Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Appel à candidatures pour le poste de directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina (RTB)

Accueil > Petites annonces > Emplois • • mercredi 10 décembre 2014 à 05h00min
Appel à candidatures pour le poste de directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina (RTB)

A l’occasion de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, la RTB a été saccagée et brulée par des manifestants qui lui reprochent de n’avoir pas su toujours proposer une information équilibrée, juste et saine. Aujourd’hui, tirant les leçons des insuffisances professionnelles, il apparaît nécessaire d’engager la RTB dans une dynamique organisationnelle et managériale fondée sur de rigoureuses orientations de gouvernance en vue de renforcer les performances de la chaîne, la mettre en phase avec son public et rétablir sa crédibilité.

Pour y parvenir, cette vision doit être portée par des hommes et femmes ayant un sens élevé de la responsabilité, de l’éthique et de la déontologie.

Critères de désignation :

Les programmes de la télévision nationale, mais aussi de la radio nationale, doivent plus que jamais refléter la pluralité des opinions au sein de la communauté nationale et consolider chaque jour davantage l’ancrage de la démocratie, promouvoir la bonne gouvernance et dénoncer la corruption, ainsi que toutes les mauvaises pratiques qui contrarient le développement véritable et durable du Burkina Faso.

Pour assurer la mise en œuvre réussie de cette nouvelle vision, tout candidat aux fonctions de directeur général de la RTB doit remplir les conditions suivantes :

1. être compétent ;
2. être intègre et de bonne moralité ;
3. être impartial ;
4. n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation judiciaire ;
5. être reconnu pour son engagement dans la défense de la liberté de presse ;
6. être un agent public ;
7. avoir une bonne connaissance de l’organisation et de la gestion d’une chaine publique de radiodiffusion et de télévision ;
8. avoir une capacité d’anticipation ;
9. avoir au moins un niveau Bac+4 de l’enseignement supérieur ;
10. avoir au moins cinq (05) ans d’expérience professionnelle.

Composition du dossier :

1. une copie légalisée de la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) ;
2. une copie légalisée du diplôme ;
3. une copie légalisée des attestations de travail ;
4. une exposition synthétique de la vision du service public de radiodiffusion-télévision dans le contexte actuel de transition (2 pages maximum) ;
5. une réflexion sur l’équipe opérationnelle à mettre en place à la télé et à la radio (2 pages maximum) ;
6. un plan d’actions à court terme (2 pages maximum).
7. un curriculum vitea succinct

Délai et lieu de dépôt des candidatures :

Le dépôt des candidatures se fait au Secrétariat Général du Ministère chargé de la Communication au plus tard le lundi 15 décembre à 17 heures 30 minutes.
Les candidatures sont déposées sous plis fermés.

Messages

  • s’agit il d’un commentaire libre ou d’un réel appel à candidature ? votre information me parait incomplète !! qui a lancé cet appel à candidature ?

  • Bien vue et félicitations. Il fallait ouvrir au privé aussi il ya des compétences aussi.

  • Chapeau bas aux nouvelles autorités. Que pensez-vous d’une éventuelle candidature de Adjuma David THIOMBIANO, ce journaliste acquis ?

  • Encore une forme de discrimination agent du privé ou du public nous somme tous des burkinabés. s’il y a des agents de du public dans le privé pourquoi ceux du privé dans le public.
    Ou tout simplement demander que le candidat soit de la tnb.

  • Bonne initiative, mais y a un critère scélérat dont je ne comprends pas la pertinence : "être agent public" : en quoi cela est-il nécessaire pour faire un bon DG ? Si on est Burkinabé et que l’on a fait ses preuves dans des chaînes privées au Burkina ou ailleurs, on n’a pas vocation à faire valoir ses compétences à la tête d’une chaîne publique nationale ?

    Si la TNB c’est la télé et la radio de tous les Burkinabé, pourquoi des professionnels compétents issus du privé ne pourraient pas prétendre justement donner une vision et une guidance plus dynamiques à ces organes ?

  • je veux bien savoir MR LE MINISTRE après les 11 mois de transitions ces directeurs seront changés ? c’est des directeurs qui sont recrutés pour des délais de 11 mois ? héeeeeeeeeeeeee n’oublions pas qu’après 11 mois tout doit continuer

  • Très bien la promotion de l’excellence et je pense que tous les autres postes de DG des sociétés d’état devront désormais passer par une procédure rigoureuse de recrutement. La responsabilité est une culture permanente et non une improvisation ou un maquillage.

  • Et pourquoi être un agent public ?

  • RENOUVELEZ TOUS CEUX QUI N’ONT PAS eu le courage de respecter les idéaux d’une presse Libre face aux BLAISE COMPAORE, François COMPAORE, ASSIMI KOUANDA et leurs BANDE ADF/RDA - UNDD de HERMANN YAMEOGO... N’oubliez pas BABA HAMA du FESPACO. Quant aux différentes sociétés, nulle n’ignore dans ce pays que tous les responsables sont des anti-ZIDA, des PRO- François. Pour mieux balayer ces sociétés, il faut du nouveau, pourquoi pas des MILITAIRES pour remettre l’ordre, juste pour la Transition.
    ZIDA a beaucoup à faire deh et s’il est déjà à bout de souffle, il se noyera deh. Qu’il le fasse sans crainte, le peuple est là pour le soutenir.

  • Hiimmmm !! notre burkina nouveau ! En tout cas c’est très bien et je salue tout esprit allant dans ce sens ; je veux dire la démocratie.
    J’attire l’attention aux esprits malins, aux dinosaures qui voudront se mêler à la démocratie naissante du peuple de s’abstenir ; sinon ils trouveront ce peuple sur leur chemin. Je vous informe que vous êtes déjà avertis !

  • C’est la meilleure façon pour dépolitiser l’administration publique, mettre en avant l’expertise, la compétence et l’homme qu’il faut a la place qu’il faut. C’est aussi pour cela que les directeurs des UFR des universités et des instituts du MRSI/CNRST doivent être élus selon les textes. Si a l’université cela est appliqué au MRSI/CNRST cela n’est pas le cas malheureusement. L’ancien DG avait enclenché le processus mais cela a été Stoppé NET par on ne sait QUI ou QUOI en son temps. Vivement que la transition et le changement véritable soit aussi dans tous les sphères de l’État Nouveau. Dieu bénisse le Faso toujours !

  • Si c’est un communiqué que vous avez reçu, dites à nous lecteurs d’où il provient qui l’a signé. Si au contraire cest plutôt le fruit de vos réflexions alors signez votre papier. L’analyse ne peut être correcte que si on a des éléments precis dans ce sens...

    Merci à vous et bonne suite.

  • Le TGV a bien demarer au faso Déh ha ha !Desormais les DG des societés d,ETAT seront rerutés dans les mêmes comditions. Pas sur nomination ? Merci Zida

  • C’est dommage de limiter la candidature aux agents de la fonction public. Beaucoup de Burkinabé compétents travaillent dans le privé à cause des salaires plus élevés que ceux de la fonction public. Il ne faut surtout pas exclure cette intelligence là. Si les hommes et femmes du privé peuvent servir la nation pourquoi les rejeter. Il faut des vrais Hommes de médias ayant une vision internationale pour redorer le blason de RTB... Ne faites pas une erreur de casting là encore.

  • Baba Hama, car tous ceux qui ont travaillé avec M. Blaise Compaoaré n’ont pas été mouillés, donc veillons à ne pas laisser de telles compétences sur le banc de touche...

  • pourquoi pas ZONGO LEZIN DIDIER. TRES COMPETENT LUI AUSSI

  • OUI M. ZONGO LEZIN DIDIER

  • Si je salue cette méthode qui consiste à passer par l’appel à candidature, je suis toutefois surpris de constater que cette candidature n’est ouverte qu’aux agents publics.
    Cette façon de faire est de nature à exclure des candidatures potentiels de burkinabè qu’ils soient dans le secteur privé ou à l’étranger. En effet, cette méthode a été longtemps pratiquée laissant croire que les seuls travailleurs sont ceux relevant du secteur public. Grosse erreur car beaucoup de compténces se retrouvent hors de ce secteur et n’hésiteront pas à s’intéresser à cet appel. L’exemple de la Côte d’Ivoire nous inspire, c’est un pays frère où également le problème s’est posé après la crise, l’élu au finish n’est pas un agent public mais un fils du pays qui a du talent et qui petit à petit réussi à redonner un autre visage à la RTI.
    j’interpelle donc les autorités de la transition de trancher avec les habitudes du passé (dans tous les secteurs d’activité) afin de donner leur chance à tous les burkinabè et de retenir les meilleurs pour le Burkina Nouveau. Arrêtons avec les monopoles et l’exclusion. Ce sont des pratiques du passé et des sélections sur mésure suscitent des intérogations. Dans le cas contraire il suffira de nommer quelqu’un de l’intérieur et continuer comme avant. Ouvrez le match SVP, messieurs KAFANDO et ZIDA. Ainsi nous comprendrons que vous avez compris. Merci

  • Etre compétent ; Etre impartial !!! Comment allez-vous évaluer ces critères ?
    Etre un agent public !!!
    En toute sincérité, le rédacteur de cet avis de recrutement semble atteint par l’incompétence. Si vous faisiez confiance aux agents du privé de temps à autre, vous verriez qu’on ne rédige pas aussi laconiquement ainsi un appel à candidature.
    En tout état de cause, l’initiative est louable et nous espérons que le toilettage se poursuivra jusqu’aux chefs de service de tous les ministères.

  • Très bonne initiative ,mais cette mesure doit veritablement s’appliquer dans toutes les societés d’Etat,pour une meilleure gestion efficiente de ladministration publique !Je propose meme q’uon fasse des recrutements interne , afin de prendre les chefs de service ;au lieu de les nommer.Ainsi ;chacun fera son boulot tranquillement ,avec une lettre de mission bien clair,et eviter de concentrer tout le pouvoir au DG

  • Le candidat doit etre un agent du public et le prive ?Pourvue qu il soit burkinabe non ?Ok alz y prochainement les pertes seront 3fois plus enormes que cette fois.

  • Sawcitybiiga, contrairement à toi je ne vois pas en Ardjouma David THIOMBIANO un journaliste acquis mais plutôt le prototype d’un agent public. Ne perdons pas de vue que l’administration publique c’est aussi le respect de la hiérarchie qui caractérise cette entité. Si chaque agent devait appliquer ses convictions en contradiction des ordres de la hiérarchie je ne crois pas que cela puisse profiter au citoyen lamda. Malheureusement, depuis un certain temps nous sommes entraîne de magnifier ces agents publics qui bravent leur hiérarchie. Comme Caroline Tuina a su bien le faire. Pensez-vous entre vous et moi que toute information est à balancer dans n’importe quelle circonstance. Le péché au niveau de la défunte RTB c’était sa spécialité de troquer la vérité. La RTB pouvait ne pas dire la vérité (que les citoyens finiront par découvrir) mais ne pas chercher à mentir (en minimisant la forte mobilisation dans les rues par exemple).
    Autre valeur cardinale de l’administration publique c’est la loyauté envers elle. C’est-à-dire que l’agent public se doit de ne pas trahir cette administration à l’occasion de l’exercice de ses fonctions. Cependant depuis un certains temps, des documents publics se retrouvent dans la rue dans les mains des individus qui ne cherchent qu’à susciter méfiance et haine. A Bobo Dioulasso, par exemple des agents du cadastres ont tiré des plans au profit de certains groupuscule sans au préalable requérir ni l’avis ni l’autorisation de leur hiérarchie. Certes, avec le développement des tic, le contrôle de l’information devient difficile mais ce n’est pas pourtant une raison de cultiver « l’esprit du fonctionnaire incivique » non respectueux des principes cardinaux qui gouvernent l’administration dans l’esprit de jeunes agents publics.

  • Que mettez vous dans "1. être compétent" ?
    Peut-on être "1. compétent" pour diriger une radiodiffusion-télévision nationale sans "7. avoir une bonne connaissance de l’organisation et de la gestion d’une chaine publique de radiodiffusion et de télévision" ?
    En somme les points 1 et 7 ne sont ils pas redondants ?

  • A tous ceux et celles qui demandent pourquoi le choix du directeur de la RTB devrait se limiter aux agents du secteur public, une première réponse, à chaud, est que cela peut permettre d’éviter les conflits d’intérêt. En effet, imaginez un directeur ou une directrice de la RTB qui est en même temps propriétaire d’une chaine de télé privée ou d’une radio privée. Il y a clairement des risques que des conflits d’intérêt apparaissent dans l’exercice de la fonction de directeur ou directrice de la RTB. J’ai bien dit RISQUES.
    Pour ceux qui s’étonnent que des agents publics soient présents dans les media privés, sachez que l’Etat est une partie prenante dans ces media privés et en tant que tel, il peut être représenté dans les conseils d’administration de ces media sans pour autant exercer les fonctions de directeur ou directrice de ces media.
    Bonne fête nationale à tous et à toutes et travaillons à la réalisation d’un Burkina nouveau, un Burkina meilleur.

  • Kouanda Daouda, nous sommes tous des Burkinabé, certes, mais tous les Burkinabé ne bénéficient pas de même privilèges mais chacun selon son statut. Je crois pas qu’il faut justifier votre point de vue la présence des agents publics dans le privé. Ce sera une forme d’encouragement du désordre. La plus part des agents ^publics qui font des prestations dans le privé le font dans la piraterie hormis certaines catégories de personnelle autorisée par la loi. C’est ce bordel qui a plongé notre système sanitaire là ou il se trouve aujourd’hui. Rares sont les cliniques qui ^peuvent se targuer de ne pas faire appel aux agents du publics pour offrir les prestations. On justifie cela par le fait que la médecine est une profession libérale mais la médecine n’est pas la seule profession libérale. Les juristes aussi peuvent exercer dans à titre privé ou public mais jamais les deux statuts à la fois. En tout cas malgré l »agonie de la morale au Faso je n’ai pas rencontré un magistrat qui exerce dans un tribunal et qui dispose de son cabinet d’avocat à côté. Cependant à la santé la plupart des promoteurs des cliniques sont toujours immatriculés dans la fonction publique. Amicalement.

  • Quelle belle initiative de nos nouvelles autorités.Les Postes de DG, SG, DRH...mêmes dans les sociétés sémi-étatiques, doivent faire l’objet d’appel de candidatures.Les nominations sont toujours faites par affinités. Dites à ZIDA et à KAF que les ouvriers, employés des sociétés d’état, semi-étatiques, privées ...ont aussi donné leurs vies dans l’espoir d’un bon changement. C’est par ce vent qu’ils assument de nos jours les destinés du pays. Comme ZIDA n’était qu’à KOSYAM, il ignore la MAFIA existant dans les SOCIETES sémi-étatiques. S’il était à BOBO, dès ses premières heures à la présidence, il allait commencer à balayer à la SOFITEX avant KOSYAM. Diligentez des enquêtes sur les DG et leurs conseillers, SG, DRH...actuels et leurs ex depuis l’ère COMPAORE, vous nous en direz des nouvelles.
    Le Président des cotonculteur, KARIM TRAORE un pion de François COMPAORE dont son mandat est expiré, et farouche anti-ZIDA, anti-opposants surtout anti MPPiste, menaçait les responsables MPPistes de SOFITEX que si l’article 37 passait, il allait les faire tous LICENCIER par leurs responsables de service. Nous savons tous qu’il fut un candidat malheureux des légistlatives. BOBO est la capitale économique, les nouvelles autorités ne doivent pas oublier les décisions urgentes à prendre dans notre ville de SYA.

  • @Jamanatigui,vous vous contredisez finalement et donnez raison à "sawcitybiiga",en ce sens que David Thiombiano est un journaliste acquis.Et je pense que dire la vérité aux téléspectateurs n est pas un acte de défiance à sa hiérarchie qui,il faut le rappeler n est pas au service d un régime mais d un Etat qui les payent grâce aux contribuables que vous êtes et donc avez droit à une vraie information .C est comme si vous disiez que les journalistes du publics sont forcement condamnés à n avoir ni éthique ni morale .Disons que nos journalistes "acquis" ne sont que l image de nos républiques bananières.Pensez vous que ceux qui animent les journaux sur France-télévisions, pour ne prendre que cet exemple ,qui font des enquêtes comme "oeil du 20heures" "complément d enquête",(France2)"Pièces à conviction"(France3) révélant des contre vérités des gouvernants français, par exemples, ne sont pas du publics ?

  • - Aaaaaahhhh !! Mes chers amis FORUMISTES, votre bien-aimé Kôrô Yamyélé va déposer sa candidature et y aller balayer les ADJIMA et consors !!!!

    ADJIMA, prépare-toi à être affecté à SEBBA comme Correspondant de SIDWAYA !!! Le Haut-Commissaire du YAGA te trouvera un petit toit pour travailler. Kôrô Yamyélé connait bien le Haut-Com SOSTHÈNE pour sa gentielle. Mais ADJIMA ne lui demande pas l’impossible car il n’y en a pas à SEBBA et tu devras vite d’adapter. Tu pourras à tes heures perdues, élever des chèvres pour meubler ton temps.

    Par Kôrô Yamyélé

  • - JAMANATIGUI, on va magnifier ceux et celles qui refusent l’arbitraire piannnn !!! Ton ADJIMA est un larbin et un larcin !!! Il va bientôt être envoyé à SEBBA comme correspondant de SIDWAYA. Ne te plaint pas car SEBBA aussi c’est le Burkina Faso et il y a même un Haut-Commissaire là-bas, d’ailleurs gentille que je connais !!!

    Par Kôrô Yamyélé

  • Je suis d’avis avec Kouda qui parle de "Risque", cependant il y a des agents de la RTB qui exerce dans les médias privés au vue et au sue de tout monde. il ne s’agit pas seulement d’être membre du Conseil administration de ses organes. Nous avons vu Caroline TUINA faire des reportages pour la chaine Africable pendant qu’elle était la présentatrice vedette du JT de la RTB.
    Je suis partisane du changement, seulement il faut un changement en profondeur qui va des mentalités a notre façon de travailler. on peut changer tout les DG des sociétés d’état, mais tant que nous ne changeons pas notre façon de travailler cela ne va servir a rien.
    La RTB a plus besoin d’une restructuration totale.
    Quand un Journaliste pressente le journal avec des fautes, est ce la faute du management, sauf celui de le laisser présenter le journal.
    Quand on signe les noms avec des fautes, ou on ne signe même pas le nom de la personne qu’on interviewe est ce un problème de management sauf celui de ne pas remplace ces personnes qui ont réalise l’élément.
    quand des agents conditionne la réalisation d’une émission par le paiement de perdiem, pourtant il sont recruter et payer pour ça, ce ne sont-il pas des choses qu’il faut changer ? c’est ce qui explique a mon avis, que l’avis de recrutement ne soit pas ouvert aux travailleurs du privés, parce qu’il faut être fonctionnaire public pour comprendre et géré ce genre de problème.Il faut une solution radicale pour la RTB, la vendre a un privé avec un cahier de charge qui prennent en compte le volet service public, ou il faut renvoyer tout les 740 agents de la RTB, et procéder a un nouveau recrutement. il y a tellement de jeunes talentueux qui sortent des universités que ne demandent qu’on leur donne leur chance.
    ou organiser des états généraux sur la RTB pour expliquer au grand public les vrais problème qui mine cette maison et trouver des solutions a ces problèmes, si non le prochain DG vivra l’enfer.

  • - KOUDA, Barvo !!! Je t’aime toi pour ton franc-parler et ta maîtrise de cette question !!! Et puis les textes de la Fonction publique autorisent les fonctionnaires à aller travailler dans le privé !! Bravo KOUDA ! Tu es mon ami désormais ! Et puis tu es super intélligent, toi !

    Par Kôrô Yamyélé

  • C’est à cause de ADJIMA THIOMBIANO que la RTB a été saccagée. Tout le monde le sait. On l’appelle dans notre ministère le pourvoyeur de poste. C’est le prototype de la honte journalistique. D’ailleurs depuis que Pascal THIOMBIANO n’est plus là où il devrait être à cause de ce mal causeur de Alain TRAORE j’ai cessé de suivre la RTB.

  • Oh la il y a vice de forme La RTB est un Établissement Public de lEtat Donc l’appel à candidatures doit être lancé par le Comité interministériel rattaché au premier ministère .

  • Pensez vous que les agents du Privé laisseront leur poste pour aller à la fonction publique ? hélas non ! c’est n’est pas les mêmes conditions. Chers compatriotes ne soyons pas jaloux des uns et des autres, je remarque qu’il y a des personnes qui profitent des forums pour parler de certaines choses qui n’ont rien à voir avoir avec le sujet qu’on critique. Laisser cette transition travailler librement et faisons confiance à ceux qui y sont parce que certain veulent profiter de ce vent de changement pour assouvir leur sinistre dessein. L’appel à candidature est très bien, ça aurait été le contraire il y a aurait toujours des plaintes. Bon vent à la transition, bon courage ! vive le Burkina Faso.

  • Bonjour,
    C’est un très bon début ! Tous les hauts responsables doivent faire l’objet d’appel à candidature.
    Par contre ouvrez au privé. Ce qui importent ce sont les compétences, l’intégrité, la droiture et l’engagement pour notre Bourkina Nouveau !

    Bon courage et que les meilleurs gagnent !
    La bonne personne à la bonne place.
    Vous verez que dans 10 ans on fera un BON en AVANT !
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

  • Le Burkina-Nouveau c’est maintenant.moi je tire mon chapeau au gouvernement de la transition.c’est bien fait pour la gueule des autres.Les postes acquis par nomination ne tiennent pas souvent compte des compétences à des ramifications qu’on a à travers son réseau d’amitié influents.il faut recruter par CV et lettre de motivation.

  • Bonjour,
    C’est un très bon début ! Tous les hauts responsables doivent faire l’objet d’appel à candidature.
    Par contre ouvrez au privé. Ce qui importent ce sont les compétences, l’intégrité, la droiture et l’engagement pour notre Bourkina Nouveau !

    Bon courage et que les meilleurs gagnent !
    La bonne personne à la bonne place.
    Vous verez que dans 10 ans on fera un BON en AVANT !
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

  • On l’avait fait pour l’hopital yalagdo donc c’est pas une nouveaute les gars !!!!

  • belle initiative débarassez nous des journalistes acquis de la RTB, la RTB est une chaine du service public malheureusement ils l’avaient transformé en une chaine au service du gouvernement déchu ! vivement une nouvelle ère à la RTB !

  • vous avez dit liberté d’expression ? publiez mon commentaire que j’ai déposé a 13h35

  • J’ai 18 ans ! je peux postuler ?

  • On dirait que beaucoup de gens ne suivaient pas la TNB. ARDJIMA David Tombiano est l’un des meilleurs journalistes le plus équilibré qui soit. Une grande neutralité dans ses commentaires. Et il a eu le courage d’inviter toutes les composantes de la vie politiques l’opposition , parti au pouvoir et société civile pour mener des débats ou à son émission point de vue. il a pris les risque qu’il faut au temps fort où Blaise était très fort. Eviter de jeter les gens en parure pour rien.. Sans lui et OUsséni KINDO , il n’aura pas insurrection aussi facilement dans les coins les plus reculer où aucun meédia sauf TNB QUI Y COUVRE.. félicitation et bon courage DAVID TOMBIANO ..Je salue au passage ALFRED Nikiema

  • A quand le recrutement du DG de l ONEA. Gouvernement de Zida pensez y svp. Selon la compaorose l ONEA fait parti des societés strategiques. Raison pour laquelle le DG de l ONEA est un ami personnel de l ex petit president. Ce DG intouchable a transformé sa boite ( en fin sa maison l onea) en vrai mafia. Marché de gré a gré , nomination par complaisance( si on prend la peine de verifier les diplomes deposés par certains agents "ses proches" on se rendra compte qu il ya beaucoup de faux et falcifiés des ingenieurs de complaisance des techniciens superieurs de complesances....enrichissement illicite.... tous le staf managerial est a purifier.

  • A quand le recrutement du DG de l ONEA. Gouvernement de Zida pensez y svp. Selon la compaorose l ONEA fait parti des societés strategiques. Raison pour laquelle le DG de l ONEA est un ami personnel de l ex petit president. Ce DG intouchable a transformé sa boite ( en fin sa maison l onea) en vrai mafia. Marché de gré a gré , nomination par complaisance( si on prend la peine de verifier les diplomes deposés par certains agents "ses proches" on se rendra compte qu il ya beaucoup de faux et falcifiés des ingenieurs de complaisance des techniciens superieurs de complesances....enrichissement illicite.... tous le staf managerial est a purifier.

  • parce que la rtb est une épciérie on lance candidature pour recruter un DG. pas eu besoin pour désigner DG SONABHY ET SONABEL CAMEG ET autres. cinq ans d’expérience c’est pour gerer une boutique de quartier ou quoi. il faut prendre les gens au sérieux, annonce légère a moins que les hommes sont déjà connus en avance.

  • Dommage que les candidatures soient ouvertes qu’aux seuls agents de la fonction publique. Une fois de plus, malgré la révolution qui a suscité beaucoup d’espoirs, le Burkina exclue certains de ses fils dans la lutte pour le développement.
    Pour plus de justice sociale, les candidatures de ce type doivent être ouvertes à tous les burkinabè y compris à ceux qui travaillent dans le privé et à ceux de la diaspora. Le critère essentiel doit, de mon point de vue, être celui de la compétence.
    Quand on à la qualification et une mission bien définie, n a pas besoin d’avoir un numéro matricule pour être bon Directeur.
    Exclure la diaspora burkinabè qui compte parmi ses membres des professionnels et des experts dans le secteur la radio et de la télévision est injuste et même discriminatoire.

  • A monsieur l’internaute 22 JAMANATIGUI : nous avons hérité du colon ce respect de la hiérarchie et de la discrétion des informations. De sorte que ce dernier en a profité pour nous malmener à sa guise tout en pillant tout ce que nous avons de richesses. Cette terreur qu’il a semée dans les esprits a demeuré dans les comportements quand il s’est agit de passer le relais. Ainsi on a longtemps conservé l’impunité dans les administrations publiques en se basant sur le respect de la hiérarchie et la discrétion de l’information. La peur de la hiérarchie a fait place au mensonge aux calomnies face à un individu ou groupe d’individus promu pour son bord politique et non pour ses compétences.
    De nos jours, l’ouverture des esprits interpelle la hiérarchie à plus de management des collaborateurs. Nous sommes face à une jeunesse héritière des idéaux de Thomas Sankara, de Loumoumba, de Martin Luther King bref une jeunesse qui se situe dans une ère de vérité, de lumière de transparence dans les responsabilités et le partage d’information qu’il soit de l’administration publique, ou des société d’ Etat. Toute chose qui entraine de facto le respect de l’autre sans qu’on n’y manifeste. Aussi cela aura aussi pour avantage de prévenir ce qui s’est produit le 30 et le 31 octobre 2014 .

  • Cher internaute Sidsida, tais-toi sinon tu vas créer des EXILES. Han, si tu demandais à chaque travailleur de la SOFITEX d’apporter les ORIGINAUX de ses DIPLÖMES, tu crééras des POSTES VACANTS ET DES EXILES. D’autres, tu trouveras des diplômes CEP, CAP, BEPC occupant mêmes des places d’AGENTS DE MAITRISES. Si tu es Bobolais, renseignes toi en ville,on ne te dira pas le contraire. D’aucuns te diront mêmes que certains travailleurs de cette boîte sont sans CEP. Qui veut connaître SOFITEX n’a qu’à venir séjourner à BOBO. Leur nouveau DG semble sans problème sauf que d’aucuns l’accusent pour son laissez-faire.

  • Si le communiqué est sincère,c’est bien qu’on aie pensé à rompre avec les pratiques de l’ère Compaoré.Mais ce qui m’intrigue,c’est de l’avoir ouvert aux seuls agents publics de l’état.Le privé regorge de qualités qui peuvent mettre leur compétences au service de l’état ;on peut citer Rémi Dandjinou,Newton Ahmed Barry(un ex de la tnb qui avait démissioné même a cause de l’assassinat de Norbert Zongo)etc......Vivement que le mode de recrutement se poursuivent dans tous les services de l’état quelque soit le niveau où ils se trouvent, même au sein des sociétés et autres pour les chefs de départements ou de service en interne pour faire sortir les gens de l’immobilisme professionnel,pcq ’on a l’impression qu’on ne travaille plus assez depuis que la politique s’en est mêlée.Courage au tandem ZIDA et KAFANDO.

  • Paisible c est du propre ce que tu as dis. RAS

  • Bonne nouvelle, il fallait être aveugle pour ne pas savoir que cette télé était partisane. Tous ceux qui se sont rendus complices devraient en tirer les conséquences. 27 ans de désinformation, ça suffit.

    Il y a bien des cadres qui répondront à cet appel à candidature

  • n’importe quoi, pourquoi nommer les autres DG sans lancer un appel à candidature et la RTB oui. Nous sommes tous des filles et fils de ce pays même si nous n’avons pas de parent ou d’amis dans le gouvernement de la transition. Pensez à tous le monde sans exception.

  • Tout ça, c’est bon ; A quand la re-habilitation de cette journaliste " Caroline Tuima" qui à subit la pression de "ADJIMA ", ou est elle actuellement ?

  • Il me semble qu’il y a un critère technique qui manque. Celui de la matière principale qui fonde les médias à savoir la connaissance des sciences et technique de l’information et de la communication. Cè le profil clé des travailleurs des médias. S’il faut des gens à la place qu’il faut, le critère niveau Bac + 4 simplement laisse perplexe. Adama Sagnon pourrait donc poser sa candidature.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des journalistes
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) recrute un consultant
CGE Immobilier recrute un community manager-Webmaster
Emploi : Une importante structure de la place souhaite recevoir des candidatures pour des postes
Emploi : Avis de recrutement d’un Responsable Régional Eau, Hygiène et Assainissement (Wash), d’un Responsable National Suivi & Evaluation, et d’un Responsable Régional Suivi & Evaluation
Avis de recrutement d’un Coordonnateur Adjoint
Avis de recrutement d’un Responsable Administratif et Financier et d’un Assistant Administratif et Financier pour le compte du Projet REGIS-ER
Le Cabinet CRI-Sarl recrute pour une importante Société de la place plusieurs profils
Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du Directeur général de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF)
Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du Directeur général du Centre Hospitalier universitaire pédiatrique Charles De GAULLE (CHUP-CDG)
Avis de recrutement d’un journaliste et d’un Responsable commercial
Avis de recrutement d’un expert en micro finance pour la formation des étuveuses de riz en négociation et gestion du crédit
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés