Pension de retraite des députés : La provocation de trop

vendredi 6 juillet 2012 à 00h42min

Par la volonté des dirigeants et contre vents et marées, une proposition de loi portant régime de retraite des députés sera bientôt examinée et adoptée par l’Assemblée nationale. Les observateurs de la scène politique nationale ont pesé et soupesé cette décision dans tous les sens, sans percevoir le message que veut faire passer le gouvernement burkinabè. À quoi peut effectivement rimer l’octroi de pensions à des députés ? En attendant que le gouvernement développe ses arguments, on peut noter que cette pension de retraite est bien curieuse dans un pays où les habitants tirent le diable par la queue pour les plus heureux. Quand on analyse sous l’angle du droit l’exposé de motif présenté par le gouvernement, on est peu convaincu ou pas du tout.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, le Conseil des ministres dit avoir introduit cette proposition de loi dans le circuit législatif pour permettre aux députés « de faire face aux obligations sociales et éthiques auxquelles ils ne peuvent se soustraire, même après le mandat ». À moins que l’exécutif et le législatif ne se soient concertés pour modifier la Constitution à l’insu du peuple, nulle part, dans la loi fondamentale, il n’est reconnu aux parlementaires de telles obligations. Le fondement du mandat des élus nationaux est l’article 84 de la Constitution qui dispose que « l’Assemblée nationale vote la loi, consent l’impôt et contrôle l’action du gouvernement ».

Justement, depuis la première législature, les députés eux-mêmes se sont battus pour ne pas être considérés comme “des caisses de sécurité sociale”. Une façon sans ambiguïté de dire qu’ils ne sont pas des faiseurs de baptêmes, de mariages et de funérailles. Ils avaient fait le tour du pays pour insister sur ce fait. La proposition de loi remet en cause cette perception des missions des parlementaires en ramenant leur rôle aux obligations sociales. Le soubassement de cette loi ignore complètement la perception que les populations ont de la gestion de leur social. Le député n’est sollicité que parce qu’il exerce précisément sa fonction de représentant du peuple. Une fois qu’il est remplacé, il n’est sollicité que si et seulement si les relations familiales le permettent.

Du reste, il ne lui est pas tenu rigueur de la nature et du volume de sa contribution. En somme, il devient un citoyen ordinaire vis-à-vis duquel il n’existe plus d’attente particulière.

En outre, le compte-rendu du Conseil des sinistres donne le sentiment d’une précipitation dans l’élaboration du texte, car la formulation officielle de la proposition est déjà hasardeuse puisqu’elle dit que la pension sera « allouée aux députés de 55 ans ». Quid de ceux qui ont moins ou plus de cinquante-cinq ans ?

On peut aussi regretter qu’au moment où la société dans son ensemble se bat pour réhabiliter notre intégrité qui bat de l’aile, le Conseil des ministres prenne un raccourci pour ramener les obligations éthiques à des considérations financières. Qui plus est, l’effet immédiat de la mise en œuvre de cette loi sera de créer une guerre de députés dans les provinces, les anciens se sentant suffisamment forts pour marcher sur les plates-bandes des élus en exercice.

On attend aussi que l’Etat communique des statistiques chiffrées car il est possible, voire inévitable, que les traitements des élus soient rehaussés pour prendre en compte les charges de la cotisation liée à la pension. Ce sont encore les caisses de l’Etat qui vont en prendre un coup, surtout avec l’augmentation du nombre de députés et la création d’un Sénat. C’est pourquoi, aux yeux de l’opinion, cette mesure sonne comme une ultime provocation.

Adam Igor

Journal du jeudi

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 juillet 2012 à 03:38, par Amadoum
    En réponse à : LES DEPUTES, SONT-ILS NES DEPUTES ?

    Pourquoi ne pas laisser les deputes collecter une pension de retraite basee sur la fonction qu’ils occupaient avant de devenir depute ?
    Le peuple Burkinabe ne doit pas accepter une telle force, surtout a des moments ou tout le monde se cherche. Si le descent dans les rues, il sera taxe d’etre indiscipline.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 20:29, par L’opposition
      En réponse à : LES DEPUTES, SONT-ILS NES DEPUTES ?

      Le gouvernement se moque de son peuple ou quoi ? Pourquoi une pension retraite pour quelqu’un qui ne cotise pas et n’est pas soumis à l’impôt ? Si j’ai une connaissance des textes pour bénéficier d’une pension retraite il te faut 15 ans de service accompli. Il faut que le gouvernement de Tiao nous prenne au sérieux. Ils sont combien de jeunes au chômage ? Cet argent ne peut pas servir à créer de l’emploi pour les jeunes ?

      Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 23:52
      En réponse à : LES DEPUTES, SONT-ILS NES DEPUTES ?

      Cette loi me rappel l’autre taxe dite sur la TDC ou je ne sais quoi. Mais la faute ne revient aux autorités mais aux syndicalistes qui sont allés nous compromettre avec l’augmentation de 5% de salaire sous le pretexte que les caisses de l’etat sont vides. C’est vide mais quand il s’agit de satisfaire aux caprices des princes on trouve toujours moyens. Création du sénat, augmentation du nombre des elus pendant que le bas peuple reclame une réduction du nombre des deputés ...mais jusqu’où ce gouvernement va verser dans la provocation ?

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 07:40
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Qu’est ce qu’on ne va pas voir dans ce pays ? ayons pitié de nous meme.
    Si a ma retraite je peux avoir ma pension de fonctionnaire et une pension de deputé, vous imaginez l’aisance ? je ne sais pas pour vous mais moi je me lance des aujourd’hui dans la politique. Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 08:19
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Il serait temps que les députés montrent l’exemple. Cela pue la malgouvernance à plein nez ! pourquoi serait il des privilégiés alors qu’ils sont de simples citoyens comme les autres burkinabè ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 08:26
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Ce n’est même pas une provocation,c’est une déclaration de guerre faite au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 08:42, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    - Les fameux PTF doivent réagir contre cette forfaiture s’ils n’en sont pas des complices passifs !

    Vous donnez de l’argent au Gouvernement et au lieu que lui aussi contribue à un seui important, voilà ce que les députés font des ressources nationales !

    Et puis ce sont les députés ! ! C’est ce qui fait mal ! Pendant ce temps, on refuse d’augmenter les indemnités de corrections des copies aux examens du CEPE, BEPC et BAC. On est dans quel pays en fin de compte ! Que des gens qui ne payent pas d’impôts ni d’IUTS bénéficient de pensions ?

    - Les députés doivent avoir honte ! Ce sont eux qui sont sensés faire imposer la justice ! ! !

    Ils vont s’octroyer ces pensions, vont bouffer ces sous, mais ne seront jamais, au grand jamais heureux de penser toujours et jusqu’à leurs morts, que c’est issu de la forfaiture !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 09:45
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Peuple du Burkina Faso "Levons nous comme un seul homme et battons nous".

    Nous devons nous battre jusqu’au sang s’il le faut pour que nos dirigeants arrêtent de se foutre de nous.

    Nous en avons assez : crimes horribles, impunités, salaires pour les épouses de députés et ministres, détournements de denier public, amnistie et maintenant cette loi...

    Nous avons le pouvoir et le devoir de changer les choses. Nous devons seulement être uni et défendre nos intérêts. C’est seulement ainsi que nos politiciens toute tendance confondue nous respecterons. Comment peut on dire être de l’opposition, être sankariste et se prêter à ce genre de bêtise ?

    Qu’ils arrêtent tous d’insulter notre intelligence.

    Personnellement je suis prête à tout pour me libérer de ces oppresseurs.

    En 1966, la population de la Haute Volta s’est battue pour que ça change. Alors nous ne pouvons pas décevoir nos aînés.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 09:47, par Yeux rouges
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    J’ai seulement une et une chose à dire : Cette mesure si elle est adoptée sera la goutte d’eau qui fera deborder le vase et montrera a quel point ce regime n’en à cure du bien être de son peuple.Pendant que le burkinabè moyen n’arrive pas à se soigner,à scolariser ses enfants, à manger..... nos députés veulent une retraite. Que Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2012 à 00:44, par balbi
      En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

      IL y a les uns les et il y a les autres.Le pays les appartient ! faites ce que vous voulez ! maintenez la population dans les affres de la misère pour mieux régner ! les députés de la majorité à leur devis comme guiro et autre qui œuvre dans l ombre, veulent mettre notre pays a sac. ou iront ils vivre ? La terre est un village.Le peuple viendra Les comptes. c est le peuple mouton qui fait amnisties et non eux leurs textes.pauvres burkinabés yako !!! ils sont cruels Où est passé le vrai Faso ! a bas les dirigeants qui vivent dans les nuages ! vive le Faso !

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 10:11, par Burkinabé
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Et la pension des gouverneurs, des hauts commissaires, des maires et des ministres..... c’est pour quand ? il y’a des moments quand même où on se demande d’où viennent nos dirigeants.. le pouvoir et l’appât du gain leur font oublié certaines réalités de nos pays. Qu’ils attendent la nouvelle assemblée pour faire votez les lois : Cette assemblée actuelle est juste là pour nous éviter un vide constitutionnel.. "Y’en en marre" du Burkina Faso c’est pour bientôt...!!! A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 10:31, par oussou
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    je trouve votre commentaire très pertinent et je pense que le pouvoir gagnerait à sursoire à ce genre d’initiative pour le bien de l’état tout entier.En effet, de tous les elus de le republique les députés sont les plus privillegés car ayant un emmolument considerable et non imposable donc ayant beaucoup d’avantage(traitement de plus de million de francs cfa) alors que les instituteurs et les infirmiers avec leur maigreur de salaire sont imposés dans une société ou personne n’ignore leur importance ; de grace ayez pitié des franges de la population car de toute evidence ils(députés) ne sont que des caisses de resonnance donc pas necessaire sur nos cieux. Non seulement ils sont budgetivores mais ils n’ont jamais defendu les intérets du peuple dont ils sont censés deffendre. Chacun peut cotiser individuellement pour ses vieux jours sans que cela ne soit supporté par le peuple financièrement, donc evitons de créer des situations qui peuvent mettre en peril la vie en communauté au Faso. Ayez surtout à l’esprit les causes des évènements sociaux de 2011 qui demeurent d’actualité(comme attesté par l’ambassadeur des USA lors d’une interwiev dans un quotidien de la place

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 10:31
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Vive le Burkina du mepris à l’égard de la population !
    Vive le Burkina ou le gouvernement travail à reveiller les vieux demons de la crise !

    Je dirais que même si le gouvernement ne sait plus quoi faire de ses députés, il ne doit pas compromettre la très instable stabilité du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 10:32, par la GBE même
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Où sommes nous ? c’est quoi cette bêtise d’une puanteur inestimable. des députés superbement payé veulent encore une pension de retraite ? il faudrait que Blaise et son gouvernement arrête de faire une injure à l’intelligence des populations. car avec l’augmentation du nombre de député, la création d’un sénat, il va falloir prévoir un budget pour ces gens qui pour la plupart sont incompétent et ne disposent pas de toutes les qualifications requises pour ces postes que l’on veule créer pour une question de reconnaissance à des amis pour leur salle besogne. Vous savez quoi le peuple et ben je vous direz que tous ceux ci seront payer avec l’argent du contribuable burkinabé qui souffre déjà et meurt de faim sans cesse au quotidient. Déjà que l’état a un train de vie élevé tansdique que le burkinabé moyen ne peut s’offrir le luxe qui n’est autre que s’acheter un motobylette à partir d’un credit contracté en banque sur 5à 6 ans. Pauvre Burkina çà fait pitié. Chaque chose à une fain et cette fin je n’ose pas l’imaginer mais sera fatale pour ceux Blaise et son gouvernement. Ce sera plus grave qu’au rwanda car on va se macheter sans cesse se sera une guerre grave entre ceux qui ont opprimé et le peuple et la population

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 10:52, par bourzanga
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    je m’étonne du silence de tous ces donneurs de leçon qui sont tombés a bras raccourci récemment sur ce même forum sur un jeune syndicat qui souhaite de meilleurs conditions de vie et de travail pour ces membres ! où donc sont t’ils passés ? voici des gens qui apèes le beurre veulent l’argent du beurre pour eux même et pour leurs ouailles parceque un jour ils ont été dans le beurre et là rien !!! soit le webmaster est partisan (donc ne laisse rien passé) soit ces donneurs de leçon ne savent plus ce qu’ils veulent. dans tous les cas cette histoire me fait penser que le Burkina n’a pas tiré tous les enseignements des évènements de 2011 ! sinon je ne crois pas que les députés eux mêmes oseraient faire une proposition si difficilement justifiable ! on l’impression que les uns doivent serrer la ceinture et que d’autres doivent sans fin (jusqu’à la mort) la desserrer tant ils ont à manger !!! voici des parlementaires qui décident qu’ils n’ont pas de salaire (ils disent qu’ils ont des indemnités)donc pas de cotisation pour la CARFO et pas d’IUTS et qui vont prendre la cotisation que d’autres auraient faites !!! vous trouver cela justes ????? il faut éviter de se foutre de la gueule des gens. cela frise le cinisme. savez vous à combien estiment t’ils le minimum des émoluments qu’ils pensent s’octroyer ? 375000 Francs par mois au minimum. je précise minimum parce qu’ils ont fait plusieurs proposition de traitements salariales et ceci est la plus petite proposition. autrement compris un député à la retraite touchera plus qu’un enseignant du secondaire en plein exercice, ou un médecin chirurgien dans un CHR !!! bref c’est du foutage de gueule !!!! avec de telles décisions il faut au pire au Burkina Faso

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 21:10
      En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

      Tu es hors- sujet. Les medecins ont presente leur probleme de maniere gauche, en se mettant au- dessus de tout le monde. C’est pourquoi oin a engage un debat dans lequel ils ont tellement laisse des plumes. S’ ils n’etaient pas seuelemnt medecins et s’ ils etaient unpeu plus malins, ils allaient poser leur probleme de telle sorte a susciter la sympathie de tous les travailleurs. Mais le burkinabe ne supporte pas l’ arrogance. Pas plus l’ arrogance des medecins qui ne sont pas a proprement parler des docteurs (pour etre docteur, il faut une these de doctorat, oui ou non ?)que l’arrogance de ce pouvoir qui n’a aucun respect pour la population et meme pour les PTFs qui privent leurs contribuables pour nous donner de l’argent qu’ on jette par la fenetre. Mais je comprends. Les deputes ont trop de charges : Leur famille leghale et legitime, leur premier bureau, second bureau, electeurs, partenaires sexuelles de la soiree, etc. C’est pas facile d’ etre depite. Ca decapite les capitaux et on en veut toujours plus. Le peuple peut attendre car il a sa misere pour toujours. Ce n’est pas une misere nouvelle et il doit etre bien habitue. Pas d’ urgence. Silence on gaspille. Juste pour 5 ans.

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 11:14
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    C’est ainsi que naissent les révolutions : quand une minorité de gens mangent à satiété en se moquant de cette grande majorité qui regarde le ventre creux.

    Continuez toujours les injustices sociales, le peuple burkinabé dira demain son mot.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 11:38, par nanoukda
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Tention !!! comme dit l’ancien combattant pour dire attention !!!

    Ce sont les meilleurs ingrédients d’un coup d’état ou d’un soulèvement populaire que l’on est en train de rassembler a force de provoquer le peuple. Que l’on continue dans cette gourmandise, cette avidité et ce pillage.

    Rassemblez ces ingredients et permettez nous d’y mettre juste le feux. Quel monde de rapaces ? Avez-vous pensez à ces paysans que vous pillez malgré tout pour nourrir, avoir vos devises pour vos soi-disants missions au nom du peuple. Posez-vous la question comment, eux préparent leur retraite et FAITES SIMPLEMENT COMME EUX ! Merde !!!!

    Non, on a besoin de paix, pas de guerre provoquée par des voraces !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 11:49, par GO
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    ça se voit venir. S’ils doivent voter l’amnistie pour sauver Blaise. Eux aussi veulent profiter pour tirer profits.
    Mais s’il y a (Y en a marre au Sénégal), (Sauvons le Togo) au Togo, on aura un mouvement de ce genre au Burkina aussi pour empêcher ces dirigeants de continuer à se foutre de nous.
    De tous les façons, ça va se revoir tout ça.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 15:39, par Bouglass
      En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

      GO, on veut bien un tel mouvement de résistance mais quels sont ceux-là qui vont le susciter ?

      Ce que je regrette de plus, c’est le silence de ces partis politiques dits d’opposition. Ils croient que nous ne lisons pas le calcul mesquin et individualiste qu’ils font présentement : garder le silence face à ces pensions (du vol évident)et voir si elle vont être adoptées car ils ont le secret espoir d’en bénéficier un jour. Nous leur disons qu’ils doivent se positionner maintenant. Personne ne viendra récupérer une lutte populaire pour se redorer le blason ici.A l’heure de la réaction, qu’ils se mettent en retrait car nous les mettront dans le même panier.

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 12:49
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    SI y a l’argent pour les députés, c’est que y a l’argent pour le peuple. Alors qu’ils ne s’étonnent pas si nous recommençons à battre le pavé. C’est quoi ça encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 13:00, par Génération sacrifiée
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Vraiment si le ridicule pouvait tuer ! j’ai toujours pensé que l’intégrité du burkinabè a foutu le camp !Ce qui nous reste à faire, nous la jeune génération, c’est de pleurer, pleurer et pleurer encore pour être née de cette ère.Déjà que ces gens là, ne payent aucun impôt sur leur soit disant "émoluments" ; le jeune fonctionnaire a à peine 100000 FCFA l’UITS le prend autour de 12000FCA/mois. Il tire le diable par la queue pendant ceux qui sont sensés défendre nos interêts se battent corps et âme pour leur interêts égoïsmes.Honte à vous, gouvernement de merde et déshonorables députés !!Moderateur,svp,ne me sensurez, c’un cri de coeur !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 13:09
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    c’est de la gabégie organisée pour sucer le sang du peuple. pitié

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 13:20
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Mes chers honorables vous êtes les seuls responsables de vous considérer comme “des caisses de sécurité sociale”. Vous pensez être plus intélligents que votre population. Quand on vous entend parler lors de vos campagnes politiques vous promettez même la lune et vous donnez l’aspect comme si une fois à l’assenblée vous pouvez ressoudre les problèmes financiers de vos proches. Votre façon de faire la politique, c’est de dénigrer probablement votre rivale. Ce qui veut dire que vous vous faites entourés d’hommes et de femmes qui vous épaulent et vous seuls vous savez ce vous leur dites pour mieux combattre le (ou les) rival. Alors assumer vos érreurs et que cela servent de leçons pour la génération future. Votre mensogne vous rattrape. A travers vos comportements, n’importe qui peut se dire que les fonctionnaires burkinabè peuvent être mieux rémunérés que ça. C’est dommage. Quelqu’un qui pense être plus intélligent que les gens de son village (là ou il est issu) se trompe de piste et insulte sa population. Mettez de l’eau dans votre dolo.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 13:43, par L’Africain
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Il faut comprendre que le gouvernement a décidé de vider les caisses et de de se faire plaisir, puisque c’est la fin du régime Compaoré, reste á voir comment gérer l’endettement aprés, c’est ainsi que nous regrettons encore plus chaque jour la période Sankara. Je me demande si tous ceux qui le réclamment aujourd’hui, pourrons supporter la sévérité d’un tel régime aujourd’hui ? Les hommes parlent et leur courage se limitent á ce niveau.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 13:47, par Vision
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    On a copié ça ou ???? là ou la démocratie est vieille ou là ou elle est jeune ; en orient ou en occident ?? Haiii ! doucement car vous allez mettre l’huile sur le feu. ça commence la bas et après tous ceux qui ont été élus( conseil régional, provincial, communal, etc...) vont réclamer. Les gens vont se mouyaker pour être élu que se soit au sein du parti au pouvoir ou dans l’opposition.Si c’est vrai, les wakman vont demander a être constitutionnalisés.

    Dans ce monde là, ya ça ou ??? Pardon.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 14:17
      En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

      MONSIEUR LE PRÉSIDENT DU FASO ET MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE. IL FAUT ARRÊTER ET ANNULER CE PROJET DE LOI CAR LA RECRÉATION A ASSEZ DURÉ. SINON CE QUI VA ARRIVER DANS CE PAYS LA VOUS SEREZ TENUS RESPONSABLES. VOUS ÊTES PRÉVENUS. A BON ENTENDEUR SALUT.

      web-master, ne censures rien, passes le message tel quel.

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:28, par bakus
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Mrs et Mmes les députés ayez pitié de votre peuple. Vous savez bien que si les propositions de lois venaient réellement de votre base (électorat), aucun citoyen lambda ou qu’il se trouve au Burkina n’allait accepter cette proposition. Sauf vos femmes et votre progéniture. Faites pardon et laisser tomber cette proposition de loi car vous en faites de trop sur un peuple démuni.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:29, par djibi
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    chers compatriotes nous avons la clef du changement entre nos mains inscrivons nous c’est un acte sine qua non et après votons massivement contre ce régime.ces insconscients voire ces condors oublient que c’est le peuble qui les a mis là où ils sont au lieu d’être en phase avec ce dernier ils ne font que penser à leur ventre.non contents d’avoir le beurre et l’argent du beurre ils veulent le cuit de la bergère.
    si tu veux ne laisse pas passer

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:31, par bakus
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Mrs et Mmes les députés ayez pitié de votre peuple. Vous savez bien que si les propositions de lois venaient réellement de votre base (électorat), aucun citoyen lambda ou qu’il se trouve au Burkina n’allait accepter cette proposition. Sauf vos femmes et votre progéniture. Faites pardon et laisser tomber cette proposition de loi car vous en faites de trop sur un peuple démuni.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:38
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    soyons logique le député a fait quoi pour mérité une pension de retraite ? vous voulez créer une révolution. sinon pour des députés qui vont s’assoir pour lever la main quant on leur dit de le faire, incapable de consulter le peuple pour des lois ; faites un sondage combien des députés repartent a la base pour recueillir l’opinion du peuple . cette loi sera impopulaire, injuste, elle entrainera un mécontentement . le gouvernement devrait avoir d’autres préoccupations a savoir rehausser les salaires des vaillants travailleurs de ce pays ; et créer les conditions pour que tous les burkinabé se nourrissent a leur faim. alors, évitons la gabegie et la révolte mes chers dirigeants

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:47, par T.S.
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    LA PATRIE OU LA MORT ! NOUS VAINCRONS !

    ENSEMBLE LEVONS NOUS POUR NOUS BATTRE SINON.................

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:52, par Le Burkinabè
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Tant qu’on restera assis c’est pareil bouilli qu’on nous servira.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 14:55, par la verité
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    je vous apprend que les deputés ne cautisent pas a la carfo ni au cnss .donc qui est bête pour cautiser pour eux.reveiilons peuple du faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:05, par Cabris mort
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    le peuple burkinabé mérite ce qui lui arrive. Pour un thee shirt cercains ont donné leur vote à un parti d’inconscients qui aujourdhui les malmènent à leur gré. Ne bronchez pas vous l’aurez voulu.Votre sueur coulera jusqu’au sang pour entretenir des maitresses et des gourous de sectes avides de crimes et de sacrilèges.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:12, par pays reel
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    decidement ;jusque la nous avons tendu l’autre joue,mais les giffles se sont redoublées deffort et le coeur du mechant n’est toujours pas attendri ;nous avons decidé qu’il aura plus de giffles.a bon entendeur.................

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:32, par kobi
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Chers frères, les MAhama et consort vont bientôt à la retraite donc on leur a concocté une retraite dorée vu que le CDP ne veut plus de vieux loups à l’AN
    Ce n’est pas de la provocation mais plutôt une insulte au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:40, par cool
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Hé les gars ils faut bien une recompense pour ceux qui ont armitié Blaise oubien.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:44
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Ils sont malin ces gens là. On vous voit venir, vous voulez vous mêmes créer les conditions de retour à l’état d’exception pour rester au pouvoir. LA GOURMADISE CE N’EST PAS BON.Ce pas grave on va lutter si on a pu, LE BON DIEU se chargera de vous retribuer. MAIS ATTENTION de la manière qu’il est infiniment BON et GENEREUX je vous prie de ne pas chercher à connaitre la Profondeur de sa PUNITION

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 15:55, par NEGRE
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    LAISSEZ LES, NOUS VERONS CE QU’ILS EN FERONT DE CES SOUS !
    LES GOUVERNANTS VOTENT LES LOIS QUI LES ARRANGENT. SACHEZ QUE TOUT CA VA FINIR ET BIENTOT MEME. LA CHASSE AUX SORCIERES VA DEBUTER SOUS PEU CAR TROP C’EST TROP. LES DERNIERS MOMENTS DE TOUS LES "MONARQUES" SONT SIMILAIRES... PENSEZ Y. AU FASO, ON SE CONNAIT TOUS, QUI EST QUI, QUI FAIT QUOI ET QUI A QUOI. A VOUS VOIR, VOUS ETES A 99% ISSUS DE FAMILLES DE PAYSANS (ANNEE 1947-1960).

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:03
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Bonsoir,
    Je vous fais remarquer qu’on (le gouvernement) parle de pensions de retraite alors qu’en réalité, dans le développement qui a été fait au compte-rendu du conseil des ministres, il s’agit de "ressources allouées....". La différence ? Pour la pension vous cotisez un certain nombre d’années etc.. alors que là, les députés n’ont rien cotisé et on va pomper sur les impôts des uns pour entretenir ces autres ! Et pour avoir une "large adhésion" il est possible qu’ils l’étendent aux précédents législatures ! Trop c’est trop !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:09, par Yabyoure.
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Ca va gniffler au Burkina d’ici peu.

    Beaucoup de tensions, des injustices, des privations de libertees arbitraires, des insultes....ca sent la revolution...

    ...

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:34
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    c’est pas compliqué cette choses.preparons ensemble leur procès.en tout cas c’est pas dans ce pays ces rapaces penses sassoir pour boucher ces sous. avec tout ça on va parler de chasse aux sorcieres demain.nous ne sommes pas dupés. vous etes deja pourchasser

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:52, par best 2012
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Moi, je dirai tout simplement que chaque peuple mérite les dirigeants qu’il a, comme le disait quelqu’un.Normalement ils doivent représenter la volonté du peuple qui les a accordé leur confiance en les votant comme député à l’assemblée Nationale.s’ils trahissent notre confiance il suffit de leur retourner la balle en les sanctionnant pour la législative avenir.A mon humble avis, on les vote pour nous répresenter et non pour qu’ils fassent leur propre volontier, mais comme je connais bien ce peuple, ils vont encore leur accorder leur confiance en renouvelant leurs mandats pour ces législatives encore.C’est vraiment dommâge !!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:58, par Yelbed lebda sooba
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    J’espère de tout cœur que le peuple Burkinabé se reconnaîtra à travers un soulèvement contre cette loi.
    On commence à en avoir trop de bêtises.
    Si le grand pasteur de la paix veut n’a autre chose que de cultiver les germes de soulèvement ce sera le tour d’autres de venir lui administrer les leçons de médiation.
    Bon entendeur salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:12, par L’Insti’t
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    je pensais que de nos jours tout le monde avait compris que les choses ne doivent plus être comme avant la crise. Une pension pour avoir assuré une mission ponctuelle ??? Où allons -nous ? Si cette loi passe, Monsieur le Président, apprêtez-vous à octroyer une pension de retraite en plus de celle statutaire, à tous les présidents d’institution, aux DG, directeurs, aux conseillers communaux, municipaux, aux maires et autres chefs de service.
    Les députés reçoivent déjà des émoluments liés au poids de leur responsabilité. Que veulent-ils encore ? Ils sont en plein abus de pouvoir, en pleine hallucination collective.Que Dieu les éclaire si le gouvernement ne le fait pas.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:15
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    ah !!! mon Dieu, ce régime veut mettre le pays à genoux avant de foutre le camp ou quoi ? Mais comment des dirigeants peuvent tous souffrir de cécité intellectuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:26
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Trop c’est trop. Nous sommes sur quelle planète même ? DIEU vous voit.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:43, par Yif menga !
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Je suis desolé pour notre pays.
    Si cette mesure venait à être appliquer je crois que le gouvernement irait dans sa logique en arretant l’éléction des députés car ça ne sera plus un poste electif mais un poste auquel il faut lancer un appel candidature au ministère de la fonction publique avec des conditions de participation BAC +.... et
    Aussi leur emoulement pardon "salaire" qu’il refuse de payer les UTSS leur sera desormais appliquer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:44, par Le laic
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Qu’on soumette ce projet à un referendum ; ainsi, lors de la campagne les pro "oui" et leurs contradicteurs s’affronteront sur le terrai des arguments et le peuple souverain décidera. Moi je suis contre ce projet et je démontrerai à n’importe qui d’entre les pro "oui" que ce projet est un abus et qu’ils ne le méritent pas. Quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 17:53
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Rires rires !!!!!!!! faisons l’histoire des peuples et ne vous en faites pas le Burkina va prendre feu dès que l’on continue à insulter les pauvres gens.

    Quels étaient les ingrédients de la revolution française ?

    Wait and see !

    L’on spolue les pauvres pour enrichir les riches :
    - Hausse du carburant par l’état
    - Conditions dans nos hopitaux
    - Famine à grand pas dans le Burkina profond
    - Education, des tablettes numeriques... rires

    Ah ba fiates pardon... je pourrai comprendre même si l’on parle plus d’augmentation que de retraite...

    Rien que l’avenir nous dira la vérité !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 19:00, par sidbala
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Quand un petit fonctionnaire qui a BAC+ 12 de formation et qu’on paye à 150000 f démande une petite augmentation pour mieux travailler, des inconscients lui tombent dessus et l’insultent copieusements. Monsieurs les députés, accorder méme des retraites a vos enfants. Le pays la c’est pour vous. Petit argent, petit travail a dit Malick Jabir

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 19:40, par fongnon
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Le deputé qui aura l’audace de prendr cette pension,le remboursera tot ou tard,tot ou tard avec des interets.s’il meurt ses ayants droits seront poursuivis.ce regime n’est pas eternel,si vous mangez vous allez chier,faite nous confiance

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 20:24, par AL HASSANE
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Le BF est 1 pays d merveilles, dc ne soyez surpris qu’on veuille octroyer 1e pension d retraite à nos vaillants députés après des années d durs labeurs à l’AN. De qui se moque-t-on ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 20:50, par Le Citoyen
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    A cette allure je proposerais qu’on reconduise chaque fois lrs memes députés pour éviter d’en avoir à la retraite. Là on n’aura que des députés en activité. Les mossi disent que quand l’ane veut te terrasser tu ne veras pas ses oreilles. Le gouvernement de la quayrième république est entrain de préparer sa propre chute.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2012 à 09:15, par Luluan " Le monde a changé"
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Je ne comprends pas ce gouvernement.Venu pour sortir le pays d’une crise, il est sur le chemin d’en créer une autre plus profonde. Depuis un certain temps, des signaux contradictoires sont balancés à l’opinion, je sais dans quel but.Une loi d’immunité est votée et en même temps on nous balance une histoire sur l’enfant caché de Sankara. Maintenant c’est une loi que le gouvernement veut imposer pour une pension pour les députés. A quoi joue le gouvernement ? Le peuple ne se laissera pas divertir.Les députés n’ont pas de salaire, mais des indemnités. Ils n’ont pas cotisé à la carfo.Conséquence, ils n’ont pas droit à une pension. Maintenant, si notre pays est si riche, Avant toute chose, il faudrait d’abord satisfaire le cahier de doléances des syndicalistes.Ensuite on verra. Et les députés et le gouvernement ont intérêt à sursseoir à cette forfaiture, car c’en est une. Rappelons nous que les révolutions arrivent, quand les uns mangent et que les autres regardent. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2012 à 12:04, par défi
      En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

      Je ne sais pas pourquoi les gens se plaignent. Les députés ne cotisant pas ils ne peuvent pas bénéficier d’une quelconque pension. Si les gouvernants veulent nous faire la force qu’ils sachent que trop c’est trop.Nous sommes prêts à la bataille sous toutes ses formes,y compris la désobéissance civile.Qu’ils appliquent et on se verra ; de 9000 FRANCS par jour de frais de session pour les députés, ils sont passés à 21 000 FRANCS puis à 30 000 francs par jour pour faire des sessions pour lesquelles ils sont payés par mois. sur ce salaire ne pèse aucune charge social de quelque nature que soit : malgré tout, ils veulent une pension.Faites et on verra ce que ça va donner. A bon entendeur salut !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2012 à 12:28, par LeBONK
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    Je crois qu’on n’a plus de gouvernement dans ce pays mais un groupe de voleur. Moi je suis prêt pour une mobilisation à la hauteur de ce mépris. Il faut que le peuple Burkinabé prenne ses responsabilité contre ce régime de criminel, de voleur. Vous croyez qu’il ne tire pas de leçon de la crise passé ? ils sont tellement versé dans impunités, le crime pendant un quart de siècle qu’il ne vois plus le danger qui guète la paix dans ce pays. Il se foutes bien que ce pays là brule, tous ont certainement investi dans d’autres pays attendant l’heure. du KO. Ils n’aime pas leur pays moi j’en suis convaincu. Tout ce monde là(régime en place) n’aime pas vraiment le Burkina Faso sinon une telle loi surtout par ces temps qui cours ???? J’ai envie de vomir, et j’ai mal pour ce pays quand je vois tout ce monde là devant les projecteurs des journalistes, c’est pour cette raison que je suis très peu la télévision nationale. Ils ne nous servent que des bêtises lors de leur interviews, sinon comment comprendre que ce même gouvernement qui nous chante à longueur de journée que les ressources du pays sont limité puisse en arriver à des idées aussi provocateur qu’irresponsable. Je suis pour la mobilisation du peuple, il faut que nous marchons sur ce gouvernement pour qu’il daigne nous respecter un temps soit peut. Restons vigilant et attendons le mot d’ordre. Trop c’est vraiment trop. On peut tout reprocher au président SANKARA sauf de telle comportement contre son propre peuple. Que de nostalgie et de regrets. Ce régime de Blaise n’entend plus que le langage de la violence alors peuple Burkinabé prends ton destin en main. Pour ma part je reste à l’écoute pour le soulèvement prochain du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2012 à 19:58, par Gustavo
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    La deputation n’est pas une carrière donc pas de retraite parce qu’on a été député. N’Gaooo !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2012 à 12:24
    En réponse à : Pension de retraite des députés : La provocation de trop

    NOUS, AU FASO ON A L’ARGENT Dèè !!!

    Y A PAS CRISE COMME EN FRANCE, Italie, Espagne, Grèce, Portugal, etc...

    ON VERRA BIEN QUAND CES PAYS VONT ARRÊTER LEURS APPUIS BUDGÉTAIRES !!!
    Ces robinets vont se fermer automatiquement bientôt. Si vous croyez que la France va faire souffrir son peuple, que dis-je son Président et ses ministres, pour que nos députés et autres sénateurs vivent bien et se pavanent en boustifaillant les poulets à Ouaga. Bande d’idiots, pourtant vous regardez bien France 24.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés