Santé : Special Olympics Burkina vole au secours des déficients intellectuels

jeudi 4 juin 2015 à 00h24min

Special Olympics Burkina poursuit ses efforts pour la santé des déficients intellectuels. Pour ce faire, la structure a organisé dans la journée du samedi 30 mai dernier à Saaba une séance de consultations médicales gratuites au profit des athlètes déficients intellectuels. Une rencontre avec les parents a aussi permis d’expliquer la complexité de la prise en charge de ces personnes vivant avec un handicap intellectuel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Special Olympics Burkina vole au secours des déficients intellectuels

Après Bobo-Dioulasso, Special Olympics organise donc pour la 2e fois consécutive ses séances de consultations gratuites au profit de ses athlètes de Ouagadougou. Pour l’occasion, ce sont 200 personnes qui ont bénéficié de l’offre de la structure dans plusieurs disciplines dont la consultation bucco-dentaire (Special Smiles), consultation générale (Health Promotion) et une rencontre avec les parents.
Les consultations bucco-dentaires ont été conduites par l’équipe de Dr Ernest Toé, chirurgien-dentiste. « Les athlètes de Special Olympics sont spéciaux parce qu’ils sont des déficients intellectuels. Compte tenu de cela, ils ont une particularité au niveau de leur santé ce qui rend leur prise en charge difficile. Sur le plan dentaire, nous leur apprenons à se brosser les dents après avoir fait l’état général de leurs dents. Parce que ce sont des enfants qui sont souvent exposés à des traumatismes. Ce qui les amène à perdre leurs dents, à avoir des blessures sur les lèvres ou la langue », a indiqué Dr Toé. Selon le spécialiste, la pathologie récurrente est la gingivite due à un manque d’entretien de la gencive qui entraine à la longue une perte des dents.
Les bénéficiaires de ces soins sont des athlètes de Special Olympics Burkina qui, du reste, s’échine à réunir les conditions pour une pratique saine du sport. « L’objectif principal de Special Olympics est de faire la promotion de la personne ayant un handicap intellectuel par la pratique du sport. Mais nous savons aussi que la pratique du sport ne peut pas se faire sans qu’un minimum de conditions de vie ne soit réuni », a expliqué Annick Pikbougoum, directrice exécutive nationale de Special Olympics Burkina.

Aider les parents à mieux s’occuper de leurs enfants

Comme pour joindre l’utile à l’agréable, les responsables de Special Olympics ont initié une rencontre avec les parents des athlètes. « Nous avons invité les parents à adhérer aux associations qui se trouvent dans leurs localités. Nous leur avons également dit de savoir que leur fardeau est également supporté par toute la population. Nous voulons les encourager afin qu’ensemble on puisse porter ce fardeau et que le handicap de nos enfants ne soit plus un problème pour nous les parents », a ajouté Guira/Zoungrana Véronique, présidente de l’association des parents des handicapés intellectuels.

Pour l’occasion ce sont 200 athlètes de Boussé, de Ouagadougou et de Ziniaré qui ont été pris en charge. Bénéficiant de ces programmes, Adama Ilboudo est un exemple parfait de succès grâce à l’apport de la structure d’Annick Pikbougoum. Handicapé intellectuel, il est aujourd’hui mécanicien de profession. « Special Olympics m’a donné l’amour, la joie de vivre avec mes frères. Je me sens maintenant intégré dans la société. Je voudrais pour cela remercier les responsables pour tout ce qu’ils font pour nous. Car cela permet aux gens de comprendre que nous sommes tous pareils. Nous sommes handicapés et cela n’est pas de notre faute. C’est Dieu qui nous a créés ainsi. Et nous avons le droit de vivre comme tout le monde », a-t-il plaidé. Avant d’ajouter qu’il prendra part du 25 juillet au 2 aout 2015 à Los Angeles (Etats-Unis) aux Mondiaux de Special Olympics.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés