Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

FRSIT 2012 : Le comité d’organisation est serein quant à la tenue effective du forum

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • • mardi 2 octobre 2012 à 23h44min
FRSIT 2012 : Le comité d’organisation est serein quant à la tenue effective du forum

« Crises énergétiques en Afrique : des solutions scientifiques et technologiques ». C’est sous ce thème que se tiendra, du 06 au 14 octobre 2012, à Ouagadougou, le forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT). En prélude à ce forum, le comité d’organisation a rencontré les journalistes ce mardi 02 octobre 2012 pour les informer de l’avancée des préparatifs et dévoilé les innovations de cette 10e édition.

A 4 jours de l’ouverture du forum, le président du comité d’organisation Adrian B. Diallo, assure que tout est fin prêt pour tenir la manifestation. « Chaque commission a pu cerner les contraintes liées à son activité et des solutions ont été trouvées pour certaines contraintes mais nous continuons à rechercher d’autres solutions au fur et à mesure que les problèmes vont se poser. On pense que la manifestation va bien se dérouler » explique t-il. Avec des fonds disponibles estimés à plus de 150 millions de francs CFA et un budget prévisionnel estimé à environ 160 millions de FCFA, Pr Guissou s’est réjoui que le financement du FRSIT 2012 ait été budgétisé par le gouvernement.

Co-organisée par le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et celui de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, le FRSIT 2012 sera parrainé par le Ministre de l’Energie des Mines et des Carrières, Salif Kaboré. Un parrainage qui se justifie du fait du thème de la présente édition, en rapport avec les missions de ce département. « L’énergie c’est le moteur du développement et le gouvernement l’a compris », a fait remarquer Adrian B. Diallo. Dans la ville quand il y a des coupures d’électricité les industries ne marchent plus, le secteur informel est à l’arrêt. Il faut donc en parle. C’est pourquoi, Adrian B. Diallo estime qu’il est de bonne augure que des experts nationaux et d’autres venus d’ailleurs puissent en discuter afin apporter des solutions adaptées à notre environnement.

Cette édition qui va connaitre la participation des pays comme le Sénégal, le Niger le bénin le Cameroun, la Côte d’Ivoire le Nigeria, le Congo Brazza, la France, le canada, intègre deux innovations majeures. Il s’agit de l’espace jeunesse où les jeunes des lycées, des collèges et des plus jeunes pourront venir dans les stands pour se sensibiliser autour des thèmes scientifiques afin qu’ils adhèrent davantage aux volets scientifique et technologique au niveau des filières universitaires. Outre la sensibilisation, des jeunes évoluant dans des filières technologiques et scientifiques et qui ont été ciblés dans des établissements techniques comme celui de Ziniaré, de Guimbi Ouattara de Bobo Dioulasso etc. viendront exposer des technologies qu’ils ont développées.

Le deuxième espace innovateur est l’espace business to business. Cet espace a pour objectif de rapprocher les chercheurs, les inventeurs, les operateurs économiques pour développer des partenariats d’affaires. « Vous avez des technologies qui sont créées par des inventeurs, vous avez des operateurs économiques, vous avez des établissements bancaires. Il faut qu’on mette ces gens ensemble pour que chaque technologie qui est déclarée crédible puisse être financée ou sponsorisée », s’est exprimé Adrian B. Diallo. La science c’est l’avenir, c’est le progrès et de l’avis du Pr. Guissou, il faut travailler pour que le Burkina ne soit pas absent au rendez-vous de la science et par ricochet à celui du progrès.

Aminata Ouédraogo

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Master en psychologie : Stéphane Somda analyse la « perception du manager et le sentiment d’appartenance des agents à l’INSD »
Soutenance de thèse de doctorat : Nathanaiel Congo recommande la comptabilité budgétaire analytique pour les ONG au Burkina
Etudiants burkinabè en France : Les diplômés en sciences exactes peu enclins à rentrer au pays
Thèse de doctorat : Inoussa Ky reçoit la mention "Très honorable " pour sa recette pour la production d’aliments pour volaille
Thèse de doctorat d’Inoussa Ky en Sciences biologiques appliquées, option biochimie-technologie alimentaire
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés