PHENOMENE DES ENFANTS DE LA RUE : Désormais, appelez le 80 00 11 52

mercredi 30 novembre 2011 à 02h02min

La Coalition des intervenants auprès des jeunes et enfants vivant en rue (CIJER) a organisé, le 25 novembre 2011 à Ouagadougou, une conférence sur le thème : "Rôle de la société civile dans la prévention du phénomène des enfants en situation de rue." Un film documentaire intitulé "La rue n’est pas le paradis" et le numéro vert pour la protection de l’enfant au Burkina Faso ont été présentés au public au cours de cette conférence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Dans le cadre des activités entrant dans la commémoration de la journée du 16 juin 2011 dont le thème choisi par de l’Union africaine est "Tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue" , la CIJER a tenu, le 25 novembre 2011 à Ouagadougou, une conférence sur le thème : "Rôle de la société civile dans la prévention du phénomène des enfants en situation de rue". Cette conférence a eu pour but de consolider les actions déjà entamées pour lutter contre ce phénomène. Elle a aussi servi de cadre à la présentation du numéro vert pour la protection de l’enfant au Burkina Faso. Désormais, la population peut appeler au 78 00 11 52 pour dénoncer tout cas de phénomène d’enfant en situation de rue. Les appels sont gratuits et peuvent se faire tous les jours de 7h à 22h, à travers tous les réseaux.

Financée par l’UNICEF, la conférence de la CIJER s’est focalisée sur la définition de concepts tels que société civile et enfants en situation de rue. Elle a développé la problématique de ces enfants notamment les causes et les conséquences de leur venue en rue. Les caractéristiques des différents groupes de la société civile et l’apport de celle-ci dans la prévention du phénomène n’ont pas été en reste. Un film intitulé "La rue n’est pas le paradis" a également été présenté aux participants à la conférence dont l’objectif était de contribuer à la lutte contre le phénomène des jeunes et enfants vivant dans les rues au Burkina Faso. La conférence visait par ailleurs à informer et à sensibiliser sur les dangers de la rue et de plaider en faveur des enfants qui y vivent afin de diminuer le nombre de nouveaux arrivants en rue.

La CIJER a été constituée le 25 juillet 2006 et reconnue officiellement le 26 décembre 2007. Elle regroupe actuellement dix structures à Ouagadougou qui interviennent auprès des jeunes et enfants vivant dans la vue. La CIJER a pour objectif de coordonner les actions des différentes structures et de renforcer les compétences de ses intervenants en vue d’améliorer la prise en charge globale des enfants et jeunes vivant en rue.

Christine SAWADOGO

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés