Commémoration du 13 décembre : Les élèves toujours en grève

jeudi 15 décembre 2011 à 02h49min

« Les classes resteront ouvertes jusqu’aux congés de Noël », a affirmé le ministre des Enseignements secondaires et supérieur, Albert Ouédraogo, lors du point de presse du gouvernement, le 1er décembre dernier. Mais la réalité est toute autre dans certains lycées privés et publics de la ville de Ouagadougou, où les portes sont restées fermées ce mercredi 14 décembre 2011…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Salles de classes fermées, professeurs et surveillants absents ou se tournant les pouces. C’est le spectacle qu’offrent des lycées de la ville de Ouagadougou en ce lendemain du 13 décembre 2011, journée commémorative de la mort du journaliste Norbert Zongo et de trois de ses compagnons. « A cette heure (9 heures), c’est habituellement très animé, mais là c’est calme, les élèves ne sont pas venus au cours », nous apprend une jeune surveillante, au lycée Les Cracks.
« A cause du 13-Décembre, les élèves ont décrété 72 heures de grève », avons-nous appris au Lycée Nelson Mandela. Est-ce à dire que les cours reprendront vendredi ? « Rien n’est sûr.

Ce sont les élèves qui décident maintenant », confie un responsable de l’établissement, qui a requis l’anonymat. Même constat au Lycée Philippe Zinda Kaboré, où Kadi Ouédraogo, parent d’élève, explique, indigné : « J’ai déposé mon fils ce matin à la porte de l’école et, vers 9 heures, il a appelé pour qu’on vienne le chercher parce qu’il n’y a pas classe jusqu’à vendredi à cause des grèves ».
A Universalis, un autre lycée privé de la place, les portes sont fermées. Une note de la direction, datant du 28 novembre dernier et collée au portail, informe, avec force détails, les parents d’élèves et autres visiteurs de la situation. « Suite à une situation interne au collège Sainte Colette, des messages circulant sur les portables ont appelé les élèves à se mobiliser pour suivre des grèves et, le vendredi 25 novembre dernier, un groupe de jeunes a tenté d’ouvrir le portail à coups de pieds et avec une telle violence que nous nous interrogeons sur la véritable nature de leurs actions.

Nous avons donc décidé de renvoyer tous les élèves chez eux en attendant que la situation soit plus calme et que la sécurité de tous soit garantie », pouvait-on y lire.
Quoi qu’il en soit, les cours devront reprendre le vendredi 16 décembre 2011, si toutefois aucun autre événement ne vient perturber le calendrier scolaire qui fixe les congés de Noël au 23 décembre prochain.

Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés