Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « "La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre." Gandhi» 

RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

Accueil > Actualités > Opinions • • mardi 14 juin 2011 à 01h44min

L’apparent succès de l’opération militaire qui vient d’être menée contre les militaires « rebelles » du Camp Ouezzin Coulibaly ne doit pas nous faire oublier l’impérieuse nécessité qu’il y a de faire la distinction entre les différentes forces de défense et de sécurité au regard de leurs missions.

« La garde présidentielle a réprimé la mutinerie de Bobo » ou « Le RSP met fin à la mutinerie » ou encore « La garde présidentielle mate la mutinerie de Bobo... », tels étaient les titres en vogue au lendemain de l’opération « salvatrice » de Bobo. Toujours est-il qu’il a été donné à l’opinion de croire que l’expédition de Bobo a été conduite par le RSP du colonel Kéré, « appuyé » pour la circonstance par la gendarmerie et par le RPC du colonel Bationo. Si l’on en juge par la description que certains organes de presse (les plus nombreux) en ont fait, la gendarmerie n’a pas été au-devant de l’action, ne se contentant que d’appuyer, toute chose qui pourrait révéler quelque chose de dérangeant dans cette mission de pacification. Ce qui est dérangeant en effet, c’est le rôle prépondérant du RSP (et du RPC) dans l’exécution de l’opération.

Opération de pacification qui s’expliquait certes, vu le contexte ; la menace que représentent des militaires « déviants » et de surcroît armés est à traiter à un niveau où l’on ne doit rien négliger. « A la force, il faut opposer la force supérieure » écrivait Sun-Tsé dans l’art de la guerre. Mais il faut tirer la sonnette d’alarme ; parce qu’on a trop longtemps servi l’anormal aux Burkinabè, ces derniers finiront par ne plus savoir ce qui est normal. La question en effet reste de savoir si l’intervention à l’armée relevait d’une décision de dernier ressort.

L’allusion bruyante faite au RSP n’est sans doute pas fortuite ; une certaine pratique a voulu que ce soit le régiment le mieux armé du moment, et sans doute le mieux entraîné. En tout cas si nous en jugeons par la description que leur grand patron et mentor, le général de brigade Dienderé nous fait à la télé à chaque sortie de promotion, ce régiment doit être capable de se faire à n’importe quelle situation de combat. Mais à mon avis, ce qui s’est passé à Bobo doit être plus vu comme une œuvre de salubrité publique par défaut que comme une véritable action républicaine de protection des citoyens. Peut-être y avait-il urgence à agir de manière « extrême » (pour utiliser le mot du général Traoré, le chef d’état-major général), de sorte qu’on n’a pas eu suffisamment de temps pour y mettre toute la forme.

En tout état de cause, il y a lieu de faire remarquer que le rôle du RSP pose problème et en tant que légalistes et démocrates, nous ne pouvons légitimer outre mesure le fait accompli, fût-il heureux. Si la mission de police du RSP devait se perpétuer, c’est la construction de l’Etat de droit qui prendrait un sérieux coup de plomb dans l’aile. Et pour cause. Le rôle de la gendarmerie comme force militaire républicaine, c’est d’assurer la sécurité des citoyens. Il y avait dans l’opération de Bobo une occasion de mettre en lumière ce rôle de rétablissement de l’ordre public. En d’autres termes, c’est la gendarmerie qui devait au premier chef désarmer et arrêter les mutins. Toute autre force de première catégorie pouvant être réquisitionnée- en dernier ressort- pour l’appuyer.

Cela n’ayant vraisemblablement pas été le cas, il y a lieu de se demander ce que peut bien révéler la réquisition du RSP (et du RPC). Notre gendarmerie n’ a-t-elle pas les moyens de mettre en œuvre une opération de maintien de l’ordre -fût-elle une opération militaire ? Ou est-ce tout simplement que l’armée (disons plutôt le RSP et le RPC) s’est arrogé des prérogatives qui ne sont pas les siennes ? Peut-être que l’état de notre gendarmerie laisse à désirer tant du point de vue humain que matériel ? Mais alors si c’est le cas, le gouvernement doit travailler à la doter des moyens humains et matériels pour agir en tout temps et en tout lieu dans sa mission de protection des citoyens et de rétablissement de la sécurité des personnes et des biens ; l’état-major devrait incessamment oeuvrer à doter ce corps de troupes d’élite aussi bien formées - sinon mieux- que les militaires du RSP, et bien équipées pour les missions difficiles. La finalité, c’est d’être capable de mettre aux arrêts ou hors d’état de nuire n’importe qui, militaire ou civil.

D’ailleurs, si le RSP devait continuer à assurer ce rôle de police, une question importante ne manquerait pas d’être posée : au cas ou (ne le souhaitons pas, même si c’est déjà arrivé) il se trouverait des militaires au RSP pour poser des actes de même nature que ceux posés par les mutins de Bobo, qui serait chargé de les arrêter ? Nous sommes en période de paix et les règles applicables en période de paix doivent être respectées. Cela aura le mérite de mettre chacun dans le rôle qui est le sien. Car disons-le tout net : au-delà du fait que ça fait désordre de voir des militaires faire le coup de feu contre d’autres militaires, il y a la question du respect des compétences qui est posée. Il faut clairement que les citoyens sachent ici et maintenant qui a le pouvoir d’arrêter, en dehors de toute réquisition, les mutins militaires ou paramilitaires.

J’avoue que je suis heureux que l’ordre soit rétabli à Bobo, mais ma joie aurait été encore plus immense si l’information lue à la une des journaux était : « la gendarmerie, appuyée par des militaires du RSP et du RPC, réprime la mutinerie de Bobo ».

Car ce serait plutôt cela la norme et pas le contraire.

François de P. BADO +226 70 24 69 24 E-mail : badersone@yahoo.fr

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 14 juin 2011 à 02:34, par le moderateur En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    il fau arèté les commentaires pour divisé notre armée dans pareil situation c’est l’acié qui coupe l’acié et qui ta dit que les gendarmes ne snt pas bien entrainé et bien équipé pourquoi tu n’a pas souhaité qu’on envoi la police je te rappelle que officielement ce sont les forces armées nationale qui on mené l’opération voila pour qoi tu es content ojourd’hui pour commenter il faut proposer que le gouvernement forme une armée mixte qui pourait intervenir dans ce genre de situation

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 14:45, par YAMAME En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

      Cet article merite bien sa place ! Félicitation pour avoir eu le courage de l’écrire et ça le mérite d’être publié ici n’en déplaise à certain. C’est plutôt vous qui avez des commentaires assez plats. Car, il faut bien le reconnaitre et le dire le Regiment de Securité Présidentiel n’est vraiment pas ici dans son rôle même si on peut se l’accorder l’opération a permis de ramener une certaine "tranquilité". Et cela est aussi vrai pour le RPC ces Para-Commando de Dédougou. Il s’agissait de la sécurité de population civile à ce qu’on sache ou bien directement la sécurité du président était menacée.

      Soit, mais il reste que dans l’esprit republicain, retablir cet ordre revenait à la Police militaire et la gendarmerie qui joue ce rôle. L’article nous alerte sur la necessité de clarifier les rôles de chaque composante de nos forces armées nationales.

      Tout le monde doit savoir qu’on a pas besoin que des situation exceptionnelle se pose avant de songer à doter chaque force des moyens necessaires pour jouer pleinement son rôle ; nous sommes dans un Pays, une Republique avec des lois et diriger c’est prévoir on ne s’asseoit pas que les choses nous tombent sur la tête avant de prendre des mésures dites exceptionelles. Il faut travailler à ce que cela n’arrive pas et si malgré tout on en arrive, on devrait être prêts parceque l’on a mis les moyen pour prévenir. C’est TOUT.

      Les troupes d’élites nous les aimons bien mais dans leur rôles, strictement cela la gendarmerie et cette autre corps de "Police Militaire" doivent jouer les leurs et nous construirons ainsi une repubique démocratique. C’est en restant dans ce genre de confusion de rôle que pour des histoires de vol vous pouvez être conduits à la RSP pour être questioner et mis au cachot.

      Nous devrions en finir avec ce genre de comportement. Le collège des sages l’avait pourtant bien dit il ya dix ans environs...

      Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 16:38, par Pagnagdé En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

      Tu ne comprends rien du "droit"
      C’est grave

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 02:45 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Merci M.François de P. BADO pour ta réflexion juste.
    A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle.
    On t’ a fait écrire ou c’est toi même qui a écrit ?
    De mémoire, ou par les statistiques, dis-moi quand as-tu
    vu la gendarmerie prendre les devants et conduire à bien une opération d’envergure de rétablissement de l’ordre public, même face à des civils ?
    On en a vu leur fameux barrage qui a facilement cédé face aux étudiants.
    Elle est bonne pour les parades

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 17:15 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

      monsieur puisse vous appelez ainsi parceque cela me surprends d’un burkinabe qui ne connais rien des services rendu par la gendarmerie nationale le grand service public a la nation qui n’a que le pleuple comme comme son avocat il suffit simplement de vous renseignement pour les cas simple de bobo ou etait les autres chefs militaires de bobo ou a pris pied le dit rsp ou autre commando ou et ou encore les autorites de bobo sont alle se refugier mon frere meme si tu m’aime pas le lievre faut reconnaitre qu’il a des long oreil et cour bien pour memoire d’homme et par les statisques toutes les grandes operations operations effectuer au faso les gendarmes ont ete toujours en premiere ligne honte au malhonnette

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 04:31 En réponse à : Legion etrangere, ECOMOG, Casques bleux

    Mr. Bado,
    l’Homme est un eternel insatisfait. Les mutins tuent et violent, la population se plaint. Le RSP et le RPC mattent les mutins, vous Mr. Bado vous plaignez parce que c est anti-democratique. Dites nous ce que vous voulez finalement. Quel corps de l’armee est actuellement mieux equipe que le RSP et le RPC ? Surtout pas la gendarmerie. Dans l’urgence, auriez vous souhaite qu on laisse les mutins sevire jusqu a ce que la gendarmerie commande des armes qui n’arriveront que dans quelques semaines ? Si par malheur des elements du RSP se mutinent, on fera appel aux vieux du RSP (KAF, Naon Babou...) qui sont plus disciplines. Dans le cas extreme, on enverra l’ECOMOG ou les casques bleus comme cela a ete le cas en Cote d Ivoire. On peut aussi faire appel a la legion etrangere sur mandat onusien.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 14:23, par ALINO En réponse à : Legion etrangere, ECOMOG, Casques bleux

      DITES MOI MR C’EST SUR QUI LES MUTINS ONT TIRE ? DITES MOI ENCORE COMBIEN DE PERSONNES LES MUTINS ONT TUE ?

      Répondre à ce message

      • Le 14 juin 2011 à 19:11, par SyaSon En réponse à : Legion etrangere, ECOMOG, Casques bleux

        Mr Alino,
        Le silence est parfois d’OR ! Tu es mutin ??? Dis le nous vite que les mesures idoines soient prises. Comment tu oses après tout ce que la population a vécue poser de telles questions ! La seule initiative de vol de matériel militaire sans compter le désordre inqualifiable qu’ils ont occasionné méritait une bonne bastonnade ! Pour ne pas réveiller les souffrances de certains je préfère m’arrêter à ces deux petits arguments !
        Et puis quand vous n’avez rien à dire de grâce ne verser pas en polémiques inutiles visant à créer et entretenir une situation conflictuelle entre différent corps d’armée !
        De qui est plus armé, de qui est plus entraîné... vous débloquez !
        Des hommes en armes de guerre sillonne les rues, transforme un camp militaire en taverne des quarante voleurs, visitent des domiciles où ils volent, violent (car chez nous ce sont pas des choses qu’on dit facilement à causes de c... comme... qui s’empresseront de banaliser),...
        Et vous me parler de force républicaine, de civils,...? Donc qu’on envoie nos braves gendarmes qui veillent sur nous, qui sont moins belliqueux que toutes les FDS (je défie quiconque de fournir une preuve dans l’histoire du Faso), qui pour force républicaine conscient de leur rôle, n’ont ni dérangé la quiétude de gens comme vous ni défié l’autorité de l’Etat se faire tuer avec des armes de guerre ? Aussi bien entraîné que soit un militaire il n’y a pas plus dangereux qu’un écervelée tenant une arme de destruction massive !
        Alors comprenez bien que s’il est nécessaire (pour ceux qui n’ont pas compris et qui se prennent pour des juristes), par REQUISITION COMPLEMENTAIRE, pour désarmer et neutraliser des "mercenaires" lourdement armés qui ont crée une zone de non droit à Bobo il faille faire appelle au régiment blindé pour les écraser en un temps record peu importe !
        Suis pas militaire ni para militaire, mais je pense que c’est notre sous développement intellectuel qui nous crée tous ces ennuis !
        Les peuples auront toujours les dirigeants qu’ils méritent !
        Travaillez plûtot à l’unité et à la construction que de détruire !
        Regardez la direction de mon doigt et vous comprendrez ! Vous ne connaîtrez les valeurs de paix, d’amour,de solidarité et de cohésion que que lorsque vous les aurez perdus !

        Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 19:21, par Goomzanga En réponse à : Legion etrangere, ECOMOG, Casques bleux

      Ce sont les militaires du RSP qui ont commencé les viols ici à Ouaga. Le maintien de l’ordre n’est pas de leur ressort. Que chaque corps fasse son boulot.

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 04:33, par Sniper de Chicado En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    je crois qu’il faut voir en l’intervention de ces 2 camps avec l’appui de la gendarmerie une volonte ne pas plutot opposer l’armee a la gendarmerie car quoiqu’on dise il n’est pas verifie que si la gendarmerie seulement intervenait d’autre militaire ne prennent les armes pour soutenir leur collegues. mais avec cette mixite chacun sait que ’est les forces republicaines contre des mutins qui traumatisaient les gens. de plus je crois qu’en tant que media vous devriez contribuer a la sauvegarde de la paix. les douleurs sont encores vives donc de graces nous ne sommes pas a l’heure des remarques deplacees et dangereuse. toi tu ecris ou tu arrive a vendre parce que ces gens la on intervenue. demande a savane fm et tu comprendras

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 04:57 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Tu as raison mon frere. mais fallait etre a Bobo pour pilosopher comme ca. meme si c’est le diable qui etait venu nous delivrer, c’est bon a prendre. Par principe, tu as raison mais par pratique personne n’a tord.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 05:06, par Issa Mande En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Mon cher Francois

    Si la gestion d’une situation exige des moyens que n’ont pas les forces de sécurité intérieure (police et gendarmerie), il peut être fait appel aux armées. En ce moment le commandement échoit à l’officier le plus gradé mais jamais à un fonctionnaire de police.

    Je crois que vous avez oublié de souligner qu’il y a une réquisition complémentaire spéciale du chef d’état-major général par le Premier ministre. A partir de ce document nous ne sommes plus dans une configuration classique puisqu’il est fait appel aux forces de 3e catégorie que sont les armées.

    Pour le cas des pillages de Bobo Dioulasso (pour moi ce ne sont pas mutins car cette appellation contribuerait à anoblir des actes de vol, destruction) l’action des forces armées aurait pu être menée par n’importe quelle unité militaire qui devait bénéficier d’une puissance de feu supérieure aux pilleurs. De plus, gardons à l’esprit que le code de procédure pénale dit que toute personne témoin d’un délit puni d’une peine de prison peut interpeller l’auteur et le conduire devant un Officier de police judiciaire
    L’action du RSP et du RPC s’inscrivent donc ans le cadre d’intervention des forces armées au maintien de l’ordre.
    Cependant ce qui me gêne dans cette opération de Bobo est qu’elle fut menée par des militaires qui ont posé les mêmes actes quelques jours plus tôt à Ouagadougou et à Dédougou. Ils ont perdu derechef toute légitimité de montrer la droite voie à ceux du Camp Ouezzin. C’est là où je vous rejoins et il faut que ceux qui ont pillé et détruit à Ouagadougou subissent les mêmes sanctions que ceux de Bobo pour les actes semblables. Agir autrement sera de l’impunité.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 18:11 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

      Propos tres bien reflechis de quelqu ; un qui sait de quoi il parle. Oui, il faut aussi punir tous les militaires qui ont pille a Ouaga ou ailleurs, pas a Bobo seulement. Quand la situation se sera calmee, il faut aller les chercher pour qu’ils repondent. Sinon il n’ est pas logique qu ; on punisse seulement les malfrats de Bobo. Malfrat egal malfrat. Maintenant l’ Opinion, il parait que c’ est un jourmal mais moi je ne vais meme pas au pertit coin avec un tel canard meme si c’est fait sur papier glace, il n’a qu ; a dire ce qu’ il veut. Il est dans son role de journal mercenaire sans reelle audience.

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 06:32, par Le libre En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Merci monsieur BADO. Présentement on ne se rend pas compte du rôle que le RSP a jouer dans cette histoire, on se contente de dire bravo le RSP parce que le calme est revenu à Bobo et oublier ce que les éléments du RSP ont posé comme acte à Ouaga. Alors je me pose la question : Qui va les arrêter ? la Gendarmerie ou bien Qui ? Alors c’est des mutins qu’on a employés pour écraser des mutins.Comme le RSP est fort, alors il ne va rien se passer. Bonjour à vous que Dieu sauve le BF.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 06:34, par nasser En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    un bon article care c’est ce que j’ai dis en lisant les articles concernant la pacification de bobo
    mais que pettons faire contre des décisions poltiques care le RSP voulait adorer son image parce que c’est lui qui a commencé les choses,et aussi dans le contexte acctuel les autorités ont voulus passés un message qui est "le presi à depeché sa garde pour vous sauver" et là il gagne plus de point
    sinon la logique était de mettre en avant les gendermes pour ne pas créer une sorte de conflit ou de l’agravé si on considaire qu’elle existe dejà entre les différents corps qui voient que le RSP est mieux traité que les autres
    et aussi on doit pas ignorer les manque de moyens il faut le reconnaître que notre gendarmerie n’a pas les moyens pour prendre un camp militaire avec moyens de degas et il se peut que ça soit les raisons pour les quelles l’opperation a étés ainsi

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 08:32, par un citoyen burkinabè En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    L’analyse porte sur un sujet pertinent. Mais au fond, quand on y réfléchit, c’est la place même du RSP dans un Etat de droit qui se pose. A l’analyse ci-dessus, les autorités vous répondront que le RSP dans ses missions doit défendre le Chef de l’Etat, les autorités et les Institutions de la République. C’est normal au vu des missions assignées, car c’est le fondement même du pouvoir en place qui tremblait ! Mais là où je ne suis pas convaincu que l’on fait du bien à la Nation, c’est d’avoir une garde prétorienne ! Un état de droit de ce nom n’en a pas besoin. Dans les pays démocratique, la sécurité du Chef de l’Etat, des personnalités et des institution revient à la gendarmerie nationale.Je ne suis pas militaire, mais on à l’impression que chez nous c’est comme s’il y a un Etat dan un Etat ! Les langues se sont déliées à un moment pour dire qu’un de nos braves officiers supérieurs a été "mis au garage" tout simplement parce qu’il a osé poser la problématique de ce RSP dans la construction d’une armée républicaine. Rappelez vous qu’en octobre 1987, le Président Sankara avait tenté de mettre en place la FIMAT (Forces d’intervention du ministère de l’administration territoriale et de la sécurité) ; tout a été dit par ces mêmes au pouvoir après le coup d’Etat sur cette force. Et ils font presque la même chose !
    Je pense que dans les réformes annoncées, c’est un sujet à débattre pour qu’on mette chacun à sa place ! C’est le prix de la démocratie !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 08:49, par bon sens En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Quand on fait une analyse, il faut aller au fond des choses.le contexte est tres important dans une decision d’une telle envergure et je pense nullement qu’il etait judicieux de mettre la gendarmerie en avant.le bon sens en homme avise te dirait non.Retourne aux sources des problemes.merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 09:35, par ICEBERG En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Mon cher Bado, il faut plutôt se demander si les titres incriminés réflétaient la réalité sur le terrain. Combien de gendarmes y avait-il ? Combien de membres du RSP et du RPC ? Je nn’en sais pas plus que vous. Peut-être que le commandement a vvoulu cette "mixture" de forces pour se donner toutes les chances de réussite !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 09:37 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Si l’on arme la gendarmerie jusqu’aux dents et que les gendarmes aussi se mutinent, à qui fait-on recours ?

    Vous soulevez peut-être un problème sérieux. Mais à raisonner de la sorte, on peut déboucher sur le néant. Ici, le pragmatisme a payé. Reste à assurer une communication efficace et sans relâche pour éviter toute tentative de soutien à une cause qui n’en est pas une.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 09:44, par Le juriste En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Merci monsieur le journaliste,
    Vous avez mis le doigt sur le noeud du probleme.
    Je suis un gendarme tenu au devoir de reserve, mais je puis vous assurer que la gendarmerie se trouve au creux de la vague aujourd’hui et est denuee de toutes prerogatives :
    - Juridiques ;
    - Materielles ;
    - Financieres ;
    - En Personnel...
    Ce dont je puis vous assurer, c’est qu’elle est et restera republicaine. L’avocat de la Gendarmerie Nationale est le peuple Burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 10:02, par solleil_47 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Très bonne analyse, Monsieur BADO. Il faut vraiment qu’on respecte les textes. Même la radio du monde (RFI) disait dans les titres que Monsieur Blaise COMPAORE a envoyé sa garde de sécurité pour aller mâter les mutins de Bobo. Soyons quand même sérieux. C’est la même garde présidentielle qui avait qui troublé le sommeil des honnêtes citoyens. c’est dire qu’eux même ne sont pas crédibles.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:08, par Joukov En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Ceux qui ecrivent comme ça semble avoir la memoire courte. Souvenez vous d’une des photos officielles de ceux qui ont pris le pouvoir le 25 novembre 1980. Plein de colonel de gendarmerie dont le plus emblématique etait un certain Bazembié. Ceux qui sont venus en Août 1983 savent de quoi les autres sont capables. Donc arreter ces écris.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:12 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Trés bonne analyse

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:25, par Le Lutteur En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Ce que vous dites est vrai. Nous sommes tous heureux de savoir que l(e semblant d)’ordre soit revenu a bobo sinon dans tout le pays. Mais une remarque a faire au sujet de la question : une question importante ne manquerait pas d’être posée : au cas ou (ne le souhaitons pas, même si c’est déjà arrivé) il se trouverait des militaires au RSP pour poser des actes de même nature que ceux posés par les mutins de Bobo, qui serait chargé de les arrêter ? il faudra se rappeler que la gendarmerie et le RSP d’ailleurs tous les corps sauf les forestier et doaniers, ont seme la merde a tour de role. Si on permet a la gendarmerie de jouer son role comme vous le reclamer, et avec des moyens adequats, et si un jour elle aussi se revolte et fait exactement comme se que les jeunes soldats sont entrain de faire ? quelles seront les solutions d’apres vous ??

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:31 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Bel article ; l’intervention de Bobo montre alors qu’on s’enfonce dans le desordre et la confusion des roles ; Si non c’est effectivement la gendxarmerie qui n’a participé à aucune mutinerie qui devait effectivement diriger le desarmement des mutins. Mais helas nous sommes au Burkina et depuis longtemps le RSP c’est la loi et la loi c’est le RSP socle et fondement du regime de BLAISE COMPAORE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:48, par Le légaliste En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Votre analyse est intellectuellement séduisante mais d’une application malaisée. En effet, s’il est vrai que c’est la gendarmerie qui devrait jouer les premiers rôles il était aussi à craindre, surtout quand on connait l’état d’esprit des autres, d’alimenter par ce fait une tension entre gendarmes et militaires. La situation commandait les moyens employés. A situation exceptionnelle mesure exceptionnelle. Périsse un principe plutôt que périsse l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 11:48 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    M. Bado,pourvu que la paix soit revenue à Bobo Dioulasso.C’est ce qui est le plus important en ce moment.Que ça soit la police,la gendarmerie,le RSP ou même les civils qui ont mis l’ordre à Bobo,il ya peu d’importance.
    Vous M.Bado,vous cherchez des poux sur une tête rasée,sinon vous qui n’êtes pas gendarmes,vous prenez ça en mal.
    De grâce,le paix a besoin de paix,donc ne rendez pas les choses encore plus difficiles.
    Votre ministre a été clair avec vous,vous devez proclamez des discours de paix,ne l’oubliez surtout pas.
    Faites votre travail,c’est normal,mais en ces temps de crise,votre devez modérer un peu aussi,parce que si le pays prend feu,nous citoyens(Non journaliste),nous écrirons des articles nous aussi pour proclamer la paix.On verra qui dira que cela est une ingérence.
    Merci et beaucoup de courage à vous chers journalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 12:05, par Moshe En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Mon frère ,s’il ya la panique dans les rangs on n’a que faire des réflexes dignes d’un état de droit !
    L’intervention de Bobo nous a conforté de l’impression que beaucoup de gens ont du camp Ouezzin ; le creuset de la formation militaire de notre pays est loin derrière les autres sur le plan équipement et formation bien qu’il soit la porte d’entrée dans notre armé .

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 12:17, par i comme HI En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Mr le journaleux
    Il ya de quoi aller demander a chaque "corps" sa réelle mission avant de nous bouré

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 12:26, par S. DIOP En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Monsieur Bado je suis d’accord avec vous à 200% au plan théorique. Mais la réalité sur le terrain c’est que le Faso n’est pas encore un état de droit et le RSP dont la mission est "d’assurer la sécurité du Président du Faso et de toute autre personne désignée par lui, ainsi que la défense des institutions républicaines" n’est qu’une survivance de la période d’exception. Alors comprenez que pour le PF la première des institutions c’est lui. D’ailleurs vous conviendrez avec moi que le terme "Régiment de sécurité présidentielle" (RSP) est anachronique. Si l’objectif de ce régiment est la défense des institutions du Faso qui ne se limite pas au PF il faut le rebaptiser pour lui donner toute sa valeur républicaine. On pourrait l’appeler la Garde du Faso ou Régiment de Sécurité du Faso ou Garde Républicaine ou pour chercher dans notre terroir Tansoba du Faso. Bref vous avez raison, de jure le job était l’affaire des gendarmes mais leur visibilité a été annihilée par la présence envahissante du RSP. Peut être que c’est une erreur de communication de l’exécutif qui n’a pas pu voir dans la situation une opportunité pour rehausser l’image de la gendarmerie qui est restée digne et républicaine durant cette période d’insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 12:53, par coul En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Bonjour à tous,
    Merci François, c’est la preuve qu’il y’a encore quelque burkinabè lucides qui savent dans une république quel est le rôle regalien d’une armée.
    La dérive que nous venons de vivre est très dangereuse et comme chacun le sait la rancoeur est tenace dans toute armée et je ne sais comment les autorités vont gérer cette situation. Il en est de même que le désarmément en cours de certaines garnisons qui n’ont plus que des fusils sans percuteurs. Que diriez vous lorsque vous reviendrez monter les percuteurs ?
    Fondamentalement ce qui est en cause, c’est l’existence même du RSP plus que tout autre chose qui crée désordre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 12:58, par zoorro En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    très bel article, il faut en convenir.Dailleurs dans l’hypothèse où l’on devrait sanctionner les mutins du RSP et des autres casernes, qui d’autre que la gendarmerie est mieux placée pour le faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 13:25 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Cela n’est pas faut mais plus important est que la paix fasse son retour au burkina . Ne demandons rien de plus . Normalement tout devrai bien se passer . Après étant donnée que ce sont des mutins militaires autant envoyer des militaires aussi règler ce problème . Après voila ce que je pense je peux aussi bien me tromper mais j’accepterai toutes autres interventions . Paix au BF

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2011 à 19:15, par RAWA En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

      Vous intervenez souvent comme si ceux qui critiquent n’ont pas besoin de paix ou sont moins Burkinabè que vous. La réalité c’est que ce sont ces amalgames qui nous ont conduit dans ces impasses. De grace, laissez ceux qui sont encore lucides attirer l’attention des dirigeants pour nous éviter cette merde.
      Que Dieu sauve le Faso mais que nous fassions d’abord de sorte à éviter ces imbroglios.

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 13:37 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Bien dit ;

    Il aurait fallu sortir au moment des tirs, avec un haut-parleur, déviser sur votre bon sens des choses en démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 14:31, par Gunter En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Je suis vraiment au regret de constater que certains "citoyens" confondent la légalité avec la réalité. Comment peut-on se permettre une telle analyse dans un contexte que je qualifierai de "Rebellion", puisqu’au fonds il n’y avaist aucune base de revendication, mais un esprtit délibéré de pillages et de terrorisation des populations, une déviance au corps et une violation de la discipline militaire. Quand cette discipline est violée, l’armée recommande des dispositions pouvant parfois aller à l’extrême pour les coupables. Même les armées des pays dits "grands démocratiques", utilisent les mêmes règles. L’état de droit n’implique pas l’état de non droit. L’arme est une entité qui a ses règles de gestion de ses contradictions, et si vous ne disposez pas d’informations, évitez de faire des analyses aux relents tendancieux. Votre rôle de jorunaliste ne doit pas vous autoriser à des commentaires peu amènes.
    Evitez-nous ces genres de bavures intellectuelles.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 14:39 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    L’un des gros problème de ce pays c’est le temporel jusqu’au moment ou l’on se retrouve dans la merde. Bien sûr l’enfer qu’a vécu les populations de Bobo a été tel que même si Lucifer descendait avec une branche armée, il y en a qui aurait applaudi. Mais Dieu devait intervenir dans le même temps avec tous les moyens et toutes les chances de succès. Ce n’est pas la nature de l’intervention qui est mis en cause mais la procédure dans un état de droit. Parce que ce qui ce passe au niveau de notre atmée est très inquiétante. Je suis d’accord avec l’auteur quand il dit que le terme mutains est inapproprié. En effet il s’agit ici de bandits de grands chemins disséminés dans l’armée. L’Etat major doit nous dire comment on est arrivé là surtout que ce sont nos impôts et taxes divers qui servent à entretenir ces délinquants. Il faut que nous allons résolumment à l’état de droit et bien sûr une gendarmerie républicaine et outillé aurait pu bien rétablir l’ordre à Bobo Dioulasso. Renseignez-vous, le corps militaire qui est au contacts des agressions c’est bel et bien la gendarmerie et non un autre corps. Arriver à cet état de fait c’est mieux pour l’ensemble de la république. Et Monsieur Bado a raison de poser le problème en ce moment ou il est question d’édifié un Faso nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 15:35, par Lodo En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Je pense que Mr Bado n’a fait qu’exposé un problème structurel, et je ss a 1000% d’accord avec lui.
    Faudra que vous essayez de lire et comprendre ce qu’il a dit.
    Un État bien structuré n’envoie pas des militaires régler ce genre de problèmes !!
    Et Mr Bado a vu juste. En le lisant, il se réjouit de la paix retrouvée comme nous tous d’ailleurs, mais la question est de savoir qui avait les prérogatives pour mater cette mutinerie ? La réponse est bel et bien la Gendarmerie.
    N’en déplaise aux détracteurs de Mr Bado

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 16:22, par Kilyan En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Ce monsieur de Bado cherche des poux sur un crâne rasé. De grâce qu’il ne se moque pas des bobolais qui ont vécu l’enfer et de ceux qui ont tout perdu dans ce braquage organisé. C’est bien les grands débats intellectuels sur le droit et tra la la . Mon souhait est que Mr Bado reçoive la visite de militaires drogués. Peut être qu’il sera mieux placé pour leur dire le droit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 16:37, par contributeur En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Les elements de cet article reste un point de vue selon la vision de l’auteur que je rapelle n’est pas universelle. Savez vous que dans les pays anglophone il y a pas de gendarmerie. C’est pour tout simplement dire qu’en terme d’organisation des forces de defense et de securite chaque pays est souverrain et organise ses structures selon sont histoire, ses menaces et ses moyens. Ces organisations sont cites dans les documents organisant un etat : constitution, lois, arretes. Ce sont ces documents qui vous disent qui fait quoi et qui est responsable de quoi et comment utiliser les differentes forces selon les circonstances. Alor monsieur si vous suivez ces documents vous verrez que l’armee est une force de troisieme categorie qui intervient dans ce cas de figure que lorsque la gendarmerie et la police sont depasse ce qui etait le cas. En conclusion on doit donc parler en premier de ceux qui sont venus en complement de force et ensuite parler de ceux qui etaient cense jouer ce role.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 17:17, par Pagnagdé En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Monsieur BADO, vous êtes un homme qui connait le "droit"
    Au Burkina, les gens ont été si traumatisés qu’il ne’ se réfèrent plus au droit pour vivre Nos autorités sont paniqués
    Mais excuses les commentaires malveillants Personne ne t’a compris
    De nos jours, la sensation obligent les journalistes à enflammer un pays
    le titre des journaux ne reflètent que la recherche de sensation
    certains titres sont faits exprès pour détériorer l’image de nos gouvernants
    C’est la presse qui occasionne les guerres civiles si non il suffit de se poser la question ou chercher à savoir " la réquisition pour le rétablissement de l’ordre à Bobo était adresser à qui  ? " si c’était à la Gendarmerie , cette dernière a le plein droit de réquisitionner le RSP, le RPC ou le 11è RIC de Dori pour intervenir à BOBO. ça c’est le « droit » Je pense que c’est ce qui a été fait mais comme la presse est ce qu’elle est, elle a dramatisé dans le choix de ses titres et cela effectivement peut causer des impaires dans l’avenir.
    En tout état de cause, l’avenir vous jugera

    Alors Messieurs les journalistes, chercher l’argent mais sachez préserver la compréhension sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 18:20, par guefou En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Je crois que beaucoup d’internautes n’ont rien compris à la problématique posée par le journaliste. N’est-il pas indiqué que face à un mal de prescrire les bons remèdes que d’administrer des calmants ? c’est vrai que quand quelqu’un se noie il peut attrapper la queue d’un serpent mais de grâce quand il s’agit d’une nation mieux vaut des solutions durables. Pour tous ceux qui jubilent que le RSP aurait ramené la paix, qu’en sera-t-il de la paix au Faso si les autres militaires se retournent contre le RSP ? donc franchement je ne crois même pas que ce soit une bonne solution d’envoyer des militaires d’une même nation se tirer dessus. Le vieux Houphouêt disait que pour la paix il ne faut jamais se lasser de discuter. Je pense que Bobo s’étant abstenu depuis le début de faire les actes de mutineries, il aurait mieux fallu discuter et discuter et discuter. Gageons que la décision a été bien murie et que ce soit nous autres qui nous trompons.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 18:29, par KANGO En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Merci Mr BADO !
    Sachez que nous partageons vos inquiétudes et nous sommes assaillis par les mêmes questionnements.Des mutins pour mater des mutins.On adule les voleurs, les casseurs et les violeurs d’hier.On les demande même pas des comptes et ils ont eu le droit de passer à la TNB pour avouer leurs sales besognes.c’est à croire qu’il ya des mutins de seconde zone à qui la hiérarchie doit appliquer la sanction "extrême".
    Vous posez là une question de fonds que beaucoup de nos compatriotes ont du mal à cerner.Pour le moment,bobo est libéré,et on se contente de cette solution palliative à la crise.Espérons que c’est vraiment derrière nous cette crise,because, mainte fois, nos autorités y compris le chef de l’État la croyaient finie. Comme au FASO on navigue à vue, quand le problème de ce genre se posera, on improvisera comme d’habitude.
    Pour une bonne résolution de la crise, nous ne devons pas nous contenter de cette "libération" passagère de nos villes. Des pistes de solutions doivent être trouvées de façon définitive.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 18:33 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    la citation sue la force "a la force il faut opposer la force supérieure n’est pas de sun tzu".verifier vos sources s’il vous plait.et arreté les affirmations sans preuve car la gendarmerie a été la première sur les lieuxprès de 24h avant le RSP.assez de calomnie !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 19:03, par Internaute Anonyme En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Que le RPC de Dédougou et le RSP aient été sollicités pour venir à bout des militaires mutins à Bobo est, à mon sens, plus que normal ! Et pour cause : on n’était pas en présence de simples citoyens armés ! Les militaires du Camp Ouézzin Coulibaly sont aussi une force redoutable en ce qu’ils sont, à quelques dégrés près, rompus aux mêmes techniques de combats militaires que les éléments du RPC de Dédougou et du RSP ! La plupart de ces militaires mutins sont issus du Centre d’Instruction des Troupes Aéroportées de l’Armée Burkinabé ! Autrement dit, le CITAP de Bobo est le lieu par excellence d’apprentissage des techniques de combat des troupes aéroportées de l’Armée Burkinabé ! Le brévet de parachutisme et leurs corollaires, c’est au CITAP de Bobo que l’on l’obtient ! Par voie de conséquence, force est de reconnaître que des éléments issus d’une telle structure représentent une ménace que la Gendarmerie Nationale seule de notre pays ne peut neutraliser ! C’est du reste pour cela qu’il a été fait appel à la coalition de deux forces militaires connaissant et maîtrisant parfaitement les techniques de combat des mutins bobolais ! C’était l’unique alternative à même de mâter cette rebellion ! Tout autre "moyen de repression" utilisé releverait alors de l’irresponsabilité ! Mr le Journaliste, sachez que c’est seulement en terme de "puissance de feu" (armes de guerre) que les mutins ont été vaincus. Sinon, d’un point de vue de tactiques militaires, le RPC de Dédougou et le RSP n’impressionnent guère les mutins ! Croyez-le, tout simplement ! Enfin, ...! La meilleure des décisions à prendre a été déjà prise par l’Etat Major Général de l’Armée Burkinabé, de mon point de vue ! Trêve de discussion à ce sujet, parce que c’est une perte énorme de temps ! Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2011 à 19:16, par Rico08 En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    A mon humble avis, dans les vrais démocraties, la sécurité du président est assurée par des policiers ou des gendarmes. Alors, je ne comprend pas l’existence de ce ’’RSP’’ dans notre république.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 00:54, par un citoyen burkinabè En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    En lisant l’article et les différents commentaires, je suis tenté de classer ces réactions en deux camps :
    - ceux qui raisonnent en problème structurel pour notre armée l’existence du RSP et sa mise en avant pour mater la rébellion de Bobo
    - ceux qui raisonnent en conjoncturel : la mutinerie à Bobo devrait être matée vue tout ce que les populations ont subi.
    Chacun à raison, mais les premiers ont élevé le débat d’un cran, c’est tout.Pour dire que la crise que nous vivons actuellement est en partie due au fait que bien des aspects en prendre en compte dans la mise en place d’un état de droit ont été bafoués par nos dirigeants.Nous avons voulu plagier plusieurs textes français (constitution, code pénal, etc)et non des pays anglophones, alors plagions bien !
    Pour le cas de notre armée, c’est l’existence même du RSP qui pose problème dans un Etat dit de droit.Je me pose souvent la question à quel niveau de l’organigramme (s’il y en a)des forces armées nationales se situe le RSP.Même, si administrativement il est théoriquement sous les ordres du Chef d’Etat Major Général des Armées, est ce que fonctionnellement c-est le cas. Je ne pense pas car dans un passé récent, des écrits dans la presse lors des escarmouches entre les policiers et les militaires, avaient fait comprendre que c’était l’unité la mieux entraînée certes, mais plus armée du Faso et cela créait des frustrations dans les autres unités militaires.
    Est-ce que vous pensez que si c’est la gendarmerie ou la police qui était chargée comme dans un Etat de droit de la sécurité des institutions, les disparitions, les "on te fait et il n y a rien" auraient atteint une telle ampleur à tel point que aujourd’hui les crimes de sang impunis et célèbres relèvent de cette unité ! Je pense que non, car à la gendarmerie (qui sont des militaires)ils ont une formation théorique plus poussée qui font des gradés souvent des officiers de police judiciaire (OPJ) aptes à comprendre le fonctionnement du droit.Même à la police où il y a aussi des OPJ le niveau de recrutement a été élevé au BEPC. Croyez vous que ces gens vont dire "on te fait et il n y a rien" ? Ce n’est pas pour rien que l’incarcération de feu David Ouédraogo au RSP a posé problème ; ils ont cru que tout leur était permis, alors qu’à la lumière du droit, ce n’est pas un commissariat et il n y a pas d’OPJ au RSP.
    De grâce, c’est l’avenir du pays qui est en jeu ; ne regardons pas à nos pieds (rébellion matée à Bobo)mais devant nous (cherchons à éviter les problèmes prévisibles)pour ne pas dire demain "si je savais" car il sera trop tard !
    A mon avis, c’est un problème incontournable dans les réformes à envisager si l’on veut la paix dans ce pays. Le journaliste a eu le mérite de poser le problème, et je pense qu’il ne faut pas tirer à boulets rouges sur lui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 01:55, par Leswatisme En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Monsieur BADO c’est bien dit mais il ya des détails que vous ne maîtrisez pas.Ce sont les journalistes qui ont dévier la gendarmerie.pourqoui ?parce que l’unité d’élite de la gendarmerie:l’Escadron de Sécurité et d’Intervention (ESI) était présent sur le terrain au même titre que le RSP et le RPC, je vous informe que l’ESI est basé à ouaga comme le RSP et travail ensemble dans la SR du chef suprême des Armées. ces deux unités d’élite ont fait ouaga - bobo ensemble et dans les mêmes véhicules.c’est pas une question de formation comme pense d’aucun c’est la cohésion. Ces éléments de l’ESI et les gendarmes de bobo n’ont pas étés cités. les journalistes les ont mis à l’écart et brandire le RSP et le RPC.les unités d’élite comme le RPC, le RSP et l’ESI subissent les mêmes formations, la difference est que les deux autres unités autre que l’ESI sont connue parce que leurs cérémonies de fin formations sont télévisées.de plus le gendarme est avant tout un militaire d’où la vraie appellation militaire de la gendarmerie.Mr BADO il faut écrire aux journalistes aussi pour juste les dire deux mots : """"Quand on n’est pas sûr on demande et quand on ne veut pas demander on n’écrit pas """" les éléments de l’ESI n’étant pas cités peuvent se voire écartés mais dieu seul sait ce qu’ils ont fait.courage les gars et continuer votre mission.Pour les unités d’élite comme l’ESI, le RSP, le RPC, c’est toujours important de finir la mission, la mission est sacrée. Dans notre code d’honneur il est dit : la mission est sacrée jusqu’au bout tu l’accomplie ! @@@@@@@@@@@leswatfano@@@@@@@@@@@@@

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 04:21, par Moussa En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    A mon humble avis il n’y a aucune illegalité dans l’intervention de la RSP à bobo.
    En matière de maintien de l’ordre il ya trois categories de force. Il s’agit de la force de première categorie (la police nationale et de la gendarmrie departemenale),la force de deuxieme categorie ( la gendarmerie mobile) et la force de troisieme categorie qui est armée nationale. Ces categorie de force interviennent de facon graduelle et suivant la gravité de la situation.
    Les deux deernières forces interviennent sur requisition de l’autorité politique.
    Dans le cas present de Bobo il ya eu une requisition complementaire speciale du premier ministre au chef d’etat major generale de l’armee qui l’autorise à faire usage de tous les moyens pour retablir l’ordre à bobo. Cette procedure est bien prevu par les textes portant maintien de l’ordre au BF.
    C’est vrai que nous sommes tous fiers des gendarmes BUKINABE pour le sacrifice qu’ils font pour le peuple burkina mais ils n’ont pas eu la formation necessaire et le materiel pour faire face une force militaire.
    Lisez davantage les textes regissant le maintien e l’ordre au BF.
    Que DIEU benisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 11:24, par Rodrigue THALMAS En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Le RSP me rappelle la milice des tontons macoutes sous les régimes des Duvalier (père et fils) en Haîti.
    J’adhère à votre proposition, M. BADO ! Il nous faut des gendarmes hyper-formés et dotés de moyens conséquents à même d’assurer la sécurité, en tous temps et en tous lieux, de tous les Burkinabè et de tous ceux qui vivent dans notre pays, et même la sécurité du futur président. Ce qui induit qu’il faut purement et simplement démanteler le RSP en reversant ceux qui ont un bon niveau scolaire à gendarmerie et les autres dans les différents corps de notre armée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2014 à 12:54, par  ???? En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    ’’état-major devrait incessamment oeuvrer à doter ce corps de troupes d’élite aussi bien formées - sinon mieux- que les militaires du RSP, et bien équipées pour les missions difficiles.’’
    sur quoi ce fonde cette affirmation ? croyez vous que la gendarmerie est vraiment aussi bien formée que ça ?????

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 08:30, par le sage En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    Si d’autres forces de défenses ou de sécurités font le travail de d’autres corps, il y va de soit qu’il y ait une mésentente entre ces porteurs de tenues, d’où l’impossibilité de s’accorder pour un éventuel coup-d’Etat. Ainsi donc le pouvoir à vie est sans crainte. Espérons maintenant que les dirigeants actuels prendront en compte ces mascarades pour le bien du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 15:05, par le taureau En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    LA GENDARMERIE N’A JAMAIS ÉTÉ LA DERNIÈRE FORCE DANS UN ETAT A CE QUE JE SACHE. C’EST TOUJOURS L’ARMÉE ; ET POURQUOI DOIT-ELLE PLUS FORMÉE QUE LES MILITAIRES ? FORMER POUR MAINTIEN DE L’ORDRE C’EST LA GENDARMERIE ; MAIS POUR IMPOSER L’ORDRE C’EST L’EST L’ARMÉE. CES MUTINS AVAIENT REFUSER DE DÉPOSER LES ARMES. ON RESTAIT DANS CA ET HOP LA MAIN DE L’EXTÉRIEUR VENAIS ARMER CES MUTINS ET C’ÉTAIT PARTI POUR DE BON. OCCUPER VOUS DES SUJET QUE VOUS MAÎTRISER OUTRE QUE CEUX CONCERNANT L’ARMÉE JE VOUS EN PRIE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 17:09, par par el-sadaï En réponse à : RSP ou gendarmerie : Il faut remettre chacun dans son rôle

    la gendarmérie n’est pas à comparée à l’armée , les missions sont tout à fait opposé , et le rapport de force est net.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2016 à 18:43, par Danton En réponse à : Feu le RSP ou la gendarmerie

    Chers tous, cet article date de 5 ans et c’est amusant de voir que des personnes continuent de le commenter alors même que le RSP n’existe plus...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
L’humeur de Sayouba Traoré : « Pauvre Afrique ! »
Nos internautes ont du talent : Polémique sur la paternité de l’échangeur du nord
Tribune de Moussa ZERBO sur le besoin de grue dans la commune de Bobo-Dioulasso
La noblesse du combat des éléments de la GSP et la « débâcle » de notre ministre de la Justice (Paul Kéré)
« Mesdames et Messieurs, en vos titres et grades, tout protocole respecté », une aberration protocolaire selon l’Ambassadeur Mélégué Traoré
Situation Nationale au Burkina Faso : La Chefferie coutumière s’adresse au peuple
Francophones d’Afrique : « Speak english as well… and honi soit qui mal y pense ! »
Livre-témoignage de Yacouba Isaac ZIDA : « Une boîte d’allumettes mouillées » selon Lengha Fils
Gestion de la Transition au Burkina : Coris Bank International dément les allégations de Yacouba Isaac ZIDA
« Sauvons Air Burkina », le cri de cœur d’un citoyen
Lettre ouverte de Me Paul KERE, citoyen lambda à Blaise Compaoré, ex-Président du Burkina Faso
Retour des marches-meetings au Burkina Faso : Ce que redoute Harouna Dicko
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés