LANCEMENT DES CONCOURS DIRECTS SESSION 2012 : Une candidate accouche pendant la composition à Koudougou

dimanche 2 septembre 2012 à 22h37min

Les épreuves écrites des concours directs de la Fonction publique, session 2012, ont débuté le samedi 1er septembre, à Koudougou, comme dans les autres centres de composition. Le fait marquant du 1er jour de composition à Koudougou, dans le cadre des concours directs de la Fonction publique/session 2012, aura été le cas d’une candidate ayant accouché dans un sous-centre. En effet, Mme Boulguissa Kiemdé, venue composer au concours des infirmiers brevetés, n’a pu aller jusqu’au bout. Une vingtaine de minutes après le démarrage des épreuves, elle est entrée en travail. Les sapeurs-pompiers appelés au secours ont tenté de l’emmener à la maternité, mais sa fille est née entre la porte de la salle de composition et l’ambulance.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
LANCEMENT DES CONCOURS DIRECTS SESSION 2012 : Une candidate accouche pendant la composition à Koudougou

De façon globale, le président du comité de pilotage du centre de Koudougou, Samuel Zoungrana, par ailleurs, haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, a confié que les candidats ont commencé les épreuves dans la quiétude totale. Hormis ces candidats qui se présentent sans leur CNIB ou récépissé, « perdus » après le dépôt, ou ceux qui avaient des difficultés à retrouver leur salle de composition pour n’avoir pas pris le soin de l’identifier la veille. Pour la session 2012 des concours directs de la fonction publique, le centre de Koudougou a enregistré en tout, 38 791 candidatures.

Les candidats composent dans 55 concours de tous les niveaux, allant du CEP à la maîtrise. Le 1er septembre marquant le début des concours a concerné ceux de la santé, notamment des infirmiers brevetés, des agents itinérants de santé, des garçons et filles de salle, des manipulateurs d’Etat en radiologie, des techniciens supérieurs du génie sanitaire. Les cantines contenant les épreuves ont été réceptionnées le 30 août dans la soirée, et aussitôt, le dispositif a été enclenché.

Très tôt dans la matinée du 1er septembre, les épreuves et tout le matériel entrant dans l’organisation des concours ont pu être déposés dans les huit sous-centres, avant 7 heures. Le président du comité de pilotage a précisé que le centre de Koudougou a reçu les épreuves des cinq premiers jours, en attendant l’arrivée des épreuves des cinq derniers jours. Au total, 311 personnes sont mobilisées dans le centre de Koudougou pour la bonne organisation des concours de la présente session.

François KABORE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés