Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Mine de Tambao : La direction de la société Pan-African et ses fournisseurs à couteaux tirés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • jeudi 30 juillet 2015 à 23h59min
Mine de Tambao : La direction de la société Pan-African et ses fournisseurs à couteaux tirés

La direction générale de la société Pan African qui exploite la mine de manganèse à Tambao, a reçu dans la matinée du jeudi 30 juillet 2015, des visiteurs brouissant de messages. Il s’agit de personnes réunies au sein de ce qu’elles ont appelé « Collectif des fournisseurs de Pan African Tambao ». Et elles disent être venues, « dans le cadre d’un sit-in pacifique », réclamer leur argent ; l’argent de leurs factures dont le cumul s’élève à plus de 29 milliards de nos francs.

Depuis le 25 février 2015, les fournisseurs de la société Pan-African attendent le règlement de leurs factures après divers services rendus. C’est à cette date en effet, que les activités de la société minière ont été suspendues. Une suspension décidée par le gouvernement au moyen de plusieurs mesures dont la dernière en date est intervenue le vendredi dernier, aux dires de Souleymane Mihin, le DG de Pan-African.
Pendant ce temps, les entreprises qui lui fournissaient diverses prestations jusqu’à cette date du 25 février dernier, connaissent des difficultés de fonctionnement. C’est du moins, ce que décrie le collectif mis en place par ces fournisseurs. Des difficultés tenant notamment à l’arrêt du payement de leurs factures par la mine de Tambao. Ces difficultés auraient entrainé le « licenciement d’une bonne partie » de leurs personnels, la « dégradation du climat social » dans leurs entreprises, « l’émergence de contentieux » avec leurs partenaires techniques et financiers.

Ces désagréments, le collectif les a consignés dans un message qui a été remis au Directeur général de la société Pan-African. Et après avoir reçu personnellement ledit message, le DG Souleymane Mihin a demandé à échanger séance tenante, avec les responsables du collectif. Mais avant ce conciliabule, il a tenu à promettre devant la foule, que d’ici à deux ou trois mois, le paiement desdites factures interviendra. Les fournisseurs écœurés devront donc prendre leur mal en patience, tout en priant que la suspension qui pèse sur Pan-African soit levée. Affaire à suivre…

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Fonds minier de développement local : Les acteurs échangent pour une meilleure participation du fonds à la vie des collectivités
Délestages au Burkina : Quand le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo court plus vite que son ombre
Centrale solaire de Nagréongo : Le niveau d’avancement des travaux évalué à 35%
Secteur minier : Les acteurs se penchent sur l’évolution des textes
Secteur minier : Le Canada a investi plus de 1 700 milliards de francs CFA au Burkina Faso
Développement du secteur de l’énergie et des mines : Le Burkina s’inspire de l’expérience du Ghana
Fonds minier de développement local : La Commune de Gorom-Gorom à l’heure du bilan
Fonds minier de développement local : Le Comité communal de Falangountou passe en revue les réalisations
Gaoua : Signature d’un protocole d’accord pour la réouverture du site d’or de Djikando fermé suite au drame survenu en janvier
Mines au Burkina : L’ORCADE préconise une gestion distincte et autonome des recettes minières
Gestion du secteur minier : « La gouvernance de l’or au Burkina n’est pas bonne », déplore le directeur exécutif de l’ORCADE, Jonas Hien
Endeavour entre dans le top 10 mondial des producteurs d’or avec l’acquisition de Teranga Gold Corporation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés