Paroisse de Bissinguin : L’abbé Jean Konseibo burkinabè rend grâce à Dieu

mardi 11 septembre 2012 à 02h27min

Ordonné prêtre le 2 février dernier en Côte d’Ivoire, l’abbé Jean Konseibo, originaire du Burkina mais résidant en Côte d’Ivoire, a célébré, le dimanche 9 septembre 2012, sa messe d’action de grâce à la paroisse Saint Augustin de Bissinguin, localité située la sortie nord de Ouagadougou. Chants, acclamations et danses ont ponctué la célébration.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Paroisse de Bissinguin : L’abbé Jean Konseibo burkinabè rend grâce à Dieu

La communauté catholique de la paroisse Saint Augustin de Bissinguin était en fête le dimanche dernier. Et pour cause : un fils de la paroisse, l’abbé Jean Konseibo, ordonné prêtre dans le diocèse de San Pedro, en Côte d’Ivoire célébrait sa messe d’action de grâce. Venus de Bantogdo, un village situé à 45 km au nord de Ouagadougou et d’où est originaire le prêtre ou d’autres paroisses de Ouagadougou et même de la Côte d’Ivoire, les fidèles n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

Né le 6 octobre 1983 en Côte d’Ivoire, l’abbé Jean Konseibo y a fait son parcours scolaire. Après le secondaire à Sansandra, il a passé ses deux années de Propédeutique à Issia, le noviciat à Daloa et la théologie à Gagnoa. Ordonné diacre le 24 septembre 2011, il a été affecté dans la paroisse de Soubré où il va rester après son ordination presbytérale.

Arrivé dans le presbytère au moment où la Côte d’Ivoire vient de sortir de la grave crise postélectorale qu’elle a connue, l’abbé Konseibo n’ignore pas les défis qui l’attendent. « Les défis qui se présentent aux prêtres en Côte d’Ivoire sont d’amener les gens à avoir confiance en eux-mêmes et à faire fi de la différence parce que la Côte d’Ivoire est un patrimoine commun que nous devons construire ensemble », a indiqué le nouveau prêtre de Soubré.

Plus ancien dans le presbytère, le curé intérimaire de la paroisse Saint Augustin de Bissiguin, le père Achille Lingani, a tenu à prodiguer des conseils à son « jeune frère ». « Retenez que le prêtre est toujours joyeux. Et il tire cette joie de l’Eucharistie. Rappelez-vous également que le prêtre est fait pour les autres. Laissez-vous manger par les autres », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés