtus de Bazin mixé au pagne tissé. Après avoir eu droit à un avant-goût musical, en fin de matinée, avec Méli, lauréate de Faso Academy 2010, et Zakenzi, les invités ont écouté du Cisby.

Non à « l’aliénation »

« Impliquez-vous pour la valorisation de la culture », a lancé la marraine aux invités. Elle leur a demandé de toujours refuser l’aliénation. Selon Mme Doumbia, les 24h du Bazin mixage Faso Dan Fani sont à saluer et elle a réaffirmé son soutien à la promotrice, une femme « dynamique ». Des conseils et des encouragements, Mme Ida Ouédraogo affirme en avoir reçus auprès de Marguerite Douanio, la promotrice du Dan Fani Fashion Week. Elle dit aussi avoir rencontré plusieurs difficultés dans l’organisation de l’événement. Des difficultés qu’elle a voulu taire vu que les sponsors se font rares pour de telles initiatives. Au finish, des attestations ont été remises à quelques exposants et à Maguy Couture. La rue marchande, elle, s’est poursuivie jusqu’au dimanche 01 novembre afin de permettre aux exposants d’écouler leurs produits.
En rappel, une minute de silence a été observée à la mémoire des martyrs de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et du putsch de septembre dernier.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés