Leelal Sahel : Un festival pour valoriser les cultures du Sahel

jeudi 23 juillet 2015 à 04h48min

L’association Leelal Sahel organise la deuxième édition du Festival Leelal Sahel du 23 au 25 juillet 2015 à Dori. Les promoteurs de cet évènement culturel ont rencontré les hommes de médias pour donner de plus amples informations sur ce festival.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Leelal Sahel : Un festival pour valoriser les cultures du Sahel

Pour la deuxième édition, les organisateurs du festival Leelal Sahel entendent offrir un spectacle de taille aux populations de la région du Sahel. Danses traditionnelles, théâtre, rue marchande, caravane, ce sont autant d’activités culturelles qui vont se dérouler du 23 au 25 juillet 2015 à Dori, capitale de la région du Sahel.
Le carnaval est l’activité inaugurale du festival. Les participants seront habillés, masqués et maquillés aux couleurs des diversités culturelles de la région du Sahel. Ils vont arpenter plusieurs artères de la ville sous la musique traditionnelle jusqu’à la rue marchande. La compétition de danses traditionnelles mettra aux prises neuf troupes de danses minimes des écoles primaires et des danseurs séniors. Quant à la rue marchande, elle sera, selon les organisateurs, l’une des activités d’animation du festival. « Elle sera un cadre d’exposition-vente de produits artisanaux et agro-alimentaires. Il y aura également un espace de convivialité, de restauration, des espaces de jeux et d’animation diverses », a soutenu le promoteur, Abdoulaye Cissé. La nuit des lauréats mettra fin au festival avec la récompense des artistes. Il y aura également des prestations de troupes de musique, des conteurs, humoristes.
Les artistes comme Dicko Fils, Maki Doul et bien d’autres artistes connus de la région seront présents à l’édition 2015 du festival Leelal Sahel.
Innovations de l’édition 2015
Placée sous le thème « femme sahélienne et développement socioéconomique de la région », l’édition 2015 du festival Leelal Sahel connait des innovations. La ville voisine de Terra, du Niger, sera l’invitée d’honneur de cette édition. Elle va participer au festival avec une troupe de danse et une troupe de théâtre. A cela s’ajoutent deux artistes de la même ville. Il s’agit de Mali Yaro et de Yacouba Denke-Denké. « Ce brassage qu’on organise sera profitable aux artistes et aux populations et surtout à la culture de la région », a estimé Aziz Diallo.
L’édition 2015 rendra également hommage au défunt député-maire de Dori, Hama Arba Diallo pour son soutien au festival et à la promotion de la culture de la région. Pour Abdoulaye Cissé, « il n’a ménagé aucun effort pour la réussite de la première édition. Il était là tous les soirs du premier au dernier jour. Donc nous voulons profiter de cette édition pour lui rendre hommage ».
La première édition a connu la participation de quatre troupes de théâtre avec 9 danseurs individuels venus des provinces de la région. Quatre écoles de la ville de Dori ont participé à la compétition. Les prix et les cachets des artistes se sont élevés à plus de deux millions de francs. En tout, huit millions ont été dépensé pour l’organisation du festival.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés