Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

mercredi 19 décembre 2012

La rencontre annuelle gouvernement/syndicats s’est ouverte ce mardi 18 décembre 2012 à Ouagadougou. La concertation permettra au gouvernement d’examiner les revendications des travailleurs contenues dans la plateforme remise le 1er mai 2012. Les conflits employeurs-salariés qui secouent le monde du travail en ce moment ont été évoqués par le 1er ministre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
  Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

Augmentation du pouvoir d’achat, amélioration des conditions de vie et de travail, santé, éducation, libertés démocratiques et syndicales et assainissement de la gestion de la chose publique, etc. Les centrales syndicales sont arrivées à ces négociations les bras chargés de revendications. Leur plateforme revendicative s’articule autour de cinq grands points. En plus doléances citées, ils souhaitent une hausse des salaires de 30%, pour compter de janvier 2009 pour tous les travailleurs sans distinction.

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ce face-à-face gouvernement/syndicats, pense surtout pour sa part que « cette rencontre permet d’examiner les préoccupations des organisations syndicales mais aussi et surtout de prendre des mesures significatives visant l’amélioration des conditions de vie des populations et spécifiquement du monde des travailleurs salariés ».

L’actualité récente, marquée par la grève des employés des boulangeries, les grognes des travailleurs de l’Office national des télécommunications et dans le secteur de Santé, préoccupent le Premier ministre. « La situation actuelle dans les mines et boulangeries nécessite que nous portions une attention particulière et nous interpelle tous sur l’urgence des négociations », estime Luc Adolphe Tiao, en invitant tous les acteurs impliqués à s’y investir pleinement et rapidement afin de sortir de ce cercle vicieux des conflits sociaux qui, de son avis, constituent une menace non seulement pour la pérennité de ces unités, mais aussi pour la survie des travailleurs et leurs familles. « 

Je pense aussi à la dégradation du climat social à Telmob, qui constitue pour le gouvernement une source de préoccupations. Vous comprenez alors mon émotion, face à la grève du secteur de la Santé, qui affecte énormément nos compatriotes depuis maintenant plusieurs semaines. Nous sommes conscients des contraintes qui pèsent sur les travailleurs du secteur qui exercent, avec beaucoup de dévouement, leur métier tant en ville qu’en province », a dit le Premier ministre. Avant d’en appeler au sens de l’écoute et du dialogue des partenaires sociaux et de réaffirmer la disponibilité totale du gouvernement à trouver une solution « réaliste et durable » à la plateforme revendicative des travailleurs.

DTS

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 décembre 2012 à 06:42, par katokato En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    La grève du secteur de la santé affecte surtout les populations pauvres, ; on assiste à de nombrueuses morts silencieuses ; et pendant ce temps les premiers responsables se promènent d’atelier en atelier, et aussi etaient sur le terrain pendant les campagnes électorales. Faites un tour dans les hôpitaux pendant les gardes et permanences......, et bientôt arrêt total de service.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 08:28, par Rousseau En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    routine !toujours des rencontres et rien...le dialogue syndicale semble inéficace.attention !!! 2011 semble déjà oublié.bjr.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 08:31, par S. OUEDRAOGO En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    tjrs des bla bla bla ! Seule la lutte véritable paie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 08:45 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    bonjour , le dialogue oui mais on a l’impression qu’en Afrique les dirigeants attendent toujours que le climat social devient très précaire avant d’agir. ce sont ces comportement qui énervent la population.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 08:59 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    mon chèr PM, nous vous demandons pas plus, tout simplement améliorer nos conditions de vie.regardons ensemble, tous partis confondus, combien de milliard mis dans la campagne.pour que des affamés viennent voter pour qu’on les gère mal demain.continuez, mon PM votre bon debut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 09:00, par sans voix En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    cette fois ci le début de la rencontre est promettant. chers membres du gouvernement n,oubliez surtout pas de prendre au sérieux le problèm des indémnités de logement des petits cadres (actuellement 8000 FCFA) qui ne couvrent pas la moitié de leurs frais de loyer. Ils vous seront reconnaissant si vous sachiez que nul part dans le pays 8000f ne peut plus honorer les frais mensuels d,un loyer. bonne suite à vous et au syndicat de ne pas accepter signer les accords pour leur seul cause car je supose qil sont tous des cadres

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 10:43, par lemecontent En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    espérons voir du concret sortir de cette rencontre surtout au niveau de la santé je vais que dans tous les secteurs il y a des dégâts matériels comme c’est de l’argent le gouvernement est plus préoccupé par cela . A la santé ceux sont des pertes en vie humaines et cela passe inaperçu. Hier à 14 h à Yalgado j’ai vu des parents descendre leur corps du deuxième étage car avec le boycott des permanences et gardes il n’y avait aucun personnel soignant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 11:06 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Je crois que l’amélioration des conditions de vie des travailleurs relève d’un choix hautement politique. Pour des dirigeants qui ont une vision et l’amour de leur patrie, c’est un impératif. Il est prouvé que le développement est étroitement lié à la qualité des ressources humaines dont dispose le pays. Un pays qui tend vers l’émergence économique et qui se fait accompagné par une ressource humaine clochardisée à tout vent se contredit lamentablement. Pour ma part, il faut envisager non seulement l’augmentation des salaires, mais aussi leur mode de progression. Le passage d’un échelon à un autre, donnant lieu à 3000 ou 4000 Fcfa tous les 2 ans n’est pas encourageant. Le passage du premier grade au deuxième grade ressemble à une traversée du désert. Par ailleurs, au lieu de laisser les travailleurs trimer jusqu’à leur amortissement (retraite) on pourrait les accompagner à la sortie après 25 ans de carrière par exemple, ce qui favoriserait l’emploi des jeunes et la résorption du chômage. Des travailleurs issus des secteurs d’activité comme l’Agriculture, l’Elevage et la Foresterie pourraient être de bons vulgarisateurs pour inciter nos productions à la modernisation et partant la croissance de notre économie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 11:38 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Sans vouloir dénigrer qui que ce soit, les responsables syndicaux ont montré leurs limites ; ils frayent avec ceux d’en face et trompent les autres. Quelle victoire majeure a-t-on déjà enregistré ces dernières années ? On accorde des miettes et après on retire tout à travers d’autres stratégies cyniques.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 13:15, par elco En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Le dialogue doit être sincère et constructif ;Il est clair aujourd’hui que la grille salariale des fonctionnaires est dépassée et n’est pas aligné sur le niveau de vie des populations ;Aujourd’hui le smig (salaire minimal) doit au minimum être de 75000f pour permettre à l’agent d’effectuer ces besoins primaires pourtant il ne vaut qu plus ou moins 35000F ;c’est- à dire moins de la moitiè de la valeur pratique !il en est de même pour les salaires qui sont très faibles.C’est triste que les syndicats demandent 30% dans notre contexte actuel de vie chère ;En tant que planificateur nous proposons que l’Etat se departisse des syndicats et affiche sa volonté politique d’amelioration des conditions de vie des populations ;pour ce faire nous proposons une augmentation de 100 à 70% suivant la categorie et sur deux ans:50% en 2013 et le reste en 2014 ;c’est ça l’emergence !!!
    Cordialement mr le PM.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 15:38, par GOUKOUNY En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    le SMIG=30.684 frs

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 15:48 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Moi je propose une élection présidentielle anticipée. C est la seule condition pour alleger nos peines.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 16:28, par GabY En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Bsr.Ils n’ont qu’à augmenter de façon significative le salaire des fonctionnaires et veiller à ce que les hommes d’affaires véreux n’en profitent pas pour surenchérir le prix de leurs marchandises. Ils disent tt le temps que les caisses de l’Etat permettent de supporter une telle hausse de salaire,c’est faux.Plusieurs sociétés exploitent differents sites aurifères,on sait que ya l’argent.Et puis ils peuvent diminuer kle train de vie de l’Etat en arretant de rémunerer les épouses des députés,en diminuant les salaires de leur mari et ceux de elurs maris.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 16:31, par GabY En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    Je ne me réjouis pas des gens qui meurent à cause de la grève du personnel de santé.Mais les travailleurs ont demandé l’amélioration des conditions de travail,l’augmentation significative des salaires en vain.Comme l’Etat a montré qu’il ne comprend que le langage de la force,les infirmiers n’ont plus d’autre choix que de partir en grève,provoquant de nombreux décès des patients.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2012 à 19:43 En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    rien se sert d’augmenter les salaire de x francs si les commercants vereux ont pion sur rue en augmentant la vie chere de x+y !
    il fo lutter contre la flambée des prix c7 avantageux pour tout le monde, osi bien les salariés q les non salarié que les non salrie !
    en 2003 j’avai 96000fr et je m’ensortai mieux qu’avec 150000fr today !!!
    allez y comprendre !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2012 à 09:53, par palmo En réponse à : Burkina Faso : Les syndicats réclament des mesures contre la vie chère

    c’est bien de demander des augmentations de salaires, cependant, il ne faut pas oublier les indemnités. 2000f comme allocation ou 8500f, 20 000f et 30 000f comme indemnités de logement ; ne pensez vous pas que ces sommes ne repondent plus aux coûts actuels de la vie ? Pourquoi ne pas baisser l’ UITS, toute chose qui pourrait augmenter les salaires. Pourqoi ne pas supprimer le SND qui consiste à retenir un an de salaire au fonctionnaire qui ne sait pas à quoi sert son sacrifice

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés