Universités Citoyennes de l’AMR : 60 jeunes leaders à l’école de la citoyenneté

dimanche 5 juillet 2015 à 22h39min

L’Association Monde Rural/Burkina (AMR/B) organise la 2ème édition des Universités Citoyennes. La cérémonie de lancement s’est déroulée le vendredi 3 juillet 2015 à Gourcy (Zondoma) sous la présidence de Hassane Sawadogo gouverneur de la région du Nord et le parrainage du Colonel Hamado Dabré Directeur Général du Service National Pour le Développement (SND).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Universités Citoyennes de l’AMR : 60 jeunes leaders à l’école de la citoyenneté

L’AMR ambitionne de faire des Universités Citoyennes (UNIC) une forme d’éducation à la citoyenneté. Elles constituent selon les responsables de la structure, l’étape capitale des actions initiées en direction des jeunes leaders scolarisés. Cette année, du 03 au 31 juillet 2015, les participants aux universités citoyennes recevront un enseignement systématique sur les droits humains, la citoyenneté à travers des communications dispensées par des professionnels. Cette initiative des Universités Citoyennes de l’AMR-Burkina trouve donc son fondement dans la crise citoyenne que connait notre pays et qui porte préjudice aux actions de développement. Les travaux des Universités Citoyennes s’inscrivent du point de vue de Wangré Amadou, coordonnateur national de l’AMR, en droite ligne des actions entreprises par sa structure dans le cadre de la promotion des droits humains, de la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance locale dans notre pays.

Une 2ème édition sous le signe de l’autonomisation des jeunes

"Jeunesse et transition politique au Burkina Faso : Perspectives d’autonomisation" c’est le thème retenu par l’AMR pour cette deuxième édition des Universités Citoyennes, initiative dont l’objectif global poursuivi est de faire des participants, des filles et des garçons modèles, acteurs de changement social qui participent entre autres à la construction d’un citoyen responsable, respectueux d’autrui et obéissant des normes sociales. Intervenant au cours de la cérémonie, le président de la Délégation Spéciale de la commune de Gourcy Ambroise Ouédraogo a souhaité un très bon séjour aux participants et a réitéré par la même occasion sa disponibilité à accompagner l’AMR dans la mise en œuvre des universités citoyennes. Il s’est dit convaincu que les UNIC vont contribuer au renforcement des compétences des jeunes de la région et faciliter leur implication dans le processus de bonne gouvernance locale pour le développement harmonieux des communes. Dans ses propos, Tago Olivia au nom des universitaires a exprimé la joie de la soixantaine de jeunes qui ont été choisis pour participer à cette école des droits humains. "Nous voudrions rassurer les organisateurs de notre bonne volonté à respecter scrupuleusement les recommandations et à suivre avec beaucoup d’intérêt les enseignements qui nous seront inculqués afin d’être des conquérants du savoir" a indiqué Mlle Tago.

Hassane Sawadogo personnalité des UNIC 2015

En sa qualité de parrain, le Colonel Hamado Dabré a rappelé à ses filleuls qu’ils constituent la relève dans la conduite du Burkina Faso. « Je vous encourage à saisir toutes les opportunités pour vous instruire et acquérir des valeurs indispensables aux responsabilités qui vous incomberont demain » a souligné le parrain avant de souhaiter aux universitaires de bonnes vacances studieuses et citoyennes. Hassane Sawadogo gouverneur de la région du Nord et président de la cérémonie après un retour sur le thème qui est d’actualité a encouragé les universitaires avant de les rassurer de sa disponibilité à les accompagner en tant que personnalité des UNIC 2015 qu’ils ont bien voulu lui faire porter.

Faire de la culture citoyenne un fondement de la vie en société

Au programme de ces universités citoyennes, plusieurs communications seront livrées par des personnes ressources. En effet, il s’agira d’outiller les jeunes universitaires sur plusieurs thématiques, notamment sur le respect du bien public, la connaissance des institutions de la république, la participation citoyenne et le suivi citoyen, le leadership au sein de la jeunesse etc. Les questions environnementales, d’adaptation aux changements climatiques, de santé et des ateliers pratiques sur la coiffure, la fabrication de savon et de jus de fruits locaux seront au menu des travaux des universitaires.
Cette activité majeure financée par les ONG Diakonia et Broederlijk a été une occasion pour Amadou Wangré, coordonnateur national de l’AMR/Burkina de rappeler que depuis 2013, la structure qu’il dirige est reconnue comme association d’utilité publique et qu’elle s’évertue toujours dans la promotion des droits humains, la gouvernance locale, la décentralisation avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers afin de contribuer à la construction d’un monde meilleur juste et équitable.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés