Urgences des inondations du 1er septembre au Burkina : Plus de 17,5 milliards de francs dépensés

jeudi 7 avril 2011 à 02h01min

Le Conseil de gestion des secours d’urgences (COGESUR) a remis, dans la soirée d’hier 6 avril 2011 à Ouagadougou, au Premier ministre, le rapport de ses activités, depuis sa mise en place par décret le 16 octobre 2009, suite aux inondations du 1er septembre 2009. Tertius Zongo s’est félicité des résultats jugés dans l’ensemble satisfaisants dudit Conseil, exprimant l’engagement du gouvernement à prendre en compte ses recommandations dans les actions à venir.
« Cette journée est spéciale pour le gouvernement parce qu’elle constitue le couronnement d’une expérience inédite en matière de gestion catastrophes dans notre pays.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ce n’était pas évident au regard de l’immensité du travail qu’il y avait à faire. Mais, là où il y a un engagement, la volonté, il y a toujours des résultats ».

Ce sont là les premiers mots du Premier ministre Zongo suite à la présentation du rapport du Conseil de gestion des secours d’urgences. Le rapport (67 pages) comporte outre une introduction et une conclusion, 3 parties. La première partie du rapport porte sur la présentation du COGESUR. A ce niveau, l’on note du bilan des actions dressé par le président de la structure, l’Abbé Isidore Ouédraogo, que le COGESUR a eu entre autres comme attributions : la supervision de la mise en œuvre des orientations et des programmes d’intervention en matière de secours aux sinistrés du 1er septembre 2009 ; les propositions d’actions et activités à mener ; la mise en œuvre et la supervision du budget de secours ; la réception des rapports d’exécution financière et des rapports d’activités ; la production des rapports d’évaluation.

La deuxième partie du présent rapport fait le point de la mise en œuvre des orientations et des programmes.
Ainsi, au titre de la supervision de la mise en œuvre du budget des secours d’urgence, « Le COGESUR a examiné 61 rapports hebdomadaires, 15 rapports mensuels et quelques rapports spécifiques de l’Unité de gestion, autorisé des paiements d’un montant total de dix sept milliards huit cent quatre vingt douze millions sept cent soixante dix neuf mille quatre cent trente quatre francs (17 892 779 434 F) et a assuré la ventilation de dons en nature d’une contre valeur de neuf cent millions quatre vingt mille six cent quarante six francs (900 080 646 F).

18 925 625 625 F CFA

Au niveau de la partie du rapport, le plan financier, à la date du 30 novembre 2010, fait état de 2621 contributions enregistrées et dont le montant global est estimé à dix huit milliards neuf cent vingt cinq millions six cent vingt cinq mille six cent vingt cinq francs (18 925 625 625 F) reparties en contributions volontaires et en subventions de l’Etat.

A la même date, le total des dépenses autorisées par le COGESUR se chiffrait à dix sept milliards cinq cent quatre vingt trois millions trente mille huit cent soixante douze francs (17 583 030 872 F).
Sur le plan moral, le rapport relève des difficultés concernant les réponses aux besoins primaires des sinistrés, à la réhabilitation des infrastructures, aux problèmes de communications et au fonctionnement du dispositif de gestion. Quant aux acquis enregistrés, ils portent notamment sur la consolidation des bases de la solidarité nationale ; sur des stratégies en matière de gestion de grandes catastrophes ; sur la remise en question du système d’aménagement et d’assainissement urbains ; du relogement des sinistrés sur des sites aménagés comme Yagma ; sur la réhabilitation d’ouvrage endommagées et d’infrastructures.

Le rapport du COGESUR aborde par ailleurs les défis à relever et fait des recommandations adressées au gouvernement et aux autorités communales pour une meilleure gestion des catastrophes au Burkina Faso.

Grégoire B. BAZIE
Ph . B. BONAVENTURE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés