UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

dimanche 7 décembre 2014 à 22h51min

Les militants de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de la section provinciale du Kadiogo étaient face au premier responsable du parti pour échanger non seulement sur la crise qu’a vécue le Burkina mais également pour peaufiner les stratégies dans la perspective des échéances électorales à venir. La rencontre qui s’est tenue ce dimanche, 7 décembre 2014, au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) a mobilisé de nombreux militants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

C’est dans une grande ambiance que le premier responsable du parti, Zéphirin Diabré, entouré de plusieurs autres cadres du parti, est accueilli dans la salle des conférences du CBC, pleine comme un oeuf. En cette « première rencontre post-crise » avec sa base de la capitale, l’ancien chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré a rendu un hommage au peuple entier pour le combat pour le changement. Pour lui, c’est une victoire des partis politiques, de la société civile ainsi que des citoyens anonymes qui n’appartiennent à aucun bord politique ou à une organisation quelconque. Il a souligné qu’après avoir mené la lutte en tant que président du chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso, il était important pour lui de revenir au contact de la base, dans le cadre du parti. Et cette rencontre dominicale s’inscrit dans cette dynamique. Ces rencontres se poursuivront les jours à venir dans les autres provinces du pays. Cette rencontre est, selon lui, une occasion d’échanger avec les bases sur la vie du parti et de se donner des idées et des conseils sur les stratégies à mettre en œuvre en vue surtout des élections électorales à venir.

Le Secrétaire général de la section provinciale du Kadiogo, Bruno Kafando a félicité la tenue d’un tel cadre qui, de son avis, permet de mettre l’ensemble des militants sur un même niveau d‘information et de resserrer le rang pour les défis futurs. Selon le premier responsable provincial du parti dans le Kadiogo, même si son parti, UPC, bénéficie de la confiance, de la sympathie des populations, il importe de ne pas baisser les bras dans le travail de mobilisation et de galvanisation. Une sympathie « qui a permis au parti d’arriver en 2012 en première position, parmi les partis politiques de l’opposition, à l’Assemblée nationale. Ce qui demande qu’on ne dorme pas sur les acquis, il faut régulièrement se remettre en cause pour pouvoir toujours mieux avancer… », a scruté Bruno Kafando.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2014 à 22:00, par vérité no1
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Courage à tous les acteurs politiques ! Pour moi, l’essentiel est fait avec la fuite du dictateur ! Que Zeph où Rock gagne les élections, peu importe. Nous maintenons toujours la règle de tout sauf le CDP !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 22:09, par Capitaine Traoré
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Bonne chance à l’UPC. On est ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 05:48, par L’intègre
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Courage à vous UPC. Le peuple saura vous placer confiance selon vos actes.
    Pour le moment vous êtes en bonne voie et continuer dans ce sens car c’est le Burkina qui gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 06:00, par Brasco
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Finalement, c’est le seul sérieux qui nous reste ! Je pense que Saran Cérémé et tous les opposants sérieux devraient faire alliance pour terminer le changement, à savoir : mettre tous les grands artisans des 27 ans de régime Compaoré à la retraite".

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:26, par Tambi Kaboré
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Le véritable parti de l’alternance. Rien à voir avec le MPP.
    Courage à toi Zeph, tu sera président en 2015, le vrai peuple est avec toi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:07, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Oui "verité no1" peu importe upc ou mpp mais j ai bien peur que ce dernier cité perde des plumes s il devait se transformer en "dépotoir" pour toutes les personnes lugubres en provenance du CDP lequel,est en état de décomposition avancée telles les Zaki Sawadogo et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:08, par TPS
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Courage a vous et restez humble le peuple saura vous recompenser

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:58, par SING
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Mr BRASCO zéphyrin tout comme les autres opposants, a été Ministre de finance de Blaise. Tous ont travaillé avec Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:04, par Salam OUBDA
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    A ceux qui pensent que Zéphyrin n’a jamais été avec Blaise il fut son ministre. Et plus au moment chaud de la crise pourquoi le CDP est allé rendre visite de courtoisie à l’UPC et non au CFOP ? La vrai opposition c’est l’Unir/ms et le MPP. C’est ce dernier qui inquiétait Blaise et le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:06, par Spartacus du Burkina
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Bonjour Vérité no1,Votre nom ne reflète pas votre position ou appartenance politique.je reste convaincu que vous allez corriger ce état de fait en vous ralliant au parti du vrai changement (UPC),qui incarne la verité que vous aimez tant.Toute personne qui aime la vérité comme vous doit avoir un esprit de discernement suffisant pour savoir que le Mpp ne veut que le pouvoir ;se venger ;assurer la continuité du système compaoré quils ont créé ;voler etc...pas le changement radical qu’attendent les Burkinabé...Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:12, par sydonie SALEMBERE
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Pour moi la vrai opposition c’est le MPP. C’est ce parti qui risquait beaucoup si l’article 37 avait été sauté. Donc c’est Roch et non zéphirin qui était le chou chou de assimi à qui il rendait une visite( pour témoigner à l’opinion public de leur proximité).

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:49
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Vive L,UPC e les autres partis politic , le meilleur sera porte a la tete par les Burkinabes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:56, par Sambiga
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Moi je voterai plutot pour un parti politique dont je trouverai mon compte dans son projet de societe !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:15, par vérité no1
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    D’accord avec Mr Tapsoba, Zackaria a été le plus grand fossoyeur de la démocratie au Faso et je crois que le MPP rejettera sa demande d’adhésion.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:16
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    évitez les commentaires qui vont envenimer la situation, prenons exemple sur le RHDP et ouevrons à l’unité d’action, ce que le peuple veut c’est le changement à savoir, la satisfaction des besoins essentiels des masses laborieuses.. vive les partis qui ont conduit le peuple à la victoire le 30 octobre

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:28, par jevois
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    MERCI ZEPH.NOUS SOMME LA POUR TE SOUTENIR.GRACE A TOI LE PEUPLE BURKINABE A SU RIPOSTER DANS LA DISCIPLINE LA FORFAITURE DE BLAISE COMPAORE.EN AVANT

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:41, par ojyz
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    SING, si nous allons raisonner comme toi, nous dirons tout simplement que mêmes les fonctionnaires en service actuellement ont tous travailler pour Blaise. Je crois qu’il faut savoir distinguer le bon du mauvais, je ne suis d’aucun parti politique mais je crois que les burkinabè sont matures et sauront voter utiles. Bon courages à tous, surtout à la jeunesse consciente.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:54, par leSage
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    En tout ca c’est à l’upc que le cdp a rendu visite de courtoisie et proposé un poste à la mairie..Meme si à la derniere l’upc a eu peur ,vu que les medias etaient deja au courant du deal....Donc arrêtez avec cette hypothese faisant de l’upc meilleur opposant du cdp par rapport au mpp. Et puis il n’ya pas que ces 2 partis. Chacun n’a qu’à presenter son programme electoral et que le meilleur gagne

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:00, par gwandba
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Bonjour à tous.
    nous somme à la veille d’une possibilité démocratique. mais c’est pas sans une vigilance de tout les acteurs de la société Burkinabé. il y a des gens qui ont des habitudes qu’on dois tous combattre. je veux parlé des fraudes pendant élections, dont adeptes se retrouvent au Mpp. je souhaite de tout mon coeur que ce parti ne soit l’autre face du cdp. mais comme dirait l’autre, je prend peut être mes rêves pour la réalité.
    l’appel est lancé à tout ce ceux qui ont soif de vraie démocratie à la vigilance, et de tout faire pour éveiller les consciences de nos braves paysans. beaucoup profitent sur leurs dos pendant les élections. pas besoin de programme politique. on viens de la même région suffit pour se faire élire. l’Unir/MS, le Faso Autrement, l’UPC et tout les autres partis de l’ex CFOP nous ont prouvé qu’il avaient des projets pour le Burkina. sauf bien sur le MPP qui doit d’abord faire ses preuves démocratique. je ne suis pas contre le MPP c’est juste que je suis pour le Burkina. Wend na songdo

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:11, par cognaque
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble du peuple burkinabè qui s’est sacrifié pour un nouveau Burkina. Concernant les différents partis politiques tous ont contribué y compris tous les citoyens qui ne sont ni de prêt ni de loin mêlés à la politique. Pour ma part je salue l’UPC pour sa constance ,son engagement et sa détermination pour oser le changement depuis sa création.je souhaite qu’il ait du vent en poupe et plein succès dans l’échiquier politique du Burkina.En ce qui concerne le MPP je ne doute pas de sa foi mais je pleins de son courage. Courage parce qu’il pense s’en sortir avec les anciennes méthodes du CDP et pour cela je pense qu’il a amorcé une panne glissante dont il faut chercher la ou s’acrocher.nous ne voulons plus de fraude, de tripatouillage des urnes Mr Salif et Simon.je me suis fais entendre je pense.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:12, par Epervier de désert
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    OUI avec l’UPC pour le vrai changement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:20
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    de toute les façons le peuple vivra un CDP bis avec le MPP. répondons aux questions suivantes.
    - Les RSS ont-ils intérêt à ce qu’il ait des audits ?
    - les RSS pourquoi sont ’ils disposé à recevoir Zakarya SAWADOGO ?
    - SIMON n’a t il pas soutenue Zakarya SAWADOGO ?
    - la limitation des mandats présidentiels n’est -elle pas anti constitutionnelle selon ROCK ?
    - SIMON maire de OUAGADOUGOU pendant 17 ans. c’est pas la période d’une gestion calamiteuse de nos lotissements ?
    - Si Zakarya SAWADOGO rejoint le MPP , le manque t’il pas seulement Assami et François Compaore pour être un CDP bis ?
    à mon avis je pense que le peuple doit etre très très prudent avec le MPP au risque que les aspirations du peuple burkinabè ne soit bafoué par ce partie qui pendant longtemps à soupé avec le CDP et accueille ses anciens amis.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:31, par debit
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Courage a UPC et au MPP. Que le meilleur gagne dans le respect et l’humilite. Je suis meme militant du MPP. Les vrais opposants se recutent au sein de la majorite. C’est comme ca on ne peut pas deroge la regle.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:40, par Ka
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Sydonie SALEMBERE messager 11, je suis d’accord avec vous pour deux raisons, ‘’’’un des membres influents du MPP qui est Salif Diallo était le premier en 2004 à claquer la porte du régime Compaoré en disant que l’article 37 est intouchable et que la candidature à l’élection présidentiel serait anti constitutionnelle. Moi qui suis un farouche partisan de l’alternance politique et économique de notre pays dont la jeunesse aura l’occasion de s’exprimer, j’ai été d’accord avec Salif Diallo malgré ses défauts.
    Je loue la bravoure du jeune Zeph dans son combat de lieder, mais le peuple Burkinabé moi y compris n’oublient pas les actions concrètes qui sont les 6 engagements promis dans le programme de l’élection présidentiel de 1998 et réalisés par une bonne équipe autour de son représentant qui était Blaise Compaoré. Cette bonne équipe était composé des trois ténors du CDP de l’époque qui est Roch Kaboré, Salif Diallo Simon Compaoré et d’autres de bonne volonté qui ont fait du bon travail, qui sont les 90% des objectifs engagés qui sont l’accroissement de la production pastorale : Sauvegarde de l’environnement et la lutte contre la désertification :Organisation et appui au secteur informel et à l’artisanat : Développement du Réseau des PME-PMI : Soutien très ferme aux activités productrices des femmes : Elévation du niveau général des connaissances et développement du sport et des activités culturelle. Des réalisations visibles de 1998 jusqu’en 2006 ou François Compaoré et sa belle-mère Gando ont remplacé la bonne équipe et mettre à la place des tiques pour sucer le sang des Burkinabé et mettre à genoux l’économie Burkinabé par la corruption à ciel ouvert gérer par la novelle équipe du CDP qui sont Assimi Kouanda, Achille Tapsoba, Yoda Alain, Anicet Poda et autres, et qui ont conduit le peuple a un soulèvement populaire pour libérer le Burkina des mains de cette mauvaise équipe grâce au soutien des trois ténors qui ont fait peur à leur représentant en quittant le navire du régime sanguinaire. Alors n’oublions pas comme vous l’aviez souligné Sydonie, le courage de ces ténors qui sont Roch Salif, et Simon malgré leur passé, méritent une reconnaissance du peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:26, par Mam tagsgo
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Moi je pense qu’à ce stade il serait bien de faire des critiques objectives allant dans le sens de donner des orientations à celui qui remportera les élections en 2015. Notre plus grande victoire c’est d’avoir chassé Blaise ensemble et sauvé la limitation des mandats présidentiels. Comme l’a dit Alpha Blondy tout change et tout évolue et nous ne devons pas juger le MPP avant de le voir à l’oeuvre. La plupart des opposants en vue aujourd’hui ont été ministre ou députés sous le régime de Blaise Compaoré. Donc accordons à chacun le bénéfice du doute et attendons de les juger sur terrain. Il faut que le MPP sache que tous les militants étiquetés du CDP qui savent qu’ils n’ont aucune chance d’intégrer le MPP vont tout faire pour salir leur nom. Mais s’ils ont pu résister pendant que Blaise et François étaient là ce n’est pas en ce moment qu’ils doivent céder. Du courage à tous et que le meilleur gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:58, par kelsen
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Vous vous acharné sur le MPP pour rien. Que zephirin vienne justifier l’argent qu’il a détourné à l’onac . Que Sankara rembourse aux ex travailleurs de x9 leurs indemnités. Qu il rembourse egalement les fonds détournés au CFOP.
    Soyons serieux. L’UPC nest même pas presente sur tout le territoire national. Avec ca vous rêvez de 2015. 2015 sera pour le MPP. Zeph quant à lui est bien parti pour être à nouveau Chef de file de l’opposition politique.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:43, par Vigilence
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Soyons sincères les gars. En quoi les RSS peuvent apporter comme vrai changement au BF après avoir été les concepteurs du système Compaoré et exécuteurs pendant 26 ans ?. Comme le dit certains, le MPP est vraiment le Mouvement des Postes Perdus ou le Mouvement pour la Poursuite du Piallage. Qui est responsable des problèmes de lotissement à Ouagadougou si ce n’est Simon avec ses 17 ans de gestion. Rock a été Premier Ministre, et 10 ans Président de l’Assemblée Nationale. Parce qu’il pensait que Blaise allait un jour lui laisser le trone, il décréta : " La limitation du mandat présidentiel est anti démocratique" C’est Salif seul qui a du mérite pour avoir taper du point sur la table alors qu’il était encore ministre d’Etat (super ministre). Tous les autres ont commencer à broncher quand les jeunes du FEDAP/BC les ont mis au garage forcé.
    Rappeler vous que le MPP a été créé suite à un échange ultime entre les RSS et le Blaiso le 3 janvier 2014. Ayant su que leur carotte était totalement cuite car n’étant plus parmi les successeurs du Blaiso, ils ont alors décidé de se venger en sonna le rappel de tous les anciens baron qui étaient au garage forcé dans les provinces.
    Volà le fonds de la lutte du MPP. J’en veux pour preuve la composition du BPN.
    Si les RSS veulent vraiment le Changement, qu’ils présentent un jeune à la présidentielle de 2015 car eux-mêmes sont vraiment fatigués.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:45, par Vigilence
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Soyons sincères les gars. En quoi les RSS peuvent apporter comme vrai changement au BF après avoir été les concepteurs du système Compaoré et exécuteurs pendant 26 ans ?. Comme le dit certains, le MPP est vraiment le Mouvement des Postes Perdus ou le Mouvement pour la Poursuite du Piallage. Qui est responsable des problèmes de lotissement à Ouagadougou si ce n’est Simon avec ses 17 ans de gestion. Rock a été Premier Ministre, et 10 ans Président de l’Assemblée Nationale. Parce qu’il pensait que Blaise allait un jour lui laisser le trone, il décréta : " La limitation du mandat présidentiel est anti démocratique" C’est Salif seul qui a du mérite pour avoir taper du point sur la table alors qu’il était encore ministre d’Etat (super ministre). Tous les autres ont commencer à broncher quand les jeunes du FEDAP/BC les ont mis au garage forcé.
    Rappeler vous que le MPP a été créé suite à un échange ultime entre les RSS et le Blaiso le 3 janvier 2014. Ayant su que leur carotte était totalement cuite car n’étant plus parmi les successeurs du Blaiso, ils ont alors décidé de se venger en sonna le rappel de tous les anciens baron qui étaient au garage forcé dans les provinces.
    Volà le fonds de la lutte du MPP. J’en veux pour preuve la composition du BPN.
    Si les RSS veulent vraiment le Changement, qu’ils présentent un jeune à la présidentielle de 2015 car eux-mêmes sont vraiment fatigués.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:43, par SING
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    de toutes les façon votre projet de se venger du MPP va bel et bien tomber à l’eau. Blaise et sa famille ont essayé ils n’ont pas pu c’est pas vous vous allez pouvoir. Roch, comme Salif l’avait prédit et que d’autres l’avaient traité de rêveur Roch sera Président du Faso en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:46, par seni
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    QUE LES GENS CESSENT D ETRE AGRESSIFS POUR RIEN

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:57, par SING
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Mr vigilance Roch est un jeune. Et nous nous n’avons pas attendu la chute de Blaise pour rêver sur Kossyam en 2015. A Blaise lui même on l’avait dit. Qu’il pleuve ou qu’il neige Roch ira à Kossyam en 2015. Le grand travail qu’on a abattu même dans les hameaux de cultures et villages reculés sur toute l’étendu du territoire est le fruit de plus de 10 mois de travail acharné car notre défis c’était de donner un fessé électoral au CDP et ça Blaise et son frère étaient devenus malades rien qu’entendre tous les jours l’exploit du MPP dans la presse. malgré que Roch ne nous connait pas physiquement nous allons continuer la sensibilisation sur le terrain. Que le meilleur gagne et surtout proprement car c’est à ce prix que nous pouvions tester si nos actions sur le terrain ont porté fruit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:27, par ksat
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    s’il n’y a pas de reformes electorales, le MMP sera à KOSYAM en 2015 ;
    non pas parce-que le parti a un projet de société convainquant, mais une capacité financiére et strategies politiques pour acheter les consciences comme faisait le CDP.
    - faisons en sorte qu’il y’a une campagne pré-sélection electorale des partis seulement OUAGA-BOBO(forte concentration masses intelectualles).
    - on retient les deux(2) premiers partis qui battrons campagne sur toute l’etantue du territoire natione pour les élections.
    - A DEFAUT, JE PROPOSE QUE LE PARTI POLITIQUE QUI TOTALISE PLUS DE VOIX A (OUAGA-BOBO) SOIT PROCLAMER VAINQUEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:45, par patoingne
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    ARRÊTE DE VOUS JOUIR COMME CELA JE N’EN DISCONVIENT PAS QUE UPC A UNE POPULARITÉ DERNIER LUI ! MAIS LE MPP AUSSI NE PAS RESTER INDIFFÉRENT
    LA SEULE CHOSE QUE VOULIONS C’EST ALTERNANCE EN 2015 QUE SE SOIT UPC OU MPP OU IMPORTE QUEL PARTI ! ON NE VEUT PLUS CETTE MANIÈRE DE DIRIGER NOTRE CHER PAYS OK, ? C’EST VOUS IMPARTISSANT QUI POUSSENT VOS AU PRÉSIDENTS DES PARTIS DANS LE FAUSSE... VIVE NOTRE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:51, par patoingne
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    c’est vraiment dommage que le vieux Arba Diallo n’est plus parmi nous dans tous les cas son carton rouge tendu à blaiso est très fondé. hélas il n’est plus pour gouté les fruits de ses efforts. que son âme repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:05, par Badpress
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    UPC = ESPOIR

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:12, par Fcomp
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Zéphirin Diabré
    -  né le 26 août 1959 (55 ans) à Ouagadougou, mais originaire du village de Foungou, dans le département de Gomboussougou, province du Zoundwéogo1, est un universitaire, homme politique et homme d’affaires burkinabé, diplômé de l’ESC Bordeaux BEM (1982)
    -  Il sera aussi secrétaire général de l’Association burkinabè du management et du Club des hommes d’affaires burkinabè. Ce qui ne l’empêchera pas de se faire élire député, le 24 mai 1992, sur la liste de l’ODP/MT, le parti présidentiel, dans sa province natale.
    -  Le 22 mars 1994, alors que Roch Marc-Christian Kaboré a obtenu la primature, il sera nommé ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.
    -  Partisan d’un désengagement de l’Etat - qui ne devait être, selon lui, qu’un collecteur de taxes - du secteur productif en un temps où les Politiques d’ajustement structurel (PAS) n’avaient pas la faveur des intellectuels africains, il sera appelé, dans le premier gouvernement formé par Youssouf Ouédraogo le 20 juin 1992, au portefeuille de l’Industrie, du Commerce et des Mines. Mission : mener à bien une politique active de privatisation
    -  Le 3 septembre 1996 Diabré va devoir quitter le gouvernement et sera nommé président du Conseil économique et social (CES)
    -  En octobre 1998, il avait démissionné du CDP, le parti présidentiel. Dix ans plus tard, il dira dans L’Observateur Paalga (samedi 19 janvier 2008) : « Si j’ai envie de faire de la politique, je le ferai quand je l’aurai décidé, et je serai maître de mon calendrier », fustigeant au passage ceux de ses anciens amis du CDP « qui ne savent pas dire non », ces « caciques du parti qui restent, subissent et se morfondent en privé ».
    -  Le 15 janvier 1999, il sera nommé administrateur associé (directeur adjoint) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Il devient le premier Africain nommé à ce poste ; nomination soutenue par Compaoré et Alassane Ouattara, alors directeur général adjoint du FMI.
    -  Entre Harvard et le PNUD, il y aura, cependant, un passage à Ouaga, comme conseiller économique de Blaise Compaoré, alors candidat à sa réélection, et directeur de sa campagne dans la province du Centre-Sud. C’est dire qu’il est alors dans l’air du temps

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:31
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Victoire au Peuple. BISA,GOUROUNSI,MOSSI ou PEULH, nous sommes tous des Burkinabè. Si aujourd’hui vous dénigrez MPP, c’est de l’égoîme. Si BLAISE passait par sa force, personne ne vous dira ou iront les ROCK, SALIF, SIMON... Même si tu n’aimes pas le lièvre, il faut savoir qu’il court. ILs ont trop pris de risque, ils ont donné du tonus au peuple pour le combat. On doit saluer leur courage. Qui n’a pas offensé DIEU ? Mais il nous écoute. Je ne suis actuellement dans aucun parti. Que dites-vous de ceux qui disent que ZEPH est BISA ? Qui peut dire qu’il n’a pas servi le pays pendant le régime déchu ? Même le peuple a servi sous ce régime. Mêmes les silencieux(ses). Nous devons dépasser tous ces clivages et s’en tenir aux programmes des partis. Nous, nous faisons partis des indécis. QUE LE MEILLEUR GAGNE.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 18:07, par Cloche
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    SING et les autres qui disent que Zeph a travaillé avec Blaise.Oui je suis parfaitement d’accord avec vous ! Mais n’oubliez pas que Zeph a quitté très tôt ce régroupement de vampires de sang et économique de Blaise et occuper des postes de hautes responsabilités à l’internationale.Zeph n’a jamais été un frustré de l’ancien régime comme les autres à savoir les fondadeurs du MPP.Oui il a travaillé avec Blaise, sincèrement je ne connais pas un dossier "sale" dans lequel il est mêlé. je dis bien que je ne connais pas.Si je dois me mettre à citer pour ceux du MPP je risque de ne pas quitter mon clavier.Prenons Simon, la Gestion de la mairie centrale avec une réfection à des coûts de milliards et c’est sous règne qu’il y a eu tous ces problèmes de gestions de parcelles bref ! Qu’est ce qui vous faire dire que le MPP est un plan B du didacteur déchu ? une fois ce MPP au pouvoir ils vont continuer à nous cacher beaucoup de dossiers puisqu’ils sont d’une manière ou d’une autre impliqués.Ce MPP ne m’inspire aucunement confiance et il est trop facile de venir nous dire qu’ils s’étaient tromper de navire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:09
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Nous demandons seulement justice. Que les assassins et les crimes économiques soient jugés , ils faut purger avant d arriver aux élections. Que les malpropre soient arrêtés à temps car on ne voudra guère de malfrats

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:40, par BINTOU DIALLO
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Honnettement je pense que l UPC doit se battre pour sauvegarder le chef de file de l opposition des liberaux au burkina zero c est pas ici

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:51, par Belco
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Mes chers amis, nul n’est parfait sur la terre, si un politicien, arrive à poser des malversations de quelque nature que se soit, c’est que nous sommes d’une manière ou d’une autre responsable. Quand ils détournaient , volaient, pillaient, qu’est que nous (population) avons fait pour arrêter ? rien . Donc vous, et moi sommes tous responsables. soyons sérieux et jouons notre partition. Aucun régime n’est fort sans le peuple. Si nous laissons faire, ils vont nous faire. Quand le peuple s’est levé, l’homme qui se disait fort, n’a pas fui ? Donc tous ceux qui ont vu ou su que les chosent se déroulaient mal et se sont tu, sont autant responsables que les malfaiteurs. Faisons tout pour que ce qu’on a vu sous Blaise ne se reproduise plus au Faso, c’est tout ; tant que c’est les hommes qui vont diriger il y aura toujours problème. Jésus ne disait il pas que celui qui n’a jamais pécher lui jette la première pierre ? Que chacun supporte son candidat dans le respect de l’autre, c’est le Burkina qui gagnera toujours. Du reste la réussite de la mission d’un président dépend toujours de la population. Bonne chance à tous les candidats, et vivement une excellente organisation des Organisations de la société civile pour un rôle de veille. C’est pour ca j’ai un grand respect pour la position des dirigeants du BALAI CITOYEN face à la gestion de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 20:29, par Mega vision
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    D’où sont venus les financements de la déstabilisation du pays ? Quelles sont les entités politiques et de la société civile impliquées ? Finissez de manger la part du gâteau qui vous est revenue d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 03:57, par vérité no1
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Belle analyse grand frère Ka, François a occasionné la chute du CDP en remplaçant ceux qui ont créé le parti par des nullards et nous connaissons la suite. La démission de Salif lui seul allait jouer un peu sur le CDP, on parle même pas de Rock et Simon.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:45, par Paisible
    En réponse à : UPC : les militants du Kadiogo resserrent les rangs pour les défis à venir

    Bonjour à tous les militants et sympathisants de l’UPC. Grâce à la claire voyance et à l’esprit de discernement le parti du lion a vaincu les thuriféraires de la IVè république. Tout en saluant cette bravoure au côté d’autres forces politiques de l’ex opposition notamment l’UNIR/PS et le MPP, un groupe de 1000 militants acquis à votre cause se ralliera bientôt à votre parti.
    Vive la république !!
    Vive l’unité la patrie !!
    Vive l’UPC !!
    Tous pour un, un pour tous !!
    La Patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés